vendredi 16 août 2019

Nos aubergines comme au resto chinois

Un jour de canicule, vraiment caniculaire. Un thermomètre qui dépasse les 40ºC. Un cuisinier qui en croise un autre, un peu pingouin sur les bords qui fond dès que les 25ºC sont dépassés. Une promenade culinaire grecque qui tourne court, une promenade boulangère qui ne prend pas. Et voici nos deux cuisiniers sous un soleil de plomb à la recherche d'un chouette endroit pour se sustenter. Le cuisinier expert, Dorian pour ne pas le citer,  qui a toujours 1000 bons plans dans son sac à dos, propose un resto chinois, bien loin de la version du coin de la rue. Une belle idée. Une découverte. Une nouvelle adresse à ajouter dans la liste des endroits où aller déjeuner. Un plat surtout s'est démarqué: des aubergines pimentées. Histoire d'avoir un peu plus chaud en cette journée de canicule. Quelques jours plus tard, quand les deux cuisiniers se sont retrouvés, il a été question de cuisine comme souvent. Et d'aubergines, légumes du moment. Ces fameuses aubergines. Une idée: essayer d'en proposer une version personnelle. Quand les cuisiniers se font une dernière recette pour la route, ils préparent des aubergines comme au resto chinois!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 20 minutes

Ingrédients:
- 8 aubergines chinoises
- 3 cuillères à soupe d'huile de tournesol
- 3 gousses d'ail
- 15 g de gingembre frais (soit environ 20 g avec la peau)
- 15 cl d'eau
- 1 cuillère à soupe de sauce sriracha
- 1 oignon frais
- 3 brins de basilic thaï

Pour la sauce:
- 2 cuillères à soupe de sauce d'huître
- 2 cuillères à soupe de sauce soja
- 2 cuillères à soupe de sucre de canne
- 1 cuillère à café de maïzena

Préparez la sauce: mélangez la sauce d'huître et celle de soja dans un bol avec la maïzena. Ajoutez le sucre. Vous devez obtenir une sauce bien lisse. Réservez.

Pelez et émincez l'oignon frais, même la partie verte. Pelez et hachez l'ail et le gingembre. Rincez le basilic thaï.

Rincez et séchez les aubergines puis coupez-les en deux dans le sens de la longueur puis en tronçons de 1,5 cm environ. Faites-les revenir dans un wok avec l'huile de tournesol pendant 4 minutes sur feu vif. Ajoutez l'ail et le gingembre. Poursuivez la cuisson pendant 2 minutes. Versez l'eau et la sauce sriracha, couvrez et laissez cuire jusqu'à ce que tout le liquide ait été absorbé. Vérifiez la cuisson des aubergines avec la pointe d'un couteau. Elles doivent être tendres. 

Quand les aubergines sont cuites, versez la sauce dessus et mélangez rapidement toujours sur le feu. Disposez-les encore chaudes dans un plat de service. Parsemez-les d'oignon et de basilic. Servez-les chaudes ou froides.

lundi 12 août 2019

Notre salade de betteraves aux baies

Quand on est invité chez les gens, il est de coutume d'apporter un petit quelque chose. Au choix: un bouquet de fleurs, une bouteille de vin, un dessert éventuellement. Moi souvent quand je suis invité, j'apporte... des ingrédients car c'est souvent moi qui cuisine chez les autres. Dans mon panier, les fruits et légumes de saison que j'ai pu trouver dans les différents magasins où je vais m'approvisionner. Quand Dorian m'a proposé une journée cuisine, après avoir sauté de joie quelques secondes, j'ai tout de suite pensé à ce que j'allais apporter. Dans mon panier ce lundi-là, il y avait: du pain au charbon et au sésame (cf ma recette d'hier), des betteraves venues de Normandie, de la feta (de l'épicerie grecque qui était fermée le fameux jour caniculaire), des aubergines chinoises achetées dans le quartier chinois et un petit crottin de chèvre trouvé sur le marché d'Aligre.  Les aubergines ont voyagé au gré de notre inspiration. Le pain s'est fait "bruschettiser". Il nous restait les betteraves à cuisiner. Une idée de salade cruite et puis quelques fruits qui traînaient dans le frigo de l'ami Dorian sont venus compléter le tableau. Quand les cuisiniers se racontent des salades, ils en préparent une cruite avec des betteraves et des baies.

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 1h15

Ingrédients:
- 6 betteraves (jaunes, violettes) 
- 1 betterave chioggia
- 1 cuillère à soupe de groseilles rouges
- 1 cuillère à soupe de groseilles blanches
- quelques framboises
- 1/2 crottin de chèvre
- quelques feuilles de menthe
- quelques feuilles d'oseille pourpre

Pour la sauce:
- 50 g de framboises
- 4 cuillères à soupe d'huile
- 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre
- 2 cuillères à café de sucre
- sel, poivre

Placez les 6 betteraves sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Enfournez à 180ºC et laissez cuire environ 1h15. Vérifiez la cuisson avec la pointe d'un couteau. Laissez-les refroidir avant de les peler et de les couper en quartiers. 

Pelez et rincez la betterave chioggia. Taillez-la en très fines tranches avec une mandoline. Coupez le fromage en copeaux. 

Préparez la sauce: mixez les framboises avec le sucre. Écrasez-les dans une passoire pour éliminer les pépins. Placez le coulis obtenu dans un petit saladier. Ajoutez le vinaigre et l'huile. Assaisonnez. Mixez avec un mixeur plongeant. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement si besoin.

Placez les quartiers de betterave dans un plat. Ajoutez les pétales de betterave crue et les copeaux de fromage. Parsemez de feuilles de menthe et d'oseille. Ajoutez les groseilles et les framboises. Arrosez de sauce. Donnez un tour de moulin de poivre, ajoutez une pincée de sel. 
C'est prêt!

dimanche 11 août 2019

Notre bruschetta en rouge et noir


Un jour de canicule à Paris où tout le monde cherchait à se terrer, à trouver la fraîcheur ou en tout cas à fuir la chaleur! Tout le monde? Non, car deux cuisiniers en herbe avaient justement décidé de parcourir les rues de Paris pour une journée cuisine sans cuisine. Au programme: la Grèce et des boulangeries. Pour cause de "trop chaud" ou de fermeture hebdomadaire, nous avons eu quelques rendez-vous manqués avec les uns ou les autres. Qu'à cela ne tienne, la journée fut bonne (même si très très chaude). N'étant pas du genre à rester sur un rendez-vous manqué je suis donc retourné là où nous n'avions pas pu aller la première fois. Bien décidé à goûter à tout ce que je pourrais. C'est comme ça que j'ai poussé la porte d'une boulangerie qui je pense va devenir mon repaire à Paris: The French Bastards! C'est donc avec un morceau de leur pain noir au charbon et au sésame que je me suis rendu chez mon amidole Dorian avec une idée derrière la tête! Quand les cuisiniers se replongent dans leurs souvenirs musicaux, ils préparent une bruschetta en rouge et noir!

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 10 minutes

Ingrédients pour 4 tartines:
- 4 tranches de pain noir au charbon (ou d'un autre si vous n'en trouvez pas)
- 4 belles tomates 
- 6 brins de thym
- 1 cuillère à soupe de petites feuilles de basilic
- 1 cuillère à soupe de feuilles d'origan
- 1/4 de crottin de chèvre un peu sec
- 1 pincée de sucre
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
- quelques gouttes de crème balsamique
- sel, poivre

Rincez et séchez les tomates puis coupez-les en 8 quartiers en éliminant le pédoncule. Faites chauffer l'huile dans une poêle. Quand elle est chaude, déposez-y les tomates. Laissez cuire une dizaine de minutes en les retournant de temps en temps (délicatement pour ne pas les écraser). Ajoutez le sucre à mi-cuisson. Assaisonnez et ajoutez le thym ainsi que l'origan quand les tomates sont presque cuites. Laissez-les refroidir.

Sur une tranche de pain, déposez 1/4 des tomates. Coupez le crottin en copeaux et intercalez-les entre les tomates. Décorez avec le basilic. Arrosez de quelques gouttes de crème balsamique et d'un filet d'huile d'olive. Donnez un tour de moulin à poivre. Procédez de même avec le reste des ingrédients!

samedi 10 août 2019

Nos aubergines à la Coréenne

S'il y a des moments que j'attends avec autant d'impatience que mes promenade en solitaire dans Paris, ce sont bien ceux que je passe avec Dorian. Car maintenant c'est acté, nous nous croisons presque à chaque fois que je suis de passage en France. Parfois, nous nous retrouvons autour d'un théfé (thé pour moi, café pour lui), parfois nous arpentons les rues de la capitale à la recherche de bonnes adresses (parfois nous le faisons quand il fait 42,6ºC à Paris!) et parfois, nous nous donnons rendez-vous chez lui pour des journées cuisine plus ou moins productives en fonction de l'humeur du jour. Cet été, nous avons donc fait les trois choses: une journée balade dans Paris, une journée cuisine et un moment théfé. En cuisine, nous sommes comme deux apprentis sorciers qui s'amusent à mélanger des trucs et des machins pour voir ce que ça va donner. S'il n'y avait que nous ces journées pourraient durer toute la journée et toute la nuit tellement nous sommes concentrés au-dessus des marmites/poêles et autres saladiers! Pour cette fois-ci, nous avions évoqué des aubergines. Chacun de son côté est donc arrivé avec quelques aubergines sous le bras. Un souvenir de restaurant chinois. Un ingrédient manquant. Une sauce vraiment bonne. Quand les cuisiniers se croisent, parfois il est question de faire voyager les légumes pour préparer des aubergines à la coréenne.

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 25 minutes

Ingrédients:
- 6 aubergines chinoises (longues et fines)
- 50 g de pâte de soja (dans les épiceries asiatiques)
- 50 g de miel
- 3 cl d'eau tiède
- 1 cuillère à café de pâte de piment
- 1 cuillère à café d'huile de sésame
- 1 oignon frais
- 5 brins de coriandre
- huile de tournesol

Rincez et séchez les aubergines. Coupez-les en deux dans le sens de la longueur en gardant les queues. Quadrillez-les en utilisant la pointe d'un couteau (en veillant à ne pas transpercer la peau). Badigeonnez-les d'huile. Enfournez-les à 180ºC pendant 15 minutes. La chair doit être cuite mais encore un peu ferme.

Pendant que les aubergines cuisent, préparez la sauce en mélangeant dans un bol: la pâte de soja, la pâte de piment, le miel, l'eau et l'huile de sésame. Vous devez obtenir une sauce bien lisse.

Quand les aubergines sont prêtes, badigeonnez-les de sauce avec un pinceau de cuisine. Remettez au four pour 10 minutes supplémentaires de cuisson.

Pelez puis émincez l'oignon très finement. Rincez, séchez puis ciselez la coriandre. Laissez les aubergines refroidir quelques minutes à la sortie du four. Remettez un petit coup de sauce pour qu'elles soient bien brillantes. Parsemez-les de coriandre et d'oignon. Servez-les avec du riz basmati!

jeudi 8 août 2019

Ma tartinade de courgette et feta

Tout a une fin. Les fêtes, les vacances, la saison des fraises. Alors que je m'apprête à quitter Paris, je me replonge dans mes souvenirs du temps passé ici. Ce séjour a comme toujours été riche en super moments avec mes ami(e)s. J'ai parcouru la ville de long en large à la recherche d'ingrédients, pour retrouver mes copines ou simplement pour la plaisir de marcher. Au compteur, pas moins de 20km à pied par jour! Et puis il y a eu des recettes aussi, quelques unes, pas beaucoup car j'ai finalement été pas mal occupé en dehors de la cuisine des un(e)s et des autres. Il me reste une recette à refaire lors de mon retour car je n'ai pas fait la photo, une tarte fine aux courgettes puisque je suis un peu en mode "courgette" malgré tout. La saison bat son plein mais quand-même je me dis qu'il faut bien en profiter avant que ce ne soit fini! Et ce sont des courgettes qui m'ont fait de l'oeil quand je suis arrivé à Paris. Un dîner avec mes meilleures amies, une occasion pour leur faire plaisir. Quand le cuisinier cuisine pour l'apéro, il prépare une tartinade "courgette et feta" (parce que je suis aussi en mode feta).

Préparation: 25 minutes

Cuisson : 45 minutes

Ingrédients pour 4/6 personnes:
- 1 kg de courgettes
- 2 gros oignons
- 1 brin de romarin
- 2 brins de thym
- 1 citron confit
- 250 g de feta
- 5 brins de menthe
- huile d'olive
- sel, poivre

Rincez et séchez les courgettes. Coupez-les en tronçons. Placez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Pelez et hachez les oignons. Ajoutez-les sur la plaque. Ajoutez le romarin et le thym hachés. Arrosez d'huile d'olive et assaisonnez. Mélangez le tout. Enfournez à 180ºC et laissez cuire 45 minutes environ en mélangeant 2 ou 3 fois en cours de cuisson. 

Égouttez la feta et placez-la sur du papier absorbant pour éliminer le plus d'humidité possible. Ôtez la pulpe du citron confit et hachez la peau. Rincez, séchez puis hachez la menthe.

Quand les courgettes sont cuites, laissez-les refroidir. Écrasez-les alors avec une fourchette tout en ajoutant la feta. Il doit rester des petits morceaux. Ajoutez le citron confit et la menthe. Mélangez. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement si besoin.

Servez sur des tranches de pain grillé.

lundi 5 août 2019

Mes roulés de courgettes/jambon/feta

J'aime cuisiner pour les autres. Depuis que j'ai commencé mon aventure bloguienne, ce qui me motive en cuisine c'est l'idée du partage. Et je peux vous dire que je mets toujours la même passion dans toutes mes recettes, qu'elles soient pour moi, pour mes ami(e)s ou pour des commandes. J'ai envie de faire plaisir aux autres, de leur faire aimer les légumes comme moi je les aime, de les faire voyager dans leur assiette en leur faisant découvrir les légumes comme ils ne les mangent peut-être pas. Je suis donc toujours prêt à dégainer ma spatule ou ma cuiller en bois à la moindre occasion. Je fais alors confiance à ma créativité et je vais faire le marché avec une certaine excitation! Après un dîner à 4, un dîner plus tranquille mais toujours au paradis. Un dîner réalisé avec ce qu'il y avait dans le frigo: des courgettes, de la feta, du jambon et du basilic. Une vraie recette d'été! Quand le cuisinier dîne en tête à tête avec sa grande amie, il prépare des roulés de courgettes/feta et jambon!

Préparation: 25 minutes

Cuisson: 15 minutes

Ingrédients:
- 1 courgette
- 90 g de jambon cru
- 60 g de feta
- 4 brins de basilic
- huile d'olive
- thym séché
- sel, poivre

Rincez et séchez la courgette. Taillez-la en fines tranches dans les sens de la longueur (avec une mandoline c'est plus facile). Placez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Badigeonnez-les d'huile d'olive. Assaisonnez et parsemez de thym. Enfournez à 180ºC. Laissez cuire une quinzaine de minutes. Laissez refroidir.

Coupez les tranches de jambon en 2 dans le sens de la longueur. Rincez et séchez le basilic. Coupez la feta en tronçons de la largeur d'une tranche de courgette.

Prenez une tranche de courgette. Recouvrez-la d'une tranche de jambon. Déposez une feuille de basilic sur une extrémité et un morceau de feta par-dessus. Roulez la courgette en serrant bien. Recommencez avec le reste des ingrédients.

Servez à température ambiante. 

Mes champignons farcis

Quand je reviens à Paris, je retrouve mon paradis et même mon "Paridis". Je déambule dans les rues, je longe la Seine pendant des heures, je parcours la ville à la recherche d'ingrédients, de boulangeries, d'épiceries et de marchés. Je passe des heures à marcher, refusant de prendre le métro quand ce n'est pas absolument nécessaire. Parfois, je me lève très tôt pour avoir le plaisir d'avoir la ville pour moi. Mais que serait Paris sans mes amis? Presque 15 ans que je vis loin de ma ville de coeur et pourtant mes amitiés ont survécu au déménagement. Et de nouvelles sont arrivées (cf ma recette de ballotins d'aubergine). Avec les amis, il y a toujours de super moments en perspective. Cette fois-ci c'est avec ma grande amie A, que Paris a eu une saveur particulière. Un bateau, 3 jours hors du temps, hors les murs et pourtant pas si loin. Un dîner avec des amis à elle, une soirée en tête à tête, un voyage dans le temps. Le paridis est monté d'un cran! Quand le cuisinier va faire un tour au paradis, il prépare des champignons farcis!

Préparation: 25 minutes

Cuisson: 20 minutes 

Ingrédients pour 4 personnes:
- 14 gros champignons de Paris
- 1 oignon
- 1 poivron rouge
- 2 tomates
- 4 brins de thym
- 1 brin de romarin
- 1 cuillère à café d'origan
- huile d'olive
- sel, poivre

Ôtez les pieds des champignons. Rincez et séchez les têtes ainsi que le poivron et les tomates. Hachez-en 2. Réservez les autres. Pelez et hachez l'oignon. Coupez le poivron et les tomates en brunoise. Placez les tomates dans une passoire. Hachez le romarin.

Faites chauffer une cuillère à soupe d'huile dans une poêle. Faites-y suer l'oignon pendant 7 à 8 minutes sur feu modéré. Ajoutez alors le poivron. Mélangez et laissez cuire 7 à 8 minutes en remuant souvent. Si le tout attache, baissez un peu le feu et ajoutez une cuillère à soupe d'huile. Assaisonnez. Ajoutez 3 brins de thym, l'origan et le romarin. Ajoutez la brunoise de champignons. Poursuivez la cuisson jusqu'à ce que leur eau de végétation se soit évaporée. Hors du feu ajoutez les tomates. Mélangez. 

Garnissez les champignons avec la farce. Arrosez d'un filet d'huile d'olive. Donnez un tour de moulin à poivre. Décorez avec le thym restant. 

dimanche 4 août 2019

Mes ballotins d'aubergine au chèvre

Et si c'était reparti pour un tour? L'obsession des aubergines serait-elle revenue? Je me pose la question car à chaque fois que j'en croise depuis quelques jours, je sens des palpitations et des envies culinaires! Je vois des steaks d'aubergine, je vois des aubergines avec une sauce teriyaki et d'autres choses encore. Il a fallu une rencontre pour que l'aubergine revienne me hanter. Une re-rencontre en fait... Croiser une blogueuse, instit mais pas vraiment dans les clichés lors d'un festival de blogueurs et sentir aussitôt une connexion, se dire que c'est dommage qu'on n'habite pas plus près sinon il serait question d'une grande amitié entre nous. Et puis le temps passant et les commentaires se succédant sur des stories ou des posts de recettes, l'envie commune de se revoir a fait qu'une journée pour cuisiner a été organisée. Et quelle journée! La magie de la rencontre était au rendez-vous. De cuisine, il en a bien sûr été question mais pas que. Pour la rencontre, je suis allé faire le plein de légumes au marché d'Aligre, mon repaire de courses quand je suis à Paris. Et qu'est ce qui m'a fait de l'oeil? Des aubergines!! Quand le cuisinier croise Céline du blog Mon maraîcher à la casserole, il est question d'amitié, de cuisine et il prépare des ballotins d'aubergine au chèvre! 

Préparation: 25 minutes

Cuisson: 45 minutes

Ingrédients pour 4 ballotins:
- 3 aubergines
- 1 oignon
- 65 g de tomates séchées
- 10 olives noires
- 2 fromages de chèvre "bouchons de Sancerre"
- 1/2 bouquet de basilic
- 2 tomates "coeur de boeuf" pas trop grosses
- 1 cuiller à café de thym séché
- huile d'olive
- sel, poivre

Rincez et séchez les aubergines avant de les couper en fines tranches dans le sens de la longueur. Réservez les extrémités. Placez les tranches sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Badigeonnez-les d'huile d'olive avec un pinceau de cuisine. Assaisonnez et parsemez de thym séché. Enfournez à 180ºC et laissez cuire une 15 de minutes. Elles doivent être tendres. Vous devrez peut-être faire deux fournées. Réservez sur une assiette.

Pelez et hachez l'oignon. Hachez les tomates séchées et les olives. Rincez et séchez les tomates fraîches puis coupez-les en dés. Taillez les chutes d'aubergine réservées en petits dés. Coupez les bouchons en tranches.

Faites suer l'oignon dans une poêle avec une cuiller à soupe d'huile pendant 5 minutes. Quand il devient translucide, ajoutez les olives noires et les tomates séchées. Poursuivez la cuisson 5 minutes avant d'ajouter les chutes d'aubergine coupées en dés. Laissez cuire le tout 7 à 8 minutes pour que celles-ci soient tendres. Enfin ajoutez les tomates fraîches et laissez réduire jusqu'à ce que vous obteniez une compotée sèche sans liquide. Assaisonnez en cours de cuisson. Quand la compotée est prête, ajoutez le basilic rincé et haché. Mélangez. 

Prenez 2 tranches d'aubergine superposez-les pour former une croix. Déposez une bonne cuiller à café de compotée au centre de la croix. Ajoutez quelques tranches de fromage de chèvre. Rabattez les tranches d'aubergine vers le centre. Donnez un tour de moulin à poivre et parsemez de feuilles de basilic. Arrosez d'un filet d'huile d'olive. Et c'est tout!

Recette testée et approuvée par ma nouvelle amie et par un juge de 4 et 1/2 très intransigeant!

vendredi 2 août 2019

Ma panzanella revisitée


Quelques jours en Normandie en famille. Les vaches, les ânes, les cigognes. L'odeur du foin. Le goût du beurre et de la crème. La mer qui sent l'iode. Le vert à perte de vue. Les couchers de soleil dans les marais. Le silence de la nuit. Les marchés locaux. J'aime. Quitter Paris pour quelques jours. Retrouver le plaisir des choses simples. Vivre à un autre rythme. Faire des confitures dans ma bassine en cuivre. Me balader pendant des heures. J'aime ces moments. Et parfois j'arrive même à déconnecter de la cuisine et à me laisser porter par la douceur de vivre. et puis parfois, une recette me prend et je me retrouve derrière les fourneaux en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Un déjeuner barbecue avec saucisses et merguez au menu. Pas envie de viande ce jour-là. J'ai donc fouillé la maison à la recherche de légumes à cuisiner. Une idée avait germé. Quand le cuisinier improvise un déjeuner, il prépare une panzanella à sa façon. 

Préparation: 15 minutes 

Cuisson: 20 minutes

Ingrédients:
- 1 courgette jaune
- 1 courgette verte 
- 1 petit poivron rouge
- 1 tomate charnue type "cornue" ou coeur de boeuf
- 2 gros oignons
- 5 brins de thym
- 2 tranches de pain de campagne un peu rassis
- 1 pincée de piment
- huile d'olive
- sel, poivre

Pelez et hachez les oignons. Rincez et séchez les courgettes, la tomate et le poivron. Coupez les légumes en brunoise (éliminez les pépins et les membranes du poivron).

Faites chauffer une cuillère à soupe d'huile dans une poêle et faites-y suer les oignons sur feu modéré pendant 7 à 8 minutes. Ajoutez les dés de courgettes, de poivron et 1 cuillère à soupe d'huile d'olive. Poursuivez la cuisson pendant 7 à 8 minutes. Assaisonnez, ajoutez le thym et le piment. Les légumes doivent être cuits mais encore légèrement légèrement croquants. Laissez refroidir quelques minutes puis ajoutez les dés de tomate. Mélangez.

Coupez les tranches de pain en cubes. Placez-les dans un bol. Ajoutez une cuillère à soupe d'huile. Poivrez. Mélangez. Passez-les dans une poêle et laissez-les griller sur toutes leurs faces en mélangeant souvent. Quand ils sont dorés et croustillants, épongez-les sur du papier absorbant.

Servez les légumes dans des petits bols. Ajoutez quelques croûtons. Mélangez. Et à table!!

jeudi 1 août 2019

Mes aubergines et leur sauce au yaourt

Je ne vais pas retomber dans ma phase aubergine mais bon je ne vais pas les éviter non plus. L'obsession étant passée, je laisse libre cours à mes envies. Je les prends comme elles viennent. Si l'envie du jour m'entraîne vers des courgettes, je la suis, si c'est vers des tomates, je suis aussi. Aujourd'hui, ni les unes ni les autres. Aujourd'hui, j'ai eu envie d'aubergines. Une occasion spéciale, un dîner avec des amies. Le marché, toujours pour y trouver l'inspiration. L'Orient comme influence, encore. Un souvenir de sandwich de la rue des Rosiers à Paris. Une entorse, pour une fois pas de four. Une recette végétarienne forcément car la viande et moi ne sommes plus très amis depuis quelque temps. Une recette rapide et qui fait voyager. Quand le cuisinier dîne avec ses meilleures amies, il leur prépare des aubergines avec une sauce au yaourt.

Préparation: 25 minutes

Cuisson: 20 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:
- 2 belles aubergines
- 6 cuillères à soupe de yaourt grec
- le jus d'un citron
- 1 citron
- 1 cuillère à soupe de tahini
- 2 pincées de zaatar
- 2 pincées de sumac
- 5 brins de menthe 
- 5 brins de coriandre
- huile d'olive
- sel, poivre

Préparez la sauce: mélangez le yaourt, le jus de citron, le tahini et 2 cuillères à soupe d'huile dans un bol. Si la sauce vous semble un peu épaisse, ajoutez un peu d'eau. Assaisonnez. Saupoudrez de zaatar et de sumac. Réservez au frais.

Rincez et séchez les aubergines avant de les couper en rondelles d'environ 1cm d'épaisseur. Faites chauffer une poêle en y versant 1 cm d'huile d'olive. Quand elle est chaude, déposez-y des tranches d'aubergines. Laissez-les cuire jusqu'à coloration puis retournez-les. Elles doivent être très tendres. Épongez-les sur du papier absorbant. Recommencez avec le reste des rondelles en ajoutant de l'huile si besoin. 

Rincez et séchez les herbes. Gardez les plus petites feuilles, hachez le reste. Coupez le citron en quartiers.

Placez les aubergines sur un plat. Parsemez-les d'herbes. Assaisonnez. Placez le bol de sauce au centre du plat. Décorez avec les feuilles de menthe et de coriandre réservées. Servez avec les quartiers de citron. 

lundi 29 juillet 2019

Mes wraps aux légumes grillés

Les pique-nique. C'est la pleine saison de ces repas sur l'herbe ou sur la plage. Un sac, des lunettes de soleil, des boissons bien fraîches et quelques trucs à grignoter sous les arbres ou les pieds dans l'eau. J'adore les pique-nique! Enfin j'adore surtout préparer des recettes pour les pique-nique. Et ce que je prépare est à des années lumières de ceux que mes parents préparaient. Bien sûr pas de jambon/beurre, encore moins de rôti de porc ou rosbif froids avec de la mayo, oublié le typique paquet de chips sans parler des oeufs durs. J'aime préparer de vrais plats ou de purs sandwiches pour les déguster à l'air libre. À Barcelone, le plaisir des beaux jours, c'est de partir à la plage pour le déjeuner ou le dîner. Un bain de mer puis de soleil et un pique-nique! Dommage qu'il faille dire au revoir un jour à l'été un jour. Quand le cuisinier prépare un pique-nique pour aller à la plage, il fait des wraps aux légumes grillés et au halloumi.

Préparation: 25 minutes

Cuisson: 30 minutes

Ingrédients pour 6 wraps:
- 6 tortillas de blé (au rayon produits du monde)
- 1 courgette
- 1 aubergine
- 250 g de halloumi
- 1/2 bouquet de coriandre
- 2 cuillères à café de zaatar

Pour le houmous:
- 200 g de pois chiches cuits 
- 1 cuillère à soupe de tahini
- 1/2 jus de citron
- 1/2 cuillère à café de cumin moulu
- 1 pincée de piment

- huile d'olive
- sel, poivre

Rincez et séchez l'aubergine et la courgette puis détaillez-les en tranches dans le sens de la longueur. Placez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Badigeonnez-les d'huile avec un pinceau de cuisine sur chaque face. Assaisonnez-les et saupoudrez-les de zaatar. Enfournez à 180º et laissez cuire environ 15 minutes. Vous devrez sûrement faire deux fournées. Laissez les légumes refroidir. 

Placez tous les ingrédients de l'houmous dans le bol de votre mixeur. Mixez finement tout en versant de l'huile d'olive. Vous devez obtenir un houmous très lisse et onctueux. Assaisonnez. 

Coupez le fromage en tranches épaisses. Faites-le griller dans une poêle sans matière grasse 2 à 3 minutes par face. Rincez, séchez et hachez la coriandre.

Montage: étalez de l'houmous sur une tortilla. Placez quelques tranches de légumes vers le bas. Ajoutez une tranche de halloumi coupée en deux. Parsemez de coriandre. Commencez à rouler. Rabattez les bords vers le centre et continuez à rouler. 

Des wraps aux saveurs libanaises parce que le cuisinier ne se refait pas... 


mercredi 24 juillet 2019

Mes tea-cakes à la confiture

PÂTISSERIE. Longtemps j'ai aimé manger des gâteaux. Et quand je parle de gâteaux, je parle de moka, de Paris-Brest, de Saint-Honoré, d'opéra et autres tarte au citron. Et oui j'étais très, très gourmand. Avec le temps va, tout s'en va et les goûts changent. Aujourd'hui, je ne mange presque plus jamais de desserts et je peux compter sur les doigts d'une main les fois où je mange une pâtisserie. Aujourd'hui, je suis accro aux légumes et plus du tout aux gâteaux (y a encore le chocolat qui fait de la résistance...mais chut!). Quant à faire de la pâtisserie, ça c'est une autre affaire. J'ai longtemps évité le problème. Et puis pour passer mon CAP, il a fallu que je m'y colle un peu et puis boosté par Dorian, j'ai essayé. Je ne suis pas encore un chef pâtissier de renom mais au moins j'essaie de faire quelque chose quand je peux même si je ne suis toujours pas fan des gâteaux. D'ailleurs quand je fais de la pâtisserie, j'apporte le fruit de mon travail à l'école ou j'en donne autour de moi. Mais bon je sais aussi que je dois persévérer dans ce domaine et avancer comme dans le reste, sortir de ma zone de confort...encore du travail en perspective. Quand le cuisinier a une commande de mini gâteaux d'anniversaire, il prépare des tea-cakes à la confiture de fraise.

Préparation: 30 minutes

Repos: 30 minutes

Cuisson: 18 minutes

Ingrédients pour environ 40 tea-cakes:
- 260 g de farine
- 95 g de poudre d'amande
- 150 g de sucre
- 225 g de beurre mou
- 1 pincée de fleur de sel
- 1/2 cuillère à café de levure chimique
- 1 cuillère à café d'extrait de vanille
- 1 cuillère à café d'extrait d'amande amère
- de la confiture maison de préférence 
- sucre glace

Placez la farine, le sel, la levure et la poudre d'amande dans le bol de votre robot. Mixez en utilisant la fonction "pulse", 2 ou 3 pulsations suffisent. 

Ajoutez le beurre, la vanille et l'amande amère. Mixez jusqu'à ce que vous obteniez une pâte homogène et souple. Filmez la pâte et placez-la au frais 30 minutes minimum. Chemisez des moules à mini-muffins avec des caissettes en papier. 

Prélevez une portion de pâte (j'ai pesé pour que toutes aient le même poids: 17g). Formez une boule. Placez-la dans un moule. Recommencez jusqu'à épuisement de la pâte. 

Avec votre petit doigt, réalisez un puits au centre de chaque boule. Versez-y ensuite un peu de confiture pour remplir chaque puits. 

Enfournez à 180ºC. Laissez cuire entre 15 et 18 minutes. Les tea-cakes doivent être légèrement dorés sur les bords. Laissez-les refroidir 5 minutes sur la plaque avant de placer le moule sur une grille. Attendez encore 5 minutes avant de les sortir des alvéoles. Attention ils sont très friables! Laissez-les complètement refroidir avant de les saupoudrer de sucre glace.

lundi 22 juillet 2019

Mes presque lasagnes courgettes/tomates/feta

Parfois dès que je mets un pied hors du lit, je sais exactement à quoi va ressembler ma journée culinaire. Je fais les courses en fonction et ça va tout seul. Et puis parfois c'est le flou le plus total. Je me traîne comme une âme en peine dans l'appartement à la recette d'une idée, même toute petite. Je passe alors beaucoup de temps à fouiller dans mes archives, dans mes livres, dans mes revues ou sur la toile pour trouver de l'inspiration. L'angoissante question du "qu'est ce que je peux bien cuisiner?" ne me lâche pas les pantoufles. Alors je passe par plein de phases et de recettes parfois très farfelues. Et puis au bout d'un moment quelque chose apparaît. Une petite idée. Même toute petite. C'est un peu ce qui s'est passé pour ma recette d'aujourd'hui... Quand le cuisinier a des courgettes plein le frigo, il prépare des presque lasagnes courgettes/tomates/feta.

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 1h15

Attente: 2 heures

Ingrédients:
- 2 belles courgettes
- 800 g de tomates cerises
- 60 g de feta
- 10 brins de basilic
- 10 g de sucre en poudre
- 1 cuillère à café d'origan
- 2 cuillères à café de zaatar
- huile d'olive
- sel, poivre

Rincez et séchez les courgettes et les tomates. Coupez les courgettes en fines tranches avec une mandoline ou un couteau fin. Placez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Badigeonnez-les d'huile d'olive avec un pinceau, Assaisonnez, parsemez de zaatar. Enfournez à 180ºC et laissez-les cuire 15 minutes environ. Les tranches doivent être tendres et dorées. Vous devrez sûrement faire plusieurs fournées. Réservez.

Quand les courgettes sont cuites, placez les tomates sur la même plaque. Assaisonnez. Saupoudrez d'origan et de sucre. Arrosez le tout d'huile d'olive. Mélangez intimement. Enfournez 200ºC. Comptez 25 minutes de cuisson. Les tomates doivent être flétries, comme confites. Remuez une ou deux fois en cours de cuisson. Réservez.

Récupérez le jus des tomates sur la plaque. Versez-en un peu dans le fond d'un plat. Disposez des tranches de courgette dans le plat pour en recouvrir le fond. Ajoutez une couche de tomates rôties. Parsemez de feta et de feuilles de basilic. Recommencez jusqu'à épuisement des ingrédients. Terminez par une couche de courgettes. Déposez quelques feuilles de basilic et placez le plat au frigo.

Servez les presque lasagnes bien froides avec une bonne salade verte!

Mes tomates farcies végétariennes

Quand je pense aux tomates farcies, je me replonge dans mon enfance. J'ai 5 ans. Un mercredi. Je suis chez ma nourrice et elle me dit que pour le déjeuner c'est "tomates farcies" au menu. Une fois les tomates servies, une nausée me prend. Les tomates ne passent pas. Il m'a fallu pas mal de temps pour y revenir et finalement apprendre à les apprécier. Avec le temps, je me suis de nouveau fâché avec les tomates farcies et j'ai trouvé la cause de mon désamour: la chair à saucisse que ma maman mettait dedans. En arrivant à Barcelone, j'ai renoncé à farcir les tomates, leur préférant de loin les poivrons avec une farce toute personnelle. Aujourd'hui, la viande a quelques peu déserté ma cuisine alors je cherche des alternatives. En période de grosse chaleur estivale, un jour où pour une fois l'allumage de four était vraiment de la folie, je me suis dit que des tomates farcies, pourquoi pas. Pas de cuisson, pas de viande. Idée parfaite pour une réconciliation! Quand le cuisinier revisite un classique de son enfance, il prépare des tomates farcies végétariennes. 

Préparation: 20 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:
- 4 tomates 
- 150 g de semoule fine
- 150 g d'eau bouillante
- 50 g de tomates séchées
- 50 g d'olives noires
- 50 g de feta
- 2 cuillères à soupe de pesto
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
- quelques feuilles de basilic
- 1 cuillère à soupe de pignons
- sel, poivre

Ôtez les chapeaux des tomates. Évidez-les et retournez-les sur du papier absorbant.

Placez la semoule dans un saladier. Versez l'eau dessus. Couvrez et laissez reposer 5 minutes avant d'égrainer avec une fourchette. Ajoutez l'huile d'olive et le pesto puis assaisonnez. Mélangez.

Hachez les olives noires et les tomates séchées. Émiettez la feta. Rincez et hachez le basilic. Mélangez le tout avec la semoule.  Faites griller les pignons 3 minutes dans une poêle sans matière grasse. Ajoutez-la à la farce. 

Remplissez les tomates avec la farce. 

Servez aussitôt avec une petite salade verte.

vendredi 19 juillet 2019

Mes courgettes farcies végétariennes

Les légumes farcis, voilà un plat d'été par excellence. Et quand j'y pense, je ne peux m'empêcher de repenser à ceux que ma maman préparait. Chez nous c'était tomates ou poivrons farcis avec la traditionnelle chair à saucisse. Mes premiers contacts avec les tomates farcies m'avaient laissé une sorte de trauma... Les années passant, je me suis heureusement remis. Entre les deux, mon ventre penchait carrément plus vers les poivrons. Aussi quand j'ai volé de mes propres ailes, c'est ceux-ci que j'ai cuisinés. J'ai mis au point ma version, sans chair à saucisse car je n'aime pas ça, mais avec de la viande de porc revenue avec des oignons, de l'ail, de la sauce tomate, des herbes. Une version un peu éloignée de celle de ma maman. Vous pouvez aller jeter un oeil sur ma recette en cliquant ici. C'est d'ailleurs la recette préférée de Mr R, celle qu'il me réclame même en hiver (mais là c'est non car pas la saison des poivrons!). Alors que l'obsession des aubergines m'a laissé un peu vidé, j'ai eu un peu de mal à reprendre le contrôle de mes ustensiles. Il a alors fallu atterrir et revenir à la recherche de nouvelles recettes. Quand le cuisinier se demande si une nouvelle obsession ne serait pas la bienvenue, il prépare des courgettes farcies végétariennes.

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 35 minutes

Ingrédients :
- 4 belles courgettes
- 400 g de tomates cerises
- 1 oignon
- 400 g de pois chiches en boîte
- 1 aubergine
- 80 g de feta
- 2 cuillères à soupe de pignons
- 1 pincée de graines de nigelle
- 1 cuillère à soupe de feuilles d'origan
- 2 cuillères à café de zaatar
- 2 pincées de piment
- 2 pincées de cumin en poudre
- le zeste d'un citron
- huile d'olive
- sel, poivre

Rincez, séchez les courgettes puis coupez-les en deux dans le sens de la longueur. Évidez-les avec une cuillère parisienne. Placez les demi-courgettes et les boules de courgettes sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Ajoutez 300 g de tomates coupées en 4 ainsi que l'oignon haché. Arrosez le tout d'huile d'olive. Assaisonnez et saupoudrez de zaatar. Mélangez. Enfournez à 200ºC et laissez cuire environ 25 minutes. Les tomates doivent être bien cuites et les courgettes commencer à se colore. Réservez.

Rincez, séchez puis coupez l'aubergine en petits dés. Placez-les sur la plaque qui a servi à cuire les courgettes. Ajoutez les pois chiches et le zeste de citron haché. Arrosez généreusement d'huile. Assaisonnez. Saupoudrez de piment et de cumin. Mélangez le tout. Enfournez et laissez cuire 10 minutes à 200ºC. Les pois chiches doivent être croustillants.

Coupez les tomates cerises restantes en tout petits dés. Faites griller les pignons quelques minutes dans une poêle sans matière grasse. Garnissez les courgettes avec les billes de courgettes, les tomates cuites et crues ainsi qu'avec le mélange aubergine/pois chiches. Émiettez de la feta sur chaque courgette. Parsemez de pignons, de graines de nigelle et de feuilles d'origan. 

Et si demain je revisitais la recette des tomates farcies de mon enfance, en version 2.0?

jeudi 18 juillet 2019

Ma feta rôtie

J'adore l'été. J'aime la chaleur. En même temps j'aime aussi l'hiver et le froid. L'été bien sûr pour la plage, le ciel bleu, et puis aussi pour les légumes, les fruits que je ne manque pas de trouver chez Dolors. L'été, la cuisine tourne à fond entre confitures et sauces tomate à préparer pour les jours d'automne et d'hiver. Entre la plage et la cuisine les journées passent vite et les conservez s'empilent à la vitesse de l'éclair sur les étagères. Au milieu de tout ça, des recettes qui s'enchaînent aussi. Parfois quand la chaleur arrive à Barcelone, la ville se transforme en four géant. Il fait très, très chaud. Les premiers jours de grande chaleur, je mets alors ma cuisine au diapason et ne prépare que des plats froids, sans cuisson. Et puis quand je m'adapte finalement, je reprends mes bonnes vieilles habitudes culinaires! Quand le cuisinier brave les températures pour allumer son four, c'est pour préparer de la feta rôtie!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 25 + 15 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:
- 1 bloc de 200g de feta
- 500 g de tomates cerises multicolores
- 1 cuillère à soupe de sirop d'érable (ou de miel)
- 1 branche de romarin
- 1 cuillère à soupe de pignons
- 1 cuillère à soupe de pistaches 
- 1 cuillère à café d'origan
- 1 cuillère à soupe de mélasse de grenade
- quelques feuilles d'origan frais
- huile d'olive
- sel, poivre

Égouttez la feta et enveloppez-la dans du papier absorbant. Quand il est tout mouillé, changez-le. 

Rincez et séchez les tomates cerises. Placez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Saupoudrez de sucre et d'origan.  Assaisonnez. Arrosez d'huile d'olive et mélangez le tout. Enfournez à 200ºC. Laissez-les cuire 25 minutes environ. Elles doivent être bien cuites et avoir pris de la couleur. Laissez-les refroidir puis ajoutez la mélasse. Mélangez. Répartissez-les dans 4 bols ou assiettes. Décorez avec les feuilles d'origan.

Placez la feta dans une poêle passant au four ou un plat à gratin. Arrosez avec le sirop d'érable et un filet d'huile. Poivrez. Effeuillez le romarin et parsemez-en le fromage. Ajoutez les pistaches grossièrement concassées et les pignons dans la poêle. Enfournez à 180ºC et laissez cuire 10 minutes. La feta doit commencer à se colorer (sinon prolongez de quelques minutes). Positionnez votre four en mode grill. Faites gratiner la feta pendant 5 minutes. 

À la sortie du four, coupez la feta en 4. Déposez chaque morceau dans le bol ou l'assiette sur les tomates. 

Servez avec du pain grillé.

J'ai vraiment adoré cette manière de préparer la feta. Je pense que cette recette va devenir un classique de l'été...malgré la chaleur!

mercredi 17 juillet 2019

Mon halva aux pistaches

HALVA. Cette recette me fait de l'oeil depuis longtemps. Si vous me connaissez un peu, vous savez que la cuisine moyen-orientale est une de mes préférées. J'aime la cuisine libanaise, la cuisine israélienne et la cuisine iranienne. Je les aime vraiment. Elles me parlent. J'adore les ingrédients qu'elles utilisent, les associations qu'elles proposent. Ces trois pays me fascinent et m'attirent. J'ai adoré aller à Beyrouth. Je rêve d'aller en Israel et en Iran. Parfois je me dis que dans une autre vie, j'ai dû vivre par là-bas. En attendant de pouvoir y aller, je me console avec des livres de cuisine qui me font voyager. Dès que je le peux, je cherche des ingrédients venus de ces pays. Je les étudie et je me les approprie. C'est comme ça que je suis tombé sur le halva, une sorte de nougat mou préparé avec du tahini. J'y ai goûté pour la première fois cette année. Un voyage dans le nord de la France pour cuisiner pour un groupe de yoga. Une belle rencontre avec une jeune fille venue d'Israel qui avait apporté dans ses valises du halva! Une révélation. Il y a deux semaines, un brunch chez des amis, une autre fois le halva était sur la table. Après avoir cherché comment se prépare cette gourmandise, j'ai franchi le pas! Quand le cuisinier a envie d'une petite douceur, il prépare du halva aux pistaches!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 15 minutes

Ingrédients pour un moule carré d'environ 15 cm de côté
- 200 g de tahini 
- 300 g de sucre
- 100 g d'eau
- 50 g de pistaches

Faites torréfier les pistaches quelques minutes dans une poêle sans matière grasse. Concassez-les ensuite avec un couteau. Garnissez votre moule de papier sulfurisé. Répartissez les pistaches dans le fond. 

Versez le tahini dans une petite casserole sur feu modéré.  Remuez constamment pendant 5 minutes. Le tahini va épaissir et changer de couleur. Il ne doit pas bouillir mais devenir assez chaud. Réservez dans la casserole. 

Versez de l'eau froide dans un saladier ou dans le fond de votre évier. Vérifiez qu'une de vos casseroles rentre dans le saladier (sinon optez pour l'option évier). Placez le sucre dans une casserole. Versez l'eau. Mélangez. Essuyez les bords avec un pinceau humide. Portez à ébullition sur feu vif. Laissez bouillir 5 minutes ou jusqu'à ce que la température du sirop atteigne 118ºC. Plongez alors la casserole dans l'eau froide (en faisant attention à ce que l'eau n'y rentre pas!) pour refroidir le sirop.

Versez le tahini tiède dans un autre saladier. Remuez-le avec une maryse. Versez ensuite le sirop en filet tout en mélangeant. Le tout va épaissir assez vite pour former une sorte de pâte. Quand ça devient difficile de mélanger avec la spatule, prenez des gants jetables et malaxez quelques minutes sur votre plan de travail. La pâte doit être homogène et souple, un peu comme de la pâte d'amande.

Placez la pâte obtenue dans le moule avec les pistaches. Appuyez bien dessus pour qu'elle recouvre toute la surface et que les pistaches se collent bien dessus. Enveloppez le halva dans du film alimentaire et placez-le au frigo pour au moins deux heures mais je vous recommande d'attendre le lendemain avant de le goûter. 

Le halva est une gourmandise riche et sucrée. Coupez-le en petits cubes. Je vous conseille de le déguster avec un café serré ou un thé noir bien fort. 

mardi 16 juillet 2019

Mes cigares feta/herbes/citron confit

La vie est faite de rencontres. Et comme le chante une de mes idoles "Il n'est pas de hasard, il est des rendez-vous, pas de coïncidence". J'ai toujours cru au pouvoir des rencontres. Et des belles rencontres, j'en ai fait quelques unes dans ma vie. En venant vivre à Barcelone il y a 14 ans, je ne pensais pas que j'allais rencontrer des gens qui allaient changer le cours de mon existence. Et pourtant... Et pourtant. Sans une de ces personnes, je n'aurais jamais ouvert le blog. Sans une autre, je n'aurais certainement pas eu le CAP cuisine. Maintes fois, j'aurais perdu le sourire et j'aurais jeté l'éponge parce que les choses ne marchaient pas comme je le voulais. Aussi à chaque fois, qu'un de mes anges gardiens barcelonais s'en va vers d'autres horizons, je suis triste. Mais en même temps, je ne veux pas les laisser partir juste avec les larmes dans les yeux. C'est pourquoi, j'organise toujours un petit dîner pour dire "au revoir", un dîner sous le signe de ma cuisine. Des petits plats remplis d'amour pour dire aux gens combien je les aime! Mes recettes à moi avec tout mon coeur dedans. Mes plats du monde pour les faire voyager. Des recettes encore plus végétariennes parce que je veux convertir le monde aux bons légumes! Quand le cuisinier dit "au revoir" à une de ses plus grandes amies, il lui prépare des cigares feta/herbes/citron confit.

Préparation: 30 minutes

Attente: 30 minutes

Cuisson: 20 minutes en  tout

Ingrédients pour 20 cigares:
- 10 feuilles de brick
- 300 g de feta
- 3/4 d'un citron confit (pas la pulpe, seulement la peau)
- 1/2 bouquet de coriandre (ou de persil)
- 15 brins de menthe
- 1 pincée de piment
- 1 jaune d'oeuf
- huile de tournesol
- sel, poivre

Rincez, séchez puis hachez les herbes. Hachez le citron. Écrasez la feta avec une fourchette. Mélangez le tout dans un saladier. Assaisonnez avec le piment, pas mal de poivre et un peu de sel (pas trop car la feta est salée). Ajoutez le jaune d'oeuf. Mélangez bien. Placez le saladier au frigo et laissez reposer une trentaine de minutes (1heure c'est mieux).

Pour le pliage: coupez une feuille de brick en deux. Placez-la sur une planche.  Déposez un petit boudin de farce sur la partie qui se trouve vers vous. Commencez à rouler la feuille de brick. Quand vous avez fait 2 tours, rabattez les bords vers le centre puis continuez à rouler jusqu'au bout en serrant bien. Éventuellement coupez l'extrémité, si un petit bout de feuille dépasse. Placez le rouleau obtenu sur une assiette. Procédez de même avec le reste des ingrédients. Pour que ce soit plus clair, je vous ai fait une photo des étapes.
Versez 2 cm d'huile dans une poêle et faites-la chauffer. Quand elle est bien chaude, déposez-y les cigares 5 par 5. Laissez-les cuire jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés puis retournez-les. Comptez en gros 5 bonnes minutes de cuisson par poêlée. Quand ils sont cuits, placez-les sur une assiette recouverte de papier absorbant. Faites cuire les autres cigares de la même façon.

Servez-les aussitôt! 

Variante: pour une version plus "santé", vous pouvez faire cuire les cigares au four. Pour cela badigeonnez-les d'huile d'olive à l'aide d'un pinceau de cuisine. Placez-les ensuite sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Enfournez à 180ºC et laissez-les cuire une vingtaine de minutes ou jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés.