dimanche 13 janvier 2013

Roulés de poulet


J'ai trouvé cette recette dans le livre
" Papillotes" de la collection Marabout. J'ai d'abord suivi pas à pas toutes les étapes données par l'auteur et puis comme d'habitude j'ai pris des libertés.

Notamment dans le  mode de cuisson: je fais cuire ces petits roulés à la poêle et non plus en papillote. J'ai aussi changé quelques ingrédients. Bref cette recette n'a plus beaucoup à voir avec celle d'origine.

Ingrédients pour 2 personnes

- 2 escalopes de poulets détaillées en minces filets
- 1 boule de mozzarella
- 3 fines tranches de poitrine fumée ou de bacon
- 10 tomates séchées
- 10 feuilles de sauge (facultatif)
- 6 cl d'Amaretto
- sel, poivre
- huile d'olive

Coupez les tranches de poitrine fumée ou de bacon en 4 dans le sens de la  largeur. Faites-les revenir dans une poêle sans matière grasse en les poivrant. Épongez-les sur du papier absorbant. Réservez.

Coupez la mozzarella en autant de tranches qu'il y a de filets de poulet.

Faire revenir 1 minute les feuilles de sauge dans une cuillère à soupe d'huile d'olive. Épongez-les sur du papier absorbant.

Salez légèrement et poivrez chaque filet de poulet puis posez dessus une tranche de mozzarella, un morceau de poitrine, une tomate séchée. Roulez chaque filet sur lui-même en serrant fort. Maintenez le tout à l'aide d'un cure-dents.

Faites chauffer une cuillère à soupe d'huile d'olive dans une sauteuse. Quand elle est chaude, posez délicatement les roulés et couvrez. Au bout d'une minute, retournez les roulés et couvrez à nouveau. Et renouvelez l'opération jusqu'à ce que les roulés soient colorés sur toutes les faces. Comptez environ 5 minutes. Je vous conseille de mettre le feu assez fort (je mets à cuire sur thermostat 8 de ma plaque)

Quand la viande a une belle couleur, ôtez le couvercle et laissez cuire une minute supplémentaire en mettant le feu au maximum. Versez alors l'Amaretto pour déglacer.

Posez une feuille de sauge sur chaque roulé. Servez en arrosant de sauce.

Vous pouvez remplacer les tomates séchées par des olives noires.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire