lundi 27 février 2017

Mes lasagnes épinards/saumon (recette revue et corrigée)

Comme je l'expliquais à Clémence (ma fidèle correspondante anonyme) cette semaine, j'ai vraiment flippé en me replongeant dans mes premières recettes. Je ne sais plus comment j'en suis venu là mais un jour j'ai décidé de rouvrir les premiers posts pour les remettre en forme. Et là comme pour Paris ça a été le choc des photos et le poids des mots!
J'avais oublié mes photos de l'époque et mon écriture aussi... Pourtant au moment où j'avais posté mes recettes, j'étais fier de moi.

C'est comme ça que je me suis rendu compte de mon évolution culinaire. Mes débuts bloguiens me semblent bien loin maintenant. En chemin, j'ai trouvé une cuisine qui me ressemble et des photos qui me plaisent bien plus.

La recette d'aujourd'hui est née de tout ça, l'envie de reprendre mes anciennes recettes pour les mettre au goût du jour. Et puis comme à chaque fois, je n'ai pas pu m'empêcher de remettre mon grain de sel au milieu. Ce qui fait que la recette d'hier s'est vu proposer un relooking.

Voici donc ma nouvelle version de mon ancienne recette.

Préparation : 30 minutes

Cuisson: 45 minutes en tout 

Ingrédients:

- 12 feuilles de lasagnes
- 1 kg d'épinards frais
- 500 g de filets de saumon
- 5 échalotes
- 2 gousses d'ail
- 40 g de beurre + un peu pour le plat
- 150 g de ricotta
- 100 g de feta
- 80 g de fromage râpé
- 10 cl de crème fraîche 
- sel, poivre
- huile d'olive

Faites préchauffer votre four à 180ºC.

Lavez les épinards plusieurs fois pour enlever toute trace de terre. Essorez-les.
Ôtez les tiges les plus grosses. Hachez les feuilles en lanières.

Pelez et hachez les échalotes et les gousses d'ail.

Coupez les filets de saumon en cubes.

Faites chauffer la moitié du beurre dans une grande poêle. Faites-y suer les échalotes et les gousses d'ail pendant 5 minutes sur feu assez vif en remuant constamment pour les colorer.

Ajoutez le beurre restant et les épinards et laissez-les cuire jusqu'à ce que leur eau de végétation se soit évaporée.
Salez et poivrez. 

Ajoutez la ricotta et mélangez. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.
Réservez le tout dans un saladier.

Faites ensuite revenir les cubes de saumon avec 1 cuillère à soupe d'huile d'olive sur feu vif. Écrasez-les en cours de cuisson. Le saumon doit devenir un peu croustillant. Salez et poivrez.

Faites chauffer la crème dans une petite casserole. Salez et poivrez.

Beurrez un plat à gratin. Versez-y un peu de crème fraîche. 
Disposez des feuilles de lasagnes.

Montez les lasagnes en alternant une couche d'épinards, de la feta émiettée, une couche de saumon, une couche de pâtes. 
Recommencez jusqu'à épuisement des ingrédients.

Terminez par une couche de pâtes. Versez la crème fraîche restante et parsemez de fromage râpé.

Enfournez. Laissez cuire 25 minutes.

Servez les lasagnes à la sortie du four ou faites-les réchauffer le lendemain car souvent elles sont meilleures après une nuit de repos.

dimanche 26 février 2017

Ma poêlée de légumes aux oeufs brouillés (recette inattendue)

Cette recette ne devait pas voir le jour. C'est mon indécision qui en est à l'origine.
Samedi matin, en me baladant dans les allées de mon marché, après avoir vu Dolors et la Bruixa, j'ai eu une envie de lentilles, en salade. Une envie comme ça mais pas très claire. Pas grave, je verrais bien une fois dans la cuisine.

Le temps passait mais toujours pas d'inspiration. Pour me distraire de ma prise de chou, j'ai même fait une confiture (qui sera bientôt en ligne)...mais rien. Pas d'idée. Une phrase de Mr R m'est alors revenue "Si tu n'as pas d'idée précise de la recette, mieux vaut ne pas la faire sinon elle ne sera pas bonne".
Pour une fois, je l'ai écouté.

J'ai ouvert le placard pour prendre un oignon et une patate douce (que me chantait ma maman...euh, je crois que je m'égare) m'a donné une idée:  un plat que Mr R adorait quand il était petit. Un plat que j'ai revu et corrigé à ma façon.
Ça y est je la tenais ma recette, mais sans lentilles car ce n'était pas leur jour.

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 1 heure en tout

Ingrédients pour 4 personnes:

- 2 pommes de terre moyennes
- 2 petites patates douces
- 1 poireau
- 1 oignon
- 2 gousses d'ail
- 1 gros panais
- quelques feuilles de coriandre
- 45 g de beurre
- huile d'olive
- sel, poivre
- origan (ou thym) séché
- 4 oeufs
- 5 tranches de poitrine fumée
- 4 cuillères à soupe de vin blanc

Épluchez, lavez et séchez tous les légumes. 

Rincez bien le poireau entre les feuilles pour éliminer toute trace de terre. Coupez-le en fines lanières.

Détaillez les pommes de terre, les patates douces et le panais en mirepoix en dés pas trop gros. Placez-les dans des bols différents car la cuisson se fait séparément.

Pelez et hachez l'oignon et les gousses d'ail (dégermez-les).

Lavez, séchez, effeuillez et hachez la coriandre. 

Détaillez les tranches de poitrine en lanières. Faites-les griller dans une poêle, sans matière grasse jusqu'à ce qu'elles soient croustillantes. Déposez-les sur une assiette recouverte de papier absorbant. Laissez-les refroidir puis hachez-les finement avec un bon couteau. Réservez.

Faites suer l'oignon et les gousses d'ail dans la même poêle sur feu modéré pendant 5 minutes. Salez et poivrez légèrement.
Ajoutez le poireau. Augmentez un peu le feu. Laissez cuire jusqu'à ce que le poireau soit tendre et ait rendu son eau de végétation. Salez et poivrez à nouveau. Réservez.

Faites sauter les pommes de terre avec 2 cuillères à soupe d'huile d'olive sur feu vif. Remuez régulièrement pour éviter qu'elles n'attachent. Salez, poivrez en cours  de cuisson.
Les pommes de terre doivent être colorées et croustillantes. Réservez dans un saladier.

Faites maintenant sauter les patates douces avec 1 cuillère à soupe d'huile d'olive, toujours sur feu vif. Remuez régulièrement. En cours de cuisson, versez une cuillère à soupe de vin blanc. Mélangez bien. Quand les patates douces sont presque cuites, ajoutez 15 g de beurre. Mélangez. Salez, poivrez et ajoutez 2 pincées d'origan. 
Quand les patates douces sont cuites (tendres), ajoutez-les dans le saladier avec les pommes de terre.

Pour la cuisson du panais, procédez comme pour les patates douces. Ajoutez le vin blanc et 15 g de beurre vers la fin de la cuisson. Salez et poivrez. 

Remettez les patates douces, les pommes de terre et le mélange oignon/poireau/ail dans la poêle avec le panais. Mélangez sur feu vif. Ajoutez le beurre et le vin blanc restants. 

Cassez les oeufs dans un ramequin et versez-les dans la poêle au milieu des légumes. Mélangez rapidement. Arrêtez le feu dès que les oeufs sont cuits.

Parsemez de coriandre et servez aussitôt avec des tranches de pain de campagne beurrées.

samedi 25 février 2017

Ma soupe aux légumes d'hiver rôtis et son granola salé

Pour ma recette d'hier, Mes nems aux légumes d'hiver rôtis, je vous expliquais qu'au départ cette recette devait être une recette de soupe mais que faute d'organisation je n'avais pas pu la faire. Aujourd'hui, je me rattrape parce que quand j'ai une idée dans la tête... Si maman lit ces lignes elle sera d'accord avec moi j'en suis sûr!

Donc aujourd'hui, on prend les mêmes qu'hier et on recommence à quelque chose près.

En fait mon histoire de légumes d'hiver rôtis c'est une histoire de recette à tiroirs. Une idée au départ, trois possibilités à l'arrivée: 
- servir les légumes en accompagnement d'une viande 
- préparer les nems d'hier
- faire la soupe d'aujourd'hui
À vous de voir ce qui vous fait de l'oeil.
Mais pour l'instant, c'est l'heure de la soupe!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 45 + 15 + 30 minutes

Ingrédients pour 6 personnes:

Pour la soupe
- 1 petit céleri rave (environ 300 g)
- 2 pommes de terre moyennes
- 6 petites carottes
- 2 gros panais
- 800 g de courge butternut
- 2 oignons
- 3 gousses d'ail
- 4 cuillères à soupe d'huile
- 2 cuillères à soupe de sirop d'érable
- 2 cuillères à café de 4 épices
- 4 cuillères à café de purée d'amande
- 3 échalotes
- sel, poivre

Pour le granola:
- 60 g de petits flocons d'avoine
- 1 cuillère à soupe d'amandes non salées (avec la peau)
- 1 cuillère à soupe de graines de tournesol décortiquées et non salées
- 2 cuillères à café de graines de sésame noir
- 1 cuillère à soupe de graines de courge
- 1 cuillère à café de graines de cumin
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 pincée de 4 épices 
- 15 g de fromage de chèvre très sec (vous devez pouvoir le râper, à défaut prenez du parmesan)
- sel, poivre

Faites préchauffer votre four à 190ºC.

Hachez grossièrement les amandes.

Pour le granola, placez tous les ingrédients directement sur une plaque allant au four. Mélangez intimement.

Enfournez et laissez cuire 30 minutes environ. Toutes les 10 minutes remuez le granola.
À la fin de la cuisson, les flocons d'avoine doivent être bien dorés. 
Surveillez le granola pour lui éviter un coup de chaud qui lui serait fatal.
Laissez-le refroidir sur la plaque avant de le stocker dans un bocal.

Pour la soupe, épluchez tous les légumes. Lavez-les et séchez-les.

Coupez le céleri, les pommes et la courge en cubes.

Coupez les carottes et les panais en rondelles.


Pelez et émincez les oignons.

Pelez, dégermez et hachez les gousses d'ail.

Déposez le tout sur une plaque allant au four. Ajoutez le sirop d'érable, 2 cuillères à soupe d'huile d'olive et les 4 épices. Salez et poivrez. Mélangez bien.

Enfournez et laissez cuire 45 minutes environ. Remuez de temps en temps. Si le tout attache un peu, ajoutez une cuillère à soupe d'huile d'olive et baissez la température à 180ºC.
Les légumes doivent être très tendres. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.

Quelques minutes avant la fin de la cuisson des légumes, pelez et émincez les échalotes.
Faites-les suer dans une grande casserole (ou une marmite) sur feu modéré.

Quand les légumes sont prêts, ajoutez-les dans la casserole. Mélangez.

Versez de l'eau, environ 1 cm au-dessus des légumes. Portez à ébullition et laissez mijoter 5  minutes.

Versez le tout dans votre blender. Ajoutez la purée d'amande et mixez finement.

Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.

Servez la soupe aussitôt parsemée de granola.

vendredi 24 février 2017

Mes nems aux légumes d'hiver rôtis (pour toi Raph)

Aujourd'hui, une recette qui est née par hasard, à cause d'une mauvaise gestion de mon temps.

Que je vous explique un peu son histoire.
J'étais parti sur une idée de soupe de légumes rôtis. Le frigo m'avait fourni tout ce dont j'avais besoin c'est à dire que des légumes de saison.
Le four était en route. Les légumes ont rôti tranquillement.
Et puis finalement le dîner a pris du retard. Plus le temps de préparer la soupe. Une boîte. Un couvercle. Et hop au frigo. "On verra bien demain..."

Pour ma copine Raph, venue m'apprendre à faire des croissants et des pains au chocolat (extase culinaire soit dit en passant), j'ai ressorti ma boîte de légumes. Une nouvelle idée avait germé: des nems!

Le déjeuner a croustillé!
Avec les quantités données vous pourrez faire les nems...et une autre recette que je vous donnerai demain!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 45 minutes pour les légumes + 20 minutes pour les nems

Ingrédients :

Pour les légumes
- 1 petit céleri rave (environ 300g)
- 6 petites carottes
- 2 gros panais
- 1 courge butternut (environ 800g)
- 2 pommes de terre
- 2 oignons
- 3 gousses d'ail
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 2 cuillères à soupe de sirop d'érable
- 2 cuillères à café de 4 épices
- sel, poivre

Pour les nems:
- 8 feuilles de brick
- 400 g de légumes rôtis (cf plus haut)
- 50 g de fromage râpé
- 30 g de parmesan râpé
- 1/2 bouquet de coriandre
- 40 g de beurre
- sésame noir

Faites préchauffer votre four à 190ºC.

Épluchez, lavez et séchez tous les légumes.

Détaillez le céleri, les pommes de terre et la courge en cubes.

Coupez les carottes et les panais  en rondelles.

Pelez et émincez les oignons.

Pelez, dégermez et hachez les gousses d'ail.

Déposez le tout sur une plaque allant au four. Ajoutez le sirop d'érable, l'huile d'olive et les 4 épices. Salez, poivrez. Mélangez bien.

Enfournez et laissez cuire environ 45 minutes.Remuez de temps en temps. Si le tout attache un peu, ajoutez un peu d'huile et baissez la température à 180ºC.
Les légumes doivent être bien tendres. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.

Laissez-les refroidir complètement. Laissez le four en marche.

Pendant ce temps-là, lavez, séchez, effeuillez et hachez la coriandre.

Une fois, que les légumes sont manipulables, prélevez la quantité indiquée (gardez le reste au frigo jusqu'à demain) et hachez-les finement avec un grand couteau.

Versez-les dans un saladier. Ajoutez ensuite la coriandre, le fromage râpé et le parmesan. Mélangez intimement.

Prenez une feuille de brick. Déposez une bonne cuillère à soupe de farce vers le bas (devant vous). Rabattez les côtés puis roulez le nem jusqu'au bout en serrant bien. L'ouverture à la fin doit se trouver en dessous. Je vous laisse regarder les photos ci-contre qui vous montrent comment plier.

Répétez l'opération jusqu'à épuisement des ingrédients.

Faites fondre le beurre au micro-ondes. Badigeonnez-en les nems. Parsemez-les de sésame noir. Placez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Enfournez et laissez cuire 20 minutes environ. Les nems doivent être dorés sur toutes leurs faces, sinon prolongez la cuisson de quelques minutes.

Servez-les avec une salade verte.

Vous pouvez remplacer le fromage râpé par du fromage de chèvre.

Merci à toi Raph pour les croissants! 




































jeudi 23 février 2017

Ma compote pomme/poire/safran

La compote. 
On en parle?
Un dessert de mon enfance. Un de mes préférés (avec les oeufs au lait) . Bien sûr la meilleure c'était celle de ma maman. D'ailleurs j'en remangé lors de mon dernier passage à Paris et la magie opère toujours: une cuillerée et je retombe en enfance. C'est fou. Encore une madeleine qui n'en ni la forme, ni le goût. Bref une madeleine sans madeleine.
Un jour peut-être j'arriverai à faire du riz au lait sans riz...

Mais pour le moment compotons.

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 15 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:

- 5 pommes
- 5 poires
- 1 dose de safran en poudre (oui je sais ce n'est pas le meilleur mais pour mettre dans la compote ça marche bien)
- 1 citron
- le zeste d'une orange

Pour le service
- 40 g d'amandes mondées, non salées
- 20 g de pistaches décortiquées, non salées
- 20 g de pignons
- 1 cuillère à soupe de sucre en poudre
- 2 cuillères à café d'eau de fleur d'oranger
- 1 cuillère à café d'eau de rose
- 4 yaourts grecs

Faites griller les pignons dans une poêle sans matière grasse.
Hachez grossièrement les pistaches et les amandes.
Mélangez les fruits secs dans un bol.
Ajoutez le sucre et les eaux florales. Mélangez le tout et réservez.

Pelez les fruits et coupez-les en cubes. Placez-les dans une casserole.

Pressez le citron et prélevez son zeste. Ajoutez-les aux fruits.

Ajoutez le zeste d'orange et le safran.

Versez 2 cuillères à soupe d'eau.

Faites cuire sur feu assez vif en remuant régulièrement pendant 15 minutes environ. Si la compote attache, ajoutez un peu d'eau et baissez un peu le feu.
Les fruits doivent être bien cuits et la compote doit être assez sèche.

Hors du feu, mixez finement avec votre mixeur plongeant pour obtenir une compote sans morceaux. 
Laissez-la refroidir.

Pour le service, versez les yaourts dans des ramequins. Répartissez la compote sur le yaourt. Parsemez du mélange de fruits secs.
Servez bien frais.

mercredi 22 février 2017

Mes muffins à la cardamome et aux mûres (souvenir culinaire de Stockholm nº1)

Allez, prenez votre sac de voyage! Aujourd'hui, je vous emmène en Suède, et plus précisément à Stockholm.
Un souvenir culinaire pour ma recette du jour. Un souvenir d'un chouette moment dans un café sympa de Södermalm, ce quartier branché où il fait bon se balader un dimanche après-midi avec des amis.
Un arrêt dans ce café donc et des muffins qui me tendent les bras (enfin plutôt les miettes car les muffins n'ont pas encore de bras à ce que je sache). Des muffins à la cardamome.
La cardamome. Une épice que j'affectionne particulièrement. 
Et j'ai découvert lors de ce voyage-ci en Suède, que les Suédois aussi l'aiment bien. La preuve ils en mettent dans leurs pâtisseries. Je suis tombé sous le charme du Kardemmumabullar (une sorte de brioche à tomber par terre) que l'on trouve dans tout bon café qui se respecte.
Et puis il y a aussi des muffins à la cardamome. Un vrai bonheur de moelleux, un parfum qui reste longtemps en bouche. Une bouchée et on en veut encore.

La cardamome qui faisait un petit tour de temps en temps dans mes plats salés pourrait bien trouver aussi sa place dans la partie sucrée...
Affaire à suivre!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 30 minutes

Ingrédients pour 7 gros muffins:

- 240 g de farine + 1 cuillère à soupe
- 140 g de sucre muscovado clair (ou de cassonade)
- 110 g de beurre à température ambiante (donc pensez bien à le sortir avant de vous lancer)
- 200 g de crème liquide (un peu épaisse c'est mieux)
- 40 g de lait
- 1 oeuf
- 1 cuillère à café de levure chimique
- 1 cuillère à café de bicarbonate
- 15 capsules de cardamome
- 80 g de mûres surgelées (ou de myrtilles)
- 1 citron

Placez les mûres dans un bol. Saupoudrez-les avec la cuillère à soupe de farine. Mélangez. Remettez-les au congélateur le temps de préparer la recette.

Faites préchauffer votre four à 190ºC.

Ouvrez les capsules de cardamome pour en extraire les graines. Réduisez celles-ci en poudre dans un mortier. 

Tamisez la farine, le sel, le bicarbonate, la levure et la cardamome dans un saladier.

Mélangez la crème et le lait dans un bol.

Pressez le citron.

Dans un autre saladier, travaillez le beurre avec une spatule pour lui donner une texture de pommade.

Ajoutez le sucre. Mélangez en utilisant un fouet électrique jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

Ajoutez l'oeuf légèrement battu. Mélangez intimement.

Ajoutez la moitié des ingrédients secs. Mélangez.

Versez la moitié des ingrédients liquides. Mélangez.

Ajoutez le reste des ingrédients secs. Mélangez. 

Enfin ajoutez les ingrédients liquides restants. Mélangez sans trop insister.

Versez le jus de citron. Mélangez juste ce qu'il faut pour l'incorporer.

Versez la pâte dans des moules à muffins chemisés de caissettes en papier. Garnissez-les de mûres.

Enfournez et laissez cuire 30 minutes.

À la sortie, laissez-les refroidir sur une grille et dégustez-les dans la journée, c'est là qu'ils sont les meilleurs.

S'il vous en reste, passez-les quelques minutes au four et mangez-les encore chauds...à la mode suédoise!

lundi 20 février 2017

Mon gratin de viande hachée aux légumes d'hiver

Aujourd'hui, je me permets un plat pas du tout végétarien. Je ne sais pas si c'est le froid, le gris du ciel ou l'humidité mais j'ai envie d'un plat qui réconforte, un plat d'hiver. Un plat qui me fait penser à une certaine cuisine traditionnelle à laquelle pourtant je ne souscris pas.
Chez mes parents, on va dire que la tradition a toujours sa place à table. Et je me rends compte aujourd'hui que ma manière de voir la cuisine et donc de cuisiner est à des années lumière de ce que j'ai pu connaître enfant. 
Si j'aime encore la poule au pot ou la blanquette de mon papa, en revanche pour moi impossible de préparer ces plats du terroir. 
Aujourd'hui, je suis un peu dans la tradition du hachis parmentier mais c'est une version sans patate et avec des légumes. Bon en gros un hachis parmentier sans parmentier.

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 1heure en tout

Ingrédients pour 4 personnes:

- 250 g de porc haché
- 250 g de boeuf haché
- 2 oignons
- 1 poireau
- 1 petite courge butternut (si elle est grosse, mettez-en seulement la moitié, utilisez ce qui reste pour une soupe)
- 1 gousse d'ail
- 150 g d'épinards frais
- 5 cl de vin blanc 
- 10 cl de crème fraîche
- 2 cuillères à café de thym
- sel, poivre
- 2 poignées de fromage râpé
- huile d'olive
- beurre pour le plat

Pelez et hachez les oignons et la gousse d'ail.

Ôtez la première feuille du poireau. Ouvrez-le ensuite en deux dans le sens de la longueur et rincez-le sous un filet d'eau pour éliminer toute la terre. Séchez-le puis émincez-le finement.

Épluchez la courge. Ôtez les graines et les filaments. Détaillez-la en petits dés.

Lavez les épinards dans plusieurs eaux pour éliminer la terre. Essorez-les bien puis hachez-les.

Faites suer les oignons dans une grande sauteuse avec une cuillère à soupe d'huile d'olive. Laissez cuire pendant 5 bonnes minutes sur feu modéré.

Ajoutez le poireau et poursuivez la cuisson pour que celui-ci soit bien cuit et ait rendu son eau de végétation. Comptez environ 10 minutes toujours sur feu modéré. Salez et poivrez légèrement.
Réservez.

Faites ensuite revenir la courge avec une cuillère à soupe d'huile pendant une dizaine de minutes ou jusqu'à ce qu'elle soit bien cuite. Elle doit être tendre et dorée. Salez et poivrez légèrement puis saupoudrez de thym.
Ajoutez les épinards et poursuivez la cuisson pendant 5 minutes, le temps qu'ils rendent leur eau de végétation et qu'elle s'évapore.
Réservez.

Faites enfin revenir les deux viandes et l'ail avec une cuillère à soupe d'huile d'olive sur feu assez vif pendant 7 à 8 minutes en écrasant bien le tout avec une cuillère en bois pour avoir un hachis très fin.

Remettez les légumes dans la sauteuse. Mélangez. 

Versez le vin blanc et la crème. 
Mélangez.
Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.

Faites préchauffer votre four à 180ºC (thermostat 6).

Beurrez un plat à gratin.

Répartissez le contenu de la sauteuse dans le plat. Égalisez la surface.
Parsemez de fromage râpé.

Enfournez et laissez cuire 20 minutes.

Servez aussitôt.

dimanche 19 février 2017

Soupe de légumes et lentilles beluga

Ce matin, le réveil pique un peu. Le soleil est là mais je sens qu'il fait frisquet. 
Alors que tout le monde va se désespérer des températures qui jouent au plongeon, je me réjouis car ça va être l'occasion de faire une bonne soupe qui tient au corps et qui réchauffe.
Le malheur des uns...

Ma soupe d'aujourd'hui, est un peu une recette fond de frigo et de placard. En ce moment, je fais du tri dans les provisions et j'essaie d'utiliser les denrées qui roupillent depuis un petit moment pour faire de la place. Un ménage de printemps avant l'heure en quelque sorte.

Aujourd'hui, je profite de l'hiver tout en me préparant à son départ. Une espèce de recette d'entre deux-saisons pour ainsi dire.

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 45 minutes 

Ingrédients pour 6 personnes:

- 130 g de lentilles beluga 
- 6 carottes pas trop grosses
- 2 petites patates douces
- 3 beaux oignons
- 3 gousses d'ail
- 1 poireau
- 3 gousses de cardamome
- 3 cuillères à café de curcuma moulu
- 40 cl de lait de coco
- huile d'olive
- sel, poivre

Épluchez les carottes et les patates douces. Lavez-les et coupez-les en morceaux.

Ôtez la première feuille du poireau. Ouvrez-le ensuite dans le sens de la longueur et lavez-le bien pour éliminer toute la terre entre les feuilles. Émincez-le.

Pelez et émincez les oignons et les gousses d'ail.

Ouvrez les gousses de cardamome et réduisez les graines en poudre dans un mortier.

Faites suer les oignons et les gousses d'ail dans une cocotte avec 2 cuillères à soupe d'huile d'olive sur feu modéré pendant 7 à 8 minutes sans arriver à la coloration.

Ajoutez le poireau, mélangez et poursuivez la cuisson pendant 5 minutes.

Ajoutez le curcuma et la cardamome. Mélangez bien.

Ajoutez les carottes et les patates douces. Remuez.

Ajoutez les lentilles. 

Versez le lait de coco. 

Laissez mijoter pendant 30 minutes sans saler.

Au bout de ce temps, vérifiez la cuisson des lentilles, elles doivent être tendres. 
Salez et poivrez.

Mixez votre soupe soit dans votre blender (pour une soupe vraiment hyper onctueuse) soit avec votre mixeur plongeant.

Servez-la bien chaude.

jeudi 16 février 2017

Mes petits rôtis de poulet farcis aux épinards

Une fois n'est pas coutume, aujourd'hui j'ai eu envie de viande. Enfin de viande, de poulet. Car de la viande je n'en cuisine pas souvent pour ne pas dire jamais.
Et quand je dis poulet, c'est plutôt le blanc du poulet car Mr R n'aime pas les morceaux avec des os.
Donc aujourd'hui une recette volaillère mais quand même avec du vert dedans parce que quand-même je ne vais pas me refaire, les légumes et moi c'est une grande histoire.

Allez en cuisine!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 20 + 30 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:
- 2 blancs de poulet (attention pas d'escalopes, il faut le blanc en entier)
- 350 g d'épinards frais
- 3 échalotes
- 5 cl de vin blanc
- 2 cuillères à soupe de ricotta
- 1 gousse d'ail
- 1 cuillère à soupe de crème
- 40 g de beurre + un peu pour le plat
- 1, 5 cuillère à soupe de pignons
- 2 grosses poignées de fromage râpé
- sel, poivre

Faites griller les pignons quelques minutes dans une poêle sans matière grasse. Hachez-les grossièrement.

Pelez et hachez les échalotes et la gousse d'ail.

Lavez bien les épinards dans plusieurs eaux pour éliminer toute la terre. Séchez-les bien et émincez-les finement.

Faites suer les échalotes et la gousse d'ail dans les 40 g de beurre pendant 8 minutes sur feu modéré. Laissez colorer.

Déglacez au vin blanc. Mélangez. 

Attendez que le vin se soit évaporé avant d'ajouter les épinards.

Mélangez et faites cuire jusqu'à ce que le liquide de végétation soit évaporé. Salez et poivrez. 

Ajoutez la ricotta, la crème fraîche et les pignons. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.
Laissez refroidir un peu.

Faites préchauffer votre four à 200ºC.

Beurrez un plat allant au four.

Incisez les blancs sans aller jusqu'au bout. En gros une incision tous les 1cm. Remplissez les incisions de mélange aux épinards.

Salez et poivrez.

Parsemez les petits rôtis de fromage râpé.

Déposez-les dans le plat.

Enfournez et laissez cuire 30 minutes.

La viande doit être bien cuite et le fromage gratiné.

Découpez les rôtis en tranches et servez sans attendre.

mercredi 15 février 2017

Mousseline de poireaux (pour morue en manque de compagnie)

Voilà une recette que j'ai dans mes grimoires depuis pas mal de temps mais impossible de la prendre en photo car je la faisais toujours le soir. Pas de jolie lumière donc pas de photo. Pas de photo, pas de recette!

Je ne sais pas vous, mais moi mes souvenirs de poireaux étaient surtout ceux du poireau vinaigrette de la cantoche  ou du poireau caché dans une soupe... Bref pas de quoi se relever la nuit.
Il faudrait un jour qu'on se penche sur cette manie qu'on a en France de bouillir les légumes. Pour moi il n'y a pas pire que ce mode de cuisson.
Donc aujourd'hui, je vous propose une recette pour réhabiliter le poireau. 

Si je les ai déjà mis au four pour les servir Rôtis, aujourd'hui j'en ai fait une mousseline (rien à voir avec la pseudo purée industrielle je vous rassure!).

Une garniture parfaite pour accompagner un poisson. Souvent, je l'ai préparée pour servir avec du saumon, mais j'avoue que c'est aussi sublime avec de la morue au four!

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 25 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:

- 3 beaux poireaux
- 2 oignons
- 3 cuillères à soupe de crème fraîche 
- sel, poivre
- huile d'olive

Ôtez les premières feuilles des poireaux. Lavez bien le reste entre les feuilles pour éliminer les traces de terre.

Gardez le haut de deux feuilles et émincez-les le plus finement possible.

Émincez le reste en fines lanières.

Épluchez et hachez les oignons.

Faites chauffer 1 cuillère à soupe d'huile d'olive dans une grande sauteuse, ajoutez les oignons et faites-les suer pendant 5 minutes sur feu modéré. Salez et poivrez légèrement.

Ajoutez ensuite les poireaux et une cuillère à soupe d'huile. Faites cuire le tout pendant 15 minutes en mélangeant régulièrement. Si ça attache un peu, versez un peu d'eau.

Salez et poivrez en cours de cuisson.
Les poireaux doivent être bien tendres.

Ajoutez la crème fraîche et mélangez pendant 30 secondes.

Versez le tout dans un saladier ou un verre mesureur. Mixez finement avec votre mixeur plongeant pendant 1 minute afin d'obtenir une purée lisse. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.

Maintenez au chaud. 

Faites ensuite revenir le poireau restant dans une petite poêle avec 1 cuillère à soupe d'huile d'olive sur feu assez vif pendant 2 minutes. Surveillez bien pour éviter la charbonisation!

Servez votre mousseline parsemée de poireaux frits. Accompagnez avec votre poisson préféré en version vapeur, unilatérale ou rôti!

lundi 13 février 2017

Mes Pocky ou Mikado

POCKY... Kezako??
Pour beaucoup ce nom n'évoquera sans doute rien... Pour moi il est synonyme de voyage au pays du soleil levant, de souvenirs de balades dans les Family Mart pour remplir mon sac à dos de toutes les douceurs que je connaissais pas.
J'ai découvert ces petits biscuits au Japon. Ils n'étaient pas sans me rappeler les MIKADO de mon enfance. Mais allez savoir pourquoi c'est la version japonaise que j'ai préférée.

Une petite gourmandise à emporter partout, à partager ou à dévorer tout(e) seul(e) dans son coin. Un biscuit tout croquant enrobé de chocolat noir, tous les ingrédients sont réunis pour passer un bon moment de plaisir culinaire.

Un peu de patience est nécessaire pour cette recette faite sans moule.

Après reste une question: et vous vous le mangez par quel côté en premier?

Préparation: 30 minutes

Repos: 1h + 10 + 10 minutes

Cuisson: 20 minutes

Ingrédients pour environ 45 Pocky:

- 250 g de farine
- 60 g de beurre froid coupé en cubes
- 1/2 cuillère à café de sel
- 1 cuillère à café de sucre
- 2 petites cuillères à café de graines d'anis vert (vous pouvez remplacer par de la vanille en poudre dans ce cas une cuillère à café sera suffisante)
- 65 g d'eau (plus ou moins)

- 200 g de chocolat noir (au moins 64% de cacao)
- 1 pincée de fleur de sel
- 1 cuillère à café d'huile de tournesol

Concassez les graines d'anis dans un portier.

Dans un saladier, mélangez la farine avec le sel, l'anis et le sucre.

Ajoutez le beurre. 
Mélangez-le avec la farine du bout des doigts pour obtenir une sorte de sable.

Versez l'eau petit à petit tout en pétrissant. La pâte doit être homogène mais encore ferme. Si elle se déchire trop, rajoutez quelques gouttes d'eau à la fois.
Une fois que la pâte se tient et ne colle pas aux doigts, enveloppez-la dans du film transparent. Placez-la au frigo et oubliez-la pendant au moins une heure.

À la sortie du froid, abaissez la pâte sur votre plan de travail légèrement fariné, avec votre rouleau à pâtisserie. Donnez-lui une forme rectangulaire (ou sinon trichez en utilisant une règle). L'épaisseur doit être d'environ 5mm et la largeur 12 cm (on n'est pas à 1 cm près).


Une fois que vous avez formé le rectangle, placez-le sur une plaque et laissez-le reposer au frais pendant 10 minutes.

Pendant ce temps-là, faites préchauffer votre four à 190ºC.

Sortez la plaque du frigo. Maintenant détaillez les Pocky, découpez des bandes de pâte de 0,7 cm de large (environ), Vous obtenez ainsi des bandes d'environ 12 cm de long, 0,7cm de large et de 0,5 cm d'épaisseur... Rassurez-vous je ne vais pas vous demander de calculer leur volume si leur aire...

Placez les bandes obtenues sur la plaque de votre four, recouverte de papier sulfurisé.

Quand vous avez tout coupé, enfournez et laissez cuire 20 minutes en retournant la plaque à mi-cuisson, si votre four ne dispose pas de la fonction chaleur tournante. Les biscuits doivent être dorés. Le temps de cuisson dépende chaque four, donc surveillez bien.

Laissez-les refroidir sur une grille.

Pendant ce temps-là, faites fondre les 2/3 du chocolat au bain marie.
Quand tout est fondu, ajoutez le 1/3 restant hors du feu. Attendez quelques instants puis mélangez délicatement avec une spatule. 
Une fois que tout le chocolat est bien lisse et brillant, versez l'huile et ajoutez le sel, mélangez. Versez le chocolat fondu dans un verre (ce sera plus facile pour enrober les Pocky!).

Trempez les Pocky dans le chocolat. Placez-les au fur et à mesure sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
Quand vous les avez tous enrobés, placez la plaque au frigo pour que le chocolat durcisse.

Maintenant, il ne vous reste plus qu'à les dévorer!