dimanche 29 novembre 2015

Mon pesto rouge (Pesto rosso pour les intimes)







































Ce n'est pas peu fier que je vous présente cette recette.

Depuis presque deux mois maintenant, j'ai commencé une formation de cuisine en vue peut-être, un jour, d'en faire mon métier. Je fais donc des stages dans de vrais restos pour apprendre des techniques et aussi découvrir l'univers de la cuisine professionnelle (qui n'a pas grand chose à voir avec ma cuisine à moi).

La recette d'aujourd'hui est celle que j'ai préparée au restaurant hier. Ma 1ère recette destinée à être vendue directement aux clients!
Les retours ont été très positifs!

Cela me laisse penser que je suis sur le bon chemin et que la cuisine a bien sa place dans ma vie.

Préparation: 20 minutes

Pas de cuisson (sauf pour les pâtes)

Ingrédients pour un pot:

- 20 tomates séchées conservées dans l'huile
- 15 olives Kalamata
- 3 gousses d'ail
- deux grosses poignées d'amandes avec la peau (environ 60 g pour les puristes)
- 1 branche de romarin frais
- 1 cuillère à soupe de vinaigre balsamique
- huile d'olive
- sel, poivre

Placez les amandes et les gousses d'ail sur la plaque de votre four. Enfournez à 180ºC.
Au bout de 5 minutes, sortez l'ail et laissez les amandes 5 minutes supplémentaires (vérifiez quand même qu'elles ne brûlent pas!).

Laissez refroidir quelques instants puis pelez les gousses.

Laissez refroidir les amandes puis frottez-les entre vos mains pour ôter le plus possible de peau. S'il en reste pas de soucis! Hachez-les grossièrement avec un bon couteau.

Effeuillez le romarin et hachez finement les feuilles.

Dénoyautez les olives.

Placez tous les ingrédients sauf l'huile, le sel et le poivre dans le bol de votre mixeur (vous pouvez aussi réaliser ce pesto avec un mixeur plongeant).

Mixez tout en ajoutant de l'huile d'olive. Salez (modérément) et poivrez. Goûtez, regardez votre pesto dans les yeux et voyez ce qui lui manque. Ensuite à vous de voir quelle consistance vous voulez lui donner. Plus vous ajouterez d'huile, plus il sera liquide. Je sais que je préfère le mien assez épais.
Ce pesto peut aussi bien aller avec des pâtes en plat principal que sur un toast avec un morceau de fromage de chèvre frais pour l'apéritif.

vendredi 27 novembre 2015

Cookies à l'avocat et au chocolat (sans farine!)

Dimanche dernier, je cherchais des idées de recettes avec de l'avocat. Je pensais faire un smoothie avec éventuellement de l'ananas et du citron vert...et puis je suis tombé sur cette recette de cookies avec de l'avocat! Quoi? De l'avocat dans des biscuits? J'ai bien sûr tout de suite adoré l'idée (ça me rappelle ma recette de Gâteau au chocolat à la betterave, tout aussi improbable).

J'ai trouvé cette recette sur ce blog The smoothie lover...
J'ai juste rajouté un peu de sucre et des pépites de chocolat à la recette originale car avec les doses données je trouvais que c'était un peu sans saveur.

Pour les inquiets, je vous rassure tout de suite: vous ne noterez pas la présence de l'avocat, il est juste là pour remplacer le beurre...Ce sont donc des cookies "santé" que je vous propose aujourd'hui.
Une 1ère pour moi qui suis habitué aux biscuits bien beurrés! J'avais envie de voir. Résultat intéressant. Ces cookies sont très moelleux (absence de farine).

Aujourd'hui, soyons gourmands tout en ayant bonne conscience! Le rêve!!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: entre 8 et 10 minutes

Votre meilleure amie pour réaliser la recette: une curiosité culinaire

Conseil: laissez-les se reposer au frais une nuit, ils n'en seront que meilleurs

Ingrédients pour 10 cookies:

- 100 g de chair d'avocat (soit environ 1/2 avocat)
- 60 g de sucre de coco (vous le trouverez dans les magasins bio)
- 2 cuillères à soupe de sucre vanillé
- 1 oeuf
- 50 g de cacao non sucré
- 1 cuillère à café de bicarbonate
- 100 g de pépites de chocolat noir

Faites chauffer votre four à 180ºC.

Écrasez la chair de l'avocat avec une fourchette pour obtenir une purée la plus lisse possible. Ajoutez les sucres et travaillez le tout avec une spatule.

Ajoutez l'oeuf et mélangez avec un fouet.

Ajoutez ensuite le cacao et le bicarbonate. Mélangez intimement.

Terminez en ajoutant les pépites de chocolat.

Tapissez votre plaque de four avec une feuille de papier sulfurisé.

Déposez des tas de pâte à l'aide d'une cuillère à soupe. Vous en avez assez pour faire 10 cookies.

Enfournez et laissez cuire entre 8 et 10 minutes.

S'ils sont bien cuits, vous pouvez les détacher facilement de la feuille.

Laissez-les refroidir avant de les placer dans une boîte hermétique puis au frigo.

Si vous les essayez, dites-moi ce que vous en avez pensé...

jeudi 26 novembre 2015

Velouté de lentilles

Les températures baissent, baissent à Barcelone. En quelques jours nous sommes passés de l'été à l'hiver. Même si j'adore le froid, la transition est plutôt rude.

Pour lutter, je sors mon remède préféré: une soupe!
Et pour qu'elle soit plus efficace, je l'ai faite avec des lentilles.

Une bonne soupe chaude, épaisse, réconfortante, le froid peut rester, il ne va pas trop me déranger.

Un bol de cette soupe dans les mains, il ne manque plus que la couverture et le coin du feu...

Papa Noël si tu m'entends...

Préparation: 10 minutes

Cuisson: 40 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:

- 150 g de lentilles (blondes pour moi)

- 3 carottes
- 1 oignon
- 1 feuille de laurier
- 1 branche de thym
- 3 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
- sel, poivre

Épluchez les carottes. Lavez-les et coupez-les en rondelles.

Pelez l'oignon et coupez-le en morceaux.

Placez les lentilles, les carottes et l'oignon dans une cocotte. Ajoutez le thym et le laurier. Surtout ne salez pas l'eau (cela rendrait les lentilles dures).
Portez à ébullition et laissez cuire à petits bouillons pendant 35/40 minutes.

Les carottes et les lentilles doivent être bien tendres.

Ajoutez la crème fraîche. Salez et poivrez.

Mixez le plus finement possible. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.

Passez votre velouté au chinois et servez aussitôt!

mercredi 25 novembre 2015

Houmous à la patate douce

L'houmous est un de mes plats préférés depuis longtemps déjà. J'en prépare souvent quand je reçois du monde.

J'aime son onctuosité, sa saveur douce. C'est un de ces plats qui me fait voyager.

Mais comme souvent avec les choses que j'aime, j'adore chercher toutes les versions possibles et imaginables.

Avec l'houmous, j'ai déjà trouvé quelques versions sympas.
Aujourd'hui, c'est tout en douceur que je revisite ce pilier de l'apéritif, en y ajoutant de la patate douce.
J'en profite car c'est la pleine saison.

Un peu de douceur dès l'apéro, moi je dis oui!

Préparation : 30 minutes

Cuisson: 30 minutes

Ingrédients pour 6 personnes:

- 400 g de pois chiches
- 1 belle patate douce (500g)

- 3 cuillères à soupe de Tahini (pâte de sésame que l'on trouve en magasins BIO ou dans les rayons orientaux des supermarchés)

- 1 gousse d'ail
- le jus d'un demi-citron
- 10 cuillères à soupe d'huile d'olive
- piment d'Espelette
- sel, poivre
- sumac pour le service

Faites préchauffer votre four à 200ºC.

Lavez et séchez la patate douce mais ne l'épluchez pas. Placez-la entière sur la plaque du four. Enfournez et laissez-la cuire 30 minutes environ. Elle doit être tendre à la sortie (vérifiez en enfonçant la pointe d'un couteau).
Laissez-la refroidir quelques minutes puis pelez-la.

Égouttez les pois chiches et rincez-les bien.

Pelez la gousse d'ail.

Placez les pois chiches dans le bol de votre mixeur. Ajoutez la patate douce coupée en morceaux.
Ajoutez 2 cuillères de tahini, un peu de jus de citron, la gousse d'ail, une pointe de couteau de piment. Salez et poivrez légèrement.

Commencez à mixer tout en ajoutant l'huile d'olive.

Goûtez régulièrement et ajoutez un peu de jus de citron, de sel, de poivre, de piment ou de tahini selon votre goût.

 L'houmous doit être à votre convenance c'est pour ça que je vous dis de goûter régulièrement. Au final, j'ai mis tout le jus du demi-citron ainsi que tout le tahini et pas mal de piment car j'aime quand c'est assez relevé. Pour l'huile même chose, à vous de voir la consistance qui vous convient, vous en mettrez peut être un peu plus ou un peu moins.

Versez l'houmous dans un bol quand il est prêt. Ajoutez un filet d'huile d'olive et saupoudrez de sumac.

Servez avec des crackers ou du pain pita.

Si ça vous tente, je vous laisse aller jeter un oeil (ou deux) sur mes autres versions:
Choisissez celui que vous préférez!

lundi 23 novembre 2015

Pesto aux fanes de carottes






































Je suis sûr que je ne suis pas le seul à jeter les fanes de carottes après avoir préparé une soupe ou des carottes râpées. 

Qu'est ce qu'on en ferait de toute façon?

Et bien aujourd'hui, je vous apporte une réponse: un pesto! 

Une idée originale vue deux ou trois fois par-ci par-là que j'avais mise dans un coin de mon cahier de cuisine. 

Ce soir, c'est décidé, à partir de maintenant je recycle les fanes de carottes!

Préparation: 15 minutes

Pas de cuisson (même si vous le dégustez avec des pâtes, elles devront passer à la casserole, mais le pesto, lui, reste cru)

Ingrédients pour 4 personnes:

- la moitié des fanes d'une botte de carottes bio
- 1/2 bouquet de coriandre
- 50 g de noix ou de pignons
- 10 cl d'huile d'olive
- 1 gousse d'ail 
- 50 g de parmesan
- sel, poivre

Lavez bien les fanes de carottes. Essorez-les et séchez dans du papier absorbant. Récupérez seulement les feuilles, jetez les tiges les plus grosses.

Lavez et séchez la coriandre puis effeuillez-la.

Faites griller les noix/pignons pendant 5 minutes dans une poêle sèche.

Placez les fanes, la coriandre, les noix/pignons et le parmesan dans le bol de votre mixeur. Salez légèrement et poivrez généreusement.
Mixez tout en versant l'huile en filet. La quantité d'huile va dépendre de la consistance que vous souhaitez obtenir pour votre pesto. 

Si vous décidez de le déguster avec des pâtes, faites cuire celles-ci al dente et ajoutez le pesto dès la fin de la cuisson(après avoir égoutté les pâtes) et servez sans attendre.
Ce pesto peut aussi être servi sur des tranches de pain grillé pour un apéro ou un pique-nique (quand ce sera de nouveau la saison!).

dimanche 22 novembre 2015

Ma compote pommes/poires/cranberries

Quand j'étais petit, ma maman faisait souvent de la compote de pomme.
J'adorais l'odeur qui se répandait dans la cuisine puis peu à peu dans toute la maison. J'adorais surtout lécher la casserole à la fin, alors que la compote était encore chaude.
Ensuite c'était un pur bonheur de déguster la compote en dessert avec du fromage blanc.
Quand on était malade ma soeur et moi, maman nous faisait de la compote. Alors depuis j'ai gardé cette habitude.
Depuis quelques jours, je suis à plat et très pris de la gorge. J'ai donc décidé de me faire de la compote pour me remettre en forme.





Quelques poires, quelques pommes et des cranberries. J'ai eu tout de suite envie de donner à ma compote des saveurs québécoises...Une invitation au voyage!

Finalement entre soupe et compote je suis resté très enfantin culinairement parlant!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 30 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:

- 6 pommes
- 3 poires
- 4 poignées de cranberries séchées
- 2 cuillères à soupe de sirop d'érable
- noix de pécan pour le service

Pelez les pommes et les poires. Ôtez-en les coeurs et les pépins.

Coupez la chair en morceaux et placez-les dans une casserole.

Ajoutez un fond d'eau, le sirop d'érable.

Mettez la casserole sur feu moyen. Quand le tout arrive à frémissement, ajoutez les cranberries. Laissez cuire 30 minutes environ, les fruits doivent être tendres.

Vous pouvez laissez la compote avec des morceaux ou bien la mixer.

Laissez-la refroidir.

Parsemez-la de noix de pécan concassées.

samedi 21 novembre 2015

Mes poires au sirop

Une petite recette toute en douceur en ce samedi après-midi alors que je suis à plat.

Un peu de douceur encore car les plaies sont encore à vif et qu'on a besoin de se faire plaisir pour peu à peu reprendre le cours de la vie.

Cela fait très longtemps que j'ai cette idée de dessert dans la tête. J'avais souvent acheté des poires en vue de la réaliser et puis à chaque fois je faisais autre chose. À chaque fois une nouvelle idée.
Aujourd'hui, enfin, je me lance dans cette recette qui donne un dessert subtil, qui met un peu de lumière dans l'assiette.

Ces poires vont sûrement vous faire du charme pour que vous les noyiez sous des flots de chocolat fondu et les recouvriez d'amandes effilées ou autres noix. Pour une fois, écoutez-les et succombez à la tentation!

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 20 minutes

Votre meilleur ami pour la recette: un évideur de pommes

Ingrédients pour 4 personnes:

- 4 poires
- 2 gousses de vanille
- 2 étoiles de badiane
- 50 cl d'eau
- 200 g de sucre
- le jus d'un citron

Pelez les poires en veillant à garder les queues et éventuellement les feuilles.
Évidez-les délicatement sans aller jusqu'au fond des poires pour ne pas les abîmer.
Placez-les dans un récipient en verre et arrosez-les de jus de citron.

Ouvrez les gousses de vanille en deux dans le sens de la longueur. Grattez-en les graines.

Placez le sucre et l'eau dans une casserole.

Ajoutez les gousses de vanille et les graines ainsi que la badiane.

Portez le tout à ébullition.

Quand le sirop bout, plongez-y les poires et baissez le feu. Laissez cuire environ 15 minutes à frémissement. Vérifiez la cuisson avec en enfonçant la pointe d'un couteau dans une poire, elle doit être tendre.

Laissez refroidir les poires dans le sirop avant de les placer au frais jusqu'au moment de servir.

Maintenant vous avez l'embarras du choix pour les déguster:
- seules arrosées de sirop
- en version Belle Hélène pour les gourmands
- pourquoi pas dans une tarte ou un cake?

jeudi 19 novembre 2015

Rillettes de saumon

En fait hier quand j'ai eu fini de taper ma recette de Rillettes de sardines, je me suis souvenu qu'au départ ce n'était pas ça que j'avais dans la tête.
Le week end dernier, j'avais pensé faire des rillettes de saumon avec du mascarpone et du saumon fumé. Comme celles goûtées à Paris.
Finalement, hier après le tapage de recette et avant de retrouver mon amie A, j'avais deux minutes de libre, j'ai donc repensé à mon histoire de rillettes de saumon.

En deux temps, trois mouvements les ingrédients étaient sortis, les idées fusaient.
Au moment de finir, je goûte...et je ne suis pas convaincu. Il manquait quelque chose...Mais quoi?



Plus le temps de penser, car l'heure du rendez-vous approchait à grands pas (et je déteste être en retard!). Ma recette attendrait bien quelques heures... En attendant, j'ai laissé mes rillettes en cours de réalisation bien à l'abri, au frigo.

C'est sur le vélo que j'ai trouvé le petit truc pour finir ma recette: du saumon frais!
Cette fois, plus rien ne pouvait m'empêcher de terminer mon plat!

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 6/10 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:

- 150 g de filet de saumon frais (ou surgelé)
- 120 g de saumon fumé
- 120 g de mascarpone
- le jus et le zeste d'un demi citron vert
- 30 g de beurre mou
- 2 cuillères à café de baies roses
- sel, poivre

Faites cuire votre saumon entre 6 et 10 minutes à la vapeur (il doit être cuit à point). Laissez-le refroidir à la sortie du four puis émiettez-le.

Hachez le saumon fumé avec un bon couteau pour obtenir de tout petits morceaux (un peu comme si vous faisiez un tartare).

Dans un saladier, travaillez le mascarpone et le beurre avec une maryse jusqu'à ce que le mélange soit lisse. Ajoutez une pincée de sel, poivrez généreusement.

Ajoutez les deux saumons et mélangez à la fourchette.

Ajoutez le jus et le zeste de citron vert. Mélangez intimement.

Réduisez les baies roses en poudre dans un mortier. Ajoutez-les dans le saladier, Mélangez.

Goûtez et rectifiez éventuellement l'assaisonnement.

Placez au frais jusqu'au moment de servir.

mercredi 18 novembre 2015

Rillettes de sardines (dédiées à Agnès)

Après la douceur des Beignets aux pommes, et si on conjurait le mauvais sort autour d'un verre? Allez, montez un apéro avec des amis, je vous apporte un petit truc qui va beaucoup leur plaire.

La semaine dernière, Agnès m'a parlé des rillettes de sardines qu'elle avait préparées et qui étaient trop bonnes. D'ordinaire, je ne suis pas très sardines en boîte, d'ailleurs cela faisait plus de 10 ans que je n'en avais pas acheté, mais comme je suis toujours à la recherche de nouvelles recettes, je lui ai demandé de me passer la sienne, lui promettant de lui donner mes impressions dès que je la ferais.





Ce week end, j'ai eu envie d'essayer. J'ai donc regardé la liste des ingrédients: des sardines en boîte
(jusque là tout va bien), du persil (beurk), des câpres (re-beurk), un demi-oignon cru (pas top car je ne le digère pas) et du zeste de citron  (Ouf je suis sauvé!).

J'ai donc fait comme d'hab: gardé l'essentiel et changé quelques trucs selon mon envie.
Quand elle m'a demandé ce que j'avais pensé de sa recette, je lui ai dit que j'avais "un peu" modifié sa recette...
Comme vous allez le voir, c'est juste trois fois rien, ces petits changements!

Préparation: 10 minutes max

Ingrédients pour 4 personnes:

- 250 g de sardines à l'huile en boîte
- 2 cuillères à soupe de mascarpone
- le zeste haché d'un demi-citron (la râpe de microplane vous aidera!)
- 15 feuilles de coriandre
- le jus d'un demi-citron
- sel, poivre



Ouvrez les sardines et ôtez les arrêtes.


Lavez et séchez les feuilles de coriandre.

Placez la chair des sardines dans un bol avec le jus et le zeste de citron. Écrasez grossièrement avec une fourchette (il doit rester des morceaux).

Ajoutez ensuite le mascarpone et la coriandre. Mélangez délicatement. Salez et poivrez.
Goûtez et rectifiez éventuellement l'assaisonnement.

Servez les rillettes sur des tranches de pain grillé.

lundi 16 novembre 2015

Mes beignets aux pommes (parce que là on a besoin de douceur)

Comment revenir sur le blog après ce terrible week end? J'ai l'impression d'être en décalage, presque d'une légèreté obscène dans un moment si dur. Comment venir partager des recettes comme ça sur la toile alors que l'heure est grave?

Depuis deux jours des gens disent que face à tant d'horreur, la meilleure arme c'est la vie. Je suis de cet avis, je pense aussi que nous devons continuer à vivre, à sortir, à aller voir des concerts, boire un verre et dîner avec des amis en terrasse, aller au stade. Nous devons continuer!
Alors humblement, je continuerai de cuisiner et de poster mes recettes.

Aujourd'hui, je reviens avec un peu de douceur parce que j'en avais besoin. Un peu de douceur dans ce monde violent. Un peu de douceur pour essayer de faire passer ce goût amer que je sens depuis vendredi.
Un peu de douceur pour se faire plaisir, parce que c'est bon parfois aussi! Même si ce n'est pas la saison des beignets, j'ai quand-même eu envie d'en faire...Un caprice? Oui et j'assume!

Préparation: 15 minutes

Repos: 1 heure

Cuisson: 10 minutes

Ingrédients :

- 3 pommes
- 125 g de farine
- 20 g de sucre + pour le service
- 1/2 cuillère à café de levure chimique
- 1 oeuf
- 15 cl de lait de riz (ou autre)
- 1 cuillère à café de cannelle en poudre
- 1 pincée de sel
- jus de citron
- 50 cl d'huile de friture

Dans un saladier, mélangez la farine, le sucre, la cannelle, le sel et la levure.

Ajoutez l'oeuf et battez avec un fouet.

Versez le lait. Mélangez vivement pour éviter la formation de grumeaux.
Couvrez le saladier de film alimentaire et laissez reposer 1heure.

Lavez et séchez les pommes puis ôtez le coeur avec un vide-pommes. Coupez-les ensuite en tranches pas trop épaisses. Citronnez-les pour éviter qu'elles noircissent.

Faites chauffer l'huile dans une cocotte. Quand elle est bien chaude, passez les tranches de pommes dans la pâte et plongez-les dans le bain d'huile. Laissez-les cuire jusqu'à ce que les beignets soient bien dorés sur les deux faces. Retournez-les en cours de cuisson.

Dès qu'ils ont une belle couleur, sortez-les avec une écumoire et épongez-les sur une assiette recouverte de papier absorbant. Saupoudrez de sucre et servez sans trop attendre car c'est meilleur chaud!!

vendredi 13 novembre 2015

Arancini (ma nouvelle version)







































Un des seuls souvenirs que j'ai de Rome ce sont les arancini, ces croquettes panées et frites qui ont été inventées pour recycler les restes de risotto. Si je n'ai pas aimé la capitale italienne en revanche je suis devenu fan de cette spécialité.

Je vous en avais proposé une 1ère version toute simple. Aujourd'hui, celle que je viens partager est un peu plus élaborée. Si vous voulez jeter un oeil à mes 1ers Arancini, faites comme chez vous.

La seule contrainte pour vous lancer dans l'aventure arancinienne c'est d'avoir du risotto sous la main.
Mais comment faire pour avoir des restes de risotto me demanderez-vous? Voici mes 3 réponses:
- soit parce que vous en avez fait 3 kg alors que vous n'étiez que deux autour de la table
- soit parce que vous en préparez spécialement pour les arancini
- soit encore parce qu'un inconnu vient de vous offrir un reste de risotto...(ça change des fleurs!).

Vous servirez vos arancini pour l'apéritif...ça fera son petit effet!

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 10 minutes

Votre meilleur ami pour la recette: le risotto bien-sûr!

Ingrédients pour 10 (beaux) arancini:

- 500 g de risotto
- 10 mini-boules de mozzarella
- 50 g de pain rassis (pour faire la chapelure, comme ça on recycle encore plus!)
- 1 oeuf
- 50 g de farine
- sel, poivre
- huile de friture

Si vous faites le risotto exprès pour les arancini, préparez-le à l'avance et laissez-le refroidir.

Mes arancinis font 50 g chacun, pour être sûr du poids, je les ai pesés. Comme ça pas de jaloux et puis c'est plus facile pour la cuisson.

Mixez le pain pour obtenir un fine chapelure.

Disposez trois assiettes creuses et un plat sur votre plan de travail:
- dans la 1ère mettez la farine
- dans la 2ème, battez l'oeuf avec un peu de sel et de poivre
- dans la 3ème placez la chapelure.

Quand votre risotto est froid, prélevez des portions de 50 g environ. Formez des boules. Creusez-les avec le pouce et placez-y une mini boule de mozzarella. Refermez. Roulez bien.

Passez les boulettes d'abord dans la farine en les faisant rouler ensuite dans vos mains pour ôter l'excédent.

Passez-les ensuite dans l'oeuf battu puis dans la chapelure.

Posez-les au fur et à mesure dans un plat.

Faites chauffer 50 cl d'huile dans un wok. Quand elle est bien chaude (jetez quelques miettes de chapelure, des bulles doivent se former autour), plongez les arancini. Laissez-les dorer sur toutes les faces en les retournant avec une fourchette et une cuillère à soupe.

Dès qu'ils sont bien dorés, sortez-les avec une écumoire et déposez-les sur une assiette recouverte de papier absorbant.

Dégustez-les bien chauds!

Vous pouvez les préparer à l'avance. Pour les faire réchauffer, passez-les 5 minutes dans un four préchauffé à 200ºC.

S'il ne vous reste pas assez de risotto, faites des arancini plus petits et placez un morceau de mozzarella plus petit aussi.

Si vous séchez sur le risotto, en voici quelques exemples qui vous donneront peut-être envie d'essayer les arancini...
Risotto aux épinards
Risotto aux carottes
Risotto à la betterave
Risotto alla Milanese
Risotto au potimarron

jeudi 12 novembre 2015

Pizza...au chou-fleur







































En voilà une recette que je voulais absolument essayer!
Je l'ai vu passer et repasser sur des blogs et quand je l'ai trouvée dans un magazine en septembre, je me suis dit que l'heure était arrivée de me lancer!
Hier, je vous disais que j'aimais le chou-fleur en soupe, en gratin et bien aujourd'hui je peux rajouter que je l'aime aussi en pizza.
Même si de prime abord on se dit: "Quoi du chou-fleur dans une pizza?", je peux vous assurer que le résultat est vraiment bon.
Pour les détracteurs qui passeraient ici par hasard, jetez un coup d'oeil, peut être que vous pourriez bien changer d'avis!

Pour les autres, je ne peux que vous encourager à essayer vous aussi cette recette!
Pour les mini-réfractaires aux légumes (oui je parle bien des enfants qui sont "allergiques" à tout ce qui ressemble de près ou de loin à un légume), cette pizza peut être un bon moyen de leur en faire manger sans qu'ils s'en rendent compte.
Et si après la pizzas je cherchais un dessert avec du chou-fleur?

En attendant, je vous laisse avec la recette que je suis allé piquer chez Dorian.

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 45 minutes environ

Vos meilleurs amis pour la recette: un mixeur et des torchons propres

Ingrédients pour 4 personnes:

- 1 petit chou-fleur
- 1 oeuf
- 30 g de parmesan fraîchement râpé
- 2 brins de basilic
- 100 g de jambon blanc
- 100 g de fromage de chèvre
- 50 g de fromage râpé
- 1 boule de mozzarella
- 3 cuillères à soupe de coulis de tomate
- origan
- sel, poivre
- quelques feuilles de roquette
- 6 tomates cerises

Faites préchauffer votre four à 200ºC.

Lavez, séchez et ciselez finement les feuilles d'une tige de basilic.

Détaillez le chou-fleur en bouquets en ôtant le plus de tiges possible.

Mixez le haut des bouquets pas trop finement. Vous obtenez une "semoule" de chou-fleur.

Faites bouillir de l'eau dans une grande casserole. Salez. Dès le début de l'ébullition, ajoutez le chou-fleur et laissez cuire 3 minutes. Égouttez aussitôt et passez sous l'eau froide pour stopper la cuisson. Laissez s'égoutter pendant quelques minutes.

Placez ensuite le chou-fleur dans un torchon et pressez pour ôter le plus possible d'humidité (il m'a fallu deux torchons!).

Placez ensuite la semoule de chou-fleur dans un saladier. Ajoutez l'oeuf, le parmesan et le basilic ciselé. Salez et poivrez. Mélangez intimement.

Étalez sur une plaque recouverte de papier sulfurisé soit avec une cuillère à soupe soit directement avec les mains (c'est ce que j'ai fait, très facile!) en donnant une forme de pizza à votre pâte.
Enfournez et laissez cuire une vingtaine de minutes. La pâte doit avoir pris quelques couleurs pendant son passage au four.

Étalez un peu le coulis de tomate sur le fond. Parsemez d'origan.

Coupez le fromage de chèvre et la mozzarella en dés.

Disposez le jambon blanc sur la pizza.

Parsemez de fromage râpé puis répartissez les dés de chèvre et mozza sur la pizza. Salez et poivrez. Enfournez une nouvelle fois et laissez cuire 20 minutes, le temps que les fromages fondent.

Pendant ce temps, lavez, séchez et coupez les tomates cerises en deux. Lavez et séchez le basilic restant. Lavez et essorez la roquette.

À la sortie du four, laissez la pizza refroidir deux minutes avant de la parsemer de feuilles basilic et de roquette. Disposez les tomates cerises. Arrosez d'un filet d'huile d'olive.

Servez aussitôt!

mercredi 11 novembre 2015

Velouté de chou-fleur

Avis aux détesteurs de chou-fleur, passez votre chemin si la seule évocation de ce légume vous provoque de l'urticaire car aujourd'hui et demain c'est lui que je mets à l'honneur dans Ma cuisine à moi!
Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours aimé le chou-fleur. Tout a commencé il y a fort longtemps dans la cuisine familiale où j'ai découvert le bonheur du chou-fleur en gratin. C'était souvent un plat du mercredi soir. C'était trop la fête ces soirs-là!
Plus tard, j'ai découvert d'autres manières de préparer ce légume que je trouve très injustement boudé.

Je n'en suis pas à mon 1er essai de soupe de chou-fleur, mais je dois dire que celle-ci est particulièrement sublime (n'ayons pas peur de mots!)

Avis aux amateurs de chou-fleur, cette recette est pour vous. Et celle de demain aussi!

Préparation : 15 minutes

Cuisson: 35 minutes

Ingrédients pour 4/5 personnes:

- 1 beau chou-fleur
- 1 litre de bouillon de volaille (maison ou bio)
- 1 gros oignon
- 2 gousses d'ail
- 3 bonnes cuillères à soupe de crème fraîche épaisse (de Normandie bien-sûr!)
- 20 g de beurre
- sel, poivre

Lavez le chou-fleur et détaillez-le en bouquet.

Pelez et émincez l'oignon et les gousses d'ail.

Faites fondre le beurre dans une cocotte et faites-y revenir les oignons sur feu moyen pendant 5 minutes. Ajoutez l'ail et laissez revenir 2 minutes supplémentaires.

Ajoutez le chou-fleur, mélangez bien et versez le bouillon.

Portez à ébullition et laissez cuire 30 minutes environ.

Vérifiez la cuisson du chou-fleur avec une fourchette, il doit être très tendre.

Mixez finement avec votre mixeur plongeant après avoir ajouté la crème. Mixez minimum pendant 2 minutes pour obtenir un velouté très onctueux. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.

Servez aussitôt.


lundi 9 novembre 2015

Frites de panisse

Enfin!
Depuis le temps que je voulais utiliser de la farine de pois chiches, j'ai enfin trouvé une recette qui me plaît!
La farine de pois chiches évoquait pour moi la cuisine indienne ou la socca niçoise. Mais je ne sais pas pourquoi, je voulais explorer d'autres territoires... tester quelque chose que je n'avais jamais goûté.
Et ça y est je me suis lancé.

Des panisses. Voilà la recette qui m'a tapé dans l'oeil. Je me suis donc aventuré sur la pointe des pieds dans la réalisation de cette spécialité italo-niçoise.
Pas très sûr de ce que ça allait donner.
Au moment de goûter, j'étais fébrile... Comment savoir si c'était ça le résultat sans avoir jamais mangé?
Bon finalement toutes mes inquiétudes sont tombées dès la 1ère bouchée car c'est vraiment bon!

Une recette finalement simple et vraiment intéressante.
Une bonne option pour l'apéritif...avec une petite mayonnaise (fermons les yeux sur les calories pour une fois).

Préparation: 10 minutes

Cuisson: 10 minutes

Vos meilleurs amis pour la recette: des bras musclés

Ingrédients pour 4/6 personnes:

- 250 g de farine de pois chiches
- 80 cl d'eau
- 1 cuillère à soupe de graines de cumin
- sel, poivre
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
- huile pour la friture

Pour la mayonnaise:
- 1 jaune d'oeuf
- huile de tournesol
- 1 cuillère à café de curcuma
- 2 cuillères à café de curry en poudre
- 2 cuillères à café de moutarde forte
- sel, poivre

Chemisez un moule rectangulaire de papier sulfurisé.

Sortez l'oeuf et la moutarde du frigo pour qu'ils soient à température ambiante.

Versez l'eau dans une casserole. Ajoutez l'huile d'olive et le cumin. Salez et poivrez généreusement. Portez à ébullition.

Quand l'eau bout, ajoutez la farine en une seule fois et maintenant remontez vos manches car vous allez devoir remuer pendant 10 minutes sans arrêt sur feu doux pour éviter que le tout n'attache.
La pâte doit être le plus lisse possible (s'il y a beaucoup de grumeaux, mixez avec un mixeur plongeant).

Au bout des 10 minutes, versez la pâte dans le moule et oubliez-la pendant 1h (le temps qu'elle refroidisse et pour vous de faire la mayo).

Préparez la mayonnaise. placez le jaune d'oeuf dans un saladier avec la moutarde. Salez, poivrez et ajoutez les épices. Fouettez tout en versant de l'huile de tournesol en filet.

Quand la pâte est à température ambiante, Coupez-la en bâtonnets réguliers.

Faites chauffer l'huile pour la friture dans un wok. Plongez-y une partie des frites de panisse et laissez-les se dorer la pillule sur toutes leurs faces.
Quand elles ont bien bronzé, sortez-les avec une écumoire et déposez-les sur une assiette recouverte de papier absorbant.
Recommencez jusqu'à épuisement de la pâte.

Servez les frites dès que possible.
Maintenant il vous reste le plus dur à faire: tremper les frites dans la mayonnaise!

dimanche 8 novembre 2015

Mini financiers aux noix et poires caramélisées

Dans la série mini je demande les financiers, ces délicieux petits gâteaux à l'amande.

Aujourd'hui, je leur change le costume pour les habiller de la saveur délicate de la noix.

L'automne que l'on aime ou pas, c'est le moment où les noix apparaissent sur les marchés.

Jusqu'à aujourd'hui je les utilisais plutôt dans mes salades d'endives. Mais cette semaine quand mon amie A, m'a apporté des noix qu'elle a trouvées chez un producteur, j'ai tout de suite eu l'idée de faire des financiers.
Ce petit fruit sec a deux autres copines automnales: la pomme et la poire.

C'est vers cette dernière que je me suis tourné pour parfaire ma recette.

Ces financiers accompagnent divinement le thé de l'après-midi ou le café post déjeuner.
Il ne vous reste plus qu'à aller ramasser des noix maintenant!

Préparation : ça dépend si vous choisissez des noix dans leur coque ou si vous achetez des cerneaux

Cuisson: 15 minutes

Vos meilleurs amis pour la recette: un casse-noix et un bon petit couteau.

Ingrédients pour 40 mini-financiers:

- 120 g de noix (poids sans la coque)
- 50 g de farine
- 70 g de sucre glace
- 3 poires
- 2 cuillères à soupe de sucre en poudre
- 120 g de beurre
- 3 blancs d'oeuf
- 1 gousse de vanille

Décortiquez les noix en faisant attention de bien enlever tous les petits morceaux de coque (sinon gare aux dents!). Réduisez-les ensuite en poudre fine.

Faites préchauffer votre four à 200ºC.

Placez 100 g de beurre dans une petite casserole et mettez sur feu moyen. Le beurre va fondre, puis progressivement bouillir. Laissez-le sur le feu jusqu'à ce qu'il prenne une belle couleur noisette. Surveillez-le bien car il risque de brûler ce qui le rendrait impropre à la consommation. Dès qu'il a la bonne couleur, ôtez la casserole du feu. Filtrez le beurre dans une passoire et laissez refroidir.

Dans un saladier, mélangez la farine, le sucre glace et la poudre de noix.

Pelez les poires, ôtez les pépins et les coeurs puis détaillez la chair en cubes.

Faites fondre le beurre restant dans une poêle sur feu moyen. Ajoutez les poires et la gousse de vanille coupée en deux dans le sens de la longueur. Faites revenir 5 minutes avant d'ajouter le sucre en poudre. Laissez ensuite caraméliser tout en remuant. Quand le tout a une jolie couleur, ôtez du feu et enlevez la gousse de vanille.

Fouettez les blancs pour les faire mousser (ne les montez pas en neige!). Ajoutez-les aux ingrédients secs. Mélangez avec une maryse.

Ajoutez le beurre noisette et les poires caramélisées. Mélangez juste ce qu'il faut pour bien les incorporer.

Versez dans des moules à financiers, préalablement beurrés s'ils ne sont pas en silicone.

Enfournez et laissez cuire 15 minutes environ en surveillant la cuisson.

Laissez-les refroidir avant de les démouler.

Ces mini financiers peuvent très bien accompagner les Mini muffins au chocolat d'hier. Ça sent déjà le café gourmand maison!

samedi 7 novembre 2015

Mes mini muffins au chocolat

Une petite recette de muffins ça ne fait jamais de mal. C'est toujours bien d'en avoir une sous le coude pour préparer un goûter gourmand et réconfortant.

Une envie de chocolat hier en rentrant à la maison après une longue journée d'intense labeur. Le chocolat c'est comme la soupe (en tout cas pour moi), ça fait du bien quand on est à plat.

Donc hier avant de courir retrouver mon amie A, pour me recharger les batteries, j'ai fait quelques muffins que j'ai goûtés à peine refroidis. Je me pose quand même une question : peut-on encore dire "quelques" quand il y en a 32?

Je sens qu'une séance de piscine va s'imposer aujourd'hui... et demain aussi!

Préparation: 25 minutes

Cuisson: 13/14 minutes par fournée

Ingrédients pour 32 mini-muffins:

- 90 g de noix
- 160 g de farine
- 125 g de chocolat noir spécial dessert à 70%
- 1 sachet de levure
- 70 g de sucre roux
- 10 cl de lait végétal ou de vache
- 2 oeufs
- 40 g de beurre
- 60 g de sucre en poudre
- 1 pincée de sel

Placez le sucre en poudre dans une poêle sèche et portez sur feu moyen jusqu'à ce qu'il caramélise. Ne remuez pas. Surveillez-le car une fois que le sucre devient caramel, il peut vite brûler.
Dès que vous obtenez le caramel, ajoutez les noix et remuez bien les en enrober. Versez le tout sur une feuille de papier sulfurisé. Laissez refroidir quelques instants puis concassez pas trop finement. Réservez.

Faites préchauffer votre four à 200ºC.

Hachez le chocolat noir en copeaux. Réservez.

Faites fondre le beurre.

Dans un saladier, mélangez la farine, la levure, les noix et le sel.

Dans un autre saladier, battez les oeufs avec le sucre roux jusqu'à ce que le mélange mousse.

Ajoutez le lait et le beurre fondu. Mélangez.

Ajoutez les ingrédients secs dans mélange précédent. Mélangez sans trop insister.

Terminez en ajoutant le chocolat. Mélangez.

Versez la pâte dans des mini moules à muffins chemisés avec des mini caissettes en papier.

Enfournez et laissez cuire 13/14 minutes. Pour vérifier la cuisson, enfoncez une baguette en bois au centre d'un muffin, elle doit ressortir propre.
Sortez les muffins, démoulez-les et laissez-les refroidir (oui c'est mieux pour eux, même si pour vous c'est dur!)

vendredi 6 novembre 2015

Pancakes aux pommes

C'était un mercredi matin comme les autres maintenant, à la maison avec mes cours de CAP cuisine à travailler. Dur de s'y remettre après deux semaines sans rien étudier. Dur de se lever aussi.

J'avais besoin de prendre des forces pour me motiver! C'est alors que je me suis souvenu de cette recette croisée récemment.

C'est encore une fois dans 180ºC que je suis allé fouiller pour retrouver cette recette de pancakes, qui m'a tout de suite plu.

J'adore ces crêpes américaines. Mais tout comme pour les cookies, les brownies ce n'est pas facile de trouver la bonne recette.
Celle-ci est très sympa!

Un bon moyen de motiver les troupes à mettre les pieds hors du lit le matin!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 25 minutes environ

Votre meilleur ami pour la recette: le réveil (bah oui il va bien falloir que quelqu'un se lève pour les préparer!)

Ingrédients pour 8 pancakes environ:

- 120 g de farine
- 1 pomme
- 1 oeuf
- 50 g de sucre semoule
- 2 cuillères à soupe de sucre roux
- 60 g de beurre + un peu pour la cuisson
- 12 cl de crème
- 5 cl de lait (de vache ou végétal)
- 1 cuillère à café de bicarbonate de sodium
- 2 pincées de sel

Faites fondre 30 g de beurre au micro-ondes.

Mélangez la farine, le sucre, le sel et le bicarbonate dans un saladier.

Séparez le jaune et le blanc de l'oeuf. Ajoutez le jaune dans le mélange précédent.

Ajoutez le beurre fondu, la crème et le lait. Mélangez bien avec un fouet pour obtenir une pâte lisse.

Montez le blanc d'oeuf en neige. Ajoutez-le dans le saladier, mélangez délicatement en soulevant la pâte.
Laissez reposer le temps de vous occuper de la pomme.

Pelez-la. Coupez-la en tranches pas trop fines (ôtez le coeur et les pépins).

Faites-les revenir dans une poêle avec 30 g de beurre pendant 3 minutes. Ajoutez ensuite le sucre roux. Laissez caraméliser puis ajoutez la pomme à la pâte.

Avant de les mettre à cuire, réveillez la maison!

Faites chauffer une poêle. Ajoutez un peu de beurre. Versez une petite louche de pâte. Laissez dorer des deux côtés entre 1 et 2 minutes (vérifiez en soulevant un peu le bord).

Servez avec une bonne rasade de sirop d'érable.

Le dernier levé fait la vaisselle!

jeudi 5 novembre 2015

Cuisses de poulet au four (et leurs amis rôtis)

Fini le farniente du blog. 10 jours sans rien poster, ça m'a semblé long, très long! Trop long.
Revenir à Barcelone, retrouver mon rythme signifie surtout avoir du temps pour partager mes recettes. C'est fou comme l'aventure du blog, commencée un peu par hasard il y a trois ans, est devenue quelque chose de fort et de vraiment important aujourd'hui.

Depuis quelques jours, je recuisine, j'ai de nouveau des envies de plats, de desserts.

Je recommence à ne penser qu'à mes prochaines recettes sur le vélo, à la piscine, tout le temps, partout.

Ce soir, c'est un vrai plat que je vous propose...c'est rare! Une envie comme ça en faisant le marché. Pour changer des blancs, ce sont les cuisses du poulet qui sont passées entre mes mains (n'y voyez rien d'érotique!).
Un vrai délice!

Alors ce soir, plus qu'hier soir (et moins que demain sûrement), c'est vraiment bon d'être de retour dans ma cuisine à moi et j'espère que vous vous y sentez aussi bien que moi, que vous soyez de passage ou de fidèles lecteurs.

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 50 minutes

Votre meilleur ami pour la cuisson: un bon couteau!

Ingrédients pour deux personnes:

- 2 cuisses de poulet
- 5 carottes
- 3 beaux panais
- 1 patate douce
- 1 oignon
- 4 cuillères à soupe d'huile d'olive
- sel, poivre
- 2 cuillères à café de thym séché

Faites préchauffer votre four à 200ºC.

Pelez les carottes, les panais et la patate douce. Rincez-les bien et séchez-les.  Détaillez-les en tronçons puis coupez-le tout en biseaux. Essayez d'obtenir des morceaux à peu près de la même taille pour une meilleure cuisson.

Épluchez l'oignon. Émincez-le finement.

Placez les légumes et l'oignon dans un plat allant au four. Arrosez d'huile d'olive, salez et poivrez. Ajoutez le thym. Mélangez. Enfournez.

Pendant ce temps, passez les cuisses de poulet à la poêle pour les dorer sur toutes leurs faces. Salez et poivrez. Cette étape prend 7 à 8 minutes environ.

Sortez le plat du four. Versez la graisse du poulet sur les légumes. Mélangez. Placez les cuisses sur les légumes. Remettez au four.

Laissez cuire environ 30/35 minutes. Les légumes doivent être bien tendres.

Servez les cuisses avec leurs amis rôtis.
Bon appétit!

mercredi 4 novembre 2015

Ma soupe de courge et patate douce (attention soupe sublime!)

Après 10 jours d'absence, revenir avec une recette de soupe c'est peut-être abuser, surtout que c'est la 3ème consécutive!

Les deux dernières sont nées au milieu d'un rythme de travail intense où le temps me manquait. Celle d'aujourd'hui, est née d'une réelle envie de partager avec vous une de mes meilleures soupes!

Depuis longtemps, je suis fanissime de soupe et de courge aussi. Ma passion pour la patate douce est plus récente mais solide quand-même! Alors l'idée de réunir ces trois éléments pour une recette était comme une évidence.

Cette année, je mets vraiment le blog aux couleurs de l'automne...sûrement influencé par mes balades dans la forêt dans la région parisienne et les belles journées que j'ai passé dans la capitale la semaine dernière.

J'ai eu l'idée de cette soupe lundi soir après un retour à vélo sous une pluie diluvienne...j'avais besoin de réconfort. Et pour moi rien de meilleur qu'un bol de soupe! C'est encore mieux que le chocolat! Je vous avais prévenu, je suis fanissime de soupe!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 30 + 20 minutes

Votre meilleur ami pour la recette: un bon couteau

Ingrédients pour 4/6 personnes:

- 1 courge de votre choix d'environ 1,3 kg (j'ai choisi le potimarron mais vous pouvez prendre de la butternut)
- 1 grosse patate douce (500g )
- 1 oignon
- 10 brins de coriandre fraîche (ou deux cuillères à soupe de surgelée)
- 20 cl de crème liquide
- huile d'olive
- sel, poivre
- 20 g de beurre

Faites préchauffer votre four à 200ºC.

Pendant ce temps épluchez la patate douce puis détaillez-la en cubes.

Ôtez la peau de la courge. Coupez la courge en tronçons. Ôtez les graines et coupez la chair en cubes.


Pelez et émincez l'oignon.

Placez la courge, la patate douce et l'oignon directement sur la plaque du four. Arrosez généreusement d'huile, salez, poivrez et mélangez bien le tout. Enfournez et laissez cuire 30 minutes environ en remuant deux ou trois fois en cour de cuisson. Les légumes doivent être bien tendres à la sortie du four.

Lavez, séchez et effeuillez la coriandre.

Faites fondre le beurre dans une cocotte. Ajoutez-y les légumes rôtis. Mélangez. Couvrez d'eau à hauteur. Versez la crème liquide. Ajoutez la coriandre. Salez et poivrez. Portez à ébullition et laissez mijoter pendant 20 minutes.

Mixez finement avec votre mixeur plongeant.

Servez la soupe bien chaude.