mardi 31 mars 2020

Mon gratin de courge au pangrattato

Le confinement c'est pas marrant mais tout irait mieux si le soleil n'avait pas déserté la ville. Depuis que nous sommes enfermés, il pleut souvent. Les températures sont dignes d'un mois de novembre, j'ai même rallumé le chauffage ce matin pour chasser l'humidité. Bref un temps à ne pas mettre le nez dehors. Bon ça tombe bien on ne peut pas mais quand-même, je préfère le beau temps pour être enfermé. Comme le printemps semble être lui aussi confiné je ne sais où, j'ai eu envie d'un plat réconfortant. Un plat qui réchauffe. Un plat digne de l'hiver. Un plat qui signe le come back de la courge que je croyais pourtant remisée jusqu'à l'automne prochain. Le froid, le vent, la pluie m'ont convaincu de reprendre une petite courge chez Dolors pour préparer mon plat. Un gratin comme un crumble avec du pangrattato que j'ai réalisé avec du pain un peu rassis. Un plat qui fait du bien. Petit voyage en automne/hiver alors que le printemps est censé être là. Un peu de chaleur en ces temps troublés. Quand aujourd'hui c'est l'hiver, le cuisinier prépare un gratin de courge au pangrattato!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 1heure

Ingrédients:
- 1 courge butternut (environ 600/700g)
- 1 pomme de terre moyenne
- le vert d'un gros poireau
- 1 oignon
- 2 gousses d'ail
- 500 ml de bouillon de légumes
- 3 cuillères à café d'origan
- 100 g de pain rassis
- le zeste d'1/2 citron
- 20 g d'amandes non salées
- 20 g de noisettes non salées
- huile d'olive
- sel, poivre

Pelez puis rincez la courge et la pomme de terre avant de les couper en morceaux. Placez-les dans un plat allant au four. Ajoutez 40 cl de bouillon et 2 cuillères à café d'origan. Assaisonnez. Enfournez et laissez cuire environ 40 minutes. Le bouillon doit s'être presque entièrement évaporé.

Pendant ce temps-là, rincez bien le poireau puis émincez-le finement. Pelez puis hachez l'oignon et 1 gousse d'ail. Faites revenir le tout dans une grande poêle sur feu modéré pendant une 15aine de minutes. Versez le bouillon restant en plusieurs fois pendant la cuisson. Laissez cuire jusqu'à ce qu'il n'y ait presque plus de liquide dans la poêle. Réservez. 

Pour le pangrattato, mixez le pain pour obtenir des grosses miettes. Placez-les dans un bol. Mixez ensuite grossièrement les amandes et les noisettes. Pelez puis hachez l'ail restant. Faites revenir le pain, les fruits secs avec l'ail dans une poêle avec l'huile d'olive pendant au moins 5 minutes en remuant constamment. Ajoutez l'origan restant, poivrez en cours de cuisson. Le pain doit devenir croustillant. Hors du feu ajoutez le zeste de citron. Mélangez.

Quand les légumes qui sont au four sont cuits, sortez le plat. Écrasez-les grossièrement avec une fourchette. Ajoutez le mélange au poireau par-dessus. Terminez par le pangrattato. Remettez au four 5 minutes pour réchauffer le tout. Servez sans attendre. 

Variante: vous pouvez remplacer la courge par des patates douces. 

dimanche 29 mars 2020

Mes galettes bretonnes

L'heure du goûter c'est un moment important de la journée quand on est enfant et parfois quand on est grand aussi. Un peu de douceur dans la journée ça ne fait pas de mal. Appuyer sur pause, le temps d'un biscuit. En parlant de biscuits, quels étaient vos préférés quand vous étiez petit.e.s ? Moi, j'ai eu des phases. J'ai adoré les "Chamonix", des gâteaux à l'orange, j'ai aussi eu une phase "Quadro", des gaufrettes fourrées au chocolat et aux noisettes. Les mikados, les cookies de LU, les "Prince" et les "BN". Ah oui et les "Roudor" aussi! Et j'ai failli oublier les galettes bretonnes. Leur bon goût de beurre et la petite pointe de sel. Un des biscuits de mon enfance. Ma grand-mère en avait toujours dans ses placards. Et moi ses placards, je les connaissais comme la paume de ma main tellement j'étais gourmand. J'en ai dévoré quelques paquets... Je vais même vous avouer comment je les mangeais au summum de la gourmandise: j'en prenais deux et les garnissais de Nutella, comme un sandwich (on est loin de mes sandwiches au pesto de brocoli!)... Chut ne le répétez pas!! Quand le cuisinier repense aux biscuits de son enfance, il prépare des galettes bretonnes.

Préparation: 30 minutes

Attente: 1 heure

Cuisson: 20/25 minutes

Ingrédients:
- 500 g de farine
- 250 g de beurre à température ambiante
- 180 g de sucre
- 1 cuillère à café de vanille en poudre
- 3 oeufs + 1 jaune
- 1 cuillère à soupe de lait
- 5 g de fleur de sel

Commencez par travailler le beurre en pommade dans un saladier. Il doit devenir très crémeux. Ajoutez alors le sucre. Travaillez les deux avec une spatule pour obtenir un mélange homogène. 

Cassez les oeufs dans le saladier. Mélangez intimement.

Ajoutez enfin la farine tamisée, la fleur de sel et la levure. Mélangez juste ce qu'il faut pour que le tout soit amalgamé. Débarrassez la pâte sur un film alimentaire. Enveloppez-la bien puis placez-la au frigo pour une heure de repos.

Au bout de ce temps, abaissez la pâte sur votre plan de travail légèrement fariné sur une épaisseur de 1cm. Si vous voulez, vous pouvez aussi la placer entre deux feuilles de papier sulfurisé. 

Pour former les galettes, j'ai utilisé un emporte-pièces canelé de 6 cm de diamètre. Je l'ai fariné entre chaque découpe car la pâte est un peu collante. 

Placez-les biscuits sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. 

Battez le jaune d'oeuf avec le lait. Badigeonnez-en les galettes à l'aide d'un pinceau de cuisine. Dessinez des lignes avec le dos d'une fourchette.

Enfournez à 180ºC et laissez cuire entre 20 et 25 minutes selon votre four. Vos galettes doivent être bien dorées. Laissez-les refroidir avant de les ranger dans une boîte hermétique. 

Astuce: je sais que les oeufs sont une denrée rare en ce moment alors pour dorer les biscuits pour vous juste les badigeonner de lait, ça marche aussi!
Je n'ai pas utilisé toute la pâte pour faire des galettes. J'en ai gardé la moitié au congélateur pour une autre fois... ce sera soit tarte soit ... peut-être autre chose! Affaire à suivre!

samedi 28 mars 2020

Ma salade de pommes de terre au pesto de brocoli

Ingrédient phare de la semaine: le brocoli. Ce cousin du chou-fleur, est un de mes légumes préférés. J'ai plutôt tendance à le cuire, souvent à la poêle, quelques fois au four. Mais cette semaine, j'ai eu envie de le préparer en pesto. Une revisite de ce classique de la cuisine italienne. La saison du basilic et des tomates/mozza étant encore loin, le brocoli était une bonne option pour un pesto. Un pesto mais pas de recette avec des pâtes et bien sûr pas de tomates non plus car ce n'est pas la saison! J'ai donc préparé des sandwiches avec beaucoup de vert pour me consoler de ne pouvoir être à la campagne. Comme il m'est resté du pesto, une autre idée m'est venue. Une salade. Quand le cuisinier part en balade sur le toit de son immeuble, il prépare une salade de pommes de terre au pesto de brocoli pour le déjeuner.

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 20 minutes


Ingrédients:
- 500 g de pommes de terre
- 2 oeufs
- pesto de brocoli (cliquez pour aller voir la recette)
- 3 brins de coriandre
- huile d'olive
- sel, poivre

Plongez les pommes de terre dans une grande casserole d'eau froide. Portez à ébullition et laissez cuire une vingtaine de minutes. Salez en cours de cuisson.

Pendant ce temps, faites cuire les oeufs 8 minutes à l'eau bouillante. Égouttez-les puis rafraîchissez-les avant de les écaler. Écrasez-les ensuite avec une fourchette. Assaisonnez-les. 

Égouttez les pommes de terre après avoir vérifié qu'elles étaient cuites (piquez-les avec la pointe d'un couteau). Pelez-les puis coupez-les en morceaux. Placez-les au fur et à mesure dans un grand saladier. Ajoutez le pesto de brocoli tant que les pommes de terre sont encore un peu chaudes. Mélangez bien. Assaisonnez si besoin. Laissez refroidir. 

Rincez puis séchez la coriandre avant de la hacher. 

Parsemez votre salade de coriandre et d'oeuf dur. Arrosez d'un filet d'huile d'olive et servez!

jeudi 26 mars 2020

Mes sandwiches au pesto de brocoli

En ce moment, mes journées sont bien organisées: le matin je travaille pour l'école et l'après-midi je cuisine. Le déjeuner a plutôt lieu aux alentours de 14h30/15h. Je cuisine jusque tard. Je fouille encore dans mon frigo et mes placards pour voir ce que j'ai. Le frigo en premier pour sauver les légumes d'une mort atroce. Le placard juste pour y faire de la place. Je cherche donc encore et toujours de nouvelles recettes à faire. Hier, je me suis lancé dans la préparation d'un pesto de brocoli, histoire d'avoir une alternative au pesto à base de basilic (de toute façon en cette saison, point de basilic). Et puis le brocoli, j'adore ça! Une fois que j'ai eu préparé mon pesto, il me restait à savoir ce que j'allais en faire. Pas envie de manger des pâtes. Les dernières ne sont pas si loin que ça. Une envie soudaine . Une envie de pique-nique. Un désir de sortir manger dans un parc, à l'ombre d'un arbre. Des amis, une bouteille de vin, le soleil, des purs sandwiches. La vie quoi! Et puis me souvenir que non ce n'est pas possible en ce moment... ni avant... Bref pas possible. Mais qu'à cela ne tienne. Quand c'est le confinement, le cuisinier prépare des sandwiches au pesto de brocoli pour aller pique-niquer... sur le balcon!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 14 minutes

Ingrédients pour 4 sandwiches:
Pour le pesto:
- 200 g de brocoli
- 40 g de parmesan
- 20 g d'amandes
- 20 g de noisettes
- 45 g de coriandre
- huile d'olive
- sel, poivre

- 8 tranches de pain
- 1 avocat
- 2 oeufs
- 1 morceau de gruyère ou comté 
- quelques feuilles de salade
- 1/2 citron
- sel, poivre

Rincez le brocoli. Détaillez-le en petits bouquets. Coupez le tronc également en morceaux (après avoir ôté la partie externe qui est très dure).  Plongez le tout dans une casserole d'eau bouillante salée additionnée dune cuillère à café de bicarbonate. Laissez cuire 1 minute. Égouttez le brocoli et laissez-le éponger sur du papier absorbant. 

Faites torréfier les amandes et les noisettes dans une poêle sans matière grasse pendant 5 minutes sur feu vif,  en remuant souvent. Laissez-les refroidir quelques instants avant de les concasser grossièrement.

Coupez le fromage en morceaux. Rincez, séchez la coriandre. 

Placez tous les ingrédients du pesto dans le bol de votre mixeur sauf l'huile. Assaisonnez. Mixez par à-coups tout en versant l'huile en filet. Pour les sandwiches il nous faut un pesto un peu épais qui puisse s'étaler mais qui ne coule pas.  Goûtez et rectifiez l'assaisonnement si besoin. 

Plongez les oeufs dans une casserole d'eau bouillante et laissez-les cuire pendant 8 minutes environ (voire 7 pour des oeufs entre mollets et durs). Égouttez-les, rafraîchissez-les avant de les écaler et de les couper en tranches. 

Ouvrez l'avocat en deux. Dénoyautez-le. Pelez les deux moitiés puis coupez la chair en lamelles. Arrosez-les de jus de citron. 

Coupez le fromage en tranches fines. 

Faites griller les tranches de pain s'il est de la veille (ou même d'avant).

Étalez du pesto sur le pain. Déposez 1/4 d'avocat sur chaque tranche. Assaisonnez. Recouvrez de fromage et de feuilles de salade. Fermez le sandwich avec une tranche de pain. Recommencez avec les autres ingrédients. 

Variantes: remplacez les feuilles de salade par des graines germées et le parmesan par de la mozza. 

mercredi 25 mars 2020

Mon pesto de brocoli

Quand mars arrive, je me réjouis car je sais qu'en avril (à part ne pas me découvrir d'un fil) je vais revoir ma Normandie! C'est un rituel depuis toujours. Petit c'était le moment de revoir mes grands-parents que je n'avais pas vus depuis la Toussaint. Après c'était l'occase de cacher les oeufs dans le jardin pour ma soeur. Maintenant, c'est le plaisir d'être au vert. Ayant toujours vécu en ville, j'apprécie d'être au vert pour des vacances. Les années passant, l'âge avançant, je me surprends à avoir besoin de nature de plus en plus souvent. J'ai du mal à voir des immeubles quand j'ouvre mes fenêtres. J'aime voir les champs à perte de vue, sentir l'odeur de l'herbe, entendre les vaches. Le premier bonheur quand je sors du train c'est de respirer à plein poumon! Cette année, pas de Normandie pour les vacances de Pâques! Un petit virus est venu contrarier mes plans. Je rêve de nature. Je rêve de vert. Alors en attendant de pouvoir prendre un train pour m'en aller revoir ma Normandie, je cuisine des légumes verts... Je fais ce que je peux avec ce que j'ai! Quand le cuisinier a besoin de verdure, il prépare un pesto de brocoli!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 6 minutes

Ingrédients:
- 200 g de brocoli
- 40 g de parmesan
- 20 g de noisettes
- 20 g d'amandes
- 45 g de coriandre
- 1 cuillère à café de bicarbonate
- huile d'olive
- sel, poivre

Rincez le brocoli. Détaillez-le en petits bouquets. Coupez le tronc en morceaux également (ôtez la partie externe qui est très dure). Plongez-le tout dans une casserole d'eau bouillante salée. Ajoutez le bicarbonate (pour garder le brocoli bien vert). Laissez-le blanchir 1 minute. Égouttez-le bien et épongez-le sur du papier absorbant. 

Faites torréfier les amandes et les noisettes 5 minutes dans une poêle sur feu vif. Laissez-les refroidir puis concassez-les avec un couteau.

Coupez le fromage en morceaux. Rincez et séchez la coriandre. 

Placez tous les ingrédients sauf l'huile dans le bol de votre mixeur. Mixez par à-coups en versant l'huile d'olive en filet. La quantité d'huile dépend de la consistance que vous souhaitez. J'ai fait en deux étapes car j'avais deux idées. J'ai donc préparé un pesto un peu épais en premier, pour ma recette de demain. Ensuite j'ai préparé un pesto plus fluide pour celle d'après-demain. Assaisonnez bien. Versez le pesto dans un pot propre et réservez au frais. Versez de l'huile sur le pesto pour l'aider à se conserver plus longtemps.

Variantes: Vous pouvez ajouter un peu de zeste de citron et une pincée de piment à votre pesto.
En été, remplacez la coriandre par du basilic.

lundi 23 mars 2020

Mes galettes de carottes

La première fois que j'ai mangé des galettes de légumes, j'habitais encore chez mes parents. C'était donc au siècle dernier. Nous avions découvert ça au rayon surgelés, intrigués et ravis de voir un nouveau truc apparaître dans les assiettes. Ces fameuses galettes étaient une alternative aux légumes que l'on ne trouvait pas certains moments de l'année. Aujourd'hui, pour moi plus question d'acheter ce genre de produits vu que je n'ai pas confiance dans les produits industriels... mais de temps en temps j'ai une envie de galettes de légumes. C'est facile à faire. Pas d'ingrédients étranges. En général on a tout sous la main... et sinon on remplace par quelque chose de proche et voilà! En ces temps troublés, je me suis dit que ce genre de recette pouvait vous intéresser. Et en plus d'être facile, c'est délicieux! Pour changer des carottes râpées, le cuisinier a préparé des galettes de carottes très faciles!

Préparation: 20 minutes

Cuisson:20 minutes

Ingrédients pour une 10aine de galettes:
- 350 g de carottes 
- 1 oignon
- 1 gousse d'ail
- 10 brins de coriandre (ou persil ou menthe)
- 2 cuillères à café de curry en poudre
- 1 cuillère à café de cumin
- 30 g de parmesan râpé (facultatif)
- 2 cuillères à soupe de farine (celle que vous avez)
- 1 oeuf
- 1 pincée de piment
- huile d'olive
- sel, poivre

Pelez, rincez puis râpez les carottes dans un saladier. J'ai utilisé les gros trous mais vous pouvez les râper finement. 

Pelez puis hachez l'oignon et la gousse d'ail. Ajoutez-les dans le saladier. 

Rincez, effeuillez et hachez l'herbe que vous avez choisie avant de l'ajouter aux autres ingrédients. 

Ajoutez ensuite le fromage, l'oeuf, le piment, le curry et le cumin. Assaisonnez. Mélangez le tout avec une fourchette. Enfin ajoutez la farine. Mélangez bien.

Faites chauffer de l'huile dans une grande poêle. Quand elle est chaude, déposez-y une bonne cuillère à soupe de mélange pour faire une galette. Réalisez 3 ou 4 galettes à la fois. Donnez-leur une forme arrondie et pas trop étalée pour que ce soit plus facile de les retourner. Laissez-les cuire environ 3 à 4 minutes sur chaque face. Elles doivent être bien dorées. Recommencez jusqu'à épuisement du mélange aux carottes. Maintenez celles qui sont cuites entre deux assiettes pour les garder chaudes. 

Servez les galettes avec une salade verte. 

Ces galettes peuvent se préparer à l'avance et se réchauffer quelques minutes à la poêle ou au four à 160ºC.

Astuces anti-gaspi: si vos carottes ne sont pas traitées, gardez les feuilles pour en faire un pesto et les épluchures pour les ajouter dans un bouillon de légumes.

dimanche 22 mars 2020

Mon brocoli rice

Hier, je vous parlais de mon désamour envers le riz. Un ingrédient qui vraiment me laisse de marbre. En revanche j'aime trouver des alternatives. Depuis quelque temps, le chou-fleur est devenu un substitut pour le pain (cf ma recette de grilled cheese au chou-fleur), la pâte à pizza (comme dans ma recette de pizza au chou-fleur), le couscous,  et le riz. J'adore le chou-fleur. Ça tombe bien. Je me suis donc bien amusé avec lui sur pas mal de recettes maintenant. C'est marrant de changer un ingrédient pour un autre. C'est comme ça que je me suis demandé si tout ça ne marcherait pas aussi avec du brocoli, cousin tout vert du chou-fleur qui jouit peut-être d'une meilleure réputation. Le brocoli à la maison c'est toutes les semaines quand c'est la saison. Sauté, en gratin, rôti ou cru. Et surtout pas bouilli. Dolors en a encore apporté cette semaine. J'en ai donc profité. En ces temps troublés prenons les choses quand on les voit car on ne sait pas trop ce que l'avenir nous réserve. Du brocoli donc pour m'amuser un peu. Première idée faire du "riz de brocoli" (le cuisinier est poète à ses heures perdues). Le principe: mixez du brocoli pour obtenir une sorte de riz. Après, on laisse libre cours à son imagination. Parce que quand même ça sent le printemps, le cuisinier a eu envie de voir la vie en vert en préparant du brocoli rice! 

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 25 minutes

Ingrédients:
- 1/2 brocoli
- 6 oignons grelots
- 12 asperges
- 1 avocat
- 1 cuillère à café de zeste de citron
- 20 g de noisettes
- 2 cuillères à soupe de dukah
- huile d'olive
- sel, poivre

Pour la sauce:
- 4 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 6 brins de coriandre ou de persil
- quelques gouttes de jus de citron
- 1 pincée de piment
- sel, poivre

Faites torréfier les noisettes quelques minutes dans une poêle sans matière grasse. Concassez-les grossièrement avec un grand couteau. 

Coupez la partie dure des asperges puis rincez-les. Placez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Pelez les oignons. Coupez-les en 2 (ou 4 s'ils sont gros), ajoutez-les sur la plaque. Arrosez-d'huile d'olive. Assaisonnez. Mélangez. Enfournez à 180ºC pour 20 minutes de cuisson. Remuez une fois ou deux. 

Pendant ce temps, rincez et séchez le brocoli. Coupez-le en petits bouquets. Utilisez aussi le tronc. Pas de gâchis. Placez le tout dans le bol de votre mixeur. Mixez par à-coups en mode pulse pour obtenir une sorte de grains ressemblant à du riz. 

Faites-chauffer une cuillère à soupe d'huile d'olive dans une poêle sur feu vif. Quand elle est chaude, ajoutez-y le brocoli. Faites-le revenir 3 minutes en remuant constamment. Assaisonnez en cours de cuisson. Versez le riz dans un plat de service. Ajoutez le zeste de citron.  

Pour la sauce, mixez tous les ingrédients avec votre mixeur plongeant. 

Quand les asperges et les oignons sont cuits, Placez-les sur sur le riz de brocoli. Pelez et dénoyautez l'avocat. Coupez-le en 8 quartiers. Placez le dukah dans un assiette. Déposez-y les quartiers d'avocat sur une face en appuyant pour que le dukah la recouvre bien. Ajoutez l'avocat sur le riz de brocoli. 

Parsemez le plat de noisettes. Arrosez le tout de sauce. 

Variantes : vous n'avez pas d'avocat ou d'asperges? Remplacez par des petits pois surgelés et ajoutez une orange pelée à vif. Ajoutez quelques amandes torréfiées dans la sauce pour donner du croquant.

samedi 21 mars 2020

Mes potato toasts

Il y a des ingrédients comme ça qui ne sont pas très présents dans mon assiette: le riz, les pâtes et les pommes de terre. Le riz, parce que je ne suis pas fan. Les pâtes parce que je n'y pense pas. Et les pommes de terre bah je ne sais pas. Je sais juste que je n'en mange pas très souvent. Mon réflexe quand je ne sais pas quoi cuisiner c'est attraper des légumes que je mets sur ma plaque de four plutôt que de faire cuire des pâtes, des patates ou du riz... Mais aujourd'hui, j'ai eu envie de pommes de terre. Une fois n'est pas coutume. J'ai laissé l'envie prendre le contrôle de ma cuisine. En ces temps compliqués de ravitaillement pour certaines denrées, je me suis dit que les pommes de terre c'est pas mal pour remplacer le pain. D'où cette idée de "tartines" de pommes de terre. Avec bien sûr des légumes pour les garnir sinon ce ne serait pas moi! Quand le cuisinier pense aux futurs dîners avec les amis, il prépare des potato toasts ou tartines de pommes de terre! 

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 40 minutes

Ingrédients:
- 2 grosses pommes de terre
- 5 belles carottes
- 2 petits poireaux (fins)
- 1 cuillère à soupe herbes au choix (thym, origan, de Provence...)
- 1 oeuf
- 1 cuillère à soupe de tahini
- 1 pincée de piment
- huile d'olive
- sel, poivre

Épluchez et rincez les légumes. Coupez les pommes de terre en tranches épaisses dans le sens de la longueur. Placez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Ajoutez-y les carottes entières. Arrosez-les d'huile d'olive. Assaisonnez. Enfournez à 180ºC. 

Au bout de 20 minutes de cuisson, ajoutez les poireaux que vous badigeonnerez d'huile. Assaisonnez-les.

Pendant ce temps, faites cuire l'oeuf pour qu'il soit dur: 9 minutes. Égouttez-le, passez-le sous l'eau froide. Attendez quelques instants avant de l'écaler puis écrasez-le avec une fourchette. 

Vérifiez la cuisson des carottes, elles doivent être tendres. Sinon poursuivez la cuisson quelques minutes supplémentaires. Laissez les pommes de terre et les poireaux dans le four éteint pour les maintenir au chaud. 

Placez les carottes dans un saladier. Écrasez-les en purée avec une fourchette. Ajoutez le tahini, le piment et 1 cuillère à soupe d'huile. Assaisonnez. 

Sortez la plaque du four. Coupez les poireaux en tronçons.

Garnissez les tranches de pommes de terre avec de la purée de carottes. Déposez un morceau de poireau sur chaque tartine puis parsemez d'oeuf dur et d'herbes. Donnez un tour de moulin à poivre et servez sans attendre!

Mes mini pizzas comme des croissants

Quand je cuisine, parfois je n'utilise pas tous les ingrédients en entier. Je me retrouve donc souvent avec des restes de légumes, des fonds de boîtes ou de paquets. Avec deux bidules et trois machins. Je les emballe toujours soigneusement, je les remise par-devers moi en me jurant que promis cette fois je vais les utiliser. Et puis de nouvelles idées me viennent dans la tête, de nouveaux fonds de sachets, fromage ou légumes, viennent se rajouter aux premiers... et puis un jour je retrouve une boîte en me demandant bien ce qu'elle peut contenir. J'y trouve alors souvent une jolie culture de champignons... Bref, je ne gère pas les restes. Mais en ces temps de confinement, pas d'excuse pour perdre des ingrédients. C'est décidé, tout ce qui rentre dans mon frigo ou mes placards doit ressortir en plat! Pas question de jeter. Plutôt recycler que de jeter. Après mes wraps aux carottes de l'autre jour, il m'est resté deux galettes. Je les ai emballées, rangées... J'allais les oublier quand je me suis dit que non, pas possible. Brainstorming. Idée. J'étais lancé sur une salade fatoush quand j'ai trouvé un reste de mozza dans une petite boîte. Un flash. Une pizza! Mais pas en mode tradi. Une pizza ou plutôt des pizzas pour l'apéro, pour quand enfin nous pourrons sortir pour revoir les amis! Quand le cuisinier a deux tortillas sur les bras, il prépare des mini pizzas comme des croissants.

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 12 minutes

Ingrédients pour 16 mini pizzas:
- 2 tortillas mexicaines 
- 4 cuillères à soupe de coulis de tomate
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 2 cuillères à soupe d'origan séché (ou de thym ou herbes de Provence)
- 1/2 boule de mozza
- 20 g de parmesan râpé 
- sel, poivre

Égouttez la mozza, coupez-la en tranches et posez celles-ci sur du papier absorbant.

Dans un bol, mélangez le coulis de tomate avec une cuillère à soupe d'huile, une pincée de sel et 1 cuillère à café d'herbes. Poivrez généreusement.

Placez les tortillas sur une planche à découper. Coupez-les en 8 parts égales. 

Étalez un petit peu de coulis de tomate sur les quartiers de tortilla (vraiment un peu). Déposez un petit morceau de mozza sur la base. Parsemez le triangle d'herbes et de parmesan. Poivrez.

Roulez le triangle en commençant par la base et en finissant par la pointe. Serrez bien.

Déposez le croissant obtenu sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Recommencez jusqu'à épuisement des ingrédients.

Badigeonnez les croissants d'huile d'olive avec un pinceau.

Enfournez à 180ºC et laissez cuire une 12aine de minutes. 

Laissez refroidir quelques instants avant de les déguster. 

Variante: vous pouvez ajouter un petit morceau de jambon blanc sous la mozza.

Cette recette est très facile à faire et je suis sûr que les enfants seraient ravis de vous aider à la préparer!

vendredi 20 mars 2020

Ma frittata pommes de terre/panais/ zaatar

Rester à la maison, j'ai l'habitude vu que je passe le plus clair de mon temps à cuisiner. Je peux perdre la notion du temps lorsque je suis sur des recettes longues à préparer ou que j'enchaîne les plats. J'oublie alors le jour et l'heure. La cuisine est depuis toujours ma manière à moi de me déconnecter du monde et des soucis de la vie. Depuis presqu'une semaine maintenant, le fait de ne pas sortir n'est plus un choix mais une obligation. C'est difficile bien sûr mais je l'accepte. La cuisine encore une fois est mon alliée. Le matin, je travaille pour mes petits monstres et à partir de midi, c'est la cuisine qui m'occupe pratiquement jusqu'au soir. Je me fais plaisir. Je vais enfin me lancer dans des recettes que je repousse depuis longtemps, trop longtemps. Je vais piocher dans mes placards à la recherche d'ingrédients qui y sont stockés depuis des siècles. Lors de mes moments de cuisine, je m'évade. Point de virus, point d'info. Je me concentre sur ma recette... Aujourd'hui, j'ai exhumé des panais un peu mal en point de mon bac à légumes. Après avoir fait un brainstorming avec moi-même sur quoi en faire, j'ai trouvé une idée dans un souvenir d'Italie: une frittata. Si vous ne la connaissez pas, je vous explique en deux mots : c'est une omelette cuite en deux fois, d'abord on la cuit à la poêle et on finit par le grill du four. C'est un délice! Quand le cuisinier rêve d'Italie, en des temps meilleurs, il prépare une frittata pommes de terre/panais/zaatar.

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 50 minutes

Ingrédients pour 4/5 personnes:
- 4 pommes de terre
- 3 panais
- 1 gros oignon
- 1 échalote
- 1 gousse d'ail
- 5 oeufs
- 25 g de crème liquide
- 2 cuillères à café de zaatar
- 50 g de fromage râpé 
- huile d'olive
- sel, poivre

Pelez, rincez puis coupez les pommes de terre et les panais en fines tranches (si vous avez une mandoline c'est le moment de la sortir). 

Pelez l'oignon, l'échalote et la gousse d'ail. Émincez l'oignon très finement. Hachez l'échalote et l'ail. Faites-les suer dans une grande poêle avec 1 cuillère à soupe d'huile d'olive sur feu modéré jusqu'à ce qu'ils soient légèrement dorés. Assaisonnez puis réservez.

Faites cuire les pommes de terre et les panais dans la même poêle avec 4 cuillères à soupe d'huile. Laissez cuire jusqu'à ce qu'ils s'écrasent. Comptez une bonne vingtaine de minutes. Assaisonnez en cours de cuisson. Ajoutez alors le mélange oignon/échalote/ail et le zaatar. Mélangez pendant 2 minutes. 

Battez les oeufs et la crème dans un saladier. Assaisonnez. Ajoutez le fromage et les légumes. Mélangez intimement. Laissez reposer 10 minutes. 

Faites chauffer un filet d'huile dans une poêle pouvant passer au four. Quand elle est chaude, versez-y les oeufs. Laissez cuire une dizaine de minutes sur feu modéré. Allumez votre four en mode "grill". Au bout des 10 minutes, placez la poêle au four. Laissez la frittata dorer pendant 5 minutes en surveillant. Sortez-la dès qu'elle est bien gratinée.

Laissez refroidir quelques minutes avant de la couper en parts comme un gâteau. Elle est à manger chaude ou froide! 

Variantes: quand notre aventure confinée sera finie, vous pourrez remplacer le fromage râpé par du halloumi. Si vous n'avez pas de zaatar, remplacez-le par du thym séché.  Pas de panais? Mettez seulement des pommes de terre.

La frittata c'est comme la quiche: déclinable à l'infini!

mercredi 18 mars 2020

Mes spaghetti sauce tomate/champignons

Une nouvelle journée qui s'achève. Un nouveau jour sans sortir. Le silence s'installe dans la ville. C'est étrange cette sensation. Surtout que Barcelone est une ville très bruyante en temps normal. Un objectif: tenir. Donc s'occuper tout le temps. Ce matin, j'ai pris soin de mes orchidées que je laissais tomber depuis un moment. La table de la terrasse est passée au nettoyage également. Et puis la cuisine m'occupe pas mal aussi. Cet après-midi a été consacré à une confiture orange amère/orange douce. Il y a pile une semaine, j'allais cueillir les oranges amères dans un sublime jardin sur les hauteurs de Barcelone. La vie battait alors encore son plein. Aujourd'hui, confitures donc. Les pots refroidissent sur le plan de travail, attendant d'aller rejoindre leurs copains dans mes placards. Et puis cuisiner pour manger tout simplement. À midi, pour le déjeuner, j'ai eu envie de simplicité. Une petite recette de pâtes facile à faire avec un peu ce qu'on a dans les placards ou le frigo. Pas d'ingrédients venus du bout du monde pour une fois. Quand le cuisinier fait dans la simplicité, il prépare des spaghetti avec une sauce tomate/champignons.

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 30 minutes

Ingrédients pour 2/3 personnes:
- 200 g de spaghetti
- 1 pot de sauce tomate (300 ml)
- 1 grande boîte de champignons de Paris (ou 250 g de frais si vous en avez)
- 1 bel oignon
- 1 gousse d'ail
- 2 cuillères à café d'origan séché (ou herbes de Provence)
- 40 g d'amandes (ou de noisettes)
- 40 g de parmesan (ou de fromage râpé) 
- huile d'olive
- sel, poivre

Hachez grossièrement les amandes. Faites-les revenir dans une poêle avec un filet d'huile d'olive. Ajoutez 1 cuillère à café d'origan (ou d'herbes de Provence). Assaisonnez. Surveillez bien pour éviter qu'elles ne brûlent. Épongez-les sur un papier absorbant.

Égouttez les champignons. Si vous en utilisez des frais, rincez-les puis coupez-les en 6. 

Pelez puis émincez l'oignon, hachez la gousse d'ail et faites-les revenir 5 grosses minutes dans une poêle avec une cuillère à soupe d'huile d'olive. Ajoutez alors les champignons et l'origan restant. Poursuivez la cuisson 5 minutes si vous utilisez des champignons en boîte, 10 s'ils sont frais. Versez la sauce tomate. Laissez mijoter quelques minutes. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement si besoin. Baissez le feu et maintenez au chaud. 

Faites cuire les pâtes en respectant les instructions sur le paquet. Égouttez-les après avoir prélevé une petite louche d'eau de cuisson. 

Ajoutez l'eau des pâtes dans la poêle ainsi que les spaghetti. Mélangez intimement. 

Servez les pâtes dans des assiettes de service. Parsemez-les d'amandes croquantes et de fromage. 
Mangez tant que c'est chaud!

mardi 17 mars 2020

Mon gâteau aux pommes

Le mardi à l'école, c'est atelier cuisine avec mes petits monstres. Le but du jeu: apprendre du vocabulaire en français et cuisiner comme des grands. Au début, je dirige beaucoup. Petit à petit, ils font tout seuls. Et ils adorent ça! Je crois que eux comme moi, attendons le mardi avec impatience. J'aime ce moment de partage. Et le lendemain nous mangeons le gâteau préparé la veille. Je leur fais ainsi découvrir des recettes, des ingrédients. Parfois, je suscite des vocations. Voilà aussi pourquoi j'aime la cuisine! Mais en ces temps troublés, pas d'école. Donc pas de cuisine en classe ce matin. Mais pas de panique! Heureusement qu'internet permet la communication à distance! J'ai donc préparé la recette de la semaine pour l'envoyer comme devoirs aux enfants (et aux parents aussi du coup). Une recette super simple avec des ingrédients basiques! Recette trouvée sur le blog "Mes inspirations culinaires". Quand le cuisinier pense à ses petits élèves avec lesquels il devait cuisiner ce matin, il prépare un gâteau aux pommes super facile! 

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 40 minutes

Ingrédients pour un moule de 22 cm de diamètre:
Pour le gâteau
- 5 cuillères à soupe bombées de farine
- 4 cuillères à soupe rases de sucre (ou même seulement 3)
- 3 cuillères à soupe de lait
- 2 cuillères à soupe d'huile 
- 1 oeuf
- 1 grosse pomme (ou 2 moyennes)
- 1/2 sachet de levure
- 1 pincée de sel

Pour la garniture
- 40 g de beurre fondu
- 40 g de sucre
- 1 oeuf

Dans un saladier, mélangez la farine, le sucre, la levure et le sel. Creusez un puits au centre.

Ajoutez l'huile, le lait et l'oeuf au centre. Mélangez le tout pour obtenir une pâte lisse.

Beurrez et farinez votre moule. Versez-y la pâte. Étalez-la avec le dos d'une cuillère à soupe.

Pelez la/les pomme/s. Coupez-la/les en lamelles que vous disposerez en rosace sur la pâte en les enfonçant légèrement. 

Enfournez à 180ºC. Laissez cuire 25 minutes.

Pendant ce temps, mélangez les ingrédients de la garniture dans un bol. 

Sortez le moule du four, versez la garniture sur le gâteau. Enfournez à nouveau et laissez cuire 15 minutes supplémentaires. Le gâteau doit être bien doré et caramélisé. Laissez-le refroidir.

Saupoudrez d'un voile de sucre glace si vous voulez que votre gâteau soit encore plus beau!

Variantes: ajoutez une pincée de cannelle ou de cardamome dans la pâte. Vous pouvez remplacer la pomme par 2 poires.

Astuce: le diamètre du moule est important. Si votre moule est plus grand le gâteau sera plus secs car la pâte devra être plus étalée.

J'essaierais bien une version sans farine en utilisant de la poudre d'amande... 

lundi 16 mars 2020

Mes wraps aux carottes

Ça y est on est à la maison. Plus trop le droit de sortir. Je décide de ne pas penser au temps que cela va durer. On verra. Je vais prendre un peu les jours comme ils viennent. Mon programme de cuisine va être chargé. Je vais me faire plaisir. Des confitures, de la brioche, une boisson au gingembre, peut-être enfin faire des fauxmages (fromages végans), ranger ce que je remets depuis des lustres, faire du tri dans mes placards. Regarder ce qui se cache au fond de mon congel. Et puis aussi travailler pour mes petits monstres que je ne vais pas voir pendant pas mal de temps. Et faire du sport à la maison aussi car plus de piscine non plus. Et lire, lire, lire. Bon allez, ça va aller! Aujourd'hui, premier jour officiel de "non travail", tout avait bien commencé mais la météo a fait des siennes en nous offrant un ciel digne d'un mois de novembre! Au menu, pluie, grisaille, vent, humidité. L'horreur. Comme souvent dans ces cas-là, je sors mes ustensiles pour faire contre mauvais temps, bons petits plats. Quelques carottes, des tortillas, des olives violettes... Besoin de mettre de la lumière dans cette journée si triste. Quand les jours sont gris, le cuisinier prépare des wraps aux carottes pour mettre de la couleur dans la vie!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 30 minutes

Ingrédients:
- 500 g de carottes
- 10 olives de kalamata
- 6 brins de coriandre
- 50 g de feta
- 40 g d'amandes entières
- 2 cuillères à soupe de mélasse de grenade
- 1 feuille de laurier
- 1 branche de thym
- huile d'olive
- sel, poivre
- 4 tortillas

Pelez et rincez les carottes avant de les émincer. Faites-les sauter pendant 7 à 8 minutes avec une cuillère à soupe d'huile d'olive en remuant souvent. Versez ensuite de l'eau à hauteur. Ajoutez le thym et le laurier. Assaisonnez. Couvrez et laissez cuire jusqu'à ce que l'eau se soit évaporée. Remuez de temps en temps. Les carottes doivent être tendres. Ôtez les herbes. Écrasez les carottes. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement si besoin. 

Dénoyautez les olives puis coupez-les en rondelles. Coupez la feta en petits cubes. Hachez la coriandre et les amandes. 

Étalez la purée de carottes sur les tortillas. Parsemez d'amandes, de coriandre et de feta. Arrosez d'un filet d'huile d'olive et de mélasse de grenade. Roulez et mordez dedans à pleines dents!

dimanche 15 mars 2020

Mon sushi bowl

Si vous venez faire un petit tour régulièrement par ici, vous le savez, ma source d'inspiration culinaire la plus grande ce sont les légumes! Je les aime presque tous et je m'évertue à les mettre en valeur du mieux que je peux. Après il y a les ingrédients que je ne cuisine pas (enfin plus car j'en ai préparé pendant quelque temps): la viande par exemple. Les années passant, je suis devenu cuisinier végétarien par goût et conviction environnementale. Il y a aussi ceux qui ne m'inspirent pas trop et que je cuisine très peu. En haut de la liste se trouve le riz. Un kilo de riz dure facilement un an chez moi. Je vais plutôt vers le quinoa, le boulgour, la semoule, les lentilles que vers le riz. Même les pâtes ne sont pas très présentes dans mon assiette. Mais il me reste encore tellement de céréales ou graines à découvrir! Sur ce terrain-là je ne suis pas très aventurier (tout comme sur les alternatives à la farine tradi). Aussi quand Biothentic m'a proposé de tester leurs produits, j'ai sauté sur le petit épeautre que je ne connaissais que de nom depuis des lustres sans jamais en avoir acheté. Je ne savais même pas comment ça se cuisinait ni quel goût ça a! Qui dit nouvel ingrédient dit nouvelle recette! Plein de légumes dans le frigo. Un plat qui se construit au fur et à mesure comme souvent, les idées venant en faisant! Au final, une idée de revisite: remplacer le riz (toutes les occasions sont bonnes pour ne pas le cuisiner) par le petit épeautre. Pas mal de préparations pour cette recette mais des cuissons assez rapides. Un plat pour faire le plein de légumes! Quand le cuisinier découvre le petit épeautre, il prépare un sushi bowl!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 1heure

Ingrédients pour 4 personnes:
- 160 g de petit épeautre bio
- 3 carottes
- 1 gousse d'ail
- 1 cuillère à café de curcuma
- 1 pincée de piment en poudre
- 1 cuillère à soupe de sirop d'érable
- 100 g de pois gourmands
- 10 g de gingembre
- 1 cuillère à café d'huile de sésame
- 1 mini chou-fleur
- 1 cuillère à café de garam massala
- 10 cl de lait de coco
- 8 asperges vertes
- 1 cuillère à soupe de sauce soja
- 8 champignons de Paris
- 1 cuillère à soupe de sauce soja sucrée
- 1 cuillère à soupe de sauce soja salée
- 2 tranches de thon cru
- 2 cuillères à soupe d'amandes entières bio
- 1 cuillère à soupe de graines de sésame
- 6 brins de coriandre
- 1 citron vert
- huile d'olive
- sel, poivre

Préparez le petit épeautre en suivant les instructions sur le paquet.Égouttez-le une fois cuit. Réservez.

Pendant que le petit épeautre cuit, préparez les légumes. Épluchez les carottes et la gousse d'ail. Rincez-les. Détaillez les carottes en rondelles. Hachez l'ail. Faites revenir les carottes dans une poêle avec 1 filet d'huile d'olive. Au bout de 5 minutes, ajoutez l'ail, le curcuma, du sel et le piment. Versez de l'eau à hauteur, le sirop d'érable et couvrez. Laissez cuire jusqu'à ce que l'eau se soit évaporée. Les carottes doivent être cuites. Poivrez. Réservez.

Effilez puis rincez les pois gourmands. Coupez-les en tronçons. Pelez et hachez le gingembre. Faites revenir ce dernier à la poêle avec un filet d'huile pendant 2 à 3 minutes. Ajoutez les pois gourmands et l'huile de sésame. Poursuivez la cuisson 5 à 6 minutes, Ils doivent être cuits mais encore un peu croquants. Assaisonnez.

Rincez le chou-fleur après en avoir ôté les feuilles. Détaillez-le en petits bouquets. Faites-le revenir à la poêle avec 1 cuillère à soupe d'huile d'olive pendant 5 minutes. Ajoutez alors le garam massala, le lait de coco et 5 cl d'eau. Couvrez et laissez cuire jusqu'à ce que le liquide se soit évaporé. Assaisonnez. Le chou-fleur doit être juste cuit.

Rincez les champignons puis coupez-les en 4. Faites-les sauter dans la poêle avec 1 cuillère à soupe d'huile pendant 5 grosses minutes. Ils doivent se colorer. Ajoutez alors les deux sauces soja. Poursuivez la cuisson jusqu'à ce que les champignons soient cuits. Poivrez généreusement. 

Rincez les asperges, ôtez la partie dure et coupez le reste en tronçons. Faites-les revenir quelques minutes à la poêle avec un filet d'huile. Poivrez. Elles doivent être juste cuites. Arrosez-les de sauce soja en cours de cuisson. 

Coupez le thon en cubes. Arrosez-le d'un filet de jus de citron vert et d'une cuillère à soupe de sauce soja. Mélangez et laissez macérer quelques instants.

Maintenant que toutes vos préparations sont prêtes, faites revenir le petit épeautre dans la poêle sur feu vif avec un filet d'huile en remuant constamment pendant 2 minutes pour le réchauffer. Arrosez-le d'un filet de sauce soja.  

Hachez grossièrement les amandes. Ciselez la coriandre (après l'avoir rincée et séchée). 

Répartissez le petit épeautre dans des assiettes ou des bols. Ajoutez les légumes en les séparant. Déposez des cubes de thon au centre. Parsemez d'amandes, coriandre et sésame. Arrosez de jus de citron vert. Donnez un tour de moulin à poivre. 

Astuce: j'ai utilisé une seule poêle pour toutes les cuissons. Je l'ai séchée juste avec du papier absorbant.

samedi 14 mars 2020

Mon gâteau crème de marron et chocolat

Je ne sais pas si je vous ai déjà dit que je fais de la cuisine à l'école avec mes élèves. Depuis près de 10 ans je crois, toutes les semaines, nous mettons les mains dans la farine, le sucre, nous cassons des oeufs, nous râpons, mesurons et mélangeons. Chaque mardi, nous préparons des gâteaux que nous partageons le mercredi pour le petit déjeuner. Je me souviens encore de la première fois que j'ai cuisiné avec mes élèves. Je me disais que puisque la cuisine faisait partie de ma vie, pourquoi ne pas partager ma passion avec eux. Tous les ans, les enfants apprennent donc à cuisiner avec moi. Et certains continuent même après passés par ma classe. Je profite pour voir avec eux du vocabulaire qu'ils n'ont pas l'occasion de voir souvent. Et puis je leur montre des ingrédients qu'ils ne connaissent pas. Nous faisons des gâteaux avec des fruits, des légumes ou des épices. Chaque recette est l'occasion de les surprendre. Cette semaine, je suis arrivé avec de la crème de marron. Si en France, nous avons l'habitude d'en voir, en Espagne c'est autre chose. C'est donc avec un peu d'appréhension que certains ont goûté à cette spécialité ardéchoise. Au menu de notre séance de cuisine: un gâteau chocolat/marron. Nous avons mélangé, cassé (les oeufs), concassé (le chocolat), mesuré, versé. Les petites mains se sont activées. Le lendemain les estomacs se sont régalés! Quand le cuisinier fait découvrir la crème de marron à ses élèves, ensemble ils préparent un gâteau à la crème de marron et au chocolat!

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 25/30 minutes

Ingrédients:
- 500 g de crème de marron
- 125 g de beurre + un peu pour le moule
- 125 g de farine + un peu pour le moule
- 3 oeufs
- 75 g de chocolat noir à 70%
- sucre glace pour la déco

Placez le beurre dans une casserole et faites-le fondre. Laissez-le refroidir.

Cassez les oeufs dans un saladier et ajoutez la crème de marron. Mélangez bien le tout avec un fouet. 

Ajoutez la farine. Mélangez avec une maryse. Versez le beurre refroidi. Mélangez délicatement. 

Enfin ajoutez le chocolat grossièrement concassé.

Beurrez et farinez un moule à tarte de 22 cm de diamètre environ. Versez-y la pâte. Lissez avec la maryse. Enfournez à 180ºC. Laissez cuire entre 25 et 30 minutes. Vérifiez la cuisson en enfonçant une baguette en bois au centre, elle doit ressortir sèche.

Laissez le gâteau refroidir quelques minutes à la sortie du four avant de le démouler. Laissez-le refroidir complètement. 

Saupoudrez-le d'un voile de sucre glace. Il ne vous reste plus qu'à vous régaler!