vendredi 7 mai 2021

Le gâteau basque de Raymonde

gâteau basque

Les grands-mères et leur cuisine! Tout un programme. Quand je repense à mes grand-mères, j'ai des souvenirs de bouffe qui remonte à la surface. Avec ma grand-mère de Versailles, je me souviens de petites billes de pommes de terre qu'elle faisait cuire à la poêle, de tartines généreuses avec beurre et gelée de mûres accompagnées de chocolat chaud. Chez ma grand-mère normande, j'adorais le lapin en ragout ou à la poêle, les crêpes préparées sur une grande poêle en fonte (qu'elle appelait une tuile), la maïzena au chocolat, la quiche au surimi et au thon. Des plats d'enfance. Des souvenirs plein la tête et le coeur. Une grand-mère qui s'en va c'est un morceau de l'enfance qui nous quitte. Mes grands-mères sont parties depuis déjà pas mal de temps voir ailleurs si le ciel pouvait être plus bleu ailleurs. J'ai rencontré Raymonde il y a plusieurs années. Grand-mère gâteau par excellence. Grand-mère comblée. Une grand-mère d'un autre temps et pourtant tellement connectée avec le monde dans lequel elle vivait (et sans l'aide d'aucune machine). Une grand-mère qui accueillait chaque nouveau venu de la famille comme s'il/elle était son petit-fils ou sa petite-fille. Une grand-mère qui a passé sa vie à cuisiner pour faire plaisir aux autres. Chez Raymonde pendant longtemps, c'était orgie de gâteaux et de desserts le dimanche. Toute la famille était réunie autour d'elle. Avec les années, elle en faisait moins mais le rendez-vous était pris. Elle a continué à préparer sa tarte aux pommes tous les dimanches jusqu'à il y a un an. Son rituel à elle pour faire plaisir aux autres. Raymonde est partie elle aussi. Pour lui dire au revoir, nous avons décidé de reprendre sa tradition du dimanche en préparant ses recettes emblématiques: le gâteau au chocolat, la tarte aux pommes, les merveilles, le gâteau basque et les crêpes. Beaucoup de douceur pour lui dire qu'elle va nous manquer et que nous gardons tous en nous tout ce qu'elle nous a donné. J'ai fait mon premier gâteau basque en suivant sa recette. Ma manière à moi de lui dire au revoir!

Préparation: 30 minutes

Attente: 2 heures

Cuisson: 45 minutes

Ingrédients pour un moule de 22 cm de diamètre:
- 300 g de farine type 45
- 200 g de sucre
- 200 g de beurre mou
- 1 oeuf entier + 3 jaunes
- 1 pincée de sel
- le zeste d'un citron non traité
- 320 g de confiture de cerises noires

Tamisez la farine dans un saladier. Ajoutez le sel, et le sucre. Mélangez. Creusez un puits au centre. Battez rapidement l'oeuf entier et deux jaunes dans un bol et ajoutez-les dans le saladier. Ajoutez le beurre et le zeste de citron. 

Mélangez le tout avec une fourchette en écrasant. Petit à petit la pâte va se former. Utilisez vos mains quand ça devient difficile avec la fourchette. Vous devez obtenir une pâte homogène. Elle est très molle. C'est normal. Formez une boule. Filmez-la et laissez-la au frigo pendant 2 heures pour qu'elle se raffermisse.

Beurrez et farinez votre moule. 

Coupez les 2/3 de la pâte. Étalez cette portion entre deux feuilles de papier sulfurisé farinées. C'est plus facile de cette façon car la pâte ramollit vite et elle colle. Vous devez obtenir un disque plus grand que le diamètre de votre moule. Placez-le dans le moule, la pâte doit remonter sur les bords du moule. Étalez la confiture de cerises sur tout la surface de la pâte.

Étalez la pâte restante toujours selon le même procédé. Disposez-la sur la confiture. Soudez bien les bords en appuyant avec les doigts pour fermer le gâteau. 

Décorez le gâteau avec les dents d'une fourchette sans trop appuyer pour ne pas percer la pâte. Dorez-le gâteau avec le jaune d'oeuf restant, légèrement battu. 

Enfournez dans un four préchauffé à 180ºC. Comptez 45 minutes de cuisson. Placez le moule au centre du four pour commencer. Au bout de 25 minutes, placez-le en bas. La pâte doit être bien dorée. 

Laissez le gâteau refroidir sur une grille. 

Il ne vous reste plus qu'à le découper et à le partager.

Note: Le gâteau basque est traditionnellement garni de confiture de cerises noires ou de crème pâtissière. Pour le goûter avec la famille, j'ai respecté la recette de Raymonde avec la crème. Mais en refaisant le gâteau pour moi, j'ai choisi l'autre option car je ne suis pas fan de la crème.

mercredi 5 mai 2021

Mon omelette au chou-fleur et aux champignons

omelette légumes

Parfois quand j'ai une idée de recette dans la tête, je la réalise, enfin il vaut mieux que je la réalise sinon elle ne me lâche pas les baskets. Je me mets en cuisine, j'attrape mon tablier du moment, mes ustensiles et mes épices. J'improvise un peu au fur et à mesure de la recette. Je visualise ou j'essaie de visualiser ce que je veux obtenir comme résultat. Quand le plat est prêt, le moment vient alors de faire la photo et c'est là que les choses parfois se compliquent. Cela fait presque 9 ans que je prends mes plats en photo... et bien c'est toujours aussi stressant car je veux faire la plus belle photo possible pour mettre en valeur ce que je viens de cuisiner. Pour certains plats, ça va vite, très vite même. Et puis pour d'autres je galère. Je mets une feuille en plus, une miette en moins. Je fais la photo du dessus, de 3/4, de profil, juste un détail. Les clichés s'enchaînent. Il me faut souvent plus de 20 photos pour un plat. Je dois vérifier à chaque fois si la lumière a la bonne couleur, si le plat ne penche pas d'un côté ou de l'autre, si le flou est bien là où il doit être... Mille petites choses à régler pour essayer d'obtenir la plus jolie photo. Avec le temps, je repère plus vite les défauts et j'arrive à peu près à les corriger. Quand le photo est prise, c'est elle qui décide si le plat sera posté ou non. Quand la photo me plaît, je garde la recette dans mon cahier, la photo dans mon ordi. Sinon ça passe à la trappe. Quand la recette me plaît beaucoup et que la photo me déçoit, je recommence le lendemain ou je refais la recette pour que la photo soit à la hauteur de mes attentes. C'est un travail de fourmi. Mais qu'est-ce que j'aime ça! Aujourd'hui, la recette a changé de peau car la photo ne me plaisait pas trop. J'avais préparé une poêlée de chou-fleur avec des champignons. La photo ne m'a pas convaincu. J'ai alors décidé de transformer le plat en un autre pour changer la photo. Je vous mets les deux. Vous me direz ce que vous en pensez.

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 30 minutes

Ingrédients:
- 1 petit chou-fleur
- 300 g de champignons de Paris
- 1 oignon rouge
- 100 g de pousses d'épinards
- 3 cuillères à soupe d'eau
- 1 cuillère à café de thym
- 5 oeufs
- 1 cuillère à café de curry en poudre
- 2 cuillères à soupe de crème de coco
- 1 petite pincée de piment
- 1 poignée de fromage râpé
- 5 brins de coriandre
- huile d'olive
- sel, poivre

Détaillez le chou-fleur en petits bouquets. Coupez les pieds des champignons puis détaillez les têtes en quartiers. Pelez puis émincez l'oignon.

Faites suer l'oignon 7 à 8 minutes dans une poêle avec 2 cuillères à soupe d'huile d'olive en remuant souvent. Ajoutez les champignons et poursuivez la cuisson pendant 5 bonnes minutes. Ajoutez le chou-fleur et laissez cuire 10 minutes environ en mélangeant. Ajoutez l'eau et le thym puis couvrez 5 minutes. Ôtez le couvercle, une fois passé ce temps, ajoutez les épinards. Laissez cuire 2 minutes de plus, juste le temps de les faire "tomber". Le chou-fleur doit être cuit mais encore un peu ferme. Assaisonnez. Réservez.

Battez les oeufs dans un saladier avec la crème de coco, le fromage, le piment, du sel et du poivre. 

Versez 3 cuillères à soupe d'huile dans la poêle qui vous a servi à faire cuire les légumes. Versez-y le mélange à base d'oeufs. Répartissez ensuite les légumes sur toute la surface des oeufs. Laissez cuire sur feu modéré pendant une petite dizaine de minutes sans toucher l'omelette. Vérifiez en soulevant le bord que le fond de l'omelette est doré. Couvrez et laissez cuire 5 minutes supplémentaires. Les oeufs doivent être pris. 

Parsemez l'omelette avec de la coriandre ciselée. Servez sans attendre avec une petite salade verte!

Variante: vous pouvez ajouter quelques pignons grillés sur l'omelette pour apporter un peu de croquant et quelques copeaux de parmesan.

poêlée champignons

omelette

lundi 3 mai 2021

Mon gâteau fraises et pistaches

Gâteau fraises

Quand le mois de mai arrive, je commence à sautiller sur place car je sais que Dolors va avoir ses premières fraises. Celles que j'attends depuis longtemps. Chaque année, c'est la même impatience! Mais cette année, c'est encore plus fort car il y a an en plein confinement, elle n'a pas eu de fraises. La météo avait eu raison de mon fruit préféré. Elle m'en avait juste donné une petite barquette des rares qui avaient poussé. Cette année, c'est donc fébrilement que j'attendais l'arrivée des fraises de Dolors. Vendredi en passant par hasard devant son stand, j'ai aperçu son panier reconnaissable entre mille avec des fraises dedans! Non seulement elle en a cette année mais en plus elle les a plus tôt que les autres années! Le bonheur!! Après une année 2020 sans petits pois et sans fraises, 2021 est plus clémente! Il me fallait donc une recette à la hauteur de ma joie. Pendant le confinement, j'avais préparé un gâteau aux pistaches avec Dorian. J'ai eu envie de le customiser en ajoutant une crème chantilly et des fraises. Un gâteau un peu comme une tarte aux fraises. Avec de belles couleurs et beaucoup, beaucoup de gourmandise!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 45 minutes

Ingrédients pour un moule de 20 cm de diamètre:
Pour le gâteau
- 200 g + 50 g de pistaches décortiquées, non salées
- 80 g de semoule fine
- 4 oeufs
- 150 g de sucre
- 225 g de beurre mou
- 1/2 sachet de levure
- 2 cuillères à soupe d'eau de fleur d'oranger + un peu en finition
- 1 pincée de sel

Pour la crème chantilly
- 250 g de mascarpone
- 200 ml de crème liquide à 35% de matières grasses
- 1 gousse de vanille
- 40 g de sucre glace

Pour la déco
- 250 g de fraises
- 1 cuillère à soupe de pistaches non salées
- quelques feuilles de menthe

Mixez les pistaches en poudre. Ne mixez pas trop sinon elles vont se transformer en pâte. Placez le fouet de votre robot au frigo. 

Travaillez le beurre en pommade avec une spatule. Ajoutez le sucre. Fouettez l'ensemble pour obtenir un mélange clair et aérien. 

Ajoutez les oeufs un par un en mélangeant bien entre chaque ajout. Versez l'eau de fleur d'oranger.

Ajoutez ensuite les ingrédients secs: semoule, pistaches, sel et levure. Incorporez-les délicatement avec la spatule. La pâte doit être bien homogène. Versez-la dans votre moule beurré et fariné.

Enfournez à 180ºC et laissez cuire environ 45 minutes. Vérifiez la cuisson en enfonçant une baguette au centre du gâteau. Elle doit ressortir sèche. Dès la sortie du four, badigeonnez le gâteau de fleur d'oranger avec un pinceau. Laissez-le refroidir quelques minutes avant de le démouler. Laissez-le refroidir complètement. 

Pendant ce temps-là, préparez la chantilly. Versez le mascarpone et la crème liquide dans la cuve de votre robot. Ouvrez la gousse de vanille en deux dans le sens de la longueur et récupérez les graines avec la pointe d'un couteau. Ajoutez-les dans la cuve. Fouettez le tout d'abord à vitesse moyenne puis en augmentant la puissance. Quand le mélange commence à épaissir, ajoutez le sucre. Fouettez juste ce qu'il faut pour obtenir une crème chantilly bien ferme. 

Rincez et séchez les fraises, équeutez-les puis coupez-les en deux.

Étalez la chantilly sur le gâteau refroidi puis disposez les fraises en les faisant se chevaucher légèrement. 

Concassez les pistaches restantes et parsemez-en le gâteau. Décorez avec les feuilles de menthe. 

Variantes: vous pouvez remplacer la semoule par de la farine et la fleur d'oranger par de l'eau de rose.

Astuces: j'ai utilisé un moule à charnières pour préparer ce gâteau. Cela facilite grandement le démoulage! Pensez toujours à placer le fouet de votre robot au frais avant de monter la chantilly. 
gâteau fraises pistaches

fraises

samedi 1 mai 2021

Mes hot dogs végétariens

hot dog végétarien

Je ne suis pas très "junk food"... pour ne pas dire pas du tout. Je ne me souviens même pas de la dernière fois que je suis allé au McDo, et encore ce devait être avec mon filleul et j'avais juste dû prendre des frites, le seul truc à peu près mangeable dans cet endroit. Je ne fais pas confiance aux fast-foods. Et pourtant j'y suis allé quand j'étais jeune (en écrivant ça je me rends que le temps a bien passé et que ma jeunesse est derrière moi). Mais dans la junk food, il y a quelque chose que je n'ai jamais mangé. Jamais au grand jamais: le hot dog! J'avoue que ce sandwich-là me soulève le coeur à sa simple pensée. La faute à cette saucisse qui me semble très industrielle. Jamais je n'aurais pensé faire un jour une recette de hot dog... mais parfois les chemins culinaires sont impénétrables. Mais allez savoir pourquoi, j'ai eu cette envie de transformer ce classique de la street food, en version végétarienne! Point de saucisse à base de viande douteuse ni même de version végétarienne de la dite saucisse. Je me suis que les carottes pourraient être une bonne option! Et voici le résultat!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 30 minutes

Ingrédients pour 8 hot dogs:
- 8 pains à hot dogs
- 8 belles carottes
- 1 petit morceau de chou rouge
- 12 brins de coriandre
- 60 g de feta
- 1 gros oignon
- 2 cuillères à soupe de farine
- 2 poignées de pousses d'épinards
- moutarde
- ketchup
- 1 cuillère à café de ras-el-hanout
- huile d'olive
- sel, poivre

Pelez les carottes, rincez-les puis placez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Arrosez-les d'huile d'olive, ajoutez le ras-el-hanout. Assaisonnez. Mélangez bien. Enfournez à 180ºC pendant une bonne trentaine de minutes. Elles doivent être tendres et dorées.

Pendant la cuisson des carottes, pelez l'oignon puis détaillez-le en anneaux. Placez-les dans un saladier. Ajoutez la farine. Assaisonnez. Mélangez. Versez 2 cm d'huile dans une poêle. Faites-la chauffer puis faites-y cuire les anneaux d'oignon. Laissez-les frire jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés. Épongez-les sur du papier absorbant. 

Émincez très finement le chou rouge. Effeuillez puis hachez la coriandre. 

Ouvrez les pains en deux dans le sens de la longueur sans aller jusqu'au bout. Badigeonnez une face avec de la moutarde et une avec du ketchup. Placez une carotte dans chaque pain. Ajoutez quelques feuilles d'épinards. Garnissez les hot dogs de coriandre, chou rouge, feta émiettée et oignons frits. Arrosez de ketchup et moutarde avant de mordre dedans à pleines dents! 

Variante: vous pouvez ajouter des cornichons, des radis coupés en rodnelles et remplacer la coriandre par une autre herbe.

Suggestion: vous pouvez accompagner ces hot dogs avec des frites au four.

jeudi 29 avril 2021

Mon Victoria Sponge Cake

Victoria sponge cake

Le Victoria Sponge Cake est un gâteau qui nous vient d'Angleterre. Il s'appelle ainsi en référence à la reine Victoria pour qui on préparait ce gâteau en accompagnement du thé de l'après-midi. Il y a des années que je le connais. Je me souviens de la première fois où j'en ai mangé, c'était à Londres. Ce gâteau est composé de deux génoises et il est garni de crème à la vanille de et confiture de framboise. Avec le temps, les versions varient comme toujours. J'avais tellement aimé ça lors de ma découverte que j'avais préparé ce gâteau avec mes élèves lors de notre atelier culinaire hebdomadaire. Je ne vous ferai pas l'affront de vous mettre la photo d'origine ici... Si vous avez le coeur accroché, vous pouvez la chercher sur le blog. Attention, ça pique les yeux. Bref. J'ai eu envie de préparer à nouveau ce gâteau il y a un petit moment. Mais cette fois-ci en ne respectant pas la recette classique. J'ai donc trouvé une version encore plus gourmande que la version originale. J'ai préparé une sorte de crème stracciatella. Aujourd'hui, je vous emmène donc en Angleterre avec mon Vctoria Sponge Cake à ma façon!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 30 minutes

Attente: 2 heures

Ingrédients pour un moule de 20 cm de diamètre:
Pour le gâteau
- 250 g de beurre mou
- 250 g de farine
- 140 g de sucre
- 4 oeufs
- 2,5 cuillères à café de levure chimique
- 1/2 cuillère à café de bicarbonate
- le zeste d'un citron
- 1 pincée de sel

Pour la crème stracciatella
- 350 g de mascarpone
- 100 g de crème fleurette
- 40 g de sucre glace
- 1 cuillère à café d'extrait de vanille
- 125 g de chocolat noir

Pour la déco
- sucre glace
- copeaux de chocolat

Commencez par préparer la pâte à gâteau. Tamisez la farine avec la levure et le bicarbonate. Ajoutez le sel. 

Battez le beurre avec le sucre pour obtenir une crème pâle et aérée. 

Ajoutez les oeufs en mélangeant bien entre chaque ajout puis incorporez le zeste de citron et l'extrait de vanille. 

Ajoutez les ingrédients secs dans la pâte. Mélangez intimement avec une spatule. 

Beurrez et farinez deux moules ronds de 20 cm de diamètre. Versez la moitié de la pâte dans chaque moule. Il faut être précis, je vous conseille donc de peser lorsque vous faites cette étape. 

Enfournez les gâteaux à 180ºC et comptez environ 30 minutes de cuisson, Vérifiez qu'ils sont cuits en enfonçant une baguette au centre de chaque gâteau, elle doit ressortir propre. Attendez quelques minutes avant de les démouler. Laissez-les refroidir complètement. 

Pendant ce temps, hachez le chocolat au couteau pour réaliser des copeaux. Placez le mascarpone avec le sucre et l'extrait de vanille dans un saladier puis fouettez-les avec le fouet électrique pour assouplir le tout. Ajoutez la crème et continuez à fouettez juste ce qu'il faut pour obtenir une sorte de chantilly. Ne fouettez pas trop pour éviter que la crème ne tranche. Ajoutez alors les copeaux de chocolat. Mélangez. 

Quand les gâteaux sont froids, à l'aide d'un grand couteau égalisez la surface pour obtenir des gâteaux plats. Placez-en sur une grande assiette, côté coupé au dessus. Garnissez-le de crème. Recouvrez-le avec l'autre gâteau, côté coupé vers le bas. 

Saupoudrez le Victoria sponge cake de sucre glace puis décorez avec des copeaux de chocolat. 

Variante: vous pouvez badigeonnez les faces intérieures des gâteaux avec de la confiture d'orange. 

Conseil: j'ai deux moules de même diamètre pour réaliser ce genre de recette, cela me permet de gagner du temps car je les mets à cuire ensemble. J'utilise toujours des moules à charnières qui facilitent le démoulage.
victoria sponge cake

mardi 27 avril 2021

Ma poêlée de pâtes au four

Pâtes au four

La même question qui se pose tous les jours: qu'est ce que je vais faire à manger ce soir? Sempiternelle question. Parfois je trouve vite une réponse à cette difficile interrogation et parfois je galère. Évidemment ce serait plus simple si je faisais un programme de menus pour la semaine mais ça j'en suis incapable car même si j'avais un menu défini à l'avance je sais que je ne le respecterais pas. J'aime l'idée de l'impro. La semaine dernière, je cherchais donc comme tous les jours quoi préparer pour le dîner quand je me suis souvenu que j'avais un sachet de pâtes ouvert dans le placard. Des petites pâtes que je ne mange pas souvent (de toute façon je ne mange pas souvent de pâtes). Je les avais achetées pour je ne sais plus quelle recette, il y a de ça quelque temps. Des petites pâtes qui ressemblent à des grains de riz, on les appelle orzo. Quand j'ai une idée à la dernière minute (genre à 19h), je n'ai plus envie de ressortir pour acheter un truc ou deux, je fais donc avec ce que j'ai sous la main. Le placard heureusement est bien garni, le frigo aussi souvent. J'ai donc préparé ce petit plat de pâtes, cuit entre feu et four. Une recette vraiment délicieuse.

Préparation: 20 minutes 

Cuisson: 20 minutes

Ingrédients pour 4 personnes
- 180 g d'orzo
- 2 oignons
- 1 gousse d'ail
- 100 g de pousses d'épinards
- 1 cuillère à café d'origan séché
- 1 pincée de piment 
- 2 cuillères à soupe de concentré de tomate
- 1 boîte de tomates en boîte 
- 10 tomates séchées
- 200 g de pois chiches en boîte
- 300 ml d'eau
- 20 g de beurre
- 60 g de feta
- 1 brin de romarin
- 1 feuille de laurier
- quelques feuilles de basilic
- une douzaine d'olives noires
- huile d'olive
- sel, poivre

Faites préchauffer votre four à 200ºC.

Hachez grossièrement les tomates en boîte. 

Pelez puis hachez les oignons et l'ail. Faites-les suer dans une poêle passant au four avec 1 cuillère à soupe d'huile d'olive. Assaisonnez, ajoutez le piment, l'origan, les tomates séchées hachées et le concentré de tomate et poursuivez la cuisson 2 à 3 minutes. 

Ajoutez les pâtes, les pois chiches égouttés, les tomates et l'eau. Portez le tout à ébullition. 

Dès le premier bouillon, transférer la poêle au four. Laissez cuire entre 12 et 15 minutes ou jusqu'à ce que les pâtes soient tendres. Il ne doit presque plus y avoir de liquide dans la poêle. Ajoutez les pousses d'épinards. Mélangez. La chaleur du plat les fera cuire juste ce qu'il faut. Ajoutez le beurre. Mélangez. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement si besoin. 

Émiettez la feta sur le plat chaud, ajoutez les olives et parsemez de basilic!
C'est prêt.

Conseil: en matière de tomates en boîte, j'achète souvent des tomates cerises en boîte. Elles sont plus savoureuses que les grosses tomates. Je les trouve dans les épiceries italiennes. Comme elles sont petites, pas besoin de les hacher avant de les ajouter dans la poêle!

lundi 26 avril 2021

Mes cookies noisettes et noix de pécan

cookies noisette

À Barcelone, il y a un dicton qui dit "en abril, aguas mil", ce qui veut qu'en avril il pleut beaucoup. D'ailleurs au moment où je commence à écrire ma recette du jour, il se met à pleuvoir. On ne peut pas se plaindre car rares sont les jours où il faut prendre le parapluie pour sortir de chez soi, mais c'est vrai qu'au moment où les journées rallongent on a envie de profiter du beau temps et non de voir la pluie tomber. Le mois d'avril n'est donc pas mon meilleur ami. Aussi quand le ciel a décidé de faire la tête, je cherche le réconfort là où je peux. Et c'est souvent dans la pâtisserie que je me réfugie. Non pas que j'aime manger des gâteaux mais cela me calme d'en préparer (je finis souvent par les apporter au travail ou par les offrir à mes voisins). Et les cookies c'est mon doudou de cuisine car quoi de meilleur qu'un bon cookie? Craquant à l'extérieur, moelleux dedans! Le cookie c'est un peu comme un câlin. J'ai quelques dizaines de recettes de cookies sur le blog mais je continue d'en chercher encore et encore. Je me suis acheté récemment un livre spécialisé sur les cookies qui s'appelle "Le cookie de nos rêves" aux éditions First. Cela ne m'arrive pas souvent de suivre les recettes à la ligne, car en général je m'en sers plus comme d'une inspiration. Mais là j'ai presque respecté la recette en intégralité (j'ai bien dit presque). Ces cookies sont vraiment délicieux. Comme je les aime entre croquants et moelleux. Gourmands avec les fruits secs et le chocolat noir! Des cookies qui vont devenir un classique!

Préparation: 20 minutes

Attente: quelques heures

Cuisson: 12/15 minutes par plaque + 10 minutes

Ingrédients pour environ 24 cookies:
- 30 g de noix de pécan
- 30 g de noisettes
- 1 cuillère à café d'extrait de vanille
- 125 g de cassonade
- 125 g de beurre fondu
- 1 oeuf
- 230 g de farine
- 1 pincée de fleur de sel
- 50 g de pâte de noisette
- 125 g de chocolat noir dessert

Placez les fruits secs sur une plaque. Enfournez à 160ºC et laissez torréfier pendant une petite dizaine de minutes en remuant a mi-cuisson. Quand les noix de pécan et les noisettes sont dorées, laissez-les refroidir quelques instants avant de les hacher grossièrement.

Hachez le chocolat pas trop finement pour qu'il reste des morceaux un peu gros.

Dans la cuve de votre robot muni du fouet, battez le beurre fondu avec le sucre et l'extrait de vanille pendant une grosse minute. Ajoutez l'oeuf puis la pâte de noisette tout en continuant à fouetter. 

Ajoutez la farine et la fleur de sel. Mélangez avec une spatule. 

Ajoutez le chocolat et les fruits secs. Mélangez bien le tout pour les répartir dans toute la pâte. Vous pouvez mélanger avec les mains.

Débarrassez la pâte sur un morceau de film alimentaire et enveloppez-la dedans. Placez au frigo pour quelques heures, idéalement toute une nuit. Cela permet à la pâte de bien reposer. 

Faites préchauffer votre four à 200ºC. Pendant ce temps-là, formez des boules d'environ 30 g. Disposez-les en quiconce au fur et à mesure sur une plaque recouverte de papier sulfurisé (j'ai dû faire deux plaques de cuisson car tous ne rentraient pas sur une seule). Enfournez et laissez-les cuire entre 12 et 15 minutes. Ils doivent être dorés. Ils sont encore mous à la sortie du four. C'est normal. Attendez quelques minutes avant de les sortir de la plaque. Placez-les sur une grille et laissez-les refroidir complètement avant de les manger.

Variante: j'ai remplacé la crème de noisette par de la crème de noix de pécan que j'avais dans le placard. Vous pouvez mettre seulement des noisettes dans vos cookies. 

Conseil: je garde les plus gros morceaux de chocolat pour les enfoncer sur les cookies juste avant de les enfourner. 

jeudi 22 avril 2021

Mon tajine de carottes

tajine carotte

J'aime les plats qui se réchauffent: le curry, les lasagnes et les tajines. Vous savez ce sont ces plats qui sont toujours meilleurs le lendemain, une fois que les ingrédients ont bien eu le temps de faire connaissance. Vous les réchauffez et c'est comme si, la magie était passée par là. Le plat est encore meilleur que la veille. C'est la même règle pour tous les plats en sauce plus traditionnels comme la blanquette ou le bourguignon mais ceux-là ne sont pas sur ma liste de plats préférés. Cela faisait longtemps que je n'avais pas fait de tajine alors que j'adore ça. Le week-end dernier, je cherchais une idée de recette à faire avec des carottes car j'en avais plein dans le frigo. Je me suis souvenu d'un tajine justement que j'avais préparé pour une retraite de yoga. Un tajine de carottes. Et si j'en proposais une nouvelle version? Après avoir vérifié que j'avais à peu près tous les ingrédients pour ça, j'ai attaché mon tablier, destination le Maroc pour un plat parfumé et savoureux!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 50 minutes

Ingrédients pour 4 personnes
- 1 kg de carottes
- 1 grosse pomme de terre
- 200 g de pois chiches en boîte
- 2 oignons
- 2 gousses d'ail
- 1 citron confit
- 1 morceau de gingembre frais
- 1 cuillère à café de curcuma moulu
- 1 cuillère à café de ras-el-hanout
- 1 pincée de piment en poudre
- 500 g de coulis de tomate
- 300 ml d'eau
- 1 cuillère à café bombée de miel
- 150 g de pousses d'épinards
- 90 g d'olives noires ou violettes
- huile d'olive
- sel, poivre

Pelez puis émincez les oignons. Pelez puis hachez l'ail et le gingembre. Épluchez les carottes, rincez-les puis coupez-les en cubes. Pelez la pomme de terre avant de la couper en morceaux pas trop petits. Détaillez le citron confit en petits dés après éliminé la pulpe.

Faites suer les oignons, l'ail et le gingembre dans une grande sauteuse pendant 7 à 8 minutes sur feu modéré avec 2 cuillères à soupe d'huile d'olive. 

Ajoutez les carottes. Pour suivez la cuisson pendant 10 minutes en remuant souvent. Ajoutez les épices et mélangez pendant 1 minute. Versez le coulis de tomate et l'eau. Mélangez. Portez le tout à frémissement. Couvrez. Au bout de 20 minutes, ajoutez la pomme de terre, le citron confit et le miel. Laissez cuire encore 20 minutes environ en remuant de temps en temps. Si le liquide s'évapore beaucoup, ajoutez un petit peu d'eau. 

Quand les carottes et la pomme de terre sont tendres, ajoutez les olives, les pois chiches et les épinards. Poursuivez la cuisson encore 5 minutes juste le temps de faire "tomber" les épinards. 

Vous pouvez accompagner ce tajine de semoule et le parsemer de coriandre fraîche au moment de le servir. 

Comme je vous le disais en introduction, le tajine c'est toujours meilleurs le lendemain. Je vous conseille donc de le préparer la veille et de le faire réchauffer sur feu doux le jour J.  

tajine carotte

mardi 20 avril 2021

Mes frites au four

frites

Quand j'étais petit, j'adorais les frites que préparait ma grand-mère normande. Elle avait une friteuse qui ressemblait à une casserole dans laquelle il y avait un panier. Elle y déposait les pommes de terre et il n'y avait plus qu'à faire descendre le panier dans l'huile chaude. C'était trooop bon! Chez mes parents, ce n'était pas la mème chose. Ils avaient eu l'idée d'acheter une friteuse électrique. Ah les années 80 et leurs gadgets! Et bien je n'aimais pas les frites que mon père préparait dans cette machine infernale. Les frites étaient plus molles, plus pâles. Quitte à manger des frites, je préférais les surgelées. Mon père a ensuite fini par remiser la friteuse électrique pour revenir vers une friteuse plus traditionnelle. Et je me suis remis à manger des frites. Cela fait maintenant longtemps que je vis loin de chez eux et j'ai laissé tombé l'idée de faire des frites. Trop grasses... pas envie d'acheter une friteuse. Et puis il y a quelque temps, j'ai eu une envie de frites. Mais de frites un peu "santé". Une seule solution: les frites au four. Si Dorian me lit, il va faire des bonds car pour lui (comme pour beaucoup), les frites bah c'est dans la friteuse. Mais chut, ne lui disons rien. J'ai donc préparé mes frites au four. Beaucoup moins d'huile, mais des frites croustillantes quand-même et très bonnes! Des frites que j'ai accompagnées d'un petit ketchup de betterave maison!

Préparation: 20 minutes

Attente: 30 minutes

Cuisson: 40/45 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:
- 1 kg de pommes de terre
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 cuillère à café de thym
- 1 cuillère à café de ras-el-hanout (ou de paprika)
- sel, poivre

Pelez les pommes de terre puis rincez-les bien. Coupez-les en tranches épaisses (environ 1 cm) puis en bâtonnets de 1 cm de large. 

Placez-les dans un grand saladier. Recouvrez-les d'eau froide et laissez-les tremper pendant 30 minutes.

Égouttez les pommes de terre puis déposez-les dans un linge propre pour les sécher complètement. Placez-les dans un saladier. 

Ajoutez l'huile, le thym, l'épice choisie. Assaisonnez. Mélangez bien le tout. 

Placez les frites sur une plaque recouverte de papier sulfurisé en les séparant. Enfournez à 200ºC. Comptez entre 40 et 45 minutes de cuisson en remuant deux ou trois fois. Les frites doivent être bien dorées et croustillantes. 

Servez-les sans attendre car elles sont meilleures dès la sortie du four.

Variante: vous pouvez utiliser les herbes et les épices que vous voulez. 

dimanche 18 avril 2021

Mes petits pains au fromage

pao de queijo

De temps en temps, je me replonge dans les archives du blog et souvent je flippe quand je tombe sur une très ancienne recette et par-dessus tout sur la photo de l'époque. Alors quand ça me prend, je refais la dite recette et surtout, surtout je refais la photo. Je ne le fais pas pour toutes les recettes car cela me prendrait trop de temps, ou alors il faudrait que je ne fasse plus que ça: refaire tout pour mettre au goût du jour. Mon problème avec les photos c'est que je n'ai aucune technique. Je joue un peu à l'apprenti sorcier avec mon appareil. Je progresse certes mais toujours à tâtons. Pour le moment, je ne refais les photos que de mes classiques. La recette d'aujourd'hui est de celles-là. Depuis que j'ai cette recette, je la fais régulièrement tellement c'est bon. Le pao de queijo est un petit pain au fromage, croustillant à l'extérieur et très moelleux au centre. Quand on commence à en manger on ne peut plus s'arrêter. La seule difficulté de la recette: trouver la "farine" (en fait c'est de la fécule) de tapioca. Mais je pense que la recherche vaut la peine. Aujourd'hui, j'ai donc refait les pao de queijo pour le plaisir et j'en ai profité pour re-refaire la photo. Celle que j'avais refaite il y a quelques années, m'apparaît très bleue. À l'époque, j'avais des problèmes avec la balance des blancs! Mettez les bières et le vin blanc au frais, je vous apporte les pao de queijo!

Préparation: 25 minutes

Cuisson: 20 minutes

Ingrédients pour une trentaine de petits pains:
- 250 g de "farine" de tapioca
- 200 g de fromage râpé
- 2 oeufs
- 100 g de lait
- 35 g d'huile de tournesol
- 1 cuillère à café de sel
- poivre

Préchauffez le four à 180ºC.

Placez le fromage râpé sur une planche puis hachez-le avec un couteau.

Dans un saladier, mélangez la farine, le poivre et le sel.


Portez à ébullition le lait et l'huile dans une casserole. Versez dans le saladier et remuez fort à l'aide d'une cuillère en bois.


Ajoutez le fromage. Mélangez bien.


Cassez les oeufs en mélangeant après chaque ajout. Mélangez avec d'abord la cuillère puis p
étrissez la pâte. Elle doit se détacher des bords. 

Formez des boules de la taille d'une noix (je pèse les boules pour avoir des pao de queijo bien réguliers, les miens font 24 g). 
Posez les boules sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Enfournez et laissez cuire 20 minutes environ.

Le pao de queijo est cuit quand il est gonflé et légèrement doré. Attendez 2 minutes avant de vous jeter dessus.


Note: Vous pouvez préparer les boules la veille et les laisser au frigo toute la nuit pour les faire cuire au dernier moment. Le pao de queijo se congèle très bien (pour les cuire, il suffit de les mettre directement au four encore congelés). Vous pouvez varier le fromage que vous utilisez (cheddar, parmesan, comté...) et même utiliser un mélange de deux fromages. 

vendredi 16 avril 2021

Ma tarte fine aux asperges

asperges

Un samedi pluvieux à Barcelone. Une copine, un coiffeur, de la couleur. Ambiance d'une journée de fin de vacances spéciales. Quand il pleut sur Barcelone, j'ai le moral qui se noie. Je n'aime pas la pluie ici. La ville n'est pas adaptée aux jours où le ciel pleure. Quand je vois que la pluie sera au rendez-vous, je sais que ce sera une journée de cuisine intense. Chacun sa façon de lutter contre la morosité météorologique. Samedi, donc, entre un marché, une boulangerie et un magasin de fruits et légumes, j'ai vu passer une idée de tarte aux asperges avec des asperges de deux couleurs sur Instagram et ça m'a tout e suite emballé. Ne restait plus qu'à trouver les asperges! À Barcelone, les asperges vertes sont celles que l'on trouve le plus facilement. Pour les autres couleurs c'est plus compliqué. J'espérais pouvoir en trouver en faisant le tour des mes endroits préférés. Finalement, pas de blanches (ou alors à un prix exorbitant) mais j'ai trouvé des asperges violettes. Parfait! J'avais de la pâte feuilletée dans le frigo. Ne me restait plus qu'à trouver une petite idée de crème à glisser sous les asperges. J'ai donc préparé cette tarte aux asperges pour un déjeuner tranquille. Une tarte qui nous a fait oublier, le temps d'un repas, la pluie, le froid, l'humidité et la grisaille!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 5 + 25 minutes

Ingrédients:
- 8 asperges vertes
- 8 asperges violettes
- 1 rouleau de pâte feuilletée pur beurre (rectangulaire si possible)
- 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
- 1 cuillère à café bombée de moutarde
- 1 cuillère à café de thym séché
- 45 g de feta
- quelques feuilles de basilic
- huile d'olive
- sel, poivre

Ôtez la partie dure des asperges. Placez les asperges dans un panier de cuisson et plongez-les dans une grande casserole d'eau bouillante salée. Laissez-les blanchir 5 minutes (le temps est à adapter en fonction de la taille des asperges, celles que j'avais étaient un peu épaisses). Retirez-les délicatement de l'eau. Laissez-les égoutter puis déposez-les sur un torchon propre pour éliminer le plus possible d'eau. 

Déroulez la pâte feuilletée. À l'aide d'un couteau, dessinez une bordure de 1 cm tout autour. 

Mélangez la crème fraîche avec la moutarde et le thym. Assaisonnez. Étalez ce mélange sur le centre de la pâte en laissant la bordure sans rien.

Disposez les asperges sur la crème en alternant les couleurs. Arrosez d'un filet d'huile. Assaisonnez. Enfournez à 200ºC et laissez cuire environ 25 minutes ou jusqu'à ce que la pâte soit bien dorée. Vérifiez la cuisson des asperges avec la pointe d'un couteau. 

À la sortie du four, laissez la tarte reposer quelques minutes puis parsemez-la de feta émiettée et de feuilles de basilic. 

Il ne vous reste plus qu'à la découper en carrés et à la servir avec une salade verte. 

Note: si vous ne trouvez pas d'asperges violettes, remplacez-les par des asperges vertes. Vous pouvez ajouter quelques pignons grillés au moment de servir.
tarte asperges

mercredi 14 avril 2021

Ma purée pomme de terre/chou-fleur

purée maison

Cuisiner tous les jours c'est ma passion. Dès que je sors du travail, j'enfourche mon vélo. Je fonce à toute vitesse chez moi, j'enfile mon tablier et c'est parti. Chaque jour, une nouvelle recette au moins. Je n'arrive pas à me contrôler. J'ai toujours des envies. Pour faire plaisir à mes collègues, j'apporte régulièrement des desserts, je teste de nouveaux plats. Aujourd'hui, pour une réunion de travail à la maison, j'ai préparé des lasagnes à la tomate (seulement avec des tomates en boîte car comme je le répète souvent en ce moment, ce n'est pas la saison des tomates!). Je pense à ma voisine qui vit seule et n'aime pas cuisiner et qui surtout déteste tous les légumes que j'adore (et donc je me fais un malin plaisir à lui faire découvrir ces fameux légumes sous un autre jour pour qu'elle finisse par les aimer). Je n'ai pas la prétention d'être un grand cuisinier, loin de là, car j'ai encore tellement de choses à apprendre! Je ne suis qu'un passionné. J'aime cuisiner plus que manger. J'aime la préparation, j'aime élaborer un plat, j'aime imaginer la réaction des gens. Il y a toujours un doute... est-ce que ce sera bon? La cuisine encore et toujours dans ma vie. Et à force de cuisiner tout le temps, j'ai aussi appris à utiliser les restes pour essayer de ne plus gaspiller. Dernier reste en date: un peu de chou-fleur râpé après avoir préparé les cakes au chou-fleur. On avait évoqué l'idée d'un taboulé avec Dorian et puis la météo tristounette des derniers jours m'a donné envie d'une recette un peu réconfortante. Un plat doudou en quelque sorte. De la purée! À chaque fois que j'en fais, je pense à ma grand-mère de Normandie qui écrasait les pommes de terre à la fourchette pour préparer de la purée. À chaque fois que je fais de la purée, c'est un hommage à cette grand-mère que j'aimais tant. Donc aujourd'hui, je vous propose une purée de pommes de terre et chou-fleur!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 20/25 minutes

Ingrédients:
- 5 pommes de terre moyennes
- 200 g de chou-fleur râpé
- 2 petites échalotes
- 60 g de beurre
- 2 grosses cuillères de crème fraîche
- 1 cuillère à café de ras-el-hanout
- 2 brins de thym frais (ou 1 cuillère à café de thym séché) 
- sel, poivre

Rincez les pommes de terre avant de les placer dans une casserole d'eau froide. Portez le tout à ébullition. Salez. Laissez cuire 20/25 minutes ou jusqu'à ce que les pommes de terre soient tendres. Égouttez-les et laissez-les refroidir un peu avant de les peler. Placez-les alors dans un saladier.

Pendant la cuisson des pommes de terre, pelez puis hachez les échalotes. Faites-les suer avec une noisette de beurre dans une poêle pendant quelques minutes sur feu modéré. Elles ne doivent pas se colorer. Ajoutez le chou-fleur. Poursuivez la cuisson pour qu'il soit cuit. Ajoutez le ras-el-hanout et le thym en cours de cuisson. Assaisonnez. Comptez 5/6 minutes pour que le chou-fleur soit cuit.

Ajoutez le chou-fleur dans le saladier avec le beurre restant. Écrasez le tout avec un presse purée ou une fourchette. Ajoutez la crème fraîche. Quand on prépare la purée de cette façon, il reste toujours des petits morceaux et c'est ça que j'aime. Pour une purée plus lisse, passez-la au moulin à légumes. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement si besoin. 

Variante: Pour une purée encore plus gourmande, Ajoutez-lui 50 g de fromage râpé, placez-la dans un plat allant au four. Déposez quelques noisettes de beurre sur le dessus. Faites gratiner 20 minutes dans un four préchauffé à 180ºC. 
purée maison

lundi 12 avril 2021

Nos petits cakes au chou-fleur

cake chou-fleur

Je passe beaucoup de temps à chercher des recettes. Quand je dis beaucoup, c'est vraiment beaucoup. Je peux rester des heures avec mes bouquins à la recherche d'une idée. Ou alors je parcours des blogs et des blogs. Parfois je sais ce que je cherche et ça peut aller assez vite et parfois je galère ou même je trouve ce que je ne cherchais pas. En tout cas il est souvent question de légumes dans les recettes que je finis par élaborer. Car les légumes c'est la vie. Mon frigo en est plein chaque semaine. En ce moment, c'est petits pois, carottes, épinards et chou-fleur encore et toujours. Comme d'habitude, je m'amuse à trouver de nouvelles façon de cuisiner les légumes pour finalement ne pas avoir l'impression de manger toujours la même chose. Et quand je mets la main sur une petite recette vraiment sympa, j'aime bien la proposer à Dorian pour que l'on se retrouve via nos écrans respectifs pour une de nos sessions de cuisine à 4 mains. Après les thumbprints chocolat/pistache, il a donc été question de chou-fleur. Un de mes légumes préférés. J'ai trouvé cette recette sur le blog de Stacey Posh In Progress. Une petite recette recette de cakes vraiment facile à faire. Peu d'ingrédients pour un résultat entre moelleux et croustillant. Des petits cakes à manger direct avec les doigts ou à accompagner de sauce tomate comme l'a fait Dorian. En tout cas une recette à tester!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 25 minutes

Ingrédients pour 12 cakes:
- 1 chou-fleur d'environ 650 g
- 150 g de cheddar
- 2 oeufs
- 1 cuillère à café de ras-el-hanout
- 1 cuillère à café de thym
- beurre
- farine
- sel, poivre

Rincez et séchez le chou-fleur après avoir éliminé les feuilles. Détaillez-le ensuite en petits bouquets et placez-les dans le bol de votre mixeur à lame. Mixez par à-coups en mode "pulse" pour réduire le chou-fleur une sorte de semoule fine. Débarrassez dans un torchon propre et pressez pour faire sortir le plus d'eau possible. Il faut bien presser car il y a beaucoup d'eau dans le chou-fleur. 

Placez 350g de chou-fleur essoré dans un saladier. Ajoutez-y le cheddar râpé, le ras-el-hanout, les oeufs et le thym. Assaisonnez. Mélangez le tout intimement. 

Beurrez et farinez généreusement (sinon les cakes risquent de coller) 12 moules à muffins. Répartissez le mélange au chou-fleur dans les alvéoles en tassant avec une cuillère à soupe. 

Enfournez à 180ºC et laissez-les cuire environ 25 minutes. Ils doivent être bien dorés. Attendez 2 minutes et démoulez-les délicatement. Servez-les aussitôt! 

Variante: vous pouvez remplacer le ras-el-hanout par du cumin moulu. Vous pouvez donc servir ces petits cakes avec une sauce tomate ou une sauce au yaourt et au tahini.

Note: gardez le chou-fleur restant dans une petite boîte. Nous le recyclerons bientôt...

dimanche 11 avril 2021

Nos thumbprints chocolat/pistache

thumbprints

À chacun sont truc. Il y a ceux qui boivent du café et ceux qui boivent du thé. Je suis clairement dans la deuxième catégorie de personnes. Le café, j'ai essayé mais ça ne passe pas. Trop, beaucoup trop amer pour moi. Et pourtant j'avais essayé avec beaucoup de sucre et du lait mais rien à faire. J'ai donc renoncé au café. Je ne bois que du thé. Du matin au soir. Si vous me croisez dans la journée, il y a a peu près deux chances sur une que je sois avec une tasse de thé à la main. À tel point que parfois je me demande si je bois ne serait-ce qu'un verre d'eau sans thé dedans... J'aime bien le thé du matin, le premier, pour me mettre debout. J'adore celui de milieu de matinée. J'aime aussi celui de l'après-midi que j'aime prendre avec un carré de chocolat ou autre chose. Justement c'est en pensant à cette autre chose que je suis tombé sur une recette qui m'a fait de l'oeil, une recette venue du très joli blog de Lindsay Love & Olive Oil. Une recette de petits biscuits que j'aime beaucoup: les thumbprints. Leur nom veut dire "empreinte de pouce" car c'est avec le pouce que l'on réalise le creux où l'on va verser la garniture. Des petits biscuits très gourmands. Une pâte délicieusement parfumée au cacao. Une garniture gourmande au chocolat blanc et à la pâte de pistache. La combinaison parfaite pour un super goûter! Une recette que j'ai proposée à mon ami Dorian, qui lui est très amateur de café. Si vous ne connaissez pas les thumbprints, c'est le moment de faire connaissance avec eux.

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 12 minutes

Ingrédients pour 18 thumbprints:
Pour les biscuits
- 140 g de beurre mou
- 155 g de farine
- 100 g de sucre
- 30 g de cacao en poudre non sucré
- 1 oeuf
- 1/2 cuillère à café d'extrait de pistache 
- 1 pincée de sel
- 60 g de pistaches non salées, émondées

Pour la crème
- 45 g de chocolat blanc
- 45 de pâte de pistache

Concassez les pistaches. On ne cherche pas à les réduire en poudre. Elles vont servir à la décoration des biscuits. Placez-les dans une assiette creuse.

Mélangez le beurre avec le sucre pour obtenir une crème claire et lisse. Vous pouvez préparer la pâte avec votre robot ou à la main. 

Ajoutez le jaune d'oeuf (nous utiliserons le blanc à la fin) et l'extrait de pistache. Mélangez à nouveau. 

Ajoutez la farine tamisée avec le cacao et le sel. Mélangez intimement. La pâte doit être homogène et non collante (sinon ajoutez un peu de farine).

Formez des boules de pâte de 25 g environ. Placez-les au fur et à mesure sur une plaque recouverte de papier sulfurisé en les espaçant. Aplatissez-les légèrement.

Battez le blanc d'oeuf quelques secondes dans un bol. À l'aide d'un pinceau, badigeonnez-en la moitié des biscuits sur les côtés puis passez-les dans les pistaches en appuyant un peu pour qu'elles se collent bien sur la pâte. Replacez-les biscuits sur la plaque. Avec votre pouce, créez un petit puits au centre de chaque disque de pâte sans trop l'enfoncer. 

Enfournez à 180ºC et laissez cuire environ 12 minutes. 

Pendant ce temps, faites fondre le chocolat blanc. Quand il est fondu, mélangez-le avec la pâte de pistache. 

Quand les biscuits sont cuits, approfondissez un peu le puits central qui s'est un peu refermé. Pour cela mieux vaut utiliser une cuillère à café. Versez un peu du mélange chocolat/pistache dans le puits. 

Laissez les thumbprints refroidir avant de les déguster. La crème au centre reste onctueuse donc laissez bien les biscuits séparés pour éviter qu'ils ne se collent les uns aux autres. 

Quelle que soit votre équipe, thé ou café, je suis sûr que ces thumbprints vous plairont!

Note: j'ai préparé ma pâte de pistache moi-même, d'où la couleur très verte. Avec une pâte achetée, la couleur sera moins flashy mais ce sera tout aussi bon, promis!

vendredi 9 avril 2021

Ma tiropita

tiropita

La cuisine grecque m'attire mais j'avoue que je ne la connais pas très bien hormis les plats emblématiques que tout le monde connaît par coeur. J'aimerais aller visiter la Grèce pour voir sur place ce qu'on peut y manger. J'imagine une cuisine savoureuse et simple mais dans le fond je ne sais pas trop. Aussi quand on m'a proposé de participer à un défi culinaire sur le thème "la cuisine grecque" j'ai tout de suite accepté en pensant que ce serait le moyen de regarder de plus près la cette cuisine que je connais si mal. Le seul problème c'est que je me suis inscrit à ce défi entre blogueurs du monde entier il y a quelques mois et qu'en cours de route, j'ai bien sûr oublié la date et même le défi en lui-même. Quand j'ai reçu un message disant que les recettes devaient être postées le lendemain. Mon sang n'a fait qu'un tour. Je n'avais aucune idée de ce que j'allais préparer. Je n'avais évidemment pas fait de recherches sur la cuisine grecque. J'ai attrapé en vitesse  mes livres de cuisine grecque pour y trouver LA recette. Mais en feuilletant ces (mau)dits bouquins, je n'ai rien vu de merveilleux. Beaucoup de recettes à base de tomates, courgettes et aubergines... et donc pas de saison. Et puis j'ai persévéré et j'ai fini par trouver MA recette! Son nom: tiropita! Jamais entendu mais j'ai aimé le concept. Une sorte de tourte salée avec beaucoup de feta. Pas de pâte à faire. Il me fallait juste des feuilles de pâte filo. Courir au supermarché du coin pour mettre la main sur tous les ingrédients. La Grèce se rapprochait! 

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 1 heure

Ingrédients pour un plat rectangulaire 25 x 35 cm:
- 1 paquet de feuilles de pâte filo (environ 12 feuilles)
- 500 g de feta 
- 3 oeufs
- 30 g de farine
- 230 ml de lait
- noix de muscade
- 1 cuillère à café d'origan
- 30 + 150 g de beurre
- 1 pincée de piment
- sel, poivre

Commencez par préparer la béchamel. Faites fondre 30 g de beurre dans une casserole. Quand il commence à grésiller, ajoutez la farine en une seule fois et mélangez rapidement avec un fouet. Mélangez pendant 1 minute. Baissez le feu. Versez le lait petit à petit tout en mélangeant. Il faut remuer tout le temps pour éviter les grumeaux. Assaisonnez, ajoutez une bonne pincée de noix de muscade et l'origan. La béchamel doit être lisse et onctueuse. Réservez.

Émiettez la feta dans un saladier. Ajoutez la béchamel Mélangez intimement. Ajoutez les oeufs un par un en mélangeant bien entre chaque ajout. Poivrez généreusement. 

Faites fondre le beurre restant. Coupez les feuilles de pâte filo en deux. Beurrez votre plat avec un pinceau. Placez une demi feuille de pâte filo dans le fond. Beurrez-la toujours en utilisant le pinceau. Superposez les feuilles de pâte filo en les beurrant à chaque fois. Vous devez en mettre la moitié dans le fond. Quand c'est fait, versez le mélange à base de feta dans le plat. Égalisez la surface avec une spatule. Recouvrez la garniture avec les feuilles de pâte filo restantes en les beurrant à chaque fois. Coupez la tourte en 8 parts avec un couteau tranchant sans aller jusqu'au fond du plat. Cette prédécoupe permettra de faciliter la découpe finale.

Enfournez à 180ºC et laissez cuire 40/45 minutes en retournant le plat à mi-cuisson pour cuire parfaitement sur tous les côtés. 

Laissez reposer quelques minutes à la sortie du four. Découpez la tourte en suivant les parts préparées. Servez aussitôt avec une salade verte. 

Conseil: vous pouvez préparer ce plat à l'avance. Il vous suffira de le faire réchauffer à 160ºC pendant 20 minutes pour retrouver le croustillant de la pâte filo!
tiropita

tiropita