jeudi 23 janvier 2020

Mes flans à la noix de coco

Je l'écris parfois, quand je me replonge dans les archives du blog, j'ai souvent peur en voyant mes premières photos. Je me souviens encore de certaines que je trouvais belles sur le moment. En les revoyant quelques années plus tard je me rends compte du chemin parcouru. Même si je ne suis pas encore arrivé là où je le voudrais, j'ai déjà bien avancé. Quand j'ai trois minutes devant moi, j'en profite pour fouiller dans ces dites archives pour refaire les recettes et du même coup, la photo aussi histoire de donner une image plus moderne et plus esthétique à mes premiers pas de blogueur. L'archive du jour est l'un des desserts de mon enfance. Un dessert que ma maman préparait parfois le dimanche. Un dessert simple à faire, ma maman n'ayant pas trop la main pâtissière. Un dessert réconfortant. Un dessert qui fait voyager grâce à la noix de coco. Un double voyage dans le temps pour moi. Quand le cuisinier se replonge dans les desserts de son enfance, il prépare des flans à la noix de coco. 

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 25/40 minutes

Ingrédients:
- 1 boîte de lait concentré sucré (env. 400g)
- 125 g de noix de coco
- 50 cl de lait végétal (coco)
- 3 oeufs
- 100 g de sucre

Faites préchauffer votre four à 180ºC. Versez de l'eau dans la lèche-frites. Enfournez-la.

Placez le sucre dans une casserole à fond épais. Faites-le fondre et laissez-le sur le feu jusqu'à ce qu'il se transforme en caramel. Ne remuez pas! Quand le caramel est  prêt, versez-le dans des ramequins individuels ou dans un moule à cake.

Dans un saladier, battez les oeufs. Ajoutez le lait concentré, le lait de coco et la noix de coco. Mélangez bien. 

Versez le tout dans les ramequins ou le grand plat. Déposez-le(s) dans la lèche-frites. Comptez entre 25 (pour des petits) et 40 (pour le grand) minutes de cuisson. Laissez refroidir à température ambiante puis placez au frais jusqu'au moment de servir.

Réaliser cette recette en grand ou en petit vous donnera un résultat différent:
- si vous la faites en grand, vous obtiendrez une couche de flan onctueuse et une couche de noix de coco.
- si vous la faites dans des ramequins individuels, la noix de coco sera plus mélangée au flan.
Les deux versions sont très bonnes.

mercredi 22 janvier 2020

Mes baos végétariens

En cuisine, il y a deux domaines qui me fascinent littéralement: la pâtisserie et la boulangerie! Peut-être parce que je n'y connais pas grand chose. J'aimerais tellement faire mon pain, mes croissants, mes chaussons aux pommes, mes pains au chocolat (oui je dis pain au chocolat... que voulez-vous je suis parisien...), mes pains au lait et que sais-je encore. Je suis vraiment fasciné quand je vois des gens maîtriser ces techniques qui me semblent si compliquées. Le pain et ses mystères m'attirent. Mais j'avoue que je me sens toujours un peu intimidé. Je m'imagine que c'est toujours hyper difficile. La peur de rater me guette. Souvent. Trop souvent. En 2020, une décision: arrêter d'avoir peur de tout et oser me lancer. Pas une résolution. Une décision. Une recette de sandwiches venus d'ailleurs. Et si? Allez je fonce! Quand le cuisinier se lance dans la boulange d'ailleurs, il prépare des baos végétariens!

Préparation: 45 minutes

Attente: 1h30 + 30 minutes

Cuisson: 45 minutes

Ingrédients:
Pour les pains:
- 450 g de farine
- 30 g de sucre
- 3 g de sel
- 40 g de lait
- 7 g de levure boulangère sèche 
- 40 g de beurre
- 210 g d'eau chaude (mais pas bouillante)
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive 

Pour la garniture:
- 1 courge butternut
- 2 oignons frais
- 25 g de gingembre frais
- 2 cuillères à soupe de sauce soja salée
- 10 brins de coriandre
- 2 carottes
- 1 petite betterave
- 12 shitakés
- 5 brins de menthe
- le jus d'une citron vert
- 2 cuillères à café d'huile de sésame
- 2 cuillères à soupe de cacahuètes grillées
- sel, poivre

Versez le lait, l'eau et chaude dans un bol.  Ajoutez le beurre. Mélangez pour le faire fondre. 

Placez la farine dans un saladier. Ajoutez le sucre, le sel et la levure en les séparant.  Mélangez-les délicatement. Versez le mélange précédent. Mélangez avec une fourchette. Quand ça devient difficile, on y met les mains. Quand tous les ingrédients sont incorporés, placez la pâte sur votre plan de travail et pétrissez-la pendant 10 minutes. Elle va devenir très souple et lisse. Elle ne doit plus coller aux doigts. Placez-la dans un saladier huilé. Couvrez avec un torchon et laissez reposer 1h30. 

Au bout de ce temps, la pâte va doubler de volume. Sortez-la du saladier. Pétrissez-la rapidement puis divisez-la en dix portions de la même taille. Façonnez chacune d'elles en boules. Abaissez-les une par en une en forme d'ovale d'environ 8 x 13 cm. Placez-les sur des rectangles de papier sulfurisé. Badigeonnez les formes obtenues d'huile d'olive avec un pinceau (seulement sur la face visible). Posez une baguette chinoise au centre de chaque ovale puis pliez-les en deux. Retirez les baguettes. Placez-les formes sur une plaque. Couvrez et laissez reposer encore 30 minutes. Les pains vont légèrement gonfler.

Pendant ce temps-là, coupez la courge en tranches. Ôtez la peau et les graines. Coupez la chair en cubes. Pelez puis émincez les oignons et le gingembre. Faites revenir le tout sur feu vif dans une poêle avec un filet d'huile d'olive. La courge doit être très tendre. Si le tout attache, versez un peu d'eau dans la poêle. Écrasez grossièrement la courge avec une cuillère en bois. Ajoutez la sauce soja, l'huile de sésame, la moitié de la coriandre ciselée.  Mélangez. Poivrez. Réservez. 

Pelez, rincez et râpez les carottes et la betterave. Mélangez-les avec la menthe (rincée, séchée puis ciselée). Arrosez de jus de citron vert. Assaisonnez. 

Émincez les shitakés. Faites-les sauter quelques minutes à la poêle avec un filet d'huile. Hachez les cacahuètes.

Faites cuire les petits pains à la vapeur pendant 15 minutes en les laissant sur le papier sulfurisé. Quand ils sont cuits, garnissez-les de courge, salade de carotte/betterave, shitakés, cacahuètes et coriandre restante. Servez sans attendre car les baos sont meilleurs quand ils sont chauds!

dimanche 19 janvier 2020

Mon saumon gravlax à la betterave

Je cuisine peu le poisson. Fasciné et très inspiré que je suis par les légumes. L'année du CAP cuisine, j'ai été obligé d'en acheter et d'en préparer pour m'entraîner à les écailler, les évider. La poissonnière était devenue une de mes copines du marché. Le CAP en poche, je suis revenu à mes habitudes légumières. C'en était fini des bars, dorades et autres lottes. Le poisson me paraît bien compliqué, bien sensible à cuisiner. Alors le poisson est un grand absent de mes assiettes. Peut-être que ça changera cette année. Un défi avec moi-même. Un dîner d'anniversaire (toujours le même) et l'envie de refaire du saumon gravlax. J'en avais fait pour un autre dîner il y a quelques années. Puis plus jamais. L'occasion d'un changement d'âge, l'envie est revenue. Avec l'idée de faire une autre version de ce plat. Et si je mettais de la couleur dans mon saumon? Quand le cuisinier voit la vie en rose, il prépare un saumon gravlax à la betterave.

Préparation: 20 minutes

Pas de cuisson

Attente: 36/48h

Ingrédients:
- 1 pavé de saumon de 600 g environ (sans la peau)
- 200 g de gros sel
- 150 g de sucre
- 1 betterave moyenne (environ 150g)
- 35 g d'aneth
- 1 cuillère à soupe de poivre noir
- 1 cuillère à soupe de poivre blanc
- 1 cuillère à soupe de baies roses
- le zeste d'un citron

Rincez le filet de saumon puis séchez-le bien avec du papier absorbant. 

Réduisez les poivres et baies roses en poudre dans un mortier. Râpez la betterave avec une râpe à petits trous. Avec une râpe Microplane, prélevez le zeste du citron. Rincez, séchez puis hachez grossièrement l'aneth.

Placez le sel et le sucre dans un saladier. Ajoutez le reste des ingrédients (sauf le saumon). Mélangez bien pour que le sel et le poivre deviennent roses. 

Chemisez un grand plat avec du film alimentaire en laissant le film dépasser. Répartissez la moitié du mélange précédent dans le fond du plat. Déposez le saumon par dessus. Recouvrez avec le mélange restant. Rabattez le film sur le tout. Posez un morceau de carton sur le saumon et couvrez avec des boîtes de conserve. Placez le plat au frigo.

Laissez reposer 36 à 48 heures en vidant le liquide qui se forme dans le plat. Au bout de ce temps, récupérez le saumon. Rincez-le abondamment puis séchez-le bien sur du papier absorbant.

Coupez-le ensuite en fines tranches avec un couteau fin.

Suggestions: pour accompagner le saumon, je vous recommande mes blini sans gluten. J'ai aussi préparé une chantilly salée: fouettez 20 cl de crème fleurette très froide (placez aussi le fouet au frigo pour qu'il soit très froid aussi). Quand la crème est prête, ajoutez une pincée de sel et de poivre.

vendredi 17 janvier 2020

Ma quiche carottes et coriandre

Quand j'ai des invités, une fois que j'ai mis fin à l'angoisse de la casserole vide, il me reste une autre peur à vaincre... celle qu'il n'y ait pas assez à manger. Alors je rajoute des trucs et des machins pour que surtout, surtout il ne manque rien. La semaine dernière pour mon premier dîner d'anniversaire depuis longtemps, j'avais donc fait une liste de plats entre classiques et nouveautés. Pour 13 personnes (je ne suis pas du tout superstitieux) je pensais que 2 quiches c'était pas mal. Puis pris d'un doute, j'en ai fait une troisième. J'ai aussi fait une salade dernière minute par peur qu'il n'y ait pas assez de légumes (j'avais juste oublié un détail: j'avais mis des légumes dans presque tous les plats...). En plus du fromage, des mezzés, des cigares feta/menthe... et j'en passe! J'ai failli faire un dessert en plus de la galette, par peur de manquer. Mais là j'ai eu comme un flash et me suis abstenu. Bien m'en a pris. Après ma quiche au chou-fleur, j'ai eu cette idée de quiche aux carottes. Une recette un peu repiquée d'une autre recette que j'avais faite pour ma voisine. Loin de la quiche lorraine que je trouve ennuyeuse. J'adore les quiches aux légumes et je m'amuse à les mettre un peu tous, à tour de rôle ou à plusieurs. Je parfume la pâte, l'appareil. Je varie les fromages. J'ajoute des herbes. Je m'amuse! Parce que deux valent mieux qu'une, le cuisinier avait aussi préparé une quiche carottes et coriandre!

Préparation: 30 minutes

Attente: 1 heure

Cuisson: 1h25 

Ingrédients:
Pour la pâte:
- 250 g de farine
- 125 g de beurre
- 1 oeuf
- 1 cuillère à soupe d'eau froide
- 2 cuillères à café de cumin moulu
- sel, poivre

Pour la garniture:
- 1 botte de carottes (au moins 400 g)
- 2 oignons moyens
- 50 g de coriandre fraîche (feuilles et tiges)
- 60 g de fromage râpé 
- 4 oeufs
- 6 cl de crème de coco
- 3 cuillères à café de ras-el-hanout
- huile d'olive
- sel, poivre

Pour la pâte, mélangez la farine et le cumin dans un saladier. Assaisonnez. Ajoutez l'oeuf et l'eau, mélangez avec une fourchette pour bien les incorporer. Ajoutez le beurre. Travaillez le tout pour pouvoir former une boule. Écrasez-la sur votre plan de travail avec la paume de la main. Rassemblez-la et recommencez l'opération deux fois. Formez un disque avec la pâte obtenue. Enveloppez-le dans du film alimentaire. Placez au frais et laissez reposer 1 heure.

Pendant ce temps, pelez et rincez les carottes et les oignons. Émincez les oignons. Placez le tout sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Saupoudrez de ras-el-hanout. Assaisonnez. Arrosez d'huile d'olive. Mélangez. Enfournez et laissez cuire 40 minutes environ en remuant 2 ou 3 fois en cours de cuisson. Réservez.

Rincez, séchez puis hachez la coriandre. Écrasez grossièrement les carottes & les oignons refroidis. 

Battez les oeufs avec la crème de coco. Assaisonnez. Ajoutez les carottes, la coriandre et le fromage râpé. 

Abaissez la pâte sur votre plan de travail fariné. Placez-la dans un cercle/moule à tarte. Ôtez l'excédent avec un couteau ou en passant le rouleau à pâtisserie sur les bords. 

Versez le mélange aux carottes sur le fond de tarte. Égalisez la surface avec une spatule.

Enfournez à 180ºC. Comptez 40 minutes de cuisson. La quiche doit être dorée dessus/dessous. 

Laissez-la refroidir un peu avant de la servir. Elle peut aussi se déguster tiède ou froide.

jeudi 16 janvier 2020

Ma quiche au chou-fleur

Un an de plus. Un anniversaire de plus. Une question: le fêter ou pas? En quelques décennies de vie, je crois que je n'ai célébré mon anniversaire que 4 ou 5 fois. Je n'aime pas trop être le centre de la fête. Et puis vieillir ne me réjouit pas spécialement. Alors à quoi bon fêter? Mais cette année, une amie m'a convaincu. L'idée ne serait pas de fêter mon vieillissement mais plutôt de réunir des amis pour un dîner. Une bonne idée. Je me suis donc mis aux fourneaux pour faire plaisir à mes invités. Et comme souvent, l'angoisse de la casserole blanche n'est jamais loin. Je ne sais jamais quoi cuisiner quand j'ai du monde. Après quelques jours de brain storming avec moi-même, j'ai finalement trouvé mon menu. J'ai fait un mélange de plats et ingrédients entre ce que mes amis aiment et ce que j'aime pour que tout le monde soit content. Pour ma part, je me suis fait plaisir avec... du chou-fleur! Je ne suis pas compliqué comme cuisinier. Un chou-fleur et je suis heureux! Un dîner à partager, un dîner où tous les plats sont servis en même temps pour que chacun prenne ce qui lui plait. De la finger food parce que j'adore!... Des nouvelles recettes, des anciennes, des classiques, des essais, une réconciliation culinaire au menu de ce dîner. Et des quiches aux saveurs originales. Quand le cuisinier se fait plaisir pour son dîner d'anniversaire, il prépare une quiche au chou-fleur!

Préparation: 45 minutes

Attente: 1 heure

Cuisson: 25 + 45 minutes

Ingrédients:
Pour la pâte:
- 250 g de farine
- 125 g de beurre 
- 1 oeuf
- 1 cuillère à soupe d'eau
- 2 cuillères à café de zaatar
- 4 g de sel
- poivre du moulin

Pour la garniture:
- 1 petit chou-fleur (environ 500g)
- 1 oignon
- 2 cuillères à café de zaatar
- 1 pincée de chili flakes (ou de piment en poudre)
- 2 boules de mozzarella
- 60 g de fromage râpé
- 4 oeufs
- 6 cl de crème liquide
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- sel, poivre

Pour la pâte, mélangez la farine avec le zaatar dans un saladier. Salez et poivrez. Ajoutez l'oeuf et l'eau. Mélangez le tout avec une fourchette. Ajoutez le beurre coupé en cubes. Mélangez avec les mains. La pâte va s'échapper entre doigts. Travaillez-la pour pour pouvoir former une boule. Sortez la pâte du saladier. Écrasez-la avec la paume de votre main sur votre plan de travail. Rassemblez-la en boule puis écrasez-la à nouveau. Formez une boule. Enveloppez-la dans du film alimentaire, placez-la au frigo et laissez-la reposer 1 heure.

Pendant ce temps-là, Rincez et séchez le chou-fleur. Ôtez-en les feuilles. Détaillez-le ensuite en bouquets. Coupez également le tronc en morceaux. Placez-le sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Pelez et émincez l'oignon. Ajoutez-le sur la plaque. Saupoudrez de zaatar et de piment. Salez. Arrosez d'huile d'olive. Enfournez à 180ºC. Comptez 25 minutes de cuisson. Le chou-fleur doit être doré et cuit. Laissez refroidir. Poivrez.

Égouttez la mozzarella. Coupez-la en tranches et laissez-la égoutter sur du papier absorbant. 

Abaissez la pâte sur votre plan de travail fariné. Garnissez-en un plat/cercle à tarte. Ôtez l'excédent de pâte en passant un couteau sur le contour du moule (ou en faisant rouler le rouleau sur les bords).

Battez les oeufs et la crème dans un saladier. Assaisonnez. Ajoutez le chou-fleur et le fromage râpé. Versez le tout sur le fond de tarte. Déchiquetez la mozzarella et répartissez-la sur toute la surface de la quiche. Enfournez à 180ºC et laissez cuire environ 45 minutes (le temps peut varier en fonction de votre four). Elle doit être dorée dessus/dessous. 
Si vous avez utilisé un cercle à tarte, ôtez-le et laissez la quiche refroidir sur une grille. Si vous avez utilisé un moule, laissez la quiche refroidir directement dans le moule. 

Variante: si vous n'avez pas de zaatar, remplacez-le par du curcuma pour une quiche un peu plus exotique! 

mercredi 15 janvier 2020

Ma soupe courge/gingembre et pomme

SOUPE. Ah la soupe! Par ici la bonne soupe! Je suis fan de soupe depuis déjà quelques années (pour ne pas dire dizaines d'années ... histoire de ne pas passer pour un dinosaure).  Fut un temps, j'ai même pensé ouvrir un bar à soupe quand j'habitais encore à Paris. J'adorais l'idée du resto de soupes. Pour les amoureux de la soupe forcément ou les amateurs de repas légers. La soupe c'est souvent mon dîner quand le chat n'est pas là. Un grand bol de soupe avec une tartine de bon pain (maintenant que j'ai trouvé ZE boulangerie à Barcelone). Et pourtant cet hiver, je n'ai pas fait tant de soupes que ça. Il faut dire que les températures à Barcelone ne sont pas très froides. L'envie de soupe n'est pas au rendez-vous tous les jours. Il fait parfois tellement doux que je prépare des salades froides! Il y a quelques jours, une envie de soupe s'est présentée. L'appel de la soupe c'est un peu comme l'appel du chocolat: je ne peux pas y résister! Donc j'ai aussitôt sorti ma marmite, mon blender, mes légumes et en avant pour une bonne soupe! Une soupe avec des légumes bien sûr! Mais aussi de la pomme pour apporter une touche acidulée et du gingembre parce que c'est trop bon! Quand le cuisinier prépare sa première soupe de 2020, c'est une soupe de courge/gingembre et pomme!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 45 minutes

Ingrédients
- 1 courge butternut de 800 g environ
- 1 patate douce moyenne
- 3 oignons
- 1 pomme de terre moyenne
- 25 g de gingembre frais
- 1 grosse pomme un peu acidulée
- 1 petite pomme sucrée
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 cuillère à café de curry en poudre
- 1 cuillère à soupe de sésame blanc
- 1 cuillère à soupe de sésame noir
- gros sel, poivre

Épluchez la courge butternut. Coupez-la en tranches. Ôtez les graines et les filaments. Réservez une petite tranche et coupez le reste en cubes. Pelez puis émincez les oignons. Pelez, rincez puis séchez la grosse pomme (éliminez les pépins et le coeur) et la patate douce. Coupez-les en cubes. Pelez et hachez le gingembre. 

Faites suer les oignons avec le gingembre 5 bonnes minutes dans une grande cocotte avec une cuillère à soupe d'huile d'olive. Remuez souvent. Ajoutez la patate douce, la courge, la pomme de terre et la grosse pomme. Mélangez. Poursuivez la cuisson 3 minutes en remuant 2 ou 3 fois. Couvrez le tout d'eau. Portez à ébullition. Dès le premier bouillon, baissez le feu et faites cuire 25 minutes à couvert ou jusqu'à ce que tous les légumes soient bien tendres. Versez le tout dans votre blender et mixez finement pendant 1 minute (j'ai du le faire en deux fois car tout ne rentrait pas dans le bol). Ajoutez une cuillère à soupe d'huile pendant le mixage. Pas de blender? Vous pouvez aussi mixer avec votre mixeur plongeant!

Pelez la pomme restante. Coupez-la en 4. Éliminez le coeur et les pépins. Taillez la chair de la pomme et de la courge réservée en brunoise. Faites-les revenir dans une poêle sur feu vif avec l'huile restante. Assaisonnez en cours de cuisson.

Versez la soupe dans des bols ou des assiettes. Déposez un peu du mélange pomme/courge. Parsemez ensuite avec les deux sésames. 

C'est prêt!

lundi 13 janvier 2020

Mes torsades au pesto de fanes de carottes

Depuis toujours j'essaie de récupérer les restes pour en faire de nouveaux plats car je n'aime pas jeter. Je n'aime pas non plus manger plusieurs fois la même chose... mauvais souvenirs d'enfance où les restes étaient sur la table pendant 4 jours parfois... Alors je transforme les restes. Je fais du neuf avec du vieux. Et depuis quelque temps, je m'intéresse à d'autres restes... moins évidents. Le tronc du brocoli, les feuilles de betteraves, les fanes de carottes... Ceux-là finissaient souvent à la poubelle. Et puis un jour, j'ai mis la main sur le livre "Tout manger de A à Z". Une révélation! Des recettes pour profiter des légumes jusqu'au bout! Une idée géniale! Alors depuis je fais attention à utiliser ce que je jetais avant. Depuis, je fais sauter le tronc de brocoli avec d'autres légumes, je fais une tortilla avec les feuilles de betterave. Après avoir préparé une soupe, il me restait les fanes de carottes. Pas question de jeter! J'en ai donc fait un pesto! Et une fois le pesto préparé, j'en fais quoi? Surtout quand je n'ai pas envie de manger des pâtes? Quand le cuisinier se lance dans la cuisine anti-gaspi, il prépare des torsades au pesto de fanes de carottes pour l'apéro.

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 20 minutes

Ingrédients:
- 1 rouleau de pâte feuilletée
- les fanes d'une botte de carottes
- 40 g de parmesan en morceaux
- 30 g de noisettes
- 10 cl d'huile d'olive
- 1 pincée de piment en poudre
- le zeste d'un citron
- 1 jaune d'oeuf
- sel, poivre

Faites griller les noisettes quelques minutes dans une poêle sans matière grasse. Concassez-les. Rincez et séchez les fanes. Hachez-les grossièrement. Placez-les dans le bol de votre mixeur. Ajoutez le parmesan, les noisettes, le piment et le zeste de citron. Assaisonnez. Ajoutez l'huile en filet tout en mixant. La quantité d'huile est à adapter en fonction de votre goût. Rectifiez l'assaisonnement si besoin.

Étalez la pâte feuilletée sur votre plan de travail. Coupez-la en bandes de 3 cm de large et 8 cm de long. Étalez l'équivalent d'une petite cuillère à café de pesto sur  chaque bande. Pliez chacune des bandes en deux pour qu'elles soient de 1,5 cm de large. Entortillez-les et posez-les au fur et à mesure sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. 

Dorez les torsades au jaune d'oeuf avec un pinceau de cuisine.

Enfournez à 180ºC. Comptez une vingtaine de minutes de cuisson. Les torsades doivent être bien dorées. Laissez-les refroidir sur une grille avant de les dévorer! 

Bon et maintenant, qu'est ce que je pourrais bien faire des épluchures de carottes?

dimanche 12 janvier 2020

Ma galette noisettes & chocolat

GALETTE. Pour beaucoup ce mot est synonyme de gourmandise. Pour moi c'est une autre histoire. Étant né au mois de janvier, j'ai souvent eu droit à la galette des rois comme gâteau d'anniversaire. Si j'aime la pâte feuilletée, en revanche je n'aime vraiment pas la frangipane. Trop lourde, écoeurante pour moi. Pour moi la galette c'est comme la bûche traditionnelle. Impossible. Je n'aime pas la galette. Voilà. C'est comme ça. Mais allez savoir pourquoi cette année, je me suis dit que l'heure de la paix avait peut-être sonné. Un clin d'oeil à des années de conflit "galettien" avec mes parents. Une revanche sur la galette. Un défi: faire moi-même la pâte (cf ma recette de ricotta maison). Un autre défi: être capable d'aimer la galette une fois faite. Un anniversaire que je décide de fêter avec mes amis. Un menu complet. Un dessert à trouver. Et si je faisais une galette? Aussitôt dit aussitôt fait. Et une galette, une! Pas d'amande pour la mienne mais des noisettes. Un peu de chocolat pour encore plus de gourmandise. Une galette qui a rencontré un vrai succès! Quand le cuisinier prend un an de plus, il se réconcilie avec la galette des rois en préparant une galette aux noisettes et au chocolat!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 45 minutes

Ingrédients:
- 2 rouleaux de pâte feuilletée pur beurre 
- 3 oeufs à peser (pour moi 200g) + 1 jaune
- 200 g de noisettes
- 200 g de beurre à température ambiante
- 200 g de sucre
- 25 g de maïzena
- 60 g de chocolat

Faites préchauffer votre four à 180ºC. Placez les noisettes sur une plaque. Enfournez et laissez dorer 5 minutes. Laissez-les refroidir puis mixez-les pour obtenir une poudre de noisettes.

Placez le beurre et le sucre dans la cuve de votre robot muni de la feuille (le K). Travaillez les deux ingrédients pour obtenir une sorte de crème. Ajoutez la poudre de noisette et la maïzena. Laissez le robot tourner pour qu'elles s'incorporent parfaitement. 

Ajoutez les 3 oeufs. Continuez de mélanger le tout pour obtenir une crème lisse. Versez-la dans une poche à douille. 

Hachez grossièrement le chocolat. 

Déroulez une pâte feuilletée sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Garnissez de crème de noisette en laissant une bordure de 2 cm sans rien. Disposez la fève. Parsemez la crème de chocolat. Badigeonnez la bordure avec du jaune d'oeuf. Recouvrez avec la seconde pâte feuilletée. Appuyez avec les doigts sur cette bordure pour souder les deux pâtes. Dorez le dessus de la galette avec le reste de jaune d'oeuf. Réalisez ensuite des dessins avec le dos d'une lame d'un couteau en appuyant un peu (pas trop pour ne pas la percer). Avec une baguette en bois, faites un petit trou au centre de la galette. Réaliser de petites incisions tout autour de la galette toujours avec le dos de la lame du couteau, cela s'appelle chiqueter.

Enfournez à 180ºC et comptez 40 minutes de cuisson environ. La galette doit être bien dorée sur toutes ses faces. Laissez-la refroidir quelques minutes sur la plaque avant de la placer sur une grille. 

Vous pouvez déguster la galette froide ou la faire réchauffer quelques minutes dans un four préchauffé à 150ºC.

Conseil: choisissez une pâte de bonne qualité ou demandez-en à votre boulanger. 

vendredi 10 janvier 2020

Ma salade de légumes d'hiver rôtis

J'aime les légumes. Si vous me connaissez de près ou de loin, si vous me connaissez dans la vraie vie ou bien dans la vie virtuelle, vous le savez, j'aime les légumes! Je les aime tous (enfin presque tous même si là comme ça je n'en vois pas un qui ne me plaise pas...). Les légumes sont ma source d'inspiration culinaire de tous les jours. Pas un marché sans que je revienne avec quelques légumes dans mon panier. Pas un jour sans que les légumes ne soient au menu à la maison. Les légumes et moi c'est une grande histoire. Depuis les carottes, jusqu'aux aubergines, en passant par les courges ou le chou-fleur, je les aime et j'aime les cuisiner. Je milite pour les mal aimés. Je convertis ma voisine à ceux qu'elle ne peut pas voir en peinture et ni dans son assiette. Je les mets à l'honneur dès que je peux. Où que j'aille, j'en trouve toujours un ou deux (ou trois ou quatre ou même plus parfois) à rapporter dans ma valise ou mon sac à dos. Betteraves et carottes de toutes les couleurs, céleri rave, aubergines de toutes les formes... Les légumes sont mes amis. Et parfois, ils me m'appellent pour que je m'occupe d'eux. Je cède facilement... Quand le cuisinier a une folle envie de légumes, il prépare une salade de légumes d'hiver rôtis avec une vinaigrette à la coriandre.

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 50 minutes

Ingrédients pour 2 personnes:
- 2 mini céleris rave
- 4 petites betteraves chioggia
- 2 petites betteraves rouges
- 6 carottes
- 2 grosses poignées de roquette
- le jus d'une 1/2 orange
- 25 g de noisettes
- 40 g de coriandre
- 6 radis roses
- huile d'olive
- le jus d'un 1/2 citron
- un petit morceau de parmesan
- sel, poivre

Lavez puis séchez les betteraves, les céleris et les carottes. Placez les betteraves et les céleris sur une plaque recouverte de papier sulfurisé sans les peler. Pelez les carottes et disposez-les dans un plat. Arrosez-les avec le jus d'orange et 1 cuillère à soupe d'huile d'olive. Assaisonnez. Enfournez le tout et laissez cuire 45 minutes environ. Les légumes doivent être tendres, sinon prolongez la cuisson quelques minutes. Laissez-les refroidir avant de peler les betteraves et les céleris. Coupez tous les légumes en tronçons. 

Faites dorer les noisettes quelques minutes dans une poêle sans ajouter de matière grasse. Quand elles sont grillées, laissez-les refroidir avant de les concasser avec un couteau. 

Pour la vinaigrette, rincez et séchez la coriandre. Placez-la dans un verre doseur. Ajoutez le jus de citron. Versez 3 cuillères à soupe d'huile. Assaisonnez. Mixez finement avec un mixeur plongeant. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement si besoin. Rincez et séchez les radis. Coupez-les en 4. 

Mélangez la roquette avec tous les légumes et un filet d'huile dans un saladier. Répartissez-les dans des assiettes de service. Râpez le parmesan par dessus. Parsemez de noisettes. Versez la vinaigrette. Servez!

mercredi 8 janvier 2020

Ma ricotta maison

Depuis que je cuisine, beaucoup de choses ont changé dans mon approche culinaire. Je me souviens qu'au début j'achetais mes fruits et légumes au supermarché, je ne faisais pas vraiment attention aux saisons et les plats revenaient souvent faire un tour dans les assiettes. La création du blog a complètement révolutionné ma façon de cuisiner et de faire les courses. Aujourd'hui, je ne mets les pieds dans un supermarché que quand je n'ai pas le choix. Les saisons sont mes amies et je les suis fidèlement (au grand damn de Mr R qui parfois est tanné de voir les mêmes légumes jours après jours). Rares sont les fois où l'on mange deux fois de suite la même chose (sauf quand le cuisinier fait à manger pour 10 alors qu'il n'y a que deux personnes à nourrir). Dans ma démarche culinaire, j'essaie de consommer local, bio (quand c'est local), je vais chez les producteurs et surtout j'évite d'acheter les produits transformés préférant vraiment essayer de faire le maximum de choses. Pas toujours facile mais j'essaie. Aujourd'hui, un pas de plus vers le tout fait maison! Un classique de la cuisine italienne: la ricotta, ce fromage frais à la saveur délicate. J'ai appris il n'y a pas longtemps que c'était facile à faire. Vraiment facile. Une idée qui est restée coincée dans un coin de mon cerveau. Il était temps de la libérer. Quand le cuisinier rêve de tout faire lui-même, il commence par la ricotta!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 10 minutes

Matériel spécifique:
- étamine 
- 1 bocal (type pot à confiture Bonne Maman) lavé à l'eau chaude

Ingrédients:
- 950 g de lait entier de bonne qualité
- 125 g de crème fraîche épaisse
- 75 g de yaourt grec
- 5 g de jus de citron
- 1 bonne pincée de sel

Versez le lait dans une casserole. Ajoutez le yaourt, la crème et le sel. Mélangez. Portez le tout à ébullition en mélangeant pour éviter que ça attache. 

Dès le premier bouillon, retirez la casserole du feu et ajoutez le jus de citron.  Mélangez et laissez reposer 2 minutes. Vous allez voir le lait cailler. 

Placez une étamine dans une passoire au-dessus d'un saladier. Versez doucement le contenu de la casserole. Laissez égoutter quelques minutes. 

Récupérez les parties solides dans l'étamine et placez-les dans le pot en verre. Laissez refroidir complètement avant de placer au frais.

Elle est à consommer rapidement (jusqu'à 4 jours). 

Avec les quantités données, j'ai obtenu un pot (Bonne Maman) rempli. Vous pouvez déguster la ricotta sur du pain. Vous pouvez en ajouter à une sauce tomate...