lundi 29 octobre 2012

Mon gâteau au chocolat préféré la Reine de Saba

Voici le 1er gâteau que je faisais,  le dimanche, avec ma maman quand j'étais petit.

C'était mon dessert préféré. Quand ma maman me demandait ce que je voulais faire comme dessert je répondais toujours "la reine de Saba".

C'était magique de faire fondre le chocolat et d'ajouter tous les ingrédients.
J'adorais l'exercice périlleux des oeufs en neige qu'il fallait monter et ensuite mélanger en aérant la pâte! Et le délice ultime: lécher la cuillère et le saladier!!! D'ailleurs je trouvais que ma mère ne laissait pas assez de pâte! Que c'était bon!

Venait ensuite le moment de déguster la merveille! Et le bonheur de pouvoir en emporter pour mon goûter le lundi...

Ce gâteau a longtemps été le seul que je faisais...

Depuis, j'ai appris à aimer faire des cakes, des tartes...alors j'ai quelque peu délaissé mon premier amour pâtissier.

Je l'ai sorti de l'oubli où je l'avais abandonné pour un dîner il y a quelques jours...J'ai retrouvé intactes les sensations de mon enfance...

La Reine de Saba...nom poétique et qui fait rêver. Un gâteau simple à faire et fort en chocolat...

Ingrédients :

- 150 g de chocolat noir

- 30 g de beurre
- 120 g de sucre en poudre
- 3 oeufs jaunes et blancs séparés
- 2 cuillères à soupe de maïzena
- 1 cuillère à soupe de lait

Préchauffez le four à 180ºC.

Dans une casserole, sur feu doux, faites fondre le chocolat avec le lait en remuant sans cesse pour que le chocolat n'attache pas.

Quand le chocolat est fondu, ajoutez le beurre. Versez le sucre, mélangez.

Ajoutez les jaunes d'oeufs. Mélangez.

Hors du feu, versez la maïzena et mélangez délicatement.

Montez les blancs en neige ferme dans un saladier avec une pincée de sel.

Ajoutez les oeufs en neige au mélange au chocolat, une cuillerée à soupe à la fois. Incorporez les blancs en soulevant délicatement la pâte pour l'aérer (si on fouette la pâte les blancs retombent)

Versez la pâte dans un moule beurré et fariné. Recouvrez d'une feuille de papier aluminium. Enfournez entre 15 et 20 minutes en fonction du degré de cuisson souhaité.

Ce gâteau est tout plat car il ne contient pas de levure.

On peut l'accompagner de crème anglaise, de chantilly. Il est aussi très bon tout seul. Idéal pour le café ou le thé.

dimanche 28 octobre 2012

Le marché de Viroflay

Une de mes passions: le marché!! J'adore aller sur les marchés où que je sois en France, en Espagne... J'aime l'ambiance, les couleurs...
Je cherche toujours les petits producteurs qui viennent vendre  leurs bons produits. J'évite à tout prix les étals où les fruits se ressemblent, sont calibrés. Je suis les produits de saison...pas de tomates en novembre! Pas de fraises en janvier!


Ce matin, je profite de vacances chez mes parents pour aller voir mon marchand préféré sur le marché à côté de chez eux. Il vend ses bons légumes de saison, ses fruits.

Il vend aussi des vieux légumes qui sont revenus sur le devant de la scène depuis quelques années!

J'ai donc acheté des potimarrons et du pâtisson...Légumes typiques de l'automne...qui me font aimer un peu cette saison qui pourtant a toutes les raisons de se faire détester pour cause de pluie, de froid, de jours raccourcis....

Je vais les remporter à Barcelone car ce sont des denrées introuvables en Espagne!! À moi les soupes de potimarrons et le pâtisson farci!!


Quel bonheur de manger ces légumes!!!

Qu'importe le froid ou la pluie! Dans ma cuisine à moi il fait toujours bon vivre!


Crumble aux pommes






L'automne, si on oublie la pluie et la chute des températures, ça peut être sympa! La nature nous offre des petits trésors qui vont faire chanter dans la cuisine!!
 L'un d'entre eux : la pomme!

Je ne suis pas fan de ce fruit tout seul. Par contre je l'adore dans les desserts ou dans les plats.

Aujourd'hui, voici ma version de la recette originale du crumble aux pommes! Des pommes acidulées, du beurre demi-sel...et c'est parti!!

Pour 8 personnes:

- 1,5 kg de pommes mélangées
- 60 g de noix hachées
- 150 g de farine
- 130 g de sucre
- 130 g de beurre demi-sel
- 2 cuillères à café de cannelle en poudre

Préparation des miettes : dans un saladier, mélangez la farine, les noix hachées (pour les hacher je les enferme dans un sac congélation et je les écrase avec un rouleau à pâtisserie)  et le sucre en poudre. 
Ajoutez le beurre coupé en petits morceaux. Réservez.

Préchauffez le four à 180ºC.

Pelez et coupez les pommes en dés.

Placez-les dans un plat, saupoudrez de cannelle et mélanger.

Versez les miettes sur les pommes et enfournez pour 45 minutes. Les miettes doivent être dorées et les pommes fondantes.

Le crumble se déguste chaud, tiède ou froid. Chaud c'est délicieux avec une bonne cuillère à soupe de crème fraîche!

mardi 23 octobre 2012

Soupe de carottes au lait de coco

Ce soir, j'ai envie de soupe...Pourtant à Barcelone le temps ne s'y prête pas encore. Serait-ce la nostalgie du froid parisien? Non! En fait, c'est juste que j'adore la soupe! C'est le plat que je préfère faire et manger!

Quoi de plus simple à faire qu'une soupe? Des légumes, de l'eau, un peu de sel et c'est parti!

 Bon, j'ai  parfois envie d'un peu de fantaisie, de transformer ce que je sais faire pour me surprendre ou surprendre les invités ( et pour le moment je n'ai pas encore reçu de plaintes!). C'est le cas ce soir.

Donc ma soupe de carottes se pare aujourd'hui de saveurs venues d'ailleurs: du lait de coco et de la coriandre.

Pour 6 personnes:

- 1kg de carottes
- 2 oignons moyens
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
- 20 cl de lait de coco
- quelques feuilles de coriandre fraîche
- sel, poivre

Épluchez les carottes et coupez-les en fines rondelles.

Épluchez et émincez finement les oignons.

Dans une cocotte, faites revenir les oignons 3 minutes en remuant. Quand ils sont translucides, ajoutez les carottes et laissez revenir 2 minutes.

Versez de l'eau à hauteur des carottes. Ajoutez 2 cuillères à café de gros sel.

Portez à ébullition et laissez cuire environ 30 minutes. Les carottes doivent être tendres.

Hors du feu, ajoutez le lait de coco. Mixez. 

Servez aussitôt en parsemant la soupe de coriandre ciselée.

Variante: pour une soupe encore plus exotique, ajoutez une cuillère à café de curcuma  et de curry en poudre.

lundi 22 octobre 2012

Compote de pommes




Compote, rien que ce mot me fait rêver! Quand j'étais petit, ma maman en préparait souvent le mercredi dès qu'il commençait à faire froid.

J'adorais l'odeur des pommes qui cuisaient dans la cuisine. J'aimais la goûter directement dans la casserole, encore chaude...Quel supplice de devoir attendre qu'elle refroidisse!!!

Aujourd'hui, j'aime toujours autant la compote de pommes! Je ne la prépare pas que les mercredis, mais j'aime toujours la goûter dans la casserole!

La compote, je l'ai déjà dit est un de mes desserts préférés. C'est simple et tellement bon! 

Pour changer de l'éternelle cannelle, j'ai eu l'idée de mettre de l'anis étoilé dans les pommes. Le résultat est délicat, j'aime la fraîcheur que cela apporte...

Je mets très peu de sucre (voire pas du tout) dans les compotes que je prépare pour avoir vraiment le goût du fruit...mais on peut en mettre plus que ce que je propose.

Pour 8 personnes (ou 4 avec un congélateur)

- 1,5 kg de pommes mélangées (Pink Lady, Golden, Royal Gala...mélange sucré et acidulé)
- 1 étoile d'anis
- 10 g de sucre

Coupez et épluchez les pommes en dés.

Mettez-les  dans une casserole avec l'anis et 2 cuillères à soupe d'eau sur feu moyen.

Laissez cuire 15 minutes environ, les pommes doivent ramollir. 

Retirez l'anis.

Laissez refroidir (sauf si la gourmandise ne peut pas attendre!)

On peut la manger comme ça avec des morceaux ou alors la mixer une fois refroidie.

La compote se congèle très bien...mais pour le moment je n'ai pas eu à le faire car je mange presque tout le jour même!

Crumble poire/chocolat





























Le 1er livre de cuisine que j'ai acheté il y a 10 ans, était un livre sur les crumbles. J'ai commencé par faire celui aux pommes. Grand classique devant l'éternel!

J'adorais! Je crois que j'ai dû faire 2000 crumbles aux pommes: des grands, des individuels, des ronds, des carrés. Bref j'en ai fait dans tous les sens.

Et puis comme d'habitude, je me suis éloigné de la recette originale pour prendre des libertés dans les fruits, dans la farine, dans les accessoires...Aujourd'hui, je propose une version avec des poires et du chocolat inspirée par Régis!!

C'est un dessert super facile et rapide à faire. Pour moi c'est inratable.... On peut même le faire avec les enfants qui adorent mélanger avec les doigts!

Pour 8 personnes (je prends des ramequins ou des petits plats en terre cuite individuels)

- 1 kg de poires
- 150 g de farine
- 120 g de sucre
- 100g de beurre demi-sel mou ( le beurre salé fait ressortir le goût du chocolat)
- 50 g de poudre d'amandes
- 125 g de pépites de chocolat noir (si possible à 70%de cacao)

Préparation des miettes:

Dans un saladier, mélangez la farine, la poudre d'amandes et le sucre. Ajoutez le beurre coupé en petits morceaux. Amalgamez sans malaxer (passer les miettes entre les doigts sans chercher à faire une boule). Au final, cela doit ressembler à du sable un peu gros. Réservez.


Préchauffez le four à 180ºC.

Épluchez et coupez les poires en petits dés dans un saladier (comptez 1 poire et demi environ par plat individuel). Ajoutez les pépites de chocolat et mélangez bien.

Versez les poires dans les plats. Répartissez les miettes sur le dessus sans tasser.

Enfournez entre 35 et 40 minutes. Les miettes doivent être bien colorées.

On peut le déguster tiède ou froid...seul ou avec une cuillère de crème fraîche si on est très gourmand (ou normand).

dimanche 21 octobre 2012

Mes lasagnes selon l'humeur du jour: lasagnes végétariennes




















Je dois le reconnaître, je n'aime pas beaucoup les pâtes. J'en ai pourtant dans mes placards. Pour beaucoup de gens les pâtes sont indispensables à leur alimentation alors que je peux très bien m'en passer.

Pendant des années, je ne cuisinais pas les pâtes parce que justement je ne savais pas les cuisiner. Et je n'étais pas intéressé par les pâtes "beurre et fromage".

Et puis quand la passion de la cuisine a commencé à devenir importante dans ma vie et que j'ai décidé de tout faire moi même, les pâtes sont devenues un objectif... Une nouvelle obsession était née! Il me fallait à tout prix une machine à faire des pâtes!

Lors d'un de ses voyages en Italie (Au milieu de la nuit en catimini E va la nove va la douce vie On s'en ira toute la nuit danser le calypso en Italie...cf Lilicub mais je m'égare!), ma moitié m'a rapporté la machine tant désirée!

Deux essais coup sur coup (dont une désespérée expérience de ravioli). Et puis la machine est restée dans les placards.

Il y a deux ans, je me suis souvenu d'elle. Et j'ai recommencé à m'en servir. Sans drame cette fois.

Maintenant, je mange plus souvent des pâtes...mais c'est moi qui les fais!

Voici donc une recette de lasagnes maison aux légumes. je donne ma recette pour faire soi-même les pâtes. La recette fonctionne aussi si on décide d'acheter les lasagnes du commerce (celles de Barilla sont bonnes!)...

Ce matin, j'avais l'humeur épicée donc j'ai parfumé la pâte au curcuma...pour la saveur et la couleur!

Pour 6 personnes:

POUR LES PÂTES

- 100 g de farine
- 1 oeuf
- 1 pincée de sel
- 2 cuillères à café de curcuma en poudre (facultatif)

POUR LA GARNITURE
- 3 courgettes moyennes
- 4 aubergines moyennes
- 1 oignon
- 2 bricks de sauce tomate (20 cl chacune)
- 1/4 de fromage de chèvre sec
- fromage râpé
- 1 et 1/2 cuillère à café de coriandre en poudre (facultatif)
- 2 cuillères à café de cumin en poudre (facultatif)

Préparation des pâtes:

Sur un plan de travail, versez la farine et creusez un puits au milieu. Ajoutez le sel, le curcuma et mélangez.

Cassez l'oeuf au centre et incorporez-le doucement à la farine à l'aide d'une fourchette.

Mélangez avec les mains. Huilez vos mains si la pâte est trop sèche ou ajoutez un peu de farine si elle colle trop.
La pâte doit être souple et ne pas coller aux doigts.

Formez une boule et enveloppez-la dans du film alimentaire. Laissez reposer 1h minimum.

Sortez la pâte du film. 
Coupez-la en deux. 
Passez une moitié de pâte dans la machine en choisissant l'écartement le plus grand. 
Pliez-la en trois et répétez l'opération une dizaine de fois. La pâte doit s'assouplir.

Réglez la machine sur le cran inférieur et repassez la pâte dans le rouleau puis diminuez d'un cran et ainsi de suite jusqu'à l'épaisseur souhaitée (pour les lasagnes, je choisis le cran le plus petit)

Coupez le bandeau de pâte obtenu pour qu'il rentre dans le moule. (pour les lasagnes, je choisis toujours un moule à cake)

Préparation de la garniture:

Lavez et séchez les légumes.

Épluchez et émincez l'oignon.

Coupez les aubergines, les courgettes et l'oignon en petits cubes.

Dans un wok (ou une sauteuse), faites revenir l'oignon 5 minutes  dans 2 cuillères à soupe d'huile d'olive jusqu'à ce qu'il soit translucide. 

Ajoutez les aubergines. 
Remuez.

Quand elles commencent à être cuites saupoudrez de coriandre et poursuivez la cuisson. 

Versez 1 brick de sauce tomate et mélangez.

Dans un autre wok (ou sauteuse) faites revenir les courgettes 10 minutes. 
Quand elles sont cuites, saupoudrez de cumin et laissez cuire encore 2 minutes. 

Versez la 2ème brick de sauce tomate (gardez-en un peu pour le fond du plat et la dernière couche de pâte).
Mélangez.

Réservez les deux légumes.

Couper le fromage de chèvre en petits dés.

Préchauffez le four à 190ºC.

Montage:

Versez un peu de sauce tomate dans le fond du moule (ça évitera aux lasagnes d'attacher)

Déposez une couche de pâte. 

Versez un peu de la préparation aux aubergines.

Parsemez de dés de chèvre.

Recouvrez avec une 2ème abaisse de pâte. 

Versez un peu de la préparation aux courgettes. Parsemez de chèvre.

Alternez les couches jusqu'en haut du plat.

Terminez par une couche de pâte. 

Versez un peu de sauce tomate sur la pâte. Parsemez de fromage râpé.

Enfournez 20 minutes. 

Serves aussitôt avec une salade verte.

Ces lasagnes sont aussi très bonnes réchauffées.

Variantes:

- On peut faire ces lasagnes à la viande hachée, au poisson (saumon/courgettes)...Il y a mille façon de les accommoder. Je posterai d'autres idées au fur et à mesure de mes créations.


- On peut colorer la pâte en rouge en ajoutant un peu de concentré de tomate.

R'a'ât (cigares au fromage libanais)


En regardant Julie Andrieu (oui je suis fan! En ce moment je passe beaucoup de soirées en sa compagnie dans mon salon!) au Liban, j'ai eu envie de me lancer un peu plus dans cette cuisine que j'aime tant. Donc j'ai choisi ces petits cigares au fromage faciles à faire.

C'est un peu gras mais c'est bon. Et puis on n'est pas obligé de tout manger tout seul.

Pour un apéritif c'est super! Pour une entrée, accompagnez de quelques feuilles de salade.

Pour 6/8 personnes:


- 7 feuilles de brick
- 400 g de mozzarella
- 1 petit oignon
- 1/2 bouquet de coriandre
- 10 cl d'huile
- sel, poivre

Hachez finement l'oignon et la coriandre.

Découpez les feuilles de brick en 6 (vous obtenez ainsi une sorte de triangles avec une base arrondie).

Détaillez le fromage égoutté en fines lamelles. 

Pour faire les cigares: mettez une lamelle de fromage, un peu d'oignon et de coriandre sur le bord arrondi. Salez légèrement, poivrez selon votre goût.

Rabattez les bords verse le centre, en les pliant jusqu'au bout, puis le bord rond sur la farce. Roulez la feuille jusqu'à la pointe en serrant bien.

Faites frire à la poêle à feu doux pendant 5 minutes environ en tournant régulièrement pour que les cigares soient dorés de chaque côté. 

Épongez sur du papier absorbant pour enlever l'excès d'huile.
Servez bien chaud.

mercredi 17 octobre 2012

Red velvet cheesecake comme celui de Magnolia




Août 2011, mon premier voyage à New York City. Une merveille! J'ai vraiment ADORÉ cette ville!! Il y a une ambiance fantastique! C'est inoubliable!

Un jour, en cherchant la maison de Carrie Bradshaw (oui, bon, à chacun ses références), nous avons trouvé une pâtisserie devant laquelle il y avait beaucoup de monde. En vitrine: des cupcakes! Un de mes péchés mignons!!

À l'intérieur, la caverne d'Ali Baba pour les gourmands! Des cupcakes, des cheesecakes, des carrots cakes et autres cakes de toutes les couleurs.... Tout a l'air hyper méga bon!!! 

J'ai d'abord essayé un cupcake puis le carrot cake ...Tout est effectivement délicieux!!! Finalement, nous avons beaucoup visité The Magnolia Bakery!!

Août 2012, deuxième voyage à New York City...Cette fois, nous savions où aller...
Cette année, j'ai découvert une nouvelle merveille: le red velvet chessecake! 
Je connaissais le red velvet cupcake. Mais là en version cheesy c'est juste merveilleux!!! Visuellement d'abord et ensuite au goût.

Une obsession depuis (une de plus...) : refaire ce fabuleux dessert!!

Je pensais trouver la recette dans le livre de la pâtisserie que j'avais acheté l'an dernier pour refaire le carrot cake (ah oui, en plus d'ingrédients, je reviens souvent avec des livres de cuisine de mes voyages).
Mais pas la moindre trace de cette recette! Elle devait être dans le Tome 2 que je n'ai pas acheté (je me demande encore pourquoi!!!)
Je cherche sur internet mais la recette de Magnolia reste introuvable. J'en trouve une qui se rapproche sûrement de l'original et je l'adapte à une de mes recettes de cheesecake que je faisais déjà.
Voici donc mon red velvet cheesecake:

Ingrédients:

- 3 barquettes de fromage frais (St Moret, Philadelphia...)
- 150 g de sucre en poudre
- 50 grammes de beurre
- 20 biscuits OREO
- 4 oeufs + 1 jaune
- 2 cuillères à soupe de farine
- 3 cuillères à soupe de cacao en poudre non sucré
- 125 g de crème fraîche
- 2 cuillères à café d'extrait de vanille
- 3 cuillères à café de colorant alimentaire rouge (spécial red velvet)

Découpez dans du papier sulfurisé 2 bandes de 8 cm de large. Enduisez-les de beurre fondu.
Collez les bandes sur les bords d'un moule à charnières. 
Préchauffer le four à 180ºC. 

Écrasez les biscuits (je les enferme dans un sac congélation et les écrase avec un rouleau à pâtisserie). Ils doivent être en poudre pas
trop fine.

Ajoutez le beurre fondu et mélangez avec les mains jusqu'à ce que le beurre soit bien amalgamé. 
Répartissez le mélange au fond du moule.Tassez bien avec la paume de la main et enfournez pour 13 minutes.
Laissez refroidir.

Augmentez la température du four à 200ºC.

Dans un saladier, battez le fromage au fouet (électrique ou non) pour le lisser.

Ajoutez le sucre. Mélangez. 

Ajoutez la crème fraîche, le cacao, l'extrait de vanille et la farine.

Ajoutez les oeufs et le jaune un par un en mélangeant entre chaque ajout.

Versez le colorant. Mélangez.

Versez le tout dans le moule et enfournez. Au bout de 15 minutes, baissez la température à 100ºC et laissez cuire 1 heure. Éteignez le four et laissez le cheesecake à l'intérieur encore 1 heure, la porte entrouverte.
Sortez-le du four et laissez refroidir complètement avant de le démouler et de le placer au frigo. 
Le cheesecake peut alors dormir tranquille (sauf si les gourmands ne peuvent pas attendre mais ce serait  vraiment dommage) pendant 12 heures minimum...

Voici un voyage à New York sans prendre l'avion...Ce sera ma madeleine à moi (en plus jolie!!)

mardi 16 octobre 2012

Ma purée de pommes de terre... comme celle de ma mamie



J'adore la purée! La purée maison! Pas celle en sachet dont je me méfie...

Pour moi la purée fait partie des plats simples et DÉLICIEUX!!!  Et on peut l'accommoder de plein de façons différentes!

Voici ma recette de purée à l'ancienne! (oublié le moulin à légumes!). Avec de la crème fraîche et du beurre. Bon je sais c'est l'angoisse pour le cholestérol, mais est-ce de ma faute à moi si c'est meilleur? (et puis je suis normand alors...)

Ma grand-mère a "flippé" quand je lui ai dit il y a quelques années que je faisais la purée comme elle, à la fourchette. Bon depuis je suis passé à l'écrase-purée...mais le principe est le même: on doit écraser la purée. Il doit y a avoir des petits morceaux. Il ne faut surtout pas la mixer au risque de se retrouver avec un truc élastique pas très agréable à manger! 

Ce que j'ai changé par rapport à la recette originale de Mamie Andrée? Elle mettait une échalote à cuire en même temps que les pommes de terre.

Ingrédients pour 6 personnes:

-1kg  de pommes de terre
- 30 g de beurre
- 3 grosses cuillères à soupe crème fraîche épaisse
- sel, poivre
- 1 pincée de noix de muscade (facultatif)

Faites cuire les pommes de terre à la vapeur environ 10 minutes (dans ce cas-là je les épluche une fois qu'elles sont cuites) ou à l'eau environ 20 minutes.

Quand les pommes de terre sont cuites,  épluchez-les et placez-les dans un saladier. 

Ajoutez le beurre en noisettes et écrasez-les.

Ajoutez la crème fraîche petit à petit et continuez à écraser. 

 La purée doit être souple, sans gros morceaux. Salez et poivrez. 

Saupoudrez avec la noix de muscade et mélangez toujours avec l'écrase-purée.

Servez sans attendre.
C'est parfait pour accompagner du poulet rôti...

Variantes: 

On peut ajouter du céleri rave (1 céleri pour 1kg de pommes de terre que l'on fait cuire 15 minutes à la vapeur). Les étapes, une fois les légumes cuits, sont les mêmes que pour la purée de pommes de terre seule.

C'est ce que j'ai fait ce soir.

J'utilise aussi cette purée lorsque je fais un hachis Parmentier.

Parfois, je fais gratiner la purée. Je la mets dans des petits plats à gratin individuels (ça marche aussi dans des plats plus grands).
J'ajoute un peu de gruyère râpé sur le dessus et une noisette de beurre (le cholestérol n'a qu'à bien se tenir!) et je fais gratiner sous le grill chaud pendant 6/7  minutes le temps que le fromage fonde et se colore.

dimanche 14 octobre 2012

Quand je ne cuisine pas, j'écoute

Voici une chanson qui a toute sa place dans ma cuisine à moi car les paroles sont des listes de choses que l'on boit ou mange...

Le chanteur s'appelle John Grant. Je l'ai découvert par hasard dans la B.O. d'un film. J'ai tout de suite adoré sa voix. Et puis j'ai acheté l'album (et oui je fais partie des dinosaures qui achètent la musique...je me sens vieux du haut de mes 34 ans tout d'un coup!)...et je dois dire que tout me plaît!

Je l'ai raté quand il est venu en concert à Barcelone. Bon j'ai une très bonne excuse...à l'époque je ne savais même pas qu'il existait! La prochaine fois je le verrai!

En attendant, je vous conseille I wanna go to Marz:




Dans le clip, je trouve des ressemblances avec des clips de David Bowie dans les années 70…

Je vous laisse le lien de son site officiel John Grant…vous y trouverez les vidéos de ses chansons!

Dahl de lentilles
























En plus de la cuisine libanaise, je suis assez fan de cuisine indienne. J'adore les mélanges d'épices, les plats sucrés/salés. Encore un moyen de voyager sans sortir de sa cuisine. Peut-être qu'un jour j'irai visiter l'Inde...mais pour le moment je la fais venir    à moi à travers mes recettes.

Il y a des années j'avais organisé un dîner indien. À cette époque je faisais souvent des dîners thématiques. Je ne sais pas pourquoi j'ai arrêté (peut-être que je ne suis pas si obsessionnel que ça après tout) mais je m'égare. 
J'avais donc pour l'occasion cherché tout ce que je pourrais faire. Je suis tombé sur une recette de Dal aux lentilles. C'est comme ça que j'ai goûté ce plat très parfumé.

J'avais trouvé cette première recette dans un petit livre de cuisine indienne... Et puis, ce matin en cherchant dans un autre livre, je suis tombé sur une autre recette qui m'a plu. Donc je me suis lancé!

J'ai adapté la recette avec ce que j'avais dans les placards...Résultat: c'est très bon et cette recette est, à mon sens meilleure que celle que je faisais avant.
Elle est donc adoptée!

Pour 4 personnes:

- 250 g de lentilles corail
- 2 oignons moyens
- 1 cuillère à café de curcuma en poudre
- 1 cuillère à café de garam massala en poudre
- 1 cuillère à café de coriandre en poudre
- 1 cuillère à café de cumin en poudre
- 1 cuillère à café de curry en poudre
- 2 tomates
- 250 ml de lait de coco
- 50cl d'eau
- sel, poivre

Dans une casserole, versez l'eau et lait de coco. Ajoutez les lentilles, le cumin, le curcuma, la coriandre, le garam massala, les tomates coupées en tout petits dés et un oignon émincé très finement.

Portez à ébullition.

Baissez le feu et laissez mijoter 20 minutes environ en remuant régulièrement.

Pendant ce temps, faites revenir le 2ème oignon finement haché dans une sauteuse avec une cuillère à café d'huile d'olive. Quand il devient translucide, ajoutez le curry et remuez pour enrober tous les morceaux d'oignon. Laissez cuire 5 minutes.

Quand l'oignon est cuit, ajoutez-le dans la cocotte et mélangez.

Le dal peut se manger aussitôt  mais (pour moi)  il est encore meilleur le lendemain, réchauffé (le temps que les épices développent bien leurs arômes!)...

Pour le réchauffer, versez-le dans une casserole à feu doux pendant 5 minutes en remuant constamment pour éviter qu'il n'attache au fond.

Bon voyage culinaire!

Mon houmous

Dans la série, voyage à travers la cuisine: l'houmous. J'ai déjà dit que j'adore la cuisine libanaise (sinon voilà c'est dit!). Je ne connais pas le Liban mais il fait partie des pays que je rêve de visiter un jour! Donc pour le moment, je le visite à travers ses plats.

J'en ai essayé des recettes!! Avec ou sans ail, avec ou sans huile d'olive, avec plus ou moins de jus de citron, plus ou moins de tahiné. Je crois que c'est un peu comme le gaspacho: il doit y avoir autant de recettes que de cuisiniers/ères.


Voici une des recettes essayées et goûtées...Mais rien n'est figé, on peut toujours rajouter/enlever un peu de ci ou de ça.




Pour 4 personnes :


- 400g de pois chiches en conserve

- 2 gousses d'ail (il faut enlever le germe pour que ce soit plus digeste...et moi je les fais rôtir pour changer un peu le goût)
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 3 cuillères à soupe de tahiné (pâte de sésame)
- 1 cuillère à café de cumin en poudre
- le jus de 1 citron
- 1 cuillère à café de sel
- poivre (selon le goût de chacun)
- 12 cl d'eau (tout ne sera peut-être pas utilisé)
- paprika en poudre (pour la décoration)

Rincez et égouttez les pois chiches.

Épluchez et dégermez l'ail (éventuellement faites-le rôtir pendant 5 minutes en profitant de la cuisson d'un autre plat).


Versez les pois chiches, le tahiné, l'ail, le cumin, le jus de citron, le sel et un peu d'eau dans le bol du mixer.


Donnez quelques tours de moulin à poivre. 

Versez l'huile tout en mixant. 

Il doit être onctueux et sans morceaux. 

Versez l'houmous dans un bol et saupoudrez de paprika en poudre.


L'houmous peut se déguster aussi bien en apéritif qu'en entrée. Je le sers avec des légumes crus et du pain pita que je fais griller pour le rendre croustillant.


Variante: parfois j'ajoute un poivron mariné dans l'houmous...c'est hyper bon.

Ma tarte aux pommes


En matière de tartes aux fruits, je suis très difficile. Je n'aime pas l'association fruits et crème pâtissière ou au beurre, je n'aime pas les tartes trop épaisses non plus. J'aime la simplicité...

Je fais cette tarte depuis quelques années. Parfois je la fais avec des poires, parfois avec des pommes. Ce matin, c'est les pommes qui sont à l'honneur.

Cette tarte est très bonne à la sortie du four. On peut aussi attendre qu'elle soit froide. Si on la mange pas le jour même, je conseille de la repasser quelques minutes au four pour que la pâte soit bien croustillante.

J'aime le mélanger sucré/salé avec l'acidité des pommes.

On peut l'accompagner de crème fraîche (la Normandie ne me lâche pas) ou avec de la glace à la vanille. Moi je la mange souvent nature...À chacun ses envies!

Pour une tarte très fine:

- 1 rouleau de pâte feuilletée
- 5 pommes (Royal Gala, Canada, Golden...)
- 30 g de beurre 1/2 sel
- 1 cuillère à café de cannelle en poudre
- 30 g de sucre en poudre
- 1 demi citron

Préchauffez le four à 230ºC.

Pelez, détaillez les pommes en lamelles très fines.

Arrosez-les de quelques gouttes de jus de citron pour éviter qu'elles ne s'oxydent.

Étalez la pâte feuilletée sur une plaque allant au four recouverte de papier sulfurisé.

Disposez les lamelles de pommes sur la pâte bien serrées.

Saupoudrez de la moitié du sucre en poudre. Parsemez de noisettes de beurre.

Enfournez pendant 20 minutes.

Quand la tarte a une jolie couleur, saupoudrez du reste de sucre et allumez le grill du four. Faites caraméliser pendant 5 minutes.

Variante:  avec des poires. Je procède de la même façon que pour les pommes. Je saupoudre juste la pâte de poudre d'amande pour absorber un peu du jus des poires et éviter que la pâte soit détrempée.

Week-end à Cadaqués


En attendant de pouvoir me "Julie Andrieuser" (c'est à dire voyager tout en cuisinant), pour le moment je suis en version régime dissocié...donc ou je cuisine ou je voyage. Ce week-end, j'ai découvert Cadaqués , ville ou Dalí a vécu... Tout le monde me disait que c'est magnifique. Je me méfie de ce genre d'avis car souvent cela fait venir beaucoup d'attentes et donc au bout on peut être déçu.







Pas de déception cette fois-ci! C'est vraiment beau!! La maison de Dalí et Gala de Port LLigat est incroyable, folle comme le Monsieur!

Sur le toit de la maison: un oeuf!


Au détour d'une petite rue, j'ai quand même trouvé une petite boutique bio où j'ai acheté quelques légumes (on ne se refait pas) en vue de futures recettes!




mercredi 10 octobre 2012

Ma quiche Poireaux/saumon


Voici ce que le bien connu Wiki dit de la quiche:
"La quiche lorraine ne se consomme sous sa forme actuelle que depuis le XIXème siècle. À l'origine, elle ne comptait pas de lard mais du fromage, des oeufs, du lait du beurre frais salées et une pluie de brins de ciboulette avec du fromage."

J'ai longtemps fait des quiches lorraines, plat simplissime au succès garanti (sauf si on les achète au supermarché...). 


Et puis j'ai pris des libertés avec la recette d'origine en y ajoutant des herbes, des champignons, des légumes.

Plus le temps passait, moins ma quiche était lorraine.

Aujourd'hui, ma référence c'est la quiche aux poireaux et au saumon relevée par quelques épices.


Oubliée la lorraine!!

Le secret de cette quiche réside dans sa garniture qui doit être abondante. Cette quiche est épaisse. D'ailleurs, je la fais cuire dans un moule à tarte de 5 cm de haut.

Au final, c'est presque un gâteau.

Un truc pour une quiche réussie: la cuisson. Je fais toujours cuire la pâte feuilletée à 230ºC. Elle est cuite parfaitement et croustille!!


Pour une quiche:

- 1 rouleau de pâte feuilletée

- 3 pavés de saumon
- 4 poireaux moyens (3 s'ils sont gros)
- 2 oignons
- 5 oeufs
- 1 petit pot de crème fraîche (mes origines normandesne peuvent s'empêcher de s'exprimer dans la quiche)
- 60 g de fromage ràpé
- 1,5 cuillère à café de curcuma en poudre (j'ai dit déjà que j'en mets partout)
- 1 cuillère à café de curry en poudre
- sel, poivre
- huile d'olive

Lavez les poireaux (incisez-les sur la longueur pour enlever la terre), séchez-les et émincez-les en fines lanières.

Épluchez et émincez finement les oignons.

Dans une sauteuse, faites revenir les poireaux et les oignons dans une cuillère à soupe d'huile d'olive (normand certes mais je ne cuisine pas au beurre). 

Salez, poivrez.
Remuez pour qu'ils n'attachent pas au fond. Comptez une dizaine de minutes de cuisson.

Quand les oignons sont translucides et quand les poireaux ont rendu leur eau, ajoutez le curcuma et mélangez bien. 

Laissez mijoter 5 minutes de plus sur feu moyen.

Préchauffez le four à 230ºC


Coupez les pavés de saumon en cubes pas de 1cm de large. Faites-les revenir dans une poêle avec 1 cuillère à café d'huile d'olive pendant 3 minutes. Salez et poivrez. Saupoudrez de curry. Mélangez pour les enrober de curry. 

Poursuivez la cuisson 2 minutes puis versez dans les poireaux.

Dans un saladier, battez ensemble les oeufs et la crème fraîche (généralement, j'en mets 2 cuillères à soupe; on peut en mettre moins, ou plus si on est très gourmand). 

Ajoutez la moitié du fromage râpé, salez et poivrez légèrement.

Étalez la pâte feuilletée et garnissez-en un moule à tarte (laissez le papier de cuisson sous la pâte pour pouvoir la démouler plus facilement). Versez le mélange aux poireaux sur la pâte.


Ajoutez l'appareil aux oeufs et mélangez un peu pour bien les répartir.


Ajoutez le fromage râpé sur le dessus de la quiche.


Enfournez pour 30 minutes. Environ 3minutes avant la fin, allumez le grill du four pour faire gratiner le fromage.


À la sortie du four, laissez la quiche refroidir un peu sur une grille.


Cette quiche se déguste chaude, tiède ou froide... Avec une salade verte, en apéritif (coupée en petits carrés), en pique nique...


Quand je prépare un pique-nique, j'emporte souvent cette quiche qui a toujours beaucoup de succès...

Mes cookies aux deux noix et deux chocolats

J'adore les cookies... mais souvent ceux que je trouve sont plats, secs et leur goût me laisse sur ma faim.
J'ai cherché une recette qui me convienne. Je l'ai trouvée et adaptée comme d'habitude.
J'utilise deux chocolats: - un chocolat noir à 70% et un chocolat au lait (J'utilise la marque Nestlé Dessert).
Pour les noix c'est en fonction de mon humeur...Aujourd'hui, c'est noix du Brésil et noix de pécan. On peut aussi faire avec des noix de Grenoble, des noisettes (que l'on peut faire griller avant à la poêle pour un goût plus noisette). On peut les faire avec une seule sorte de noix.

Ce sont des cookies épais et moelleux...et surtout délicieux!


Ingrédients pour 25 cookies environ:

- 220g de farine
- 60g de sucre en poudre (j'utilise du sucre de canne non raffiné)
- 75g de beurre demi-sel
- 1 oeuf
- 50g de chocolat dessert 70% de cacao
- 50g de chocolat dessert au lait
- 25g de noix du Brésil
-25g de noix de pécan
Ou 50g de noix au choix
- 1 cuillère à soupe de lait

Dans un saladier, battez le beurre et le sucre jusqu'à ce que le mélange mousse.

Ajoutez le lait et l'oeuf. Mélangez bien.

Tamisez la farine au-dessus du saladier et mélangez pour bien l'incorporer.

La pâte doit être homogène et non collante. Sinon rajoutez de la farine. À la fin on peut mélanger avec les mains (étape à faire avec des enfants car ils adorent mettre "la main à la pâte").

Dans le bol d'un mixer, mettez les deux chocolats et les noix. 
Donnez quelques tours. Il doit rester des morceaux.

Versez les noix dans le mélange précédent. Veillez à ce que les chocolats et noix soient bien incorporés à la pâte.

Roulez la pâte pour former un boudin. Parfois les gros morceaux de chocolat gênent pour former le rouleau de pâte, dans ce cas-là je les enlève et les pose sur les cookies juste avant de les enfourner... Ils seront pour les super gourmands!

Coupez le rouleau de pâte en rondelles de 1/2 cm d'épaisseur. 

Posez les cookies sur une plaque allant au four, recouverte de papier sulfurisé. 

Enfournez pour 20 minutes environ...ou un peu moins si on veut plus de moelleux!

Laissez refroidir (et oui je sais c'est dur) avant de dévorer!!

lundi 8 octobre 2012

Mon poulet au curryau brocolis (recette revue et corrigée)

Pour changer du poulet au curry, voici une recette qui n'est pas de moi au départ mais que j'ai adoptée et modifiée...juste un peu et que je reprends 5 ans après pour en proposer une version (et une photo) actualisée.
Un plat qui vous emmène loin sans que vous ayez à sortir de votre cuisine. Pas d'ingrédients incroyables à posséder. 

Merci à Mr R qui est à l'origine de cette recette!

Pour 4 personnes:

- 2 grosses escalopes de poulet (ou 4 petites)
- 2 oignons moyens
- 3 carottes moyennes
- 1 brocolis
- 4 gousses d'ail
- 2 cuillères à café de curcuma (j'adore ça...j'en mets partout)
- 2 cuillères à café de curry en poudre 
- 1morceau de 3cm de gingembre frais 
- 2 cuillères à soupe d'huile de coco
- 2 cuillères à café d'huile de sésame
- 20 cl de lait de coco
- 1 cuillère à soupe de cacahuètes crues et non salées
- sel, poivre

Épluchez et émincez très finement les oignons et les gousses d'ail.

Épluchez et coupez les carottes en julienne.

Taillez le poulet en cubes.

Pelez et hachez la gingembre.

Lavez et détaillez le brocolis en petits bouquets.

Faites griller les cacahuètes dans une poêle sans matière grasse pendant quelques minutes. Hachez-les grossièrement. Réservez.

Faites revenir les oignons et les gousses d'ail 5 minutes avec une cuillère à soupe d'huile de coco dans un wok ou une grande sauteuse, jusqu'à ce qu'ils soient translucides. 

Ajoutez le gingembre. Mélangez.

Ajoutez une cuillère à café de curry et une de curcuma. Mélangez bien. Laissez revenir 2 minutes.
Réservez dans une assiette.

Faites sauter les carottes dans le wok pendant 2 minutes avec une cuillère à café d'huile de sésame. Salez et poivrez légèrement. 
Réservez.
Faites sauter le brocolis avec l'huile de sésame restante pendant 3 minutes. Salez et poivrez. Réservez.

Faites revenir le poulet avec une cuillère à soupe d'huile de coco sur feu très vif. Salez et poivrez. Ajoutez le curcuma et le curry restants. Mélangez bien.
Quand il est cuit, remettez les oignons, l'ail et les carottes dans le wok. Versez le lait de coco petit à petit en remuant. 
Laissez mijoter sur feu modéré pendant 5 minutes.

Ajoutez le brocolis et prolongez la cuisson 5 minutes ( le brocolis doit rester vert et croquant). Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.
Répartissez le poulet et les légumes dans des bols. Parsemez de cacahuètes hachées.

Servez aussitôt.
 

dimanche 7 octobre 2012

Compote aux carottes et aux pommes






























Il y a deux sortes de plats que j'adore par dessus tout: les soupes et les compotes. Je les adore parce qu'elles laissent la porte ouverte à toutes les idées possibles, tous les mélanges. Elles sont faciles et rapides à faire.

Je prépare des compotes presque chaque semaine en fonction du marché. En ce moment je suis pas mal sur les poires. Et puis j'ai trouvé cette idée de mélanger des carottes et des pommes plus quelques épices...Cela ne pouvait que me séduire!!

C'est un premier essai. Je pense que je referai cette recette en me l'appropriant plus...

Pour 6 personnes:
- 800g de carottes
- 3 pommes
- 50g de sucre de canne complet
- 3 cuillères à café de miel d'acacia
- 2 sachets de sucre vanillé
- 1 pincée de cannelle en poudre
- 1 pincée de noix de muscade en poudre
-250 ml d'eau (à ajouter petit à petit)

Épluchez et lavez les carottes. Coupez-les en rondelles assez fines. Faites-les cuire à la vapeur pendant 10 minutes environ.

Epluchez, évidez et coupez les pommes en morceaux.

Quand les carottes sont prêtes, mettez dans une casserole avec les pommes, le miel, les sucres, les épices et la moitié de l'eau.

Portez à ébullition et laissez cuire 15 minutes en remuant régulièrement. 

Ajoutez de l'eau au fur et à mesure jusqu'à ce que les carottes et les pommes soient fondantes. 
Il faut qu'il y ait toujours du liquide au fond de la casserole car cette compote attache vite.

Laissez refroidir. Mixez finement.

J'aime manger mes compotes accompagnées d'un yaourt nature ou de fromage blanc. Au petit déjeuner ou en dessert.