dimanche 31 juillet 2016

Ma confiture rhubarbe/abricots (recette familiale)

























La semaine dernière, Normandie. À moi veaux, vaches, cochons, poules et bon air frais. Pendant de nombreuses années l'idée d'y aller me plongeait dans un abîme abyssal d'ennui (il faut dire que le village où nous allons compte à peine 500 âmes et que la 1ère ville digne de ce nom est à 20 minutes en voiture, le cauchemar quand on est ado).

Et bien aujourd'hui, c'est justement cet isolement que je recherche. Vivant dans une grande ville très bruyante, j'ai besoin de calme de temps en temps.

J'en ai passé des vacances dans ce fameux petit village! 
J'en ai des souvenirs!
Et notamment un: les confitures!
Je revois ma grand-mère dans sa cuisine, dénoyautant des tonnes d'abricots. Je vois encore ma tante tordre des torchons pour en extraire le jus de cassis pour en faire de la gelée. Je sens encore l'odeur de la confiture de mûre cuisant pendant des heures, je revois les pots se remplir. J'ai encore le goût de la confiture sur des grosses tartines de pain avec une légère (euh...en fait pas si légère que ça) couche de beurre.

Les confitures ont pour moi un vrai goût d'enfance.
Aujourd'hui, quand je rentre en cuisine pour en préparer, j'ai l'impression de reprendre le flambeau de ma mamie et de continuer cette histoire culinaire.

Pour la recette d'aujourd'hui, ma cousine préférée m'a donné de la rhubarbe. Elle sait mon amour pour cette plante. Et c'est avec ma tata Clo que j'ai trouvé l'idée de l'association avec les abricots!
Une vraie recette de famille.

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 30 minutes

Repos: 12 heures

Ingrédients pour 6 pots et demi (le demi c'est pour manger tout de suite ;-))

- 1,4 kg de rhubarbe
- 500 g d'abricots
- 1,100 kg de sucre
- 1/2 jus de citron
- 2 sachets de sucre vanillé

La veille, effilez la rhubarbe et coupez-la en tronçons. Cette étape prend pas mal de temps. Courage!

Dénoyautez les abricots et coupez-les en morceaux.

Placez le tout dans un saladier. 

Ajoutez les deux sucres et le jus de citron.
Mélangez.

Laissez reposer toute la nuit.

Faites préchauffer votre four à 100ºC.

Le lendemain, lavez les pots et les couvercles.

Remplissez-les d'eau. Placez-les sur une plaque allant au four. Enfournez et laissez stériliser pendant 20 minutes. 
À la sortie du four, videz les pots et les couvercles. Retournez-les sur un torchon propre et laissez s'égoutter.

Placez une petite assiette au congel.

Versez le mélange dans une grande casserole (en Normandie, j'ai pu utiliser ma bassine en cuivre). 

Portez le tout à ébullition sur feu assez vif en remuant constamment. 

Laissez cuire la confiture environ 30 minutes.
Vérifiez la cuisson en faisant tomber une goutte de confiture sur l'assiette sortie du congel, si elle se fige aussitôt, c'est cuit, si elle coule très vite, il manque encore quelques minutes.

Dès que la confiture est cuite, versez-la avec une louche dans les pots. Remplissez-les à ras-bords.

Placez les couvercles aussitôt et retournez les pots. Laissez refroidir complètement avant de les ranger dans vos placards.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire