jeudi 31 mars 2016

Crostini aux poires



Jeudi à Paris. Jeudi sous la pluie.
Une rime dont je me serais bien passé.
Mais qu'est ce que c'est que ce temps? Non mais c'est vrai quoi! On est au printemps, non? Ou alors on m'aurait menti?
Alors que mon séjour parisien se termine (ouf car moi toute cette pluie ça me déprime!), j'ai retrouvé cette recette dans mes archives culinaires.
Une petite recette toute simple pour l'apéro, inventée il y a quelque temps déjà.

Une recette comme une incantation au soleil pour qu'il revienne MAINTENANT!





Préparation: 20 minutes

Cuisson: 45 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:

- 1 poire
- 50 g de noix
- 90 g de fromage de chèvre frais
- 2 cuillères à soupe de crème liquide
- 1 cuillère à café de curry
- 1 cuillère à café de curcuma
- quelques feuilles de coriandre
- quelques gouttes de jus de citron
- 1 demi-baguette aux céréales
- poivre

Faites préchauffer votre four à 180ºC.

Coupez la poire en tranches très fines avec une mandoline (choisissez l'écartement le plus fin). Citronnez-les.

Placez-les ensuite sur une plaque allant au four, recouverte de papier sulfurisé. Saupoudrez de curry et de curcuma.

Enfournez et laissez cuire 45 minutes. Les tranches de poire doivent être bien desséchées.

Pendant que la poire cuit, détendez le fromage de chèvre à la fourchette avec la crème liquide.

Concassez les noix et ajoutez-les au fromage. Poivrez généreusement.

Lavez, effeuillez, séchez et ciselez la coriandre.

Détaillez la baguette en tranches.

Quand la poire est prête, tartinez les tranches de pain de fromage aux noix, parsemez de coriandre. Déposez des tranches de poires par dessus.

mardi 29 mars 2016

Ma tarte Bourdaloue

Enfin je trouve un peu de temps pour revenir vers vous. Ça me manquait de m'asseoir devant mon ordi pour venir partager mes recettes.

Avant de venir à Paris il y a quelques jours, je m'étais juré de continuer à poster mes petits plats quotidiennement (et aussi à bosser le CAP cuisine tous les jours...promis juré!). Bon et bien même si mes rues étaient pavées de bonnes intentions, il y a eu quelques petits graviers (plus un ou deux gros cailloux) sur le chemin qui m'ont détourné de mes résolutions (à croire qu'elles sont faites pour ne pas être respectées!).

Bref ce soir, enfin, je suis tranquille pour partager avec vous une recette de tarte (pendant que ma soupe du jour cuit doucement).

Et pas n'importe quelle tarte : ce soir c'est la tarte bourdaloue. Mais pas n'importe quelle tarte bourdaloue. Celle que j'ai préparée dans le resto où je suis en stage. Ma 1ère tarte de pro!
Je suis donc fier de vous la présenter.

Préparation: 40 minutes

Repos: 1 heure

Cuisson: 30 minutes

Ingrédients pour une belle tarte:

Pâte:
- 250 g de farine
- 160 g de beurre pommade
- 1 oeuf
- 1 cuillère à soupe de lait
- 5 g de sel
- 1 cuillère à café de sucre en poudre

Garniture :
- 6 poires mûres à point
- 165 g de poudre d'amande
- 165g de sucre glace
- 135 g de beurre pommade
- 2 oeufs
- 1 cuillère à soupe de rhum ou 1 cuillère à café d'extrait de vanille (facultatif)
- quelques gouttes de jus de citron

Commençons par la pâte:
Mélangez la farine avec le sel et le sucre directement sur votre plan de travail. Faites un puits au centre.

Placez l'oeuf et le lait au centre du puits. Mélangez en incorporant la farine petit à petit.

Une fois que l'oeuf et le lait sont bien amalgamés à la farine, ajoutez le beurre. Travaillez la pâte à la main jusqu'à ce qu'elle soit lisse et bien homogène.

Quand elle ne colle plus aux doigts et qu'elle est souple, enveloppez-la dans du film alimentaire et placez-la au frais pour une petite sieste d'une heure.

Pendant ce temps, pelez les poires. Coupez-les en deux. Ôtez le coeur et les pépins. Citronnez les poires. Réservez.

Préparons maintenant la crème d'amande...Mais avant, il est temps de préchauffer votre four à 180ºC.

Commencez par placer les oeufs, la poudre d'amande et le sucre glace dans la cuve de votre robot muni du fouet. Battez à vitesse moyenne jusqu'à ce que le tout soit bien mélangé.

Ajoutez éventuellement le rhum ou la vanille.

Ajoutez ensuite le beurre mou en parcelles petit à petit en attendant qu'il soit bien incorporé avant d'en rajouter.
Augmentez la vitesse de votre robot pour cette étape. Laissez le fouet en action jusqu'à ce que tout le beurre soit bien incorporé.

Sortez la pâte du frigo. Travaillez-la d'abord avec les mains pour la réchauffer un peu puis abaissez-la au rouleau à pâtisserie.

Beurrez un cercle ou un moule à tartes.

Foncez la pâte dedans. Placez votre moule/cercle sur une plaque allant au four recouverte de papier sulfurisé ou d'un tapis en silicone.

Étalez la crème d'amande sur le fond de tarte avec une cuillère à soupe.

Disposez ensuite les poires en plaçant le côté le plus large sur le bord du moule. Enfoncez-les bien pour faire remonter la crème d'amande sur les poires.

Enfournez et laissez cuire votre tarte environ 30 minutes (la crème doit se colorer, les poires doivent être tendres et la pâte dorée)

Laissez refroidir...mais pas complètement car cette tarte est délicieuse tiède.

Vous pouvez l'accompagner avec de la crème anglaise.


mercredi 23 mars 2016

Ma soupe de céleri et pommes (de reinettes et pommes d'api...)

C'est depuis Paris que je cuisine ces jours-ci de manière intensive. Non pas que j'aie monté une colo chez moi. Non, si je cuisine tant c'est parce que je prépare activement mon CAP et que je dois pratiquer. Je suis donc en stage pour ça. Et je vois défiler des recettes en tout genre!

Mais comme cela ne me suffit pas, je cuisine aussi le soir en rentrant.

Ce n'est pas la même cuisine. Dans la journée, la cuisine est sérieuse, on ne rigole pas avec la technique.

Celle du soir est plus récréative car j'y fais ce que je veux et comme je le veux.

C'est drôle de passer d'une cuisine à l'autre.


Entre le pro et l'amateur, deux cuisiniers se partagent les journées et cohabitent en moi.
En gros depuis quelques jours je suis un schizophrène culinaire mais n'ayez pas peur, je ne fais de mal qu'aux carottes et autres ingrédients

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 50 minutes

Ingrédients:

- 1,5kg de céleri rave (2 pièces moyennes)
- 4 pommes (sucrées)
- 2 oignons
- 5 cl de vin blanc
- 15 cl de crème fraîche
- 2 cuillères à café de curry en poudre
- 50 g de beurre
- gros sel et sel fin, poivre
- Cerfeuil pour la déco

Pelez les céleris avec un bon couteau. Détaillez la chair en cubes.

Pelez et émincez les oignons.

Faites fondre la moitié du beurre dans une cocotte. Faites-y revenir les oignons sur feu modéré pendant 5 minutes. Ils doivent être translucides.

Ajoutez les pommes et laissez revenir 5 minutes supplémentaires en augmentant le feu. Les pommes doivent commencer à dorer.
Salez au sel fin, poivrez.
Débarrassez dans un saladier. Réservez.

Faites ensuite fondre le reste de beurre, toujours dans la cocotte. Ajoutez les cubes de céleri. Laissez-les revenir pendant 10 minutes en remuant souvent. Saupoudrez de curry et mélangez.
Quand le céleri est doré, remettez les oignons et pommes dans la cocotte.

Versez le vin blanc et mélangez bien. Laissez le vin s'évaporer.

Couvrez d'eau (ou de Bouillon de légumes).

Portez à ébullition. Salez au gros sel (avec parcimonie si vous utilisez du bouillon).

Laissez cuire pendant 30 minutes à petits bouillons.

Quand le céleri est tendre, ajoutez la crème fraîche et mixez finement avec votre mixeur plongeant pendant 2 minutes. Poivrez. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.

Servez aussitôt. Parsemez la soupe de quelques feuilles de cerfeuil.

Mes parents ont été mes cobayes pour cette recette et ils l'ont vraiment bien appréciée. J'espère qu'elle vous plaira autant qu'à eux!

lundi 21 mars 2016

Mon plat de semoule aux carottes rôties (recette improvisée à 4 mains)

Quand mon amie Amélia m'a invité à dîner la semaine dernière, je savais que je finirais les mains dans la cuisine.
D'ailleurs dans la journée elle m'a envoyé un message avec le contenu de son frigo pour voir si ça m'inspirait: couscous, carottes et blancs de poulet.
Je lui tout de suite suggéré de préparer des carottes rôties...Réponse de l'intéressée "Pas très original mais bon."
Comment ça pas original? Alors piqué au vif, ma créativité s'est réveillée.
Finalement, nous avons préparé cette recette à deux pour notre plus grand plaisir!

Ça me donne presque envie de relever d'autres défis de ce genre.
Avis aux intéressé(e)s, je peux venir utiliser vos fonds de placards ou de frigos pour essayer d'en faire quelque chose!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 40 + 10 + 10 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:

- 300 g de blancs poulet
- 1 botte de carottes
- 1 bouquet de coriandre
- 1 gousse d'ail
- 150 g de semoule
- 2 citrons
- 40 g de beurre
- huile d'olive
- 40 g de raisins secs
- 50 g de beurre
- sel, poivre

Faites préchauffer votre four à 180ºC.

Pelez, lavez les carottes et détaillez-les en 4 dans le sens de la longueur puis coupez chaque morceau en tronçons.

Lavez, séchez, effeuillez et hachez la coriandre.

Pelez et hachez la gousse d'ail.

Mélangez les carottes, l'ail, la moitié de la coriandre directement sur la plaque de votre four. Arrosez d'huile. Salez et poivrez. Versez le jus d'un demi citron. Mélangez bien. Enfournez et laissez cuire 40 minutes. Remuez régulièrement en cours de cuisson. Les carottes doivent être tendres.

Pendant ce temps, découpez les blancs de poulet en lanières. Mettez-les à mariner dans le jus du demi citron restant. Ajoutez 1 cuillère à soupe d'huile d'olive. Salez et poivrez. Laissez reposer 20 minutes.

Faites cuire le poulet à la poêle pendant 10 minutes, jusqu'à légère coloration. Laissez-le refroidir quelques minutes et détaillez-le en petits dés.

Quand les carottes sont cuites, laissez-le refroidir 5 minutes puis détaillez-les en tout petits dés.

Préparez la semoule en suivant les indications sur le paquet. Laissez refroidir.

Faites fondre le beurre dans une poêle. Ajoutez-y la semoule, les carottes, le poulet, la coriandre restante, le jus d'un demi-citron. Salez et poivrez. Mélangez bien. Laissez revenir 10 minutes sur feu modéré.

Ajoutez les raisins au dernier moment.

dimanche 20 mars 2016

Ma tarte au chocolat (un peu brownie sur les bords )

Cette recette a bien failli ne pas voir le jour...
Un jour somme toute banal dans ma cuisine à moi, une envie de dessert, rien d'exceptionnel: une tarte au chocolat.
Cette tarte était programmée depuis un moment. Quand je m'y suis mis, je n'étais pas au mieux de ma forme, un peu down au niveau des études et donc j'avais le moral culinaire dans les chaussettes.
J'ai commencé par la pâte puisqu'elle avait besoin de se reposer pour être au top. J'ai fait comme un mix de recettes entre celle donnée par les cours du CAP et mes envies du moment. 
La pâte terminée, je l'ai bien laissée se reposer 24h car un ciné m'a détourné de mes intentions culinaires.

Tout allait donc pour le mieux jusqu'au moment de l'abaisser. Là ça été la CATASTROPHE! Impossible de lui donner une forme, elle partait en miettes.
C'en était trop pour mes petits nerfs fragiles. Et c'est donc à la poubelle que ma pâte a fini.
20h12, j'avais le temps de refaire une pâte en ne suivant que mes envies cette fois!
Encore une recette tardive!

Un presque ratage mais qui finalement se termine par un Happy End puisque cette tarte est vraiment délicieuse.

Préparation: 45 minutes

Cuisson: 15+ 40 minutes

Ingrédients:

Pour la pâte:
- 250 g de farine
- 225 g de beurre à température ambiante
- 150 g de sucre en poudre
- 50 g de cacao en poudre non sucré
- 50 g de poudre d'amande
- 55 g de pistaches décortiquées, non salées
- 55 g de noix de pécan
- 1 pincée de sel

Pour la garniture:
- 225 g de beurre
- 100 g de chocolat à 70% de cacao
- 2 cuillères à soupe de cacao non sucré
- 150 g de cassonnade (ou sucre muscovado)
- 1 pincée de sel
- 4 oeufs

La pâte:

Faites griller les pistaches et les noix de pécan dans une poêle sèche jusqu'à ce qu'elles soient dorées. Laissez-les refroidir puis réduisez-les en poudre dans votre mixeur à lame.

Mélangez la farine, la poudre d'amandes, le sel, le cacao et les pistaches/noix dans un saladier. Réservez.

Mélangez le beurre en pommade et le sucre jusqu'à ce que le tout soit homogène et jaune pâle. Prenez le temps de bien mélanger. En gros comptez deux bonnes minutes.

Ajoutez ensuite le mélange d'ingrédients secs. Mélangez jusqu'à ce que le tout soit homogène.

Enveloppez la pâte dans du film alimentaire. Placez au frigo au moins 2 heures.

Préchauffez votre four à 180ºC.

Sortez la pâte du frigo. Ôtez le film. Placez la pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé. Abaissez-la avec un rouleau à pâtisserie. Elle est collante, c'est normal, pas de panique!

Placez-la dans un moule à tarte beurré et fariné, sans le papier (dans l'idéal, prenez à moule à fond amovible). Piquez-la avec une fourchette.

Enfournez la pâte et laissez-la cuire 15 minutes. À la sortie du four, laissez le fond de tarte refroidir dans le moule sur une grille.

Baissez la température du four à 160ºC.

La garniture:
Faites fondre le beurre et le chocolat au bain marie, en remuant de temps en temps jusqu'à ce que le tout soit brillant et bien lisse.

Ajoutez le cacao puis le sucre. Laissez sur le bain marie et mélangez jusqu'à ce que le sucre soit fondu.

Hors du feu, ajoutez les oeufs, un par un en mélangeant bien entre chaque ajout.
Le mélange doit être bien lisse.

Versez la garniture sur le fond de tarte. Enfournez et laissez cuire 40 minutes. L'appareil doit être bien pris (si vous bougez le moule, le centre ne doit pas trembloter).

Laissez refroidir la tarte complètement.

Servez-la avec quelques framboises fraîches, ou quelques grains de grenade en saison. 

Pour les plus gourmand(e)s, présentez un peu de crème chantilly en même temps!

samedi 19 mars 2016

Confiture de citron (recette libérée!)

Aujourd'hui, c'est un peu hier...Mon téléphone m'a rendu les photos! Je vous laisse avec ce que j'avais écrit.

En hiver, réussir à cuisiner des fruits relève presque du miracle tant l'offre est restreinte si on respecte les produits de saison. C'est vrai les pommes, les oranges et les mandarines ça va bien deux minutes mais après?
En fait, sur les marchés si on regarde sans faire attention, ça devient difficile de savoir ce qui pousse à chaque moment de l'année. Par exemple, depuis un mois à Barcelone, nous avons des fraises sur les étals! Dans mon souvenir c'était un fruit d'été...
Heureusement que j'ai Dolors pour me remettre les pieds sur terre! Chez elle, il n'y a que ce qui est de saison! En ce moment pas l'ombre d'une queue de fraise! Un seul fruit depuis quelque temps vient colorer son étalage: le citron!
Et donc j'ai eu envie d'en acheter quelques uns pour en faire une belle recette.

En voilà une qui me trottait dans la tête depuis un bon moment: faire une confiture! Encore une fois, ça a tourné à l'obsession (cf ma Confiture de kumquats) et j'ai cherché la recette qui donne la plus jolie couleur pendant des jours et des jours. J'ai donc compilé plusieurs recettes pour arriver à celle-ci

À croire que la confiture a un effet pervers sur moi. C'est grave docteur?

Préparation: 45 minutes

Cuisson: 30 + 20 minutes

Ingrédients pour 5 pots:

- 12 citrons non traités (ou bio)
- 900 g de sucre en poudre (ou 850g pour une confiture un poil plus acide et qui réveille l'endormi au p'tit déj!)
- 2 gousses de vanille
- 50 cl d'eau minérale

Faites stériliser les pots et les couvercles : placez-les dans une marmite, couvrez-les d'eau. Portez le tout à ébullition et laissez bouillir pendant 15 minutes. Égouttez-les et laissez-les retournés sur un torchon propre pendant que vous préparez la confiture.

Lavez et séchez les citrons.

Prélevez le zeste de 6 d'entre eux avec un rasoir à légumes. Puis hachez le zeste finement avec un couteau.

Placez les zestes dans une petite casserole, couvrez d'eau. Portez à ébullition et laissez bouillir à petits bouillons pendant 30 minutes. Égouttez-les et conservez l'eau de cuisson.

Placez une petite assiette au congélateur.

Pelez ces 6 citrons (pas facile à dire) à vif et détaillez leur chair en fines rondelles puis en petits quartiers. Ôtez les pépins. Soyez patients car cette étape est un peu longue. Les citrons de Dolors sont super bons mais bourrés de pépins...

Pressez les citrons restants.

Ouvrez les gousses de vanille en deux dans le sens de la longueur. Grattez-en les graines avec la pointe d'un couteau.

Dans une cocotte, placez les zestes, la chair et le jus de citron, l'eau de cuisson, les graines et gousses de vanille. Ajoutez le sucre. Mélangez avec une cuillère en bois.

Portez à ébullition sur feu modéré. Écumez avec une écumoire.

Laissez cuire à petits bouillons pendant 10/15 minutes en remuant de temps en temps. Vérifiez la cuisson en faisant couler une goutte de confiture sur l'assiette froide, si elle se fige tout de suite, c'est cuit. Si ça coule très vite, il faut cuire un peu plus.

Versez la confiture dans les pots, à ras bord, avec une louche. Placez les couvercles aussitôt et retournez-les pots sans attendre. Laissez-les tête en bas jusqu'à complet refroidissement. Ensuite, direction le placard!

vendredi 18 mars 2016

Mon sandwich à la courge rôtie (recette de substitution et za'atarienne)

Quand la technologie a décidé de prendre les photos de la recette du jour en otage, qu'est-ce qu'on fait?
J'étais en train de préparer le postage de ma recette de confiture de citron. J'en étais à l'étape inclure des photos. Et là mon téléphone décide de ne pas m'envoyer mes photos! N'ayant pas le cable sur moi pour le relier à mon ordi et pour importer les photos d'une autre façon, je me vois donc dans l'obligation de remettre à demain la recette d'aujourd'hui.

Tiens ça me rappelle mon histoire de la semaine dernière avec mes Mes petits chaussons aux poireaux où hier et aujourd'hui s'étaient un peu emmêlés les crayons.

Et bien on prend presque les mêmes et on recommence. Aujourd'hui et demain ont échangé leur place.
Aujourd'hui donc est un peu demain. Quant à demain, ce sera un peu hier ( tout en étant aujourd'hui, vous me suivez?)

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 25+ 5 minutes

Ingrédients pour 2 sandwiches:

- 450 g de courge (celle que vous préférez/trouvez)
- 60 g de feta
- 4 cuillères à café de Za'atar
- 2 pains pitas
-  deux poignées de fromage râpé
- huile d'olive
- sel, poivre

Faites préchauffer votre four à 180ºC.

Pelez la courge. Ôtez les pépins et coupez la chair en petits cubes. Arrosez d'huile d'olive. Salez et poivrez. Enfournez et laissez cuire 25 minutes en remuant 2 ou 3 fois en cours de cuisson. La courge doit être tendre et dorée.

Émiettez la feta.

Ouvrez les pains pitas en deux. Étalez le za'atar sur chaque moitié.

Répartissez les dés de courge sur deux moitiés de pain.

Parsemez de feta et fromage râpé.

Placez les deux autres moitiés de pain par-dessus.

Déposez les sandwiches sur la plaque du four et enfournez. Laissez griller 5 minutes ou jusqu'à ce que le fromage râpé soit fondu.

Coupez les sandwiches en deux à la sortie du four.

Accompagnez-les de quelques feuilles de roquette avec une sauce huile d'olive/ mélasse de grenade.

Rendez-vous demain pour la recette d'aujourd'hui!

mercredi 16 mars 2016

Quatre-quarts aux citrons bergamote (Recette nocturne)







































Il est des jours comme ça, on est un peu dépré parce que les cours de CAP se révèlent beaucoup plus compliqués que ce qu'on pensait et qu'on se dit qu'on n'y arrivera jamais.
Il est des jours comme ça où on rate une pâte à tarte et où la dite pâte finit à la poubelle à 19h30.
Il est des jours comme ça où la fatigue est telle qu'on s'effondrerait bien sur son lit à 19h31.
Et puis il est des soirées comme ça où à 22h26 on feuillette une revue de cuisine (Saveurs pour les intéressé/es) et où on tombe sur une recette qui vous fait de l'oeil.
Et donc il est des soirs comme ça où à 22h27 on a les mains dans la farine et le beurre.
Bon à part parler de moi à la 3ème personne (mon dieu quel manque de modestie!) si je viens aujourd'hui c'est pour partager cette recette née comme ça hier soir.
Et je peux vous dire  le quatre-quarts nocturne m'a soulagé de mes maux du moment. Je devrais penser à cuisiner tard le soir les jours de stress.

Après les cookies à 3h du matin et les truffes à 6h, voici donc le quatre-quarts de 22h27!

Préparation : 20 minutes

Cuisson: 1h

Ingrédients:

- 200 g de beurre
- 200 g de farine
- 200 g de sucre
- 4 oeufs
- 4 citrons bergamote (je les adore ceux-là!)
- 1 gousse de vanille
- 1 sachet de levure chimique
- 1 pincée de sel

Faites préchauffer votre four à 160ºC.

Lavez et séchez les citrons. Râpez le zeste avec une râpe micro-plane. Pressez le jus.

Ouvrez la gousse de vanille en deux dans le sens de la longueur. Grattez-en les graines avec la pointe d'un couteau.

Faites ramollir le beurre quelques secondes au micro ondes. Il doit être mou et surtout pas fondu!

Versez-le dans un saladier. Ajoutez le sucre, la vanille et travaillez le tout avec une spatule jusqu'à ce que le mélange soit clair et crémeux.

Ajoutez la farine, le sel et la levure. Mélangez toujours à la spatule sans trop insister.

Ajoutez le jus et le zeste des bergamotes. Mélangez intimement.

Séparez les jaunes et les blancs. Ajoutez les jaunes. Mélangez.

Montez les blancs en neige ferme. Ajoutez-les en trois fois dans le saladier en soulevant bien la pâte.

Chemisez un moule à cake de papier sulfurisé. Versez-y la pâte.

Enfournez et laissez cuire 40 minutes à 160ºC.

Augmentez ensuite la température à 180ºC en chaleur tournante. Laissez 20 minutes de plus. Vérifiez la cuisson en enfonçant une baguette au centre du cake, elle doit ressortir propre.

Laissez reposer le cake quelques minutes dans le moule à la sortie du four avant de le démouler sur une grille. Laissez-le ensuite refroidir complètement avant de pouvoir le déguster!

Et vous à quelle heure le feriez-vous?

lundi 14 mars 2016

Mon bouillon de légumes

Bon je sais le bouillon comme première recette de la semaine, ce n'est pas très sexy. C'est sûrement parce que ce pauvre bouillon est souvent associé à la nourriture que l'on doit avaler quand on est malade.
Ça évoque plus le régime anti gastro que le repas de fête...
Et pourtant!
Pour moi le bouillon est synonyme de risotto, de bonne soupe maison...Et là tout de suite c'est plus glamour!

Comme quoi l'habit ne fait vraiment pas le moine! Et donc du bouillon peut faire rêver à de futurs plats très savoureux!
Finalement le bouillon est un peu le vilain petit canard de la cuisine... Mais je sens que je délire. Allez au bouillon!

Préparation : 20 minutes

Cuisson: 1h30

Ingrédients pour 2 litres:

- 1 fenouil
- 2 panais
- 2 carottes
- 1 branche de céleri
- 1 demi-bouquet de persil
- 3 oignons
- 1 tête d'ail
- 2 poireaux
- 4 champignons de Paris
- 1 branche de thym frais
- 3 feuilles de laurier
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- gros sel

Coupez la tête d'ail en deux au centre.

Pelez les carottes et les panais. Épluchez-les, rincez-les et détaillez-les en tronçons.

Pour les poireaux, nous n'allons utiliser que le vert. Gardez le blanc pour faire une soupe. Lavez bien les feuilles.

Épluchez les oignons et émincez-les.

Lavez le persil. Enfermez-le dans le vert de poireau et ficelez le tout.

Grattez le fenouil et le céleri pour ôter les fils et les parties terreuses. Lavez-les et coupez-les en morceaux.

Faites revenir les oignons dans une grande marmite avec l'huile d'olive pendant 5 minutes sur feu modéré.

Ajoutez ensuite l'ail, les carottes, les panais, le céleri et le fenouil. Laissez revenir pendant 10 minutes en remuant constamment.

Couvrez d'eau. Ajoutez alors le thym et le laurier.

Portez à ébullition. Puis baissez un peu le feu pour que le tout frémisse.

Ajoutez les champignons, les poireaux et le persil.

Laissez cuire à petits frémissements pendant 1heure 15 environ. Si l'eau s'évapore trop, rajoutez-en pour que les légumes soient toujours bien immergés.

Salez au gros sel en cours de cuisson.

À la fin du temps de cuisson, laissez le bouillon se reposer pendant 30 minutes.

Passez-le ensuite au chinois et laissez-le refroidir complètement avant de décider de son sort. Vous pouvez congeler le bouillon pour en avoir toujours sous la main en cas d'envie subite et violente de risottto (et quand ça arrive mieux avoir du bouillon à portée de poêle)...
Vous pouvez le conserver pendant quelques jours au frigo en vu d'une prochaine soupe.
Vous pouvez aussi bien sûr le déguster seul.

J'en ai congelé la moitié. Ce qui restait, aussitôt prêt, aussitôt utilisé! J'ai préparé une soupe de légumes avec mon bon bouillon...Quelle merveille! Et c'est surtout incomparable avec les versions industrielles!

dimanche 13 mars 2016

Poulet sauté aux asperges et au poivre du Sichuan

Pour une fois, j'ai commencé à écrire ma recette par la description. C'est bien une 1ère. D'habitude, je commence toujours par l'introduction. Aujourd'hui, je ne savais pas quoi dire (enfin écrire). Aucune idée.
Mais que m'arrive-t-il? Serais-je en proie à l'angoisse de la page blanche? ou plutôt de l'écran blanc?
Mais où ai-je la tête?
Au vu de la recette de ce jour, je dirais que je l'ai en Asie... Peut-être parce que l'année dernière, à la même époque je m'apprêtais à partir au Japon.

En même temps, je suis aussi en train de penser à un voyage que j'aimerais beaucoup faire cette année...Pas du tout du côté du Japon. En gros j'ai la tête dans deux endroits du monde... tout en étant dans ma cuisine. Et après je me demande pourquoi je ne sais pas quoi écrire?

Que de questions pour un dimanche!
Ça promet pour la semaine à venir.

Réussir à présenter ma recette en n'ayant rien à écrire, pas mal!
Allez place à la cuisine.

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 15 minutes

Ingrédients pour 2 personnes:

- 400 g de blancs de poulet
- 2 oignons frais
- 1 botte d'asperges
- 1 gousse d'ail
- 40 g de cacahuètes non salées
- 4 cuillères à soupe de sauce soja
- 1 cuillère à café d'huile de sésame
- 1 cuillère à café bombée de maïzena
- 1 piment rouge séché
- 1 cuillère à café de poivre du Sichuan en grains (c'est la 1ère fois que j'en utilise et j'ai adoré!)
- 2 cuillères à café de sucre en poudre
- 1 cuillère à soupe de vinaigre balsamique
- 2 cuillères à soupe d'huile de tournesol
- sel

Détaillez les blancs de poulet en petits dés.

Dans un saladier, mélangez la maïzena avec l'huile de sésame et 2 cuillères à soupe de sauce soja. Déposez le poulet. Mélangez et laissez mariner pendant que vous préparez le reste de la recette.

Faites griller les cacahuètes 5 minutes dans une poêle sèche. Quand elles sont colorées, concassez-les grossièrement dans un mortier. Réservez.

Lavez et séchez les asperges. Coupez la base dure. Détaillez le reste en tronçons de 2 cm.
Faites-les revenir avec une cuillère à soupe d'huile de tournesol dans une poêle pendant 5 minutes sur feu vif. Salez. Elles doivent être encore un peu croquantes. Réservez.

Émincez les oignons en julienne.

Pelez la gousse d'ail et hachez-la.

Faites chauffer l'huile de tournesol restante dans un wok. Quand elle est chaude, ajoutez-y le poulet et faites-le cuire à feu vif pendant 5 minutes.

Ajoutez ensuite le piment, le poivre, l'ail, les oignons et le sucre. Mélangez et poursuivez la cuisson toujours sur feu vif.

Versez le reste de sauce soja et le vinaigre. Mélangez et laissez cuire 2 minutes supplémentaires le temps que la sauce épaississe un peu.

Ajoutez les asperges. Mélangez rapidement. Comptez 1 minute et arrêtez le feu.

Parsemez le poulet de cacahuètes.

Servez-le sans attendre avec du riz basmati.

samedi 12 mars 2016

Mon pesto menthe/ pistaches

Oubliée la pluie de mercredi. Le soleil a fait son grand retour après 24 longues heures d'absence. Et depuis il est au rendez-vous chaque matin. Ouf!
Ça sent le printemps et presque déjà l'été donc puisqu' ici le printemps est très court.
C'est dans cette ambiance ensoleillée et détendue que j'ai eu envie de pesto!
Mais comme souvent, je n'ai pas pu m'empêcher de changer d'idées quant aux ingrédients. Si j'ai déjà "pestoisé" la coriandre, la roquette, les fanes de carottes, les petits pois et même les tomates séchées ou la betterave, je ne m'étais pas encore attaqué à la menthe.
C'est chose faite.
À noter que ce pesto peut évidemment accompagner des pâtes. Mais je le vois bien aussi dans un sandwich avec de la courge rôtie ou sur des légumes sautés. Et il est même délicieux direct à la cuillère!
Une recette à garder dans le placard ou le frigo pour préparer un petit truc rapide au dernier moment.
D'ailleurs je vais faire cuire des pâtes. Vous venez dîner?

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 5 minutes

Ingrédients pour 1 pot:

- 60 g de feuilles de menthe (1 demi bouquet)
- 30 g de pistaches
- 15 g de parmesan
- 30 g de pecorino
- 1 citron
- sel
- huile d'olive
- 1 gousse d'ail (que je ne mets pas pour cause d'incompatibilité digestive)

Lavez la menthe. Séchez-la bien dans du papier absorbant.

Faites griller les pistaches 5 minutes dans une poêle sèche. Elles doivent légèrement se colorer.

Coupez les fromages en dés.

Prélevez le zeste du citron.

Si vous en mettez, pelez et dégermez l'ail.

Dans le bol de votre mixeur à lame, réunissez tous les ingrédients sauf les pistaches et l'huile.

Commencez à mixer, puis versez l'huile en filet. La quantité d'huile dépend de la consistance que vous souhaitez donner à votre pesto. Plus ou moins10 cl devraient faire l'affaire.

Quand votre pesto est prêt, ajoutez les pistaches et mixez rapidement pour garder quelques morceaux qui apporteront un peu de croquant.

Versez le pesto dans un pot (propre c'est mieux). Placez au frigo et maintenant laissez parler vos envies!

vendredi 11 mars 2016

Mes petits chaussons aux poireaux






































La recette d'aujourd'hui est en fait celle d'hier. Elle était prête à être postée, les photos étaient prises. "Je n'avais plus qu'à" comme on dit. Et puis une convention de stage à faire signer s'est transformée en petit verre entre amis et lui-même en dînette dans un bar.

Et la recette est restée là où elle était.
J'ai bien senti qu'elle m'en voulait un peu (beaucoup, à la folie...mais je m'égare). Aussi aujourd'hui, pas d'excuse, je dois m'y coller. Pour qu'aujourd'hui n'attende pas encore un jour.

C'est en feuilletant le nouveau numéro de Saveurs magazine que je suis tombé sur cette idée. J'ai donc fait ma version de cette entrée.

Et pour demain? Peut-être que ce sera la recette d'après demain ou d'un autre jour car maintenant je sens que je me suis un peu perdu entre hier et aujourd'hui. En tout cas une chose est sûre, il y aura une recette, et c'est ça qui compte!

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 20 + 20 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:

- 2 poireaux
- 2 oignons frais
- 1 gousse d'ail
- 6 échalotes confites (quand je vous disais que c'était une recette à retardement...)
- 5 cuillères à soupe de crème liquide
- 2 poignées de fromage râpé
- 1/2 bouquet de coriandre
- 2 rouleaux de pâte brisée
- sel, poivre
- sésame noir
- 1 jaune d'oeuf
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive

Ôtez les premières feuilles des poireaux qui souvent sont un peu abîmées. Coupez les racines aussi.

Incisez les poireaux sur toute la longueur. Lavez-les en insistant bien à l'intérieur pour éliminer la terre. Séchez-les ensuite avec du papier absorbant et détaillez-les en fines lanières.

Pelez les oignons et l'ail et émincez-les.

Coupez les échalotes confites en petits morceaux.

Faites chauffer l'huile dans une sauteuse. Faites-y revenir les oignons et l'ail sur feu modéré pendant 7 à 8 minutes. Ajoutez alors les poireaux et les échalotes. Mélangez bien et laissez cuire environ 15 minutes en remuant souvent. Salez et poivrez à votre convenance.
Les poireaux doivent rendre leur eau de végétation.

Quand ils sont bien cuits, versez la crème. Mélangez et poursuivez la cuisson quelques minutes le temps que le tout s'assèche un peu.

Arrêtez le feu et laissez refroidir complètement.

Faites préchauffer votre four à 180ºC.

Pendant ce temps, lavez, séchez, effeuillez et ciselez la coriandre.

Placez les rouleaux de pâte sur votre plan de travail. À l'aide d'un emporte-pièces (ou avec un verre) de 10 cm de diamètre, détaillez la pâte en ronds.

Quand le mélange aux poireaux a refroidi, ajoutez-y la coriandre et le fromage râpé. Mélangez.

Prenez un rond de pâte et déposez-y une cuillère à café de garniture au centre. Humidifiez les contours avec un peu d'eau. Refermez le rond de pâte sur lui-même en appuyant bien sur la jointure. Vous pouvez faire aussi appel à l'appareil à chausson aux pommes.

Procédez de même avec les autres ronds. Récupérez les chutes pour refaire des ronds de pâte.

Battez le jaune d'oeuf dans une tasse et badigeonnez-en les chaussons avec un pinceau de cuisine.

Parsemez-les de sésame noir.

Placez les chaussons sur la plaque allant au four recouverte de papier sulfurisé. Enfournez et laissez cuire environ 25 minutes. Ils doivent être bien dorés.

Attendez quelques minutes avant de les dévorer avec les doigts!

Vous pouvez les servir en apéro ou bien en entrée avec une petite salade verte ou pour un dîner léger avec un bol de soupe.

mercredi 9 mars 2016

Mes muffins choco/noisette

























Un mercredi sous la pluie.
Même si cela arrive peu souvent, on n'aime pas ça à Barcelone.
Dès la 1ère goutte, on oublie qu'hier encore (non je n'avais toujours pas 20 ans) il faisait beau.
Ici la ville est vite paralysée dès que les nuages pleurent tout leur chagrin car Barcelone est faite pour le soleil!
Dans ces jours de pluie (rares il faut vraiment le dire), j'ai tout de suite besoin de réconfort: une tasse de thé, une couverture et quelque chose de sucré à me mettre sous la dent.

Aujourd'hui, j'ai donc préparé des muffins un peu dans la même veine que mes Cookies noisettes et chocolat.

Une vraie gourmandise pour oublier le mauvais temps qui sera sûrement parti demain.

Je me demande parfois: mais comment je faisais à Paris?

Préparation: 40 minutes

Cuisson: 25 minutes

Ingrédients pour 12 muffins:

- 300 g de farine + 4 cuillères à soupe
- 35 g de flocons d'avoine
- 2 cuillères à soupe de cacao non sucré
- 10 cl de lait
- 10 cl de crème liquide
- 2 oeufs
- 1 cuillère à café d'extrait de vanille
- 1 sachet de levure
- 1 pincée de sel
- 90 g de noisettes entières non salées
- 30 g de beurre
- 210 g + 2 cuillères à soupe de sucre muscovado ou de cassonnade
- 1 reste de ganache (qui vous a servi pour les fameux cookies)

La veille, réalisez la ganache et laissez-la au frigo toute la nuit. (pour la ganache vous pouvez vous reporter à la recette des Cookies)

Faites griller les noisettes 8 minutes dans votre four préchauffé à 180ºC. À la sortie, réduisez-les en poudre dans un mortier ou un mixeur à lame.

Dans un premier temps, préparez les miettes de crumble:
Prélevez 2 cuillères à soupe de poudre de noisettes et mélangez-les avec 4 cuillères à soupe de farine. Ajoutez 2 cuillères à soupe de sucre muscovado. Ajoutez le beurre en morceaux et travaillez la pâte du bout des doigts pour obtenir un sable grossier. Réservez.

Mélangez la farine, le cacao, les flocons d'avoine, le sel et la levure dans un saladier.


Dans un autre saladier, battez les oeufs avec l'extrait de vanille et le sucre.

Ajoutez ensuite la crème et le lait. Mélangez bien.

Incorporez enfin les ingrédients secs. Ne travaillez pas trop la pâte.

Versez un peu de pâte dans des moules à muffins chemisés de caissettes en papier. Déposez une cuillère à café de ganache. Recouvrez de pâte.

Répartissez les miettes sur le dessus de chaque muffin.

Enfournez et laissez cuire 25 minutes environ.

Laissez refroidir sur une grille.

Conseil gourmand: 
Ces muffins sont délicieux plongés dans un verre de lait!

lundi 7 mars 2016

Mes lasagnes (toutes nouvelles toutes belles!)

J'ai une de ces envies de lasagnes!!! C'est avec ce cri que je me suis réveillé samedi matin.

Spécial comme manière de sauter du lit, vous ne trouvez pas? Je n'ai pas cherché à comprendre plus que ça et j'ai décidé de me faire plaisir (une fois n'est pas coutume!)

C'est drôle mais en écrivant tout ça, je me revois à Paris, dans ma toute petite cuisine (vive les apparts parisiens), préparer mon 1er plat de lasagnes pour lequel j'avais fait une béchamel... dont j'avais finalement dû me passer pour cause de brûlage de casserole...

Au début je ne faisais que des lasagnes végétariennes.
J'avais toujours un paquet de lasagnes dans mes placards.
Je me souviens d'une version au thon très intéressante, d'une autre aux légumes d'été... Ah il est loin ce temps-là!

Cet amour des lasagnes ne s'est pas démenti avec le temps bien au contraire.
Maintenant, j'aime encore plus ça car c'est moi qui fais la pâte!

Ça y est j'ai la cuisine nostalgique maintenant! Il ne manquait plus que ça!
Les lasagnes comme machine à remonter dans le temps, il fallait y penser.

Préparation: 30 minutes

Repos: 1 heure

Cuisson: 40 + 30 minutes

Votre meilleure amie pour la recette: une machine à pâtes

Ingrédients pour 6 personnes:

Pour les pâtes:
- 110 g de farine
- 1 oeuf
- 2 cuillères à café d'origan séché
- un peu d'huile d'olive
- sel

Pour la garniture:
- 500 g de boeuf haché
- 2 carottes pas trop grosses
- 1 oignon
- 2 échalotes
- 1 gousse d'ail
- 500 ml de Coulis de tomates
- 1 verre de vin blanc
- 4 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 2 boules de mozzarella
- 70 g de fromage râpé
- sel, poivre

Pour les pâtes, placez la farine sur votre plan de travail. Ajoutez 1 pincée de sel et l'origan, Mélangez.

Creusez un puits au centre.

Cassez l'oeuf dans le puits. Battez-le avec une fourchette tout en incorporant la farine petit à petit. Quand ça devient trop difficile, mélangez directement avec les mains (propres bien-sûr!) badigeonnées d'huile d'olive. Malaxez jusqu'à ce que la pâte soit souple (Il faut malaxer pendant au moins 5 bonnes minutes!)
Enveloppez-la dans du film alimentaire et laissez-la reposer pendant 1 heure à température ambiante.

Pendant que la pâte se repose, préparez la garniture.

Pelez l'oignon, les échalotes et la gousse d'ail. Émincez le tout.

Épluchez, rincez et séchez les carottes. Détaillez-les ensuite en tout petits dés.

Faites revenir les échalotes avec oignon et gousse d'ail dans une cocotte avec 2 cuillèrea à soupe d'huile d'olive sur feu modéré. Mélangez sans arrêt.

Ajoutez ensuite les carottes. Continuez à mélanger. Poursuivez la cuisson pendant 5 minutes.

Versez le vin blanc. Laissez-le s'évaporer presque complètement, avant d'ajouter la viande hachée.

Écrasez-la bien pour éviter d'avoir de gros morceaux.

Salez et poivrez à votre goût.

Versez le coulis de tomates (prélevez-en 100 ml) et l'huile d'olive restante . Mélangez bien. Baissez le feu et laissez mijoter pendant 30 minutes.

Égouttez les boules de mozzarella puis détaillez-les en petits cubes.

Il est temps de vous occuper de la pâte.

Faites préchauffer votre four à 180ºC.

Partagez la pâte en 4 morceaux. Passez-en un dans la machine à pâtes en commençant par l'écartement le plus large puis réduisez-le jusqu'à ce que vous arriviez au plus étroit. La pâte doit être bien souple.

Découpez des bandes de la taille de votre moule.  Recommencez jusqu'à épuisement de la pâte.

Versez 2 cuillères à soupe de coulis de tomates que vous avez gardé dans le fond du plat. Étalez bien.

Posez une couche de pâte. Versez la moitié de la garniture par-dessus.

Répartissez la moitié de la mozzarella.

Renouvelez l'opération une fois sans mettre de fromage.

Recouvrez la dernière couche de viande par une couche de pâte. Versez le coulis de tomates restant. Parsemez de fromage râpé et de mozzarella.

Enfournez et laissez cuire 30 minutes environ. Les lasagnes doivent bien gratiner.

Mon conseil: 
Préparez ce plat la veille...Les lasagnes c'est toujours meilleur le lendemain!!

Option gain de temps:
Achetez les lasagnes en paquet au lieu de les faire.
Même chose pour le coulis.

samedi 5 mars 2016

Mon velouté à la patate douce

Quoi de mieux après des Cookies choco/noisette, qu'un bon bol de soupe pour se remettre sur pied?

Celle d'aujourd'hui, c'est Mr placard qui me l'a inspirée car j'y ai trouvé deux patates douces. Je n'en suis pas à mon 1er essai  de soupe à base de ce tubercule mais celle-ci m'a presque surpris par l'onctuosité obtenue. Je me sens comme un apprenti sorcier qui aurait mélangé des trucs et des machins pour inventer THE potion magique et qui découvrirait le résultat avec étonnement.

Bon dans mon cas pas de trucs ni de machins. Juste quelques ingrédients, très peu en somme, et beaucoup de passion.



Pour le brevet de sorcier, je reviendrai. Par contre pour celui de "soupier", je crois que j'ai mes chances.

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 40 minutes

Ingrédients pour 6 personnes:

- 2 belles patates douces
- 1 grosse pomme de terre
- 2 beaux oignons
- 5 feuilles de laurier
- 1 branche de romarin frais
- 10 cl de crème liquide
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
- gros sel, poivre

Passez le romarin sous l'eau. Effeuillez-le.

Épluchez les patates douces et la pomme de terre. Rincez-les, séchez-les et coupez-les en morceaux.

Pelez les oignons puis émincez-les.

Faites-les revenir (les oignons) dans une cocotte avec l'huile d'olive, pendant 5 minutes sur feu modéré.

Ajoutez ensuite pomme de terre et patates douces. Remuez et laissez revenir 5 minutes supplémentaires en mélangeant.

Couvrez d'eau. Ajoutez le romarin et le laurier.

Portez à ébullition. Salez avec du gros sel. Laissez mijoter pendant 30 minutes. Éventuellement rajoutez de l'eau en cours de cuisson.

Vérifiez que les patates douces sont cuites. Retirer les feuilles de laurier mais laissez le romarin.

Versez la crème liquide. Poivrez à votre convenance.

Mixez avec votre mixeur pendant 2 minutes. Il ne doit plus y avoir de morceaux et la soupe doit être hyper onctueuse.

Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.

Servez ce velouté bien chaud avec des petits croûtons à l'ail.


vendredi 4 mars 2016

Mes cookies noisettes et chocolat (avec une deuxième couche à l'intérieur)

Rien posté, rien cuisiné depuis dimanche!!
Non je n'étais pas parti en vacances (j'aurais préféré), je n'ai pas non plus été enlevé par des extraterrestres. J'ai juste été terrassé par une fourbe angine qui m'a laissé KO pendant 4 longues journées.
Dire que j'avais programmé toutes mes recettes pour la semaine!
Et bien elles sont restées dans ma tête et les ingrédients dans les placards et le frigo.

Aujourd'hui, je sens que les forces me reviennent. L'envie d'écrire et de cuisiner se réveillent...ENFIN!

La recette d'aujourd'hui, date du week end dernier.
Cette idée de cookies m'est venue au resto où je suis en stage. Alors que j'en étais à ma 200ème croquette de fromage (non pas que j'en ai mangé autant mais je devais les rouler à la main...mais pas sous les aisselles, promis!). C'est alors que je me suis vu, faire des boules pour réaliser des cookies et les farcir de chocolat.

Comment je suis passé de la croquette au cookie? Le mystère reste entier.

Les voies de l'inspiration culinaire sont, elles aussi, parfois impénétrables.

Préparation: 30 minutes

Repos: 2 heures

Cuisson: 15 minutes par fournée

Ingrédients pour une trentaine de cookies:

Pour la ganache:
- 150 g de chocolat noir à 64% de cacao
- 140 g de Pâte de noisette (maison si possible)
- 12 cl de crème liquide

Pour la pâte:
- 450 g de farine
- 100 g de noisettes entières
- 200 g de sucre muscovado (ou 100 g de muscovado et 100g de sucre blanc)
- 250 g de beurre mou
- 2 oeufs
- 1 cuillère à café de bicarbonate
- 1 cuillère à café d'extrait de vanille
- 1 pincée de sel

Préparation de la ganache:

Placez le chocolat noir dans un saladier.

Portez la crème à ébullition sur feu modéré. Dès qu'elle bout, versez-la sur le chocolat. Laissez reposer 2 minutes puis lissez avec une spatule.

Incorporez aussitôt la pâte de noisette. Mélangez jusqu'à ce que le tout soit bien homogène et lisse.

Versez la ganache dans une boîte en plastique. Posez du film alimentaire au contact. Placez au frigo et laissez reposer 2 heures.

Préparation de la pâte:

Faites préchauffer votre four à 180ºC.

Placez les noisettes sur la plaque du four. Quand il est chaud, enfournez et laissez les noisettes se torréfier pendant 7 à 8 minutes.

Laissez-les refroidir quelques minutes. Placez-les dans le bol de votre mixeur et réduisez-les en poudre fine avec leur peau pour une saveur plus prononcée.

Vous pouvez préparer la pâte au robot ou à la main. J'ai choisi la 1ère option.

Dans un saladier, mélangez la farine, le bicarbonate, le sel et la poudre de noisette.

Dans la cuve de votre robot, placez le beurre et le sucre. Battez le tout.

Ajoutez les oeufs et continuez de battre.

Ajoutez enfin le mélange d'ingrédients secs. Continuez de travailler la pâte jusqu'à ce qu'elle soit souple. Si elle colle encore beaucoup aux parois du robot, ajoutez un peu de farine.

Sortez la pâte de la cuve, formez une boule et enveloppez-la dans du film alimentaire. Placez-la au frigo et laissez-la reposer 1h minimum.

Une fois le temps de repos passé, sortez la ganache et la pâte à cookies.

Faites préchauffer votre four à 180º.



Pour avoir des cookies réguliers je pèse les portions de pâte pour être sûr que la cuisson soit bien homogène. Avec la quantité de pâte que j'avais, j'ai fait des cookies de 37 g. À vous de voir la taille que vous voulez leur donner.

Prélevez des portions de pâte. Formez des boules et enfoncez votre pouce au milieu pour y faire un puits.

Prélevez ensuite de la ganache avec une cuillère à café. Roulez-la entre les mains et introduisez-la dans la pâte.

Refermez les boules de cookies. Formez des boules et aplatissez-les légèrement.

Déposez-les sur la plaque recouverte de papier sulfurisé ou d'un tapis en silicone.

Avec les quantités données, j'ai dû faire deux fournées.

Enfournez la plaque et laissez cuire les cookies 15 minutes environ. Ils doivent être dorés en dessous.

Laissez-les refroidir quelques instants avant de les placez sur une grille pour qu'ils refroidissent complètement.

Il vous restera sûrement de la ganache à la fin de la recette...J'ai déjà une idée de comment l'utiliser... Mais c'est une autre histoire!