jeudi 21 mars 2019

Ma soupe indienne


Printemps. Aujourd'hui, ça y est nous avons changé de saison. L'hiver est derrière nous et le printemps est là, comme une promesse de l'arrivée des beaux jours. C'est marrant mais je ne sais pas si je suis heureux de ce changement. Car voyez-vous si j'aime le soleil, le ciel bleu et la chaleur, j'aime aussi l'hiver, la nuit qui tombe tôt et le froid qui pique sur le vélo le matin. Quand le printemps arrive je suis ainsi toujours partagé entre joie et nostalgie. J'ai encore une fois l'impression de ne pas avoir vu passer l'hiver. Bon c'est peut-être aussi parce qu'à Barcelone il est très doux. Cette année particulièrement où le chauffage n'a été allumé qu'une petite semaine. Du coup je n'ai pas trop fait de soupes moi qui d'habitude en fais au moins deux par semaine. Et c'est justement au moment où l'on bascule dans la nouvelle saison que je me décide à faire mon plat d'hiver préféré! Mais que voulez-vous je ne maîtrise pas toujours mes envies. Aujourd'hui, je poursuis mon voyage culinaire dans les cuisines d'ailleurs. J'ai laissé derrière moi l'Italie et le Liban que j'aime tant pour aller faire un tour en Inde. Quand le cuisinier continue ses voyages culinaires, il prépare une soupe indienne comme un dahl!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 40 minutes

Ingrédients pour 6 personnes:
- 150 g de lentilles corail
- 2 poireaux
- 5 carottes
- 1 gousse d'ail
- 2 oignons
- 2 pommes de terre moyennes
- 1 piment séché
- 2 feuilles de combava
- 20 g de gingembre frais
- 1 racine de curcuma
- 1 cuillère à café de curry en poudre
- quelques feuilles de coriandre
- 1 cuillère à soupe de noix de cajou
- 2 cuillères à soupe d'huile de coco
- 1/2 citron vert
- sel, poivre

Pelez les carottes et les pommes de terre, rincez-les puis coupez-les en morceaux. Rincez bien les poireaux en écartant les feuilles puis hachez-les. Pelez et hachez les oignons, la gousse d'ail, le gingembre et le curcuma. 

Faites chauffer 1 cuillère à soupe d''huile dans une cocotte. Quand elle est chaude, faites-y suer les oignons, l'ail et les poireaux en remuant régulièrement. Comptez 10 minutes de cuisson. Réservez. Faites ensuite revenir le gingembre et le curcuma dans l'huile restante. Laissez cuire 5 bonnes minutes en remuant constamment. Ajoutez les carottes et les pommes de terre. Mélangez. Au bout de 2 minutes remettez les légumes réservés dans la cocotte. Ajoutez les lentilles. Versez de l'eau un peu au-dessus des légumes. Portez à ébullition. Ajoutez les feuilles de combava et le piment. Laissez cuire une vingtaine de minutes. Vérifiez la cuisson des carottes et pommes de terre. Si elles sont tendres, c'est cuit, sinon prolongez la cuisson quelques minutes. 

Ôtez les feuilles et le piment. Mixez la soupe sans trop insister. Elle doit avoir des morceaux. Si elle est trop épaisse, ajoutez un peu d'eau. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement. 

Servez votre soupe parsemée de feuilles de coriandre hachées et de noix de cajou concassées! Arrosez-la d'un trait de jus de citron vert. 

Vous pouvez aussi versez un filet de crème de coco au dernier moment. 

mercredi 20 mars 2019

Mon houmous au chou-fleur rôti

En grand fan de cuisine libanaise, je suis aussi très amateur d'houmous, cette merveilleuse crème de pois chiches parfumée au tahini et jus de citron. C'est d'ailleurs le plat que je fais le plus régulièrement que ce soit pour mes invités ou quand c'est moi qui dois apporter quelque chose. La 1ère fois que j'en ai fait c'était en suivant la recette qu'une de mes élèves m'avait donnée. Ça date un peu. Alors forcément à force d'en faire, j'ai commencé à customiser. Changeant les légumes secs que je mettais dedans, ajoutant des légumes, des épices bref un peu tout ce qui me passait sous la main. Alors que j'ai environ une vingtaine de recettes d'houmous à mon actif (je vous ai dit que j'étais TRÈS amateur!), je cherche encore et toujours de nouvelles recettes... Ma créativité s'en donne à coeur joie! Alors aujourd'hui, puisque mon obsession pour les choux de Bruxelles est passée, une autre prend le relai. C'est le chou-fleur qui rentre en scène! Après l'Italie, c'est donc au Liban que je vous emmène pour une version inédite de ce classique des mezzés! Quand le cuisinier change de destination, il prépare un houmous au chou-fleur rôti!

Préparation: 25 minutes

Cuisson: 20 + 15 minutes

Ingrédients pour 6/8 personnes:
- 1 beau chou-fleur
- 400 g de pois chiches cuits (poids égoutté)
- 2 gousses d'ail
- 2 cuillères à café de cumin en poudre
- le jus d'un citron
- 1 cuillère à soupe de tahini
- quelques pincées de zaatar (dans les épiceries orientales)
- 5 kumquats
- piment 
- huile d'olive
- sel, poivre

Rincez le chou-fleur et détaillez-le en petits bouquets. Placez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Arrosez avec 3 cuillères à soupe d'huile d'olive. Assaisonnez avec sel, poivre, piment et 1 cuillère à café de cumin. Mélangez. Ajoutez les gousses d'ail. Enfournez à 180ºC et laissez cuire une vingtaine de minutes en remuant une ou deux fois en cours de cuisson. Le chou-fleur doit être tendre. Laissez-le refroidir.

Prélevez 50 g de pois chiches et placez-les sur la plaque sur le même papier sulfu. Assaisonnez et mélangez. Enfournez et laissez cuire 15 minutes à 180ºC. Ils doivent être croustillants.

Placez les 350 g de pois chiches dans le bol de votre mixeur. Ajoutez 200 g de chou-fleur cuit, le jus de citron, le tahini, les gousses d'ail pelées, 120 g d'huile d'olive, 1 cuillère à café de cumin. Assaisonnez. Mixez finement. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement. 

Servez l'houmous dans une assiette. Garnissez-le avec les pois chiches croustillants, le chou-fleur rôti restant, les kumquats coupés en tranches. Parsemez de zaatar. Accompagnez-le de pain pita toasté.

Pour un houmous plus light, remplacez une partie de l'huile par de l'eau. 

mardi 19 mars 2019

Mes arancini épinards/feta

L'Italie encore. L'Italie toujours. Encore une fois c'est ailleurs que je me retrouve. Plus je suis bloqué sur mon sofa plus mon cerveau déménage. Le voyage toujours. Ma mère me le répète souvent: j'ai la bougeotte et je suis toujours prêt à partir. Fut un temps, j'avais toujours de quoi rester dormir à droite ou à gauche, portant ma maison sur le dos. Je me suis souvent demandé d'où me venait cette envie de partir. Je ne suis pas sûr d'avoir la réponse. Je sais juste aujourd'hui qu'un de mes plus grands plaisirs dans le voyage c'est la découverte de la cuisine des autres. Et quand je suis loin de chez moi, ce que j'aime le plus c'est manger dans la rue car c'est là que l'on est le plus immergé dans une autre réalité. Aussi souvent quand je suis dans ma cuisine j'aime refaire des recettes que l'on mange avec les doigts dans les autres pays. Elles font partie de mes recettes préférées. Et quand je peux les réaliser en recyclant des restes, je suis un cuisinier heureux de mélanger deux types de cuisines: celle de la rue et celle des restes. Un reste de Risotto et c'est encore en Italie que je vais chercher l'inspiration. Quand le cuisinier reste en Italie, il recycle un reste de risotto pour préparer des arancini épinards/feta.

Préparation: 25 minutes

Cuisson: 35 minutes

Ingrédients:
Pour le risotto:
- 200 g d'épinards frais
- 200 g de riz spécial risotto
- 1 gros oignon
- 10 cl de vin blanc
- 750 ml de bouillon de légumes 
- 30 g de beurre
- 20 g de parmesan râpé
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- sel, poivre

Pour les arancini:
- 2 oeufs
- 1 bol de farine
- 1 bol de panko (chapelure japonaise) ou de chapelure traditionnelle
- 60 g de feta
- huile de friture
- sel, poivre

Préparez le risotto comme je vous l'explique Ici. Laissez-le refroidir complètement. Placez-le au frais pour 1 heure.

Placez la farine dans une assiette creuse, battez les oeufs avec du sel et du poivre dans une deuxième et placez la chapelure dans une troisième. Coupez-la feta en petits cubes. Quand le risotto est bien froid, prélevez des portions d'environ 40 g et formez des boules. Creusez un puits au centre avec votre index et déposez-y un morceau de feta. Refermez les boules. Passez-les ensuite successivement dans la farine, les oeufs, à nouveau dans la farine et les oeufs. Enfin roulez-les dans la chapelure en appuyant légèrement pour bien la faire adhérer. 

Faites chauffer 1 litre l'huile dans une casserole. Quand elle est chaude, plongez-y les arancini par groupes de 4 ou 5 et laissez-les frire 3 minutes ou jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés. Récupérez-les avec une écumoire et épongez-les sur du papier absorbant. Recommencez avec les autres arancini.

Si comme moi, vous recyclez un reste de risotto, vous pouvez faire des boules plus petites. Les miennes faisaient 15 g car il me restait seulement 150 g de risotto (je n'ai utilisé qu'un oeuf). 
Vous pouvez également ajouter un petit morceau de tomate séchée avec la feta dans vos arancini.
Pour les accompagner, une sauce tomate bien relevée, ça peut le faire!

lundi 18 mars 2019

Panna cotta poire/amande

Je suis fan de la cuisine italienne depuis la première fois où j'y ai mis les pieds... il y a de ça pas mal d'années. À chaque fois que j'y vais la magie culinaire opère. Je suis toujours fasciné par cette cuisine si savoureuse et pourtant si simple. Avec 3 ingrédients vous obtenez un plat sublime quand il en faut une bonne quinzaine dans la cuisine française. Les ingrédients justement, c'est là le secret de la cuisine italienne. Ils sont de première importance. On y prête une attention maximale pour obtenir le meilleur du meilleur.Bref j'aime la cuisine italienne! J'ai d'ailleurs quelques bouquins rapportés de mes différents voyages où je vais parfois piocher, travaillant ainsi la langue autant que la cuisine! En ce moment, mon cerveau culinaire m'emmène souvent en Italie. Une nostalgie des vacances? Une nouvelle envie de voyage dans ce beau pays? Sûrement un peu des deux. Quand le cuisinier "s'obsessionne" pour la cuisine italienne, il prépare une panna cotta poire/amande.

Préparation: 20 minutes

Attente: 5 heures et 10 minutes

Cuisson: 10 minutes

Ingrédients pour 6 personnes:
- 30 cl de crème liquide à 35% de matière grasse
- 2 à 3 feuilles de gélatine (entre 3 et 4 g)
- 30 g de sucre 
- 6 cuillères à soupe de confiture ou compote de poire
- 2 belles poires
- 2 cuillères à café de sucre d'érable (ou de sirop d'érable à défaut)
- 1 cuillère à soupe d'amandes non salées, grossièrement hachées
- quelques gouttes d'extrait d'amande amère

Placez la gélatine dans un bol d'eau froide et laissez-la tremper 10 minutes. Versez la crème dans une casserole. Ajoutez le sucre. Mélangez et portez sur feu modéré. Dès que la crème frémit, ajoutez la gélatine (préalablement essorée entre vos mains). Mélangez intimement. Versez l'extrait d'amande. Commencez par 3 gouttes. Goûtez et ajoutez-en si vous ne le sentez pas assez. Versez la crème dans des petits verres. Attendez quelques instants et placez-les au frais. Laissez prendre pendant 5 heures au minimum.

Pelez les poires puis coupez-les en brunoise (éliminez le trognons). Faites-les sauter dans une poêle sans ajouter de matière grasse. Comptez 6 à 7 minutes de cuisson en remuant souvent. Ajoutez le sucre ou le sirop et laissez caraméliser 2 minutes. Réservez.

Sortez les panna cotta du frigo, Versez une cuillère à soupe de confiture ou de compote dans chaque verre. Ajoutez un peu de poires caramélisées. Parsemez d'amandes concassées. 

Variante:
Pour les plus gourmand(e)s, quelques pépites de chocolat peuvent venir compléter le dessert. 
Vous pouvez aussi déposer une ou deux feuilles de menthe sur les poires.

dimanche 17 mars 2019

Mon risotto aux épinards

Alors que je suis bloqué du dos depuis près de deux semaines, mon cerveau culinaire fait des voyages dans les cuisines d'ailleurs. Il rêve d'Orient, d'Italie, du Portugal et d'autres destinations plus ou moins lointaines. Ne pas pouvoir bouger me rend fou moi qui ne supporte pas de rester sans rien faire. Je suis plutôt du genre hyperactif, faisant 12 choses en même temps. J'ai parfois l'impression d'être une pieuvre. Parfois j'en rêve même car ce serait plus facile avec plus de bras! Alors que l'hiver est bientôt derrière nous et le printemps au coin de la rue, je pense déjà aux légumes verts qui ne manqueront pas de venir remplir mon frigo dans les semaines à venir. Une question me taraude en ce moment, aurai-je encore une période verte comme l'année dernière? Pour le savoir, venez faire un tour par ici! En attendant, c'est l'Italie qui me fait de l'oeil. Et plus particulièrement un de ses plats emblématiques: le risotto! Un de mes plats préférés alors que je n'aime pas le riz! Je continue ainsi ma série sur le risotto de couleur. Aujourd'hui, la couleur du printemps et celle de l'espoir. Quand le cuisinier déclare la saison des plats verts ouverte, il prépare un risotto aux épinards!

Préparation: 25 minutes

Cuisson: 30 minutes 

Ingrédients pour 4 personnes:
- 200 g d'épinards frais
- 200 g de riz spécial risotto
- 1 gros oignon
- 10 cl de vin blanc
- 750 ml de bouillon de légumes
- 30 g de beurre
- 20 g de parmesan râpé
- 4 tranches de jambon serrano
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 cuillère à café de bicarbonate
- sel, poivre

Faites chauffer une cuillère à soupe d'huile dans une poêle. Déposez-y les tranches de jambon. Laissez-les cuire 2 minutes sur chaque face. Quand elles sont croustillantes, déposez-les sur une assiette recouverte de papier absorbant. Réservez.

Rincez les épinards plusieurs fois puis égouttez-les. Plongez-les dans une grande casserole d'eau bouillante additionnée du bicarbonate. Comptez 30 secondes et récupérez-les avec une écumoire. Égouttez-les puis pressez-les entre vos mains pour éliminer le plus d'eau possible. Placez-les ensuite dans un verre doseur. Ajoutez l'huile d'olive. Mixez finement pour obtenir une sorte de purée. Réservez. 

Pelez et hachez l'oignon. Faites-le suer dans une poêle avec 20 g de beurre pendant 5 minutes ou jusqu'à ce qu'il soit translucide. Ajoutez alors le riz. Mélangez pendant 2 minutes pour bien l'enrober de matière grasse. Versez le vin et mélangez jusqu'à ce qu'il se soit évaporé. Versez ensuite le bouillon avec une louche. Attendez qu'il soit absorbé par le riz avant d'en rajouter. Mélangez régulièrement. Assaisonnez en cours de cuisson. Comptez une vingtaine de minutes pour que le riz soit cuit. Goûtez, il doit être encore un peu ferme. 

Ajoutez la purée d'épinards. Mélangez intimement. Ajoutez le beurre restant et le parmesan. Mélangez une dernière fois. Couvrez et laissez reposer 5 minutes. Servez le risotto dans des assiettes creuses et déposez une tranche de jambon sur le dessus. Un tour de moulin à poivre et à table!

vendredi 15 mars 2019

Mes légumes d'hiver rôtis

À force de passer de 20º à 11ºC d'un jour à l'autre je ne sais plus trop quelle saison c'est. À Paris il y a 15 jours c'était limite l'été. Du jamais vu pour un mois de février. À Barcelone, nous oscillons entre automne, printemps et hiver. Pas facile de suivre. Sur les étals des marchés les fraises sont déjà là depuis un moment(mais elles ne sont pas bonnes). On en perdrait presque le Nord avec tout ça. Heureusement, j'ai mon baromètre personnel, ma marchande de fruits et légumes préférée: Dolors (elle serait ravie de savoir qu'elle est mon baromètre). Avec elle pas d'erreur possible sur les produits de saison. Elle ne vend que ce qui pousse dans son jardin. Avec elle pas de fraises en janvier. Pas de tomates en mars non plus. Son étal suit le vrai rythme des saisons. Pour le moment, c'est pas vraiment la joie des super légumes mais bon c'est ça. Alors je m'adapte. Quitte à saturer parfois ou à me prendre de passion pour certains légumes à priori peu sexy. En haut de la liste: les choux de Bruxelles avec lesquels je me suis bien réconcilié cette année. Mais ça y est la saison de ces petits choux se termine. Bientôt d'autres légumes viendront. Et avec eux d'autres recettes. Peut-être verrez-vous le retour des plats tout verts comme l'année dernière... Affaire à suivre. Quand le cuisinier en finit avec les choux de Bruxelles c'est pour préparer des légumes d'hiver rôtis!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 45 minutes

Ingrédients:
- 400 g de pommes de terre grenailles
- 125 g de choux de Bruxelles (mes derniers)
- 4 belles carottes
- 1 grosse patate douce
- 1/2 fenouil
- 2 citrons bio
- 3 gousses d'ail 
- 5 petits oignons rouges (de la taille d'une échalote)
- 1 cuillère à café d'origan
- huile d'olive
- 2 cuillère à soupe de crème balsamique
- sel, poivre

Pelez les carottes et la patate douce. Rincez et séchez tous les légumes. Coupez les pommes de terre en 2 ou 4 selon leur taille, les carottes en tronçons, la patate douce en tranches, le fenouil en morceaux, les citrons en quartiers et les choux de Bruxelles en deux. Pelez les oignons et coupez-les en deux. Placez le tout sur une plaque allant au four. Ajoutez les gousses d'ail en chemise. Assaisonnez. Arrosez d'huile d'olive. Parsemez d'origan. Mélangez bien. 
Enfournez à 180ºC. Comptez une quarantaine de minutes pour que les légumes soient cuits. Remuez-les toutes les 10 minutes environ. Vérifiez la cuisson avec la pointe d'un couteau. 

Sortez la plaque du four. Arrosez les légumes de crème balsamique. Mélangez et remettez au four 5 minutes. Servez aussitôt! Vous pouvez ajouter une poignée d'olives kalamata et un peu de feta émietté sur vos légumes pour leur donner un air plus méditerranéen!

jeudi 14 mars 2019

Mes grilled cheese aux restes de gratin

Les restes. Vaste programme. Quand le repas est terminé, on rassemble les fonds de plats pour les mettre vite fait au frigo. Ensuite à chacun sa technique. Ayant été "traumatisé" par les sempiternels restes quand j'étais petit, je me suis promis quand ce serait moi le chef, je ne mangerais plus le même plat pendant des jours et des jours. Et j'ai tenu ma promesse! Maintenant que je suis aux commandes de la cuisine, chaque jour je prépare quelque chose de différent. Il est très rare que je ressorte le même plat deux jours de suite. Si cela arrive c'est parce qu'il s'agit d'un de ces plats qui sont meilleurs réchauffés ou parce que c'est un de nos préférés. Mais alors, que faire des restes? Et bien je les recycle. Je fais du neuf avec du vieux. Je transforme. Tout plutôt que jeter ou finir par être écoeuré du même plat! Le recyclage culinaire est une de mes passions! J'aime chercher comment utiliser ces petits restes pour en faire d'autres plats. Cela faisait un moment que je n'étais pas amusé avec les restes. Mon fameux Gratin de chou-fleur et brocoli a été le parfait prétexte pour m'y remettre! Quand le cuisinier recycle les restes de son gratin, il prépare des grilled cheese!

Préparation: 10 minutes

Cuisson: 10 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:
- 8 tranches de pain de mie aux céréales
- 300 g de gratin de légumes
- 80 g de fromage râpé
- 40 g de beurre
- 1 bonne pincée de thym séché

Faites fondre le beurre au micro-ondes. Badigeonnez les tranches de pain sur une seule face avec un pinceau de cuisine. 

Dans un saladier, écrasez grossièrement le reste de gratin à la fourchette en y incorporant le fromage râpé et le thym.

Garnissez 4 tranches de pain  (sur la face non beurrée) avec le gratin. Recouvrez des tranches de pain restantes (face beurrée vers le haut).

Faites chauffer une poêle. Quand elle est chaude, déposez-y les sandwiches. Laissez-les cuire 4 à 5 minutes de chaque côté sur feu moyen pour éviter que le pain ne brûle avant que le fromage ne soit fondu. 

Ils sont prêts quand ils sont bien dorés sur les deux faces. 
Dégustez-les tant qu'ils sont chauds avec quelques feuilles de salade ou pourquoi pas des frites de légumes!

Variante:
Pour une version "carnivore", ajoutez une tranche de jambon dans vos grilled-cheese, ou un reste de viande que vous coupez en petits morceaux et que vous ajoutez au gratin.

mercredi 13 mars 2019

Mon gratin de chou-fleur & brocoli

Quand je repense aux plats de mon enfance, je navigue entre adoration et dégoût le plus profond. Trois plats se disputent les plus mauvais souvenirs: les endives au jambon, le boeuf bourguignon et le pot-au-feu. C'était l'horreur absolue quand il y avait ça pour le dîner ou le déjeuner. Et pas moyen de négocier. Pas loin derrière, le foie de veau et la choucroute. Brrr rien que d'y penser, j'ai des frissons. En revanche, certains plats me mettaient en joie: le lapin en gibelotte, la blanquette de veau, les poivrons farcis, les poivrons au miel et le gratin de chou-fleur! C'était un des plats du mercredi. Ma maman ne travaillait pas et elle avait plus de temps pour cuisiner. Elle préparait des plats plus élaborés que les autres jours. J'adorais son gratin! Du chou-fleur, des pommes de terre, des tranches de bacon, des oeufs durs et de la béchamel. C'était ça les ingrédients du bonheur! Il y a peu, ma soeur me disait qu'elle avait refait la recette maternelle et qu'elle s'était régalée! Aussitôt, j'ai eu moi aussi envie de me refaire ce plat que j'aimais tant. Mais bien sûr, j'y ai mis mon grain de sel! Quand le cuisinier revisite un des plats de son enfance, il prépare un gratin de chou-fleur & brocoli!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 1h15

Ingrédients pour 6 personnes:
- 1 beau chou-fleur de 1kg environ
- 1 beau brocoli
- 3 pommes de terre moyennes
- 25 cl de crème liquide
- 20 g de beurre +  un peu pour le plat
- 1 oignon
- 60 g de fromage râpé (cheddar pour moi)
- 20 g de parmesan râpé
- 2 pincées de noix de muscade
- 1 cuillère à café de bicarbonate
- sel, poivre

Coupez le chou-fleur en deux. Détaillez une moitié en petits bouquets. Détaillez le brocoli en petits bouquets également. Pelez et rincez les pommes de terre. Portez une grande casserole d'eau à ébullition. Salez dès le premier bouillon. Plongez-y les bouquets de chou-fleur et laissez-les cuire 5 minutes. Récupérez-les avec une écumoire et égouttez-les bien. Placez-les sur un torchon propre. Plongez ensuite les pommes de terre dans la même casserole et laissez-les cuire 10 minutes. Récupérez-les et réservez-les. Ajoutez le bicarbonate à l'eau. Plongez-y maintenant les bouquets de brocoli et laissez-les cuire 3 minutes. Récupérez-les avec une écumoire et plongez-les dans un saladier d'eau glacée. Au bout d'une minute, égouttez-les. Placez-les sur un torchon.

Coupez le chou-fleur restant en morceaux. Plongez-les dans une grande casserole d'eau bouillante salée et laissez-les cuire 15 minutes. Vérifiez la cuisson, ils doivent être tendres. Égouttez-les. Pelez et hachez l'oignon, faites-le suer dans une casserole avec les 20 g de beurre. Quand il est translucide, ajoutez le chou-fleur en morceaux. Mélangez bien. Versez la crème et laissez cuire 2 minutes. Assaisonnez avec du poivre et la noix de muscade, ajoutez le parmesan. Mixez le tout avec un mixeur plongeant. 

Beurrez un plat à gratin. Versez une louche de sauce au chou-fleur dans le plat. Disposez la moitié des légumes. Versez la moitié de la sauce restante. Ajoutez le reste des légumes et terminez par la sauce. Enfournez à 180ºC. Laissez cuire 35 minutes. Sortez le plat du four et parsemez de fromage râpé. Remettez au four pour 10 minutes, le temps que ça gratine. 

Servez le gratin bien chaud ou faites-le réchauffer le lendemain! 

Variantes
Vous pouvez ajouter des oeufs durs et des tranches de bacon pour respecter la recette de ma maman! 
Vous pouvez changer le fromage que vous utilisez pour gratiner.  

mardi 12 mars 2019

Ma purée de potimarron avec des choux de Bruxelles sautés

Obsession. Encore une, toujours une. Quand je me découvre une passion culinaire, je sais que je ne vais pas m'en libérer facilement. Mes obsessions de cuisine sont nombreuses et se succèdent à un rythme plus ou moins effréné. Quelques unes comme ça me reviennent: le potimarron, les pois chiches, les citrons bergamote, le vert, le zaatar. À chaque fois, le même mode opératoire: cuisiner encore et toujours les mêmes ingrédients jusqu'à ce qu'une nouvelle obsession vienne supplanter la précédente. Celle du moment est née de mon intention de me réconcilier avec un légume qui me faisait froid dans le dos rien que d'y penser. La cantine m'avait traumatisé avec les choux de Bruxelles. Ces petits trucs verts, malodorants et trop cuits me donnaient la nausée dès la première bouchée. Les années ayant passé, je me suis dit que peut-être il suffisait de trouver la bonne manière de les préparer pour découvrir leur saveur cachée. Je m'évertue donc depuis quelques semaines à les cuisiner pour essayer de les apprécier à leur juste valeur. Quand le cuisinier a l'obsession qui dure, il prépare une purée de potimarron avec quelques choux de Bruxelles sautés!

Préparation: 25 minutes

Cuisson: 40 minutes

Ingrédients:
- 1 potimarron de 800 g environ
- 20 g de gingembre frais
- 2 gousses d'ail
- 250 g de choux de Bruxelles
- 300 g de champignons de Paris
- 1 oignon
- 20 g de beurre
- 1 cuillère à soupe de sauce soja
- 1 pincée de piment
- 1 cuillère à soupe de graines de tournesol
- 1 cuillère à soupe de noix de cajou
- 5 brins de coriandre
- huile d'olive
- sel, poivre

Torréfiez les noix de cajou quelques minutes dans une poêle sans matière grasse. Hachez-les grossièrement. Effeuillez et hachez la coriandre.

Rincez et séchez le potimarron. Coupez-le en tranches. Éliminez les graines. Placez les morceaux sur une plaque allant au four. Pelez et hachez le gingembre. Ajoutez-le au potimarron avec la gousse d'ail en chemise. Assaisonnez et arrosez d'huile d'olive. Enfournez à 180ºC et laissez cuire une 20aine de minutes. Vérifiez la cuisson. Placez le tout dans le bol de votre mixeur. Mixez finement pour obtenir une purée sans morceaux. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement si besoin. Maintenez la purée au chaud.

Coupez les pieds terreux des champignons. Coupez les champignons en quatre. Pelez et hachez l'oignon et la gousse d'ail restante. Faites-les suer dans une poêle pendant 5 minutes. Ajoutez les champignons. Laissez cuire jusqu'à ce que leur eau de végétation se soit évaporée. Versez la sauce soja et saupoudrez de piment. Poursuivez la cuisson quelques instants en augmentant le feu puis réservez au chaud. 

Ôtez les premières feuilles des choux de Bruxelles puis coupez les choux en deux ou quatre selon leur taille. Faites-les sauter dans une grande poêle avec une cuillère à soupe d'huile d'olive pendant 8 minutes. Ajoutez le beurre et poursuivez la cuisson pendant 2 minutes.

Disposez la purée dans des assiettes. Répartissez les choux de Bruxelles et les champignons sur la purée. Parsemez le tout de noix de cajou, graines de tournesol et coriandre. 

mercredi 6 mars 2019

Mes lentilles sautées au curry

À chaque fois c'est pareil. À peine rentré,  j'ai déjà envie de repartir. Je me surprends à regarder le ciel avec des étoiles dans les yeux. Je prends alors tous mes livres de voyage pour rêver d'ailleurs. À chacun de mes retours, je trouve Barcelone petite et ennuyeuse. Si je m'écoutais, je reprendrais ma valise aussitôt pour repartir en courant! À chaque fois, les mêmes envies: retourner en Asie, le Vietnam ou le Cambodge pour voir tout ce que je n'ai pas vu la première fois, découvrir l'Inde, aller enfin en Iran ou en Israel! Bref, partir et repartir. À défaut de prendre des avions, je prends mes livres et magazines de cuisine et je voyage au gré des recettes. Et puis les idées viennent et je reprends possession de mon cerveau culinaire et de ma cuisine. Et j'oublie le temps d'un plat mes envies d'ailleurs. Le voyage du jour dans mon assiette, c'est avec les lentilles que Vivien Paille m'a envoyées que je le fais. Quand le cuisinier a l'humeur voyageuse, il prépare des lentilles sautées au curry!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 45 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:
- 200 g de lentilles vertes du Berry
- 1 gros oignon
- 4 carottes
- 2 pommes de terre moyennes
- 12 tomates cerises
- 1 gousse d'ail
- 1 feuille de laurier
- 20 g de gingembre frais
- 3 cuillères à café de curry en poudre
- 2 cuillères à soupe d'huile de coco
- 1 pincée de chili flakes ou de piment en poudre
- 1 cuillère à café de curcuma en poudre
- 1/2 bouquet de coriandre
- 1/2 citron vert
- 20 cl de crème de coco
- sel, poivre

Rincez les lentilles. Placez-les dans une casserole avec 1 carotte pelée et coupée en morceaux, 1/4 de l'oignon et la feuille de laurier. Portez le tout à ébullition et respectez le temps de cuisson indiqué sur le paquet. Les miennes ont cuit en 20 minutes. Égouttez-les. Réservez.

Pelez et hachez la gousse d'ail, le gingembre et le reste d'oignon. Faites-les suer dans une grande poêle avec 1 cuillère à soupe d'huile de coco pendant 6 à 7 minutes sur feu modéré. Ajoutez le curry. Mélangez bien. Ajoutez les tomates cerises coupées en 4. Mélangez, assaisonnez et laissez cuire jusqu'à ce que les tomates soient réduites en purée. Réservez.

Pelez les carottes restantes et les pommes de terre puis coupez-les en petits cubes.  Faites-les sauter dans la même poêle avec une cuillère à soupe d'huile de coco. Remuez souvent et laissez cuire jusqu'à ce que les légumes soient tendres. Assaisonnez. Saupoudrez de piment et de curcuma en cours de cuisson. Ajoutez alors la coriandre ciselée. Mélangez intimement. Ajoutez ensuite le mélange oignon/ail/gingembre et les lentilles. Mélangez le tout. Arrosez de jus de citron vert. Enfin versez la crème de coco et 5 cl d'eau. Laissez cuire 2 minutes.

Servez les lentilles bien chaudes aussitôt. Vous pouvez aussi les réchauffer le lendemain.