lundi 28 novembre 2016

Mes tartes fines à l'ananas (recette pour et avec mes tatas préférées)


C'est fin octobre que j'ai eu l'idée de faire cette tarte.
Pendant les quelques jours que j'ai passés en Normandie, j'ai fait et refait une grande tarte fine pour montrer à ma tata Clo comment je faisais. Elle a tellement adoré que j'en ai refait une le lendemain.

C'est alors que je me suis fait cette réflexion: et si j'essayais de faire des tartes fines avec le plus de fruits possible? Le 1er à me venir à l'esprit a été le kaki. Et c'est en parlant avec une autre de mes tantes que l'idée de l'ananas s'est arrivée.


Hier, donc j'ai mis en oeuvre ce à quoi j'avais pensé. La recette m'a sauté dessus dès que j'ai ouvert un oeil et j'ai senti qu'elle ne me lâcherait pas tant que je ne l'aurais pas faite.
Le genre de recettes poursuiveuses qui m'envahissent parfois.

Mes tartes ont été validées par un jury d'experts très hautement qualifiés en matière de gourmandise: mes collègues!

Moi qui n'étais pas tartes aux fruits, je sens que je suis converti. Une question maintenant: arriverai-je un jour à convaincre Mr R? 

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 30 minutes

Ingrédients pour 8 tartes:

Pour la pâte:
- 230 g de farine
- 120 g de beurre froid coupé en cubes
- 30 g de noix de coco râpée
- 40 g de sucre glace
- 1 oeuf
- 1 cuillère à soupe d'eau très froide

Pour la garniture:
- 1 ananas moyen ( environ 800g, vous n'utiliserez pas tout)
- 1 gousse de vanille
- 1 citron vert (non traité)
- 2 cuillères à soupe de sucre

Tout d'abord, réalisez la pâte
Placez la farine, le sucre glace et la noix de coco dans la cuve de votre robot. Mélangez.

Ajoutez le beurre et laissez le robot tourner jusqu'à ce que le tout forme un sable grossier.

Ajoutez alors l'oeuf et l'eau froide. 
Remettez le robot en route jusqu'à ce que la pâte se détache des bords de la cuve.

Sortez-la du robot. Si elle colle aux doigts, ajoutez un peu de farine. Formez une boule. Enveloppez-la dans du film alimentaire et placez-la au frais pendant 2h.

Pour la garniture, ôtez les feuilles de l'ananas. Coupez-le ensuite en 4 quartiers.
Ôtez la peau et la partie centrale. 
Avec un couteau très fin (j'ai utilisé le filet de sole de mon trousseau de CAP cuisine), détaillez la chair de l'ananas en très fines tranches (1 à 2 mm d'épaisseur).

Lavez et séchez le citron vert.

Ouvrez la gousse de vanille en deux dans le sens de la longueur et récupérez les graines.

Faites fondre le beurre au micro-ondes, ajoutez-y les graines de vanille. Mélangez et laissez reposer.

Quand la pâte s'est bien reposée et qu'elle est en forme, allumez votre four à 200ºC.

Sortez la pâte du frigo, abaissez-la très finement avec votre rouleau à pâtisserie, sur votre plan de travail fariné.

À l'aide d'un bol ou d'un cercle à tarte individuel, détaillez la pâte en 8 disques. Placez-les sur une plaque allant au four, recouverte de papier sulfurisé.
Si besoin, récupérez les chutes de pâte et abaissez de nouveau.

Piquez chaque disque avec une fourchette.

Répartissez harmonieusement les tranches d'ananas sur les disques.

Ajoutez quelques petits morceaux de beurre (ne mettez pas tout, gardez-en pour la cuisson) sur chaque tarte. Saupoudrez d'une pincée de sucre.

Enfournez et laissez cuire 30 minutes environ. En cours de cuisson, ajoutez d'autres morceaux de beurre et du sucre.

Vos tartes sont prêtes quand elles sont bien dorées.

Laissez-les refroidir sur une grille.

Juste avant de les servir, râpez le zeste du citron vert et parsemez-en les tartes.

Si la tarte fine vous intéresse, je vous laisse aller voir mes autres recettes...
tartes fines aux poires
tarte fine aux pommes


dimanche 27 novembre 2016

Penne sauce poulet/épinards

Dimanche pour moi n'est pas vraiment un jour de repos. C'est plutôt le jour où je cuisine le plus. Rien qu'aujourd'hui par exemple, je suis entré dans la cuisine à 10h pour en ressortir à 17h23.
Un p'tit déj pris debout et un déjeuner en 5 minutes. J'ai juste eu le temps d'aller nager un peu pour me détendre pendant qu'une pâte à tarte se reposait au frais.
Je viens de finir de prendre les photos de mes recettes de la semaine et d'écrire dans mon grimoire de cuisine tout ce que je dois garder en tête pour chaque recette! Ouf! Et maintenant l'heure est venue de partager avec vous ma recette du jour.

Je prends toujours de l'avance le dimanche. Parce que historiquement j'ai toujours cuisiné beaucoup ce jour-là tout comme mes parents.
Un héritage culinaire sans doute.

Aujourd'hui, pour avoir des forces pour cette journée de cuisine intense, je me suis dit qu'un bon plat de pâtes serait le bienvenu.

Une recette de pâtes à tomber, à s'en lécher les doigts et l'assiette!

Préparation: 45 minutes

Cuisson : 45 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:

- 300 g de blancs de poulet
- 100 g de bacon coupé très fin
- 12 tomates cerises
- 300 g d'épinards frais
- 1 oignon
- 30 cl de crème liquide
- 40 g de parmesan
- 1 cuillère à café de thym
- 1 cuillère à café d'origan
- 10 feuilles de basilic
- 10 tomates séchées
- 2 cuillères à soupe de pignons
- 300 g de penne
- 1 pincée de chili flakes
- sel, poivre
- huile d'olive

Détaillez les blancs de poulet en petits cubes.

Coupez le bacon en lanières.

Lavez, séchez et hachez grossièrement les tomates cerises.

Rincez bien les épinards dans plusieurs eaux jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de sable ou de terre. Essorez-les bien pour enlever le plus d'eau possible. Hachez-les en lanières.

Pelez et hachez l'oignon.

Lavez, séchez et ciselez le basilic.

Râpez le parmesan.

Faites griller les pignons dans une poêle sèche jusqu'à ce qu'ils aient une belle couleur. Réservez.

Faites griller le bacon dans une poêle. Laissez-le cuire jusqu'à ce qu'il soit bien croustillant et doré. Poivrez en cours de cuisson. Débarrassez-le dans une assiette recouverte de papier absorbant puis hachez-le avec un grand couteau.
Réservez.

Dans la même poêle, faites revenir l'oignon avec un filet d'huile sur feu modéré pendant 5 minutes en remuant souvent. Réservez.

Faites sauter les épinards dans la poêle avec une cuillère à soupe d'huile sur feu assez vif. Remuez constamment. Salez et poivrez en cours de cuisson.

Faites maintenant revenir le poulet avec une cuillère à soupe d'huile d'olive à feu vif. Salez, poivrez et ajoutez les herbes en cours de cuisson. Remuez constamment pour que les cubes de poulet soient bien cuits et légèrement dorés.

Ajoutez les épinards, l'oignon et la moitié du bacon dans la poêle avec le poulet. Mélangez bien.

Versez la crème et portez à ébullition. Laissez ensuite cuire à frémissement pendant 15 minutes. Ajoutez le parmesan et les tomates séchées au bout de 5 minutes.
Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.

Faites cuire les pâtes  dans un grand volume d'eau bouillante salée, en enlevant 1 minute de cuisson par rapport au temps indiqué sur le paquet.
Pendant que les penne cuisent, prélevez deux petites louches d'eau de cuisson et ajoutez-les à la sauce, mélangez.

Égouttez les pâtes et ajoutez-les aussitôt à la sauce. Ajoutez les tomates fraîches et les chili flakes. Mélangez pendant 1 bonne minute.

Servez les pâtes aussitôt et parsemez-les de pignons et de bacon haché.

samedi 26 novembre 2016

Mon jus d'automne nº3 (recette mi-automne et mi-été)

Bon c'en est assez! Je n'en peux plus! Le temps de cette semaine laisse vraiment à désirer! Sans parler du mois d'octobre qui a été gris et humide! 
La pluie, la pluie, la maudite pluie est toujours au programme! 
Mercredi après-midi à 16h on se serait cru au beau milieu de la nuit tellement le ciel était sombre.

Alors c'est décidé aujourd'hui, je fais demi tour et je retourne en été et aux premiers jours de l'automne quand le soleil était là et bien là. 

Un jus de fruits comme une incantation pour peut-être faire revenir le beau temps.

Préparation: 15 minutes

Pas de cuisson

Ingrédients pour deux verres:

Pour l'automne
- 3 oranges
- 1 mandarine
- 1 grenade
- 1 poire

Pour l'été
- 2 poignées de mûres surgelées (souvenir d'un dimanche d'été quand je les ai ramassées)
- 1 poignée de cerises surgelées (celles de Dolors, mes préférées)

Pressez les oranges, la mandarine et la grenade.

Pelez la poire, coupez-la en morceaux et ajoutez-les aux jus.

Ajoutez les mûres et les cerises au mélange précédent.

Mixez le tout soit avec un mixeur plongeant soit avec votre blender.

Versez dans deux verres et savourez aussitôt!

vendredi 25 novembre 2016

Ma salade de quinoa venue d'ailleurs (mais c'est où ça ailleurs?)

Alors que la viande déserte de plus en plus ma cuisine, je cherche des moyens de la remplacer. Si les oeufs viennent faire un petit tour dans mes poêles une fois par semaine, et les poissons parfois pointer le bout de leurs nageoires, j'aime aussi aller chercher des protéines dans d'autres ingrédients. Loin de moi l'idée du tofu, je lui préfère plutôt les légumes secs ou le quinoa.

Ce dernier est depuis longtemps rentré dans ma cuisine mais j'avoue que jusqu'à présent je le négligeais pas mal, ne sachant pas trop comment le préparer. Et puis un dimanche matin, une révélation sur France Inter: il faut le faire cuire au four! 

Depuis le quinoa sort plus souvent de son placard.

Aujourd'hui, je vous emmène ailleurs. Mais où est-ce d'ailleurs comme le chantait Daho dans les années 80. Je ne sais pas où c'est exactement mais qu'importe la destination, c'est le voyage qui compte aujourd'hui!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 1heure + 35 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:

- 120 g de quinoa
- 360 g d'eau
- 1 oignon
- 2 gousses d'ail
- 1 petite patate douce (environ 200g)
- 1 petit potimarron (environ 400 g)
- 25 g de pignons
- 60 g de feta
- 1/2 grenade
- 10 brins de coriandre 
- 2 cuillères à soupe de cranberries ( ou de raisins secs)
- huile d'olive
- mélasse de grenade
- sel poivre
- 1 cuillère à café de 4 épices

Faites préchauffer votre four à 180ºC.

Placez le quinoa dans une passoire et rincez-le bien.
Laissez-le ensuite s'égoutter. Versez-le dans un plat allant au four. Ajoutez l'eau. 
Enfournez et laissez cuire environ 1heure. Il doit être moelleux.
À la sortie du four, ajoutez une cuillère à soupe d'huile d'olive, salez, poivrez et égrainez-le à la fourchette. Laissez-le refroidir.

Pendant que le quinoa cuit, pelez et émincez l'oignon.

Épluchez le potimarron, ôtez les graines et les filaments puis coupez la chair en fins quartiers. Placez-les dans un plat avec la moitié de l'oignon et une gousse d'ail entière. Salez, poivrez et ajoutez les 4 épices. Versez deux cuillères à soupe d'huile. Mélangez.

Épluchez la patate douce et coupez-la en 10 quartiers.
Placez-les dans un autre plat avec ce qui reste d'oignon et l'autre gousse d'ail entière. Salez et poivrez. 
Ajoutez 1 cuillère à soupe d'huile, mélangez.

Quand le quinoa est cuit, enfournez le potimarron et la patate douce. Laissez-les cuire 35 minutes environ en remuant de temps en temps. Les deux doivent être bien cuits.

Réduisez la patate douce et l'oignon qui l'accompagne (vous pouvez aussi ajoutez la pulpe d'ail) en purée avec une fourchette.
Réservez.

Détaillez le potimarron en cubes.

Lavez, séchez et hachez la coriandre.

Émiettez la feta.

Tapez sur la grenade avec une louche pour faire tomber les grains. Ôtez les morceaux de membrane.

Faites dorer les pignons dans une poêle sans matière grasse.

Dans un saladier, mélangez le quinoa, le potimarron, la coriandre et les cranberries. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.

Montage:

Dans le fond des assiettes, répartissez la purée de patate douce en l'étalant bien avec le dos d'une cuillère à soupe. 
Déposez le mélange au quinoa par-dessus.

Parsemez de grenade et de pignons.

Arrosez d'un filet d'huile d'olive et de mélasse de grenade.

jeudi 24 novembre 2016

Mes mini pommes de terre et topinambours rôtis

Depuis que je vis à Barcelone, je cherche toujours de nouveaux ingrédients quitte parfois à parcourir la ville dans tous les sens pour trouver ce que je me suis mis dans la tête.
J'avoue aussi que je reviens souvent de voyage avec les valises pleines de fruits, légumes ou autres ingrédients glanés ici ou là. Ainsi le beurre, la crème fraîche viennent de mon village en Normandie, la rhubarbe du jardin de ma cousine, les échalotes de celui de mon oncle.
Je rapporte aussi souvent des ingrédients "coup de coeur" trouvés sur un marché au hasard d'une balade parisienne.

Ceux d'aujourd'hui, je les ai vus sur le marché à côté de chez mes parents lors de mon dernier passage en France. Les topinambours à Barcelone c'est un peu comme l'aiguille dans la botte de foin, pas facile à trouver. Donc quand je les ai vus, je n'ai pas pu résister,

Aujourd'hui, pommes de terre et topinambours se retrouvent pour se faire dorer la pilule ensemble.

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 45 minutes

Ingrédients:
- 300 g de mini pommes de terre (type rattes)
- 300 g de topinambours
- 100 g de petites échalotes
- 4 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 pincée d'origan
- 1 branche de thym (frais ou séché)
- sel, poivre

Faites préchauffer votre four à 180ºC.

Lavez  et séchez les pommes de terre. 

Épluchez les topinambours (courage c'est un peu fastidieux). Lavez-les et séchez-les. S'ils sont gros coupez-les en morceaux de la même taille que les pommes de terre.

Pelez les échalotes.

Placez le tout dans un saladier. Ajoutez l'huile, l'origan et le thym. Salez et poivrez. Mélangez bien.

Répartissez ensuite dans un plat allant au four.

Enfournez et laissez cuire 45 minutes environ en remuant régulièrement. Les pommes de terre et les topinambours doivent être tendres et les échalotes confites.

Servez avec votre viande préférée.

mercredi 23 novembre 2016

Ma tarte tatin aux coings

Dimanche matin, je cherchais l'inspiration culinaire entre mes revues et mes livres quand mon regard a croisé la corbeille de fruits. Au milieu des oranges, des mandarines et des courges en tout genre, trônaient quatre coings, les derniers rescapés du naufrage de la gelée.
Une idée pour éviter de les voir mourir à petit feu, mangés peu à peu par la moisissure ou les mouches (ou les deux). Il me fallait une idée, juste une, rien qu'une.

J'en étais là de mes pensées quand je suis tombé sur mon livre spécial tartes tatin. Je la tenais mon idée!

Une belle tarte tatin testée et approuvée par mes cobayes de la semaine! Un vrai dessert de dimanche ( dégustée un lundi et que je poste un mercredi, jusqu'ici tout va bien).

Un reste de pâte brisée, un moule et hop c'est parti...Enfin à quelques détails près.
Avec cette recette, je me réconcilie un peu avec le coing qui m'a causé tant de tracas culinaires ces derniers temps!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 45 + 10 + 30 minutes 

Ingrédients:

- 1 rouleau de pâte brisée
- 4 coings
- 120 g de sirop d'érable
- 7 gousses de cardamome
- 1 gousse de vanille
- 880 g d'eau
- 40 g de sucre en poudre
- 1 pincée de sel

Placez dans une casserole l'eau, le sel, le sirop d'érable, la gousse de vanille fendue en deux dans le sens de la longueur (ainsi que les graines grattées) et les gousses de cardamome écrasées.

Pelez les coings avec un rasoir à légumes. Rincez-les et coupez-les en 6 ou 8 quartiers en fonction de leur grosseur. Ôtez les pépins et la partie duveteuse.

Plongez-les dans la casserole.

Réalisez un couvercle avec une feuille de papier sulfurisé en découpant un disque légèrement plus grand que le diamètre de la casserole. Faites un trou au centre. 

Portez le liquide à ébullition. Quand l'eau bout, baissez le feu pour maintenir un léger frémissement. Couvrez avec le disque de papier. Laissez cuire environ 45 minutes ou jusqu'à ce que les coings soient tendres. Vérifiez la cuisson en enfonçant la pointe d'un couteau au coeur d'un des fruits.
Égouttez les coings au-dessus d'un saladier pour récupérer le jus de cuisson. Ôtez les gousses de vanille et de cardamome.

Ôtez les parties dures des coings sans abîmer les fruits.

Prélevez 300 g de sirop de coing que vous versez dans une poêle. Ajoutez le sucre. Faites réduire sur feu modéré en remuant souvent jusqu'à ce que le tout soit de la consistance d'un caramel. Le sirop doit être réduit au 1/4. 

Faites préchauffer votre four à 180ºC.

Prélevez  3 cuillères à soupe de caramel. Versez le reste dans un moule à tarte (environ 25 cm de diamètre) en le faisant tourner pour bien répartir le caramel dans tout le fond.

Répartissez les coings dans le moule, côté coupé vers le haut.

Abaissez la pâte sur un plan de travail légèrement fariné. Puis recouvrez les fruits avec la pâte en faisant rentrer les bords pour emprisonner les coings.

Enfournez et laissez cuire environ 30 minutes, le temps que la pâte soit bien dorée.

Laissez reposer quelques minutes avant de retourner le moule sur une assiette ou un grand plat.

Faites réchauffer le caramel restant et badigeonnez-en les coings. Servez cette tarte le jour même.

lundi 21 novembre 2016

Ma tarte carottes et panais

"Il automne, il automne des chrysanthèmes
Sur leurs deux coeurs endeuillés
Il automne des sanglots longs
Sous un ciel gris délavé"
Aujourd'hui, j'ai l'humeur Barbara. Aujourd'hui, j'ai l'humeur comme le temps: grise et maussade.

Pour ne pas laisser l'automne noyer mon humeur, je sors mes ustensiles et mes plus beaux légumes pour mettre de la couleur dans les assiettes.
Une jolie tarte aux couleurs de l'automne mais sans les nuages et sans la pluie pour lutter contre le moral dans les chaussures (en plus elles sont mouillées pas top pour le moral!).

Allez demain, le soleil sera peut-être de retour!

Préparation: 30 minutes

Cuisson : 1 heure en tout

Ingrédients pour une tarte:

- 1 pâte brisée au parmesan (pour cela allez jeter un oeil à ma recette de Tarte au Potimarron) ou bien un rouleau de pâte brisée
- 5 carottes moyennes
- 4 panais moyens
- 3 oeufs
- 1 cuillère à soupe de crème de coco
- 2 cuillères à soupe d'huile de coco
- 1 cuillère à café de curry en poudre
- 1 cuillère à café de curcuma 
- 1/2 cuillère à café de cumin moulu
- 1 cuillère à café de miel d'acacia
- 50 g de fromage râpé
- beurre mou et farine pour le moule
- sel, poivre

Épluchez les carottes et les panais. Rincez-les et séchez-les puis coupez-les en deux dans le sens de la longueur.

Blanchissez-les: plongez-les dans une grande casserole d'eau bouillante pendant 3 minutes. Sortez-les de l'eau avec une écumoire. Laissez-les s'égoutter dans une passoire. 

Lavez, séchez et hachez la coriandre.

Faites chauffer une cuillère à soupe d'huile de coco dans une grande poêle. Faites-y sauter les carottes pendant 7 à 8 minutes. Salez, poivrez et saupoudrez d'une demi-cuillère à café de curcuma et de curry. Ajoutez le cumin et le miel en cours de cuisson. Retournez les carottes plusieurs fois pour qu'elles soient dorées sur toutes leurs faces. Vérifiez la cuisson avec la pointe d'un couteau, elles doivent être tendres. Réservez-les sur une assiette. Essuyez la poêle.

Faites chauffer l'huile restante et faites-y revenir les panais. Salez, poivrez et saupoudrez de curry et curcuma. Comptez 7 à 8 minutes de cuisson. Retournez-les souvent pour qu'ils soient dorés sur toutes leurs faces. Vérifiez la cuisson avec la pointe d'un couteau. Ils doivent être tendres.
Réservez-les sur une assiette.

Faites préchauffer votre four à 180ºC.

Beurrez et farinez votre moule (j'ai utilisé mon moule rectangulaire mais ça marche aussi avec un moule rond).

Abaissez finement la pâte. Placez-la dans votre moule.

Dans un saladier, battez les oeufs et la crème de coco. Incorporez le fromage et la coriandre. Salez et poivrez.
Versez ce mélange sur le fond de tarte.

Enfoncez-y ensuite les carottes et les panais en les alternant: pour les moule rectangulaire, taillez les légumes s'ils dépassent. 

Enfournez et laissez cuire 25 à 30 minutes. La tarte doit être dorée dessous et dessus.
Servez-la chaude ou froide avec une salade de jeunes pousses.

dimanche 20 novembre 2016

Ma crème de légumes et lentilles

Quand je pense que dans un mois à peine c'est Noël! 
Mais comment est-ce possible? Où est passée cette année? Qui m'en a volé un morceau? Pourtant quand elle a commencé en janvier, elle me semblait longue, je me disais que j'allais la voir passer, que j'aurais le temps de faire plein de choses. Et bien la voilà qui s'apprête à nous dire au revoir. Comme ça. Même pas le temps de dire "ouf".
Bref tout ça pour dire que le temps passe vite ma bonne dame et qu'il faut donc en profiter de ce temps qui court.

Alors, et si ce soir on arrêtait le temps pour se faire une bonne soupe à partager en famille? 

Prenons le temps d'éplucher les légumes, de les couper, de les cuire tranquillement. Et ensuite, goûtons au plaisir de cette soupe préparée amoureusement, passionnément. 
Prenons le temps tant qu'il est là.

Et puis profitons que ce ne soit pas encore Noël pour préparer ce genre de plats "santé" avant les abus noëliens.

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 40 minutes

Ingrédients pour 6 personnes:
- 1/2 patate douce (ou 1 petite)
- 1 beau panais
- 3 carottes moyennes
- 1 branche de céleri
- 1 poireau moyen
- 1 oignon
- 5 cuillères à soupe de lentilles blondes
- 2 feuilles de laurier
- 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse (de Normandie bien-sûr)
- 25 g de beurre
- sel, poivre

Épluchez la patate douce, les carottes et le panais. Lavez-les et coupez-les en morceaux.

Ôtez les feuilles de la branche de céleri et les fils de la tige. Lavez-la puis coupez-la très finement dans le sens de la longueur.

Pelez et émincez l'oignon.

Ôtez les racines et le haut des feuilles du poireau. Ouvrez-le en deux dans le sens de la longueur. Rincez-le bien pour éliminer toute trace de terre.
Émincez-le très finement.

Faites suer l'oignon dans une cocotte avec le beurre pendant 5 minutes sur feu modéré. 

Ajoutez ensuite le céleri et le poireau. Mélangez et poursuivez la cuisson 5 minutes en augmentant un peu le feu. Salez et poivrez.

Enfin ajoutez la patate douce, les carottes et le panais. Mélangez pendant 2 minutes. 

Couvrez d'eau. Ajoutez le laurier et les lentilles.
Portez à ébullition et laissez cuire à petits frémissements pendant 30 minutes

Vérifiez la cuisson des lentilles, elles doivent être tendres.
Salez à ce moment-là avec du gros sel.

Ôtez le laurier de la cocote et versez-en le contenu dans votre blender (vous pouvez aussi utiliser votre mixeur plongeant). Ajoutez la crème, poivrez selon votre goût. 
Mixez finement pendant 2 minutes.

Servez la crème aussitôt avec des croûtons maison ou quelques lardons bien grillés.

La patate douce est l'ingrédient qui fait toute la différence: elle apporte une onctuosité particulière à cette soupe.

Option vegan:
Remplacez le beurre par de l'huile d'olive et la crème fraîche par de la crème de soja (ou de coco pour une soupe voyageuse).

samedi 19 novembre 2016

Mes cookies avoine/ matcha





































Parfois il y a des ingrédients que l'on avait oubliés et qui se rappellent à notre bon souvenir quand on ouvre un placard. 
C'est ce qui s'est passé avec un sachet de thé matcha ce matin. 
En ouvrant un tiroir, j'ai trouvé ce thé que j'adore, souvenir de mon voyage au Japon.
En le regardant plein d'images me sont revenues, une ambiance, des odeurs, des goûts.
En un clin d'oeil, je n'étais plus dans ma cuisine mais au milieu du parc du palais impérial de Kyoto.
Un voyage immobile, rien qu'en regardant un sachet de thé dans l'étiquette.

Je ne pouvais plus refermer ce tiroir en faisant comme si je n'avais rien vu. Le thé me tendait les bras. 
Une idée, il me fallait une idée, vite!

Cookies! C'est sorti tout seul.
Ni une, ni deux farine, sucre, beurre, flocons d'avoine étaient posés sur le plan de travail. Une frénésie dans la cuisine pour préparer des cookies tout verts.

Si le matcha est retourné docilement dans son tiroir, je sais qu'il n'y restera pas longtemps. Je vais lui faire prendre l'air bientôt pour une nouvelle recette.

Préparation: 20 minutes

Cuisson 17 minutes

Ingrédients pour une quinzaine de cookies:

- 100 g de farine
- 130 g de petits flocons d'avoine
- 100 g de sucre
- 110 g de beurre
- 1 oeuf
- 20 g de thé matcha ( en gros deux cuillères à soupe)
- 90 g de pépites de chocolat au lait
- 40 g de pépites de chocolat noir
- 1 cuillère à café d'extrait de vanille
- 1 pincée de sel

Faites préchauffer votre four à 180ºC.

Faites ramollir le beurre 30 secondes au mirco-ondes.

Mélangez la farine, le thé et le sel dans un bol.

Dans un saladier, battez le beurre avec le sucre jusqu'à ce que le tout soit crémeux et pâle.

Ajoutez l'oeuf et l'extrait de vanille, mélangez énergiquement.

Ajoutez le mélange farine/thé ainsi que les flocons d'avoine. Mélangez avec une spatule pour bien les incorporer. 
La pâte ne doit pas coller aux parois du saladier, si non ajoutez un peu de farine.

Ajoutez les pépites de chocolat. Mélangez juste assez pour bien les répartir dans la pâte.

Chemisez une plaque allant au four de papier sulfurisé. 

Prélevez des portions de pâte avec une cuillère à soupe et formez des boules. Pesez-les pour vous assurer qu'elles soient à peu près de même poids (pour une cuisson uniforme). Aplatissez-les légèrement. Placez-les sur la plaque en les espaçant.

Enfournez et laissez cuire 17 minutes environ. Le dessous des cookies doit être doré.

Laissez-les refroidir sur une grille.

Pour les conserver, placez-les dans une boîte hermétique.

À défaut d'aller au Japon, mordre dans un cookie ça fait voyager aussi un peu.

vendredi 18 novembre 2016

Mon omelette à l'ail nouveau (Tortilla de ajos tiernos)

Connaissez-vous l'ail nouveau?
J'avoue qu'avant de vivre à Barcelone je n'en avais jamais vu et je dois même dire que je ne savais même pas que ça existait. Pour moi l'ail se résumait aux gousses que l'on trouve sèches entre les oignons et les échalotes.

En Catalogne, on le voit beaucoup sur les marchés. J'ai mis des années avant d'en acheter (à cause de ma relation compliquée avec l'ail). 
Mais depuis que j'y ai goûté, j'en achète presque chaque semaine en saison (bon de toute façon quand ce n'est pas la saison, Dolors n'en a pas donc je n'en achète pas).

Depuis que j'en achète, je le prépare en omelette. Et ma recette a quelque peu évolué depuis la 1ère fois. Elle s'est bien étoffée. Aujourd'hui, je pense avoir trouvé la bonne combinaison grâce à la présence d'un ingrédient magique en cuisine. À savoir la patate douce.

Aujourd'hui donc une belle omelette comme j'aime en préparer le dimanche soir. 

Quand je pense que l'omelette faisait partie de mes angoisses culinaires!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 40 minutes en tout

Ingrédients pour 4 personnes:

- 5 oeufs
- 1/2 patate douce (environ 240g)
- 2 bottes d'ail nouveau
- 1 oignon
- 150 g de poitrine fumée en tranches très fines
- 2 cuillères à soupe de crème fraîche
- 50 g de fromage râpé
- 1 cuillère à café de thym (frais ou séché)
- 20 g de beurre
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- sel, poivre

Pelez la patate douce puis détaillez-la en petits dés.

Ôtez les racines et les premières feuilles des gousses d'ail nouveau. Détaillez-le reste en tronçons de 2 à 3 cm de long (le vert aussi s'utilise). S'ils sont assez épais, coupez-les d'abord en deux dans le sens de la longueur avant de les détailler en tronçons.

Pelez et émincez l'oignon.

Taillez la poitrine fumée en fins lardons. 

Faites revenir les dés de patate douce avec le beurre dans une grande poêle jusqu'à ce qu'ils soient colorés et tendres. Salez, poivrez et saupoudrez de thym en cours de cuisson.
Réservez.

Faites revenir les lardons à feu vif pour qu'ils soient croustillants. Ôtez-les de la poêle avec une écumoire. Déposez-les sur une assiette recouverte de papier absorbant.
Réservez.

Faites maintenant suer l'oignon dans la graisse des lardons le temps qu'il devienne translucide. Poivrez-le en cours de cuisson.
Réservez.

Enfin faites cuire l'ail nouveau toujours dans la même poêle. Baissez le feu pour éviter qu'il ne brûle. Faites cuire à couvert en remuant souvent. Salez et poivrez. 

Quand l'ail est prêt, remettez les autres ingrédients cuits dans la poêle. Mélangez pendant 1 minute sur feu modéré.
Réservez.

Dans un saladier, battez les oeufs avec la crème. Salez légèrement, poivrez selon votre goût.

Ajoutez le contenu de la poêle dans le saladier. Ajoutez le fromage. Mélangez et laissez reposer 5 minutes. 

Faites chauffer l'huile dans une poêle. Versez-y le mélange précédent et laissez cuire sur feu modéré. Soulevez un peu les bords pour contrôler la cuisson. Quand le dessous est bien doré, posez une assiette sur la poêle. Retournez la poêle pour déposer l'omelette dans l'assiette.
Faites ensuite glisser l'omelette dans la poêle pour cuire l'autre face. 

Même chose, soulevez les bords pour contrôler la cuisson.

Quand l'omelette est cuite, faites-la glisser sur un plat de service.

Servez-la avec quelques feuilles de salade, et une bonne tranche de pain.

Tortilla de ajos tiernos

Ingredientes para 4 personas:
- 5 huevos
- 1/2 boniato (más o menos 240 g)
- 2 manojos de ajos tiernos
- 1 cebolla
- 150 g de panceta
- 2 cucharadas de crema de leche
- 50 g de queso rallado
- 1 cucharadita de tomillo (fresco o seco)
- 20 g de mantequilla
- 2 cucharadas de aceite de oliva
- sal y pimienta

Pelar, lavar y cortar a tacos el boniato.

Pelar los ajos tiernos, quitándoles las primeras hojas y las raíces. Cortar los ajos a trocitos de 2 a 3 cm de largo.

Pelar y cortar la cebolla a láminas finas.

Cortar la panceta a tiras finas.

Saltear el boniato en una sartén grande con la mantequilla hasta que esté dorado y cocido. Salpimentar y añadir el tomillo mientras cuece.
Guardar en un plato.

Cocer la panceta hasta que quede crujiente. Reservarla en un plato con papel de cocina dejando la grasa en la sartén.

Poner la cebolla a freír en la misma sartén hasta que esté casi transparente. Añadir pimienta. Ponerla en el mismo plato que el boniato. 

Por fin, freír los ajos tiernos a fuego lento, cubriendo la sartén. Remover de vez en cuando. Salpimentar.

Poner los ingredientes cocidos otra vez en la sartén y mezclarlos durante 1 minuto a fuego lento.

Batir los huevos y la crema de leche en un bol. Salpimentar.

Añadir la mezcla de boniato al bol. Mezclar y dejar reposar durante 5 minutos.

Verterlo todo en la sartén con el aceite y freír a fuego lento hasta que el fondo de la tortilla esté dorado.

Poner un plato encima de la sartén y darle la vuelta. Poner la tortilla en la sartén otra vez para freír el otro lado.
Cuando está hecho, poner la tortilla en un plato grande. 

Servir enseguida con una ensalada verde.



jeudi 17 novembre 2016

Hachis parmentier à la presque bolognaise (recette rien ne se perd)

Aujourd'hui, le thème pourrait être " je fais du neuf avec de l'ancien" car je recycle ma recette d'hier pour en faire un autre plat.
C'est une des choses que j'aime le plus en cuisine: recycler.
Rien ne se perd, tout se transforme c'est ce qu'on dit en chimie je crois (mes souvenirs de cette matière sont un peu brumeux). Cela s'applique aussi au domaine culinaire. 

C'est un bon moyen pour ne pas remanger dix fois la même chose quand on a vu un peu large sur les quantités. J'ai bien du mal avec les proportions.
Mais depuis que je recycle, c'est presque devenu un jeu avec moi-même (on s'amuse comme on peut): en faire plus (ou trop) pour avoir l'occasion de réinventer.

La sauce d'hier devient donc la farce d'aujourd'hui pour des hachis parmentiers à tomber!

Préparation: rapide si vous avez déjà la farce

Cuisson: 30 + 25 minutes (il faudra plus de temps si vous devez faire la sauce)

Ingrédients pour 4 personnes:

Pour la purée:
- 500 g de pommes de terre
- 500 g de panais
- 20 cl de crème liquide
- 50 g de beurre
- sel, poivre

Pour la farce:
Je vous laisse aller voir ma recette de Mes bucatini à la presque bolognaise.

Pour les plats:
20 g de beurre

Pour la purée, lavez les pommes de terre et faites-les cuire à la vapeur pendant 15 minutes environ. Vérifiez la cuisson: elles doivent être très tendres. Laissez-les refroidir quelques minutes puis pelez-les.
Placez-les dans un saladier.

Épluchez et rincez les panais. Faites-les cuire également à la vapeur une quinzaine de minutes. Ils doivent être tendres.
Ajoutez-les dans le saladier.

Écrasez les pommes de terre et les panais en ajoutant 40 g de beurre et la crème. Salez et poivrez. La purée doit être sans gros morceaux.
Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.
Réservez.

Si vous préparez cette recette avec des restes de sauce, versez-la dans une grande poêle et faites-la sécher quelques minutes sur feu vif.
Sinon, préparez la presque bolognaise et laissez-la cuire plus longtemps que ce que j'indique dans la recette pour avoir une sauce pas trop liquide.

Faites préchauffer votre four à 200ºC.

Beurrez des petits plats à gratin.

Versez-y la sauce.

Recouvrez avec une couche généreuse de purée à l'aide d'une cuillère à soupe. Lissez légèrement le dessus.
Parsemez les hachis de parcelles de beurre.

Enfournez et laissez cuire 25 minutes environ. La purée doit être bien gratinée.

Servez vos petits hachis bien chauds avec une salade verte.

Cette recette peut aussi se faire avec une autre sauce que celle que je vous propose. Elle doit contenir pas mal de viande ou de légumes pour se tenir un peu. Il faudra ensuite juste l'assécher un peu pour éviter qu'elle ne se mélange trop à la purée.

mercredi 16 novembre 2016

Mes bucatini à la presque bolognaise

Bolognaise (Bolo comme pour les intimes) voilà un mot qui doit évoquer un bon plat à pas mal de monde.

Moi, quand j'entends ce mot, je vois surtout le massacre industriel que l'on nous vend dans les supermarchés. La dernière fois que j'en ai vu un pot c'était chez mes parents cet été. Ma mère voulait préparer des spaghetti "bolo" avec une sauce achetée. Quand j'ai lu la liste des ingrédients, j'ai crié " moi vivant jamais!"
J'ai aussitôt dégainé mes ustensiles pour en préparer une digne de ce nom.

Aujourd'hui, je récidive avec une recette qui s'éloigne un peu de la version originale. Une idée qui m'est tombée dessus pendant que je faisais le marché et s'est concrétisée en ouvrant la porte de mon grand ami le frigo (ah que ferais-je sans lui?).

Une évidence comme j'en ai parfois.

Vous rêviez d'un bon plat de pâtes? Venez à la maison, votre souhait a été exaucé.
  
Préparation: 30 minutes

Cuisson: 1h45

Ingrédients pour 4 personnes: 

- 700 g de coulis de tomate (environ 2 pots)
- 500 g de boeuf haché
- 1 oignon
- 2 gousses d'ail
- 10 tomates séchées
- 75 g d'olives noires dénoyautées
- 75 g de jambon sec en tranches épaisses
- 1 cuillère à café d'origan
- 40 g de parmesan fraîchement râpé
- 2 feuilles de laurier
- 1 branche de thym
- huile d'olive
- 1 cuillère à soupe de sucre (facultatif)
- sel, poivre
- 400 g de bucatini
- quelques petites feuilles de basilic pour le service

Pelez et hachez l'oignon et les gousses d'ail.

Détaillez le jambon en tout petits dés.

Hachez les olives grossièrement.

Hachez les tomates séchées assez finement.

Faites suer l'oignon et l'ail avec 1 cuillère à soupe d'huile dans une grande poêle, sur feu modéré pendant 5 minutes. Réservez sur une assiette.

Faites ensuite revenir le jambon sur feu plus vif pendant 2 minutes. Ôtez-les de la poêle avec une écumoire et déposez-les sur une assiette recouverte de papier absorbant.

Faites maintenant revenir la viande avec 1 cuillère à soupe d'huile, sur feu vif en l'écrasant bien pour obtenir un hachis très fin. Salez et poivrez. Laissez tout le liquide s'évaporer.

Remettez le mélange oignon/ail ainsi que le jambon dans la poêle. Versez le coulis de tomate. Mélangez et laissez mijoter le tout 10 minutes.

Ajoutez ensuite les olives, les tomates séchées, l'origan, le thym et le laurier. Salez légèrement et poivrez. 
Laissez mijoter environ 1 heure.

En cours de cuisson, goûtez et rectifiez l'assaisonnement. Si la sauce est un peu acide, ajoutez le sucre. 

Au bout du temps de cuisson, la sauce doit avoir bien réduit. 

Faites cuire les pâtes 1 minute de moins que le temps indiqué sur le paquet.

Prélevez 3 petites louches d'eau de cuisson des pâtes et versez-les dans la sauce, mélangez. Ajoutez le parmesan. Ôtez le laurier et le thym.

Égouttez les pâtes et plongez-les dans la sauce. Mélangez intimement.

Répartissez les pâtes dans les assiettes. Ajoutez quelques feuilles de basilic et servez aussitôt.

lundi 14 novembre 2016

Ma soupe Patate douce/courge/ gingembre (recette bonne conscience)

Après deux jours ultra chocolatés, l'heure est venue de refaire des recettes plus "santé" pour essayer d'équilibrer tout ça. 
Donc aujourd'hui, point de tarte ni de brownies. Même pas l'ombre d'un cookie.
En ce lundi de mi-novembre, je reviens vers mon autre fondamental culinaire à savoir la soupe même si je sais que cette idée de vous proposer une soupe plutôt que des recettes pleines de chocolat ne vous fera sûrement pas rêver mais j'assume.

En même temps, j'ai envie de répondre que pour faire des écarts et mordre avec plaisir dans une part de tarte ou de brownies, il faut bien qu'on soit un peu raisonnable.

J'ajouterai que la soupe ce n'est pas une punition pour moi. Loin de là! Je crois même que la soupe peut être aussi sexy et orgasmique que le dessert au chocolat.

Comme je vous le disais samedi entre les légumes et le chocolat, mon ventre a trouvé son équilibre.
Donc ce soir c'est nirvana "soupier" avec ma nouvelle recette!

Préparation: 20 minutes

Cuisson : 40 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:

- 2 oignons
- 2 gousses d'ail
- 1 pomme de terre moyenne
- 1 patate douce moyenne
- 1 petite courge butternut
- 4 feuilles de laurier
- 1 morceau de gingembre frais de 3 cm environ
- 1 branche de romarin
- 1 cuillère à café de 4 épices
- 2 cuillères à soupe d'huile de coco
- gros sel, poivre

Pelez et émincez les oignons et les gousses d'ail ainsi que le gingembre (réservez ce-dernier).

Épluchez la pomme de terre, la patate douce. Coupez-les en morceaux.

Épluchez enfin la courge, ôtez-en les pépins et les filaments. Coupez-la en cubes.

Faites suer les oignons et gousses d'ail dans une cocotte avec l'huile de coco pendant 5 minutes sur feu modéré. Saupoudrez-les de 4 épices. Mélangez bien.

Ajoutez ensuite les autres légumes. Mélangez et laissez revenir 5 minutes en augmentant légèrement le feu.

Couvrez d'eau. Ajoutez le laurier et le romarin. Salez.
Portez à ébullition et laissez cuire 30 minutes.

Environ 10 minutes avant la fin de la cuisson, ajoutez le gingembre. 

Vérifiez la cuisson en piquant un morceau de patate douce, il doit être tendre.

Ôtez les herbes. 
Versez le tout dans votre blender, poivrez et mixez finement (ou mixez avec votre mixeur plongeant).
Goûtez et rectifiez éventuellement l'assaisonnement.

Servez aussitôt.

dimanche 13 novembre 2016

Mes brownies aux amandes

Après la Tarte au chocolat au lait d'hier, je ne pouvais pas en rester là. Une fois que j'ai eu ouvert la boîte de Pandore (bon en fait c'était la porte du placard), je me suis résigné à la laisser ouverte pour voir ce qu'elle contenait.
Une nouvelle idée en est sortie ce matin, comme une évidence en huit lettres couleur ébène :
 B R O W N I E S

Une fois n'est pas coutume, j'ai donc remis les mains dans le chocolat pour préparer cette recette.

Depuis hier les effluves de chocolat ont envahi la maison et il devient dur de résister à la tentation de mordre dans un morceau de tarte ou de brownies. 
Pour me donner bonne conscience je me rappelle ce que chante La Grande Sophie dans sa chanson Les pouvoirs de la tentation :
"J'ai longtemps cherché comment résister aux pouvoirs de la tentation, 
J'ai enfin trouvé 
Maintenant je me dis le mieux c'est d'y céder."

Je suis tout à fait d'accord avec elle et c'est le coeur léger que je vais me chercher une part de brownies. Vous m'accompagnez?

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 30 minutes

Ingrédients pour un moule de 20 x 30 cm:

- 225 g de chocolat noir à 62% de cacao
- 110 g de farine
- 2 oeufs + 2 jaunes
- 70 g de cacao en poudre non sucré
- 225 g de beurre mou
- 120 g d'amandes en bâtonnets (j'ai utilisé celles de L'atelier du chocolat, il m'en restait après ma tarte)
- 160 g de sucre
- 1 pincée de sel
- 1/2 cuillère à café de levure

Faites préchauffer votre four à 180ºC.

Placez le chocolat noir dans un saladier résistant à la chaleur. Faites-le fondre au bain marie.

Dans un saladier, battez le beurre et le sucre jusqu'à ce que le mélange devienne pâle.

Ajoutez ensuite les oeufs+ les jaunes légèrement battus. Mélangez intimement.

Versez le chocolat fondu. Mélangez délicatement.

Mélangez les ingrédients secs dans un bol puis tamisez-les au-dessus du mélange précédent.
Mélangez juste ce qu'il faut pour les incorporer.

Enfin ajoutez les amandes. Mélangez une dernière fois. 

Chemisez votre moule de papier sulfurisé. Versez-y la pâte. Lissez avec une spatule.

Enfournez et laissez cuire environ 30 minutes.
Vérifiez la cuisson en enfonçant une baguette en bois au centre, il doit y avoir des petits morceaux de pâte accrochés dessus. 
Sortez alors le moule du four. Laissez refroidir avant de découper en carrés.

Après à chacun sa façon de succomber un peu plus à la tentation entre verre de lait, boule de glace, sauce au chocolat ou tasse de thé (voire café pour les amateurs, clin d'oeil à Dorian).

samedi 12 novembre 2016

Ma tarte au chocolat au lait


























Si j'aime les légumes et la soupe par-dessus tout, j'avoue avoir aussi un grand penchant pour le chocolat et ce depuis toujours... alors que mon amour "légumier" s'est construit petit à petit.

Enfant déjà la tablette de chocolat était souvent de sortie sur la table avec ses deux meilleurs copains, le pain et la plaquette de beurre (mes rondeurs de l'époque en témoignent encore sur les photos). Aujourd'hui, pas un jour sans que je mange un ou deux (voire 7 ou 8 en cas de crise) carrés de chocolat, pas un jour non plus sans ma ration de légumes.
Entre les deux mon ventre a trouvé un équilibre.

Pourquoi je vous raconte tout ça? C'est parce qu'aujourd'hui, la recette n'est pas vraiment due au hasard.  
Que je vous explique un peu:
Il y a quelques semaines quelle n'a pas été ma joie de recevoir un message de la part de l'Atelier du chocolat me proposant un partenariat le temps d'une recette. Le rêve!
C'est donc avec 3 ingrédients de leur gamme "À faire chez soi", que je me suis lancé.

J'ai tout de suite pensé à faire une tarte gourmande, gourmande (qui en plus m'a permis de prendre ma revanche sur la ganache que j'avais ratée un jour de mai à moins de 4 semaines de passer mon CAP cuisine).

Préparation: 30 minutes

Votre meilleure amie pour cette recette: une spatule en silicone


Repos: 2 heures + 2 heures

Cuisson : 20 minutes

Ingrédients:

Pour la pâte:
- 210 g de farine + un peu pour le moule
- 25 g de Poudre de cacao
- 125 g de beurre + un peu pour le moule
- 60 g de sucre glace
- 1 oeuf

Pour la ganache:
- 250 g Chocolat au lait à 38%
- 250 g de crème à 35 % de matières grasses

Pour la déco:
- 3 cuillères à soupe de Bâtonnets d'amandes caramélisées

Vous allez d'abord commencer par la pâte. Pour la préparer, utilisez une spatule en silicone (pas de fouet pour cette recette)

Travaillez le beurre en pommade. Ajoutez l'oeuf et mélangez bien. 
Ajoutez le sucre et le cacao. Mélangez intimement.
Terminez en ajoutant la farine. Si c'est trop dur avec une spatule pour cette étape, mélangez directement avec les mains.
Vous devez obtenir une pâte souple et non collante. Formez une boule, enveloppez-la dans du film alimentaire. Placez-la au frigo et laissez-la reposer pendant 2 heures.

Faites préchauffer votre four à 180ºC.
Après ce petit repos bien mérité, sortez-la pâte et placez-la entre deux feuilles de papier sulfurisé. Abaissez-la finement avec votre rouleau à pâtisserie.

Beurrez et farinez un moule à tarte. Placez-y le fond de tarte. Piquez-le avec une fourchette.
Couvrez de papier sulfurisé et garnissez de billes de cuisson ou de légumes secs.
Enfournez et laissez cuire 15 minutes. Ôtez alors le papier et les billes. Poursuivez la cuisson pendant 5 minutes.

Laissez refroidir la pâte hors du four le temps de préparer la ganache.

Placez le chocolat dans un saladier pouvant supporter la chaleur. Placez-le au-dessus d'une casserole avec un fond d'eau. Faites-le fondre au bain marie. Réservez.

Faites ensuite chauffer la crème. On ne cherche pas à la faire bouillir.
Quand elle est chaude, versez-la en trois fois sur le chocolat fondu en remuant bien entre chaque ajout avec une spatule (surtout pas avec un fouet qui ferait apparaître des petites bulles sur la ganache). Mélangez délicatement.
Quand la ganache est prête, versez-la sur le fond de tarte. Laissez refroidir quelques minutes à température ambiante puis placez-la au frigo. Au bout de 30 minutes, répartissez les amandes sur la tarte et replacez-la au frais au moins pendant 1h30.

Sortez-la quelques minutes avant de la déguster.

Merci à l'Atelier du chocolat de m'avoir fait confiance! 


vendredi 11 novembre 2016

Mes petits pains libanais


























Aujourd'hui c'est un peu hier car on prend les mêmes et on recommence. 
Hier, je vous ai emmenés au Moyen Orient pour ma recette d'Houmous aux fèves, aujourd'hui nous restons encore dans cette partie du monde. 

L'houmous c'est très bon mais ça ne se suffit pas à soi-même. Il manque un petit accompagnement. 
Car qui dit houmous dit aussi un truc à tremper dedans ou alors un petit quelque chose sur lequel l'étaler.

C'est dans le même livre ("La cuisine végétarienne du Moyen Orient") que j'ai trouvé la recette de ces petits pains plats qui vont merveilleusement bien avec l'houmous aux fèves (et aussi sûrement avec d'autres houmous).

Contrairement à hier je n'ai pris qu'une seule liberté avec les ingrédients, celle de remplacer la farine intégrale par de la farine de sarrasin.
J'ai essayé d'être plus discipliné que d'habitude. Comme quoi c'est possible. J'ai refréné ma créativité...mais rassurez-vous cela ne va pas durer.

Bon c'est pas tout ça mais c'est l'heure de boulanger!

Préparation : 15 minutes

Repos : 1 heure

Cuisson: 10 minutes par fournée

Ingrédients pour 5 petits pains:

- 150 g de farine spéciale pain blanc
- 50 g de farine de sarrasin
- 1 pincée de sel
- 1,5 cuillère à café de levure de boulanger déshydratée
- 33 g de beurre fondu + un peu pour la plaque
- 10 cl d'eau tiède

Tamisez les deux farines dans un saladier.

Ajoutez le sel et la levure en évitant de les mettre en contact. Creusez un puits au centre.

Ajoutez le beurre fondu dans le puits. Mélangez avec une spatule pour bien l'incorporer.

Versez l'eau et mélangez d'abord à la spatule puis directement avec les mains. Quand toute la farine a été incorporée, placez le pâton sur votre plan de travail légèrement fariné et malaxez-le pendant 10 minutes. La pâte doit être bien lisse et élastique et ne doit pas coller aux doigts.

Placez-la dans un saladier légèrement beurré, couvrez d'un torchon et laissez reposer pendant 1 heure à l'abri des courants d'air.

Quand la pâte s'est bien reposée, faites préchauffer votre four à 220ºC.

Divisez le pâton en 5 portions égales. Formez 5 boules. 

Farinez votre plan de travail et abaissez les portions de pâte avec votre rouleau à pâtisserie pour former des disques de 15 cm de diamètre environ.

Beurrez la plaque de votre four.

Placez-y les pains. Vous devrez sûrement faire plusieurs fournées.

Enfournez et laissez cuire environ 10 minutes.

Les pains doivent être dorés et boursoufflés.

Laissez-les refroidir

Pendant ce temps, il ne vous reste plus qu'à préparer l'Houmous aux fèves.