dimanche 29 décembre 2019

Mon potimarron rôti

Noël est derrière nous. Il reste encore le 31 à passer et c'en sera fini des fêtes pour cette année. Et je vais vous faire une confidence: je ne suis pas très Saint-Sylvestre. Avec les années, j'ai comme développé un rejet contre cette soirée où l'on est "obligé" de s'amuser. Plus les jours passent, plus on vous demande ce que vous allez faire le 31. Et si on n'a envie de ne rien faire, on vous regarde comme un extraterrestre. Et pourtant ce soir-là, j'aime ne rien faire. Je ne me réjouis pas parce qu'une année se termine et qu'une autre commence. J'ai du mal avec les grosses soirées avec beaucoup de monde. Il n'est pas toujours facile de réunir des amis non plus car souvent chacun vaque à sa soirée... Alors pour le moment, pas de recettes pour le 31... Juste une envie de plats plus "santé" pour me remettre des excès de Noël. Overdose de gras et de sucre. J'ai besoin de retrouver mes recettes à moi. Revenu de France avec des légumes dans ma valise comme d'habitude: un potimarron, un pâtisson, des betteraves de différentes couleurs, des topinambours, des endives, des radis... Je me suis mis en tête de cuisiner le potimarron et le pâtisson sitôt de retour. Je tiens promesse. Le potimarron est ma courge préférée... et de loin! Alors pour le cuisiner, j'ai sorti ma plus belle plaque et j'ai pensé à une de mes idoles culinaires: Mr Ottolenghi! Quand le cuisinier se remet aux recettes santé, il prépare du potimarron rôti!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 30 minutes

Ingrédients:
- 1 potimarron d'environ 800 g 
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 cuillère à soupe de mélasse de grenade
- 3 bonnes cuillères à soupe de yaourt grec
- le zeste et le jus d'un demi-citron
- 10 brins de coriandre
- 1 cuillère à soupe de noisettes
- 1 cuillère à soupe de pistaches
- 1 cuillère à soupe de graines de grenade
- 5 gousses de cardamome
- sel, poivre

Rincez et séchez le potimarron avant de le couper en une dizaine de quartiers. Éliminez les graines. Placez les morceaux de potimarron sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Dans un bol, mélangez 2 cuillères à soupe d'huile d'olive avec la mélasse de grenade. Assaisonnez. Badigeonnez les morceaux de potimarron avec ce mélange. Enfournez et laissez cuire environ 30 minutes. Vérifiez la cuisson avec la pointe d'un couteau. 

Rincez et séchez la coriandre avant de la ciseler. Faites griller les noisettes et les pistaches quelques minutes dans une poêle sans ajout de gras. Quand elles sont dorées, laissez-les refroidir puis concassez-les grossièrement.

Pour la sauce, mélangez le yaourt grec avec le jus de et le zeste de citron. Ajoutez 1 cuillère à soupe d'huile d'olive. Assaisonnez. 

Quand le potimarron est cuit, placez-le sur un plat de service. Arrosez de sauce au yaourt. Parsemez de coriandre, graines de grenade, pistaches et noisettes. Servez aussitôt!

Variantes: pour donner une touche encore plus orientale à la sauce, ajoutez-y une cuillère à soupe de tahini. 
Vous pouvez remplacer la coriandre par du persil. 

samedi 28 décembre 2019

Mon cake oranges confites & chocolat

Des amis de passage. Un pré-Noël avec eux. Une journée d'amitié familiale car il y a des gens comme ça qu'on aime plus que des amis. Il y a des rencontres qui comptent. Il y a des rencontres qui s'imposent, des évidences! Alors pour leur faire plaisir, le Père Nono m'a laissé tout pouvoir. Une idée: leur offrir des cadeaux gourmands. Au programme, des chocolats, des confitures et un cake. Leur offrir quelques douceurs à partager en famille. Plus que d'acheter quelque chose, j'ai préféré faire en mettant tout mon coeur dedans, de l'amour aussi. Beaucoup d'amour même! Quand le cuisinier prépare des cadeaux gourmands pour ses amis, il leur fait un cake aux oranges confites et au chocolat!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 50 minutes

Ingrédients:
- 250 g de farine + un peu pour le moule
- 150 g de beurre doux à température ambiante + un peu pour le moule
- 150 g de sucre
- 3 oeufs
- 150 g d'oranges confites
- 1/2 cuillère à café de levure
- 1/2 cuillère à café de bicarbonate 
- 150 g de pépites de chocolat
- 1 pincée de sel
- le zeste d'une orange (non traitée)

Faites préchauffer votre four à 160ºC.

Placez le beurre mou, le sucre et les oeufs dans la cuve de votre robot. Battez le tout pour obtenir un mélange clair. Ajoutez le zeste d'orange. 

Tamisez la farine avec la levure et le bicarbonate. Ajoutez-les dans la cuve du robot. Continuez à mélanger juste assez pour les incorporer. 

Taillez les oranges confites en dés. Ajoutez-les dans la cuve avec les pépites de chocolat. Mélangez avec une spatule. 

Beurrez et farinez votre moule à cake. Versez-y la pâte. Comptez environ 50 minutes de cuisson. Vérifiez que le cake est cuit en enfonçant une baguette au centre, elle doit ressortir sèche.

Laissez-le refroidir quelques minutes avant de le démouler. Conservez-le dans du papier sulfurisé une fois qu'il est froid.

jeudi 26 décembre 2019

Ma bûche au thé matcha

Encore un Noël qui vient de passer. La maison a gardé des airs de fêtes. Le sapin clignote encore. Il reste quelques emballages. Certains cadeaux sont encore sous blister. Le frigo regorge de restes. Les ventres sont bien tendus d'avoir un peu abusé pendant 2 jours. Et bien c'est ce moment que je choisis pour venir partager une petite recette de bûche. Une recette pour un projet commun avec 26 autres blogueurs du monde entier. Un calendrier de l'avent de recettes de partout. Depuis le 1er décembre, chacun son tour, les cuisiniers partagent une recette festive. Le 24 décembre c'était mon tour. La photo a été partagée mais pas la recette par manque de temps... Aujourd'hui, je me rattrape maintenant que les festivités noëliennes sont finies. Pour ma recette, j'ai eu envie de vert. Couleur de Noël! Et pour ça, j'ai utilisé un ingrédient que j'adore: le thé matcha! Une bûche car je suis en voie de réconciliation (cf ma recette de bûche tout chocolat). Un dessert tout léger et peu sucré. Quand le cuisinier voit la bûche en vert, il en fait une au thé matcha!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 12 minutes


Attente:  2h30

Ingrédients:
Pour le biscuit:
- 4 oeufs jaunes et blancs séparés
- 110 g de farine
- 1/2 cuillère à café de levure
- 15 g de thé matcha
- 110 g de sucre
- 20 g de lait

Pour la chantilly:
- 360 g de crème fleurette bien froide
- 40 g de sucre
- 20 g de thé matcha

Pour la déco:
- quelques framboises
- des perles de sucre de couleur

Placez les jaunes d'oeuf dans un saladier avec 55 g de sucre. Fouettez-les jusqu'à ce que le mélange double de volume. 

Tamisez la farine avec le thé matcha. 

Montez les blancs en neige ferme avec les 55 g de sucre restants. Prélevez 1/3 des blancs et ajoutez-les aux jaunes. Versez ce mélange sur les blancs. Mélangez délicatement avec une spatule en soulevant bien la pâte. Enfin ajoutez les ingrédients secs. Incorporez-les délicatement sans trop travailler la pâte. Versez la pâte sur une plaque recouverte de papier sulfurisé (la mienne fait 30 x 40cm). Égalisez la surface avec une spatule coudée. Enfournez et laissez cuire 12 minutes environ. Vérifiez la cuisson, en enfonçant une baguette au centre. Elle doit ressortir propre. 

Placez le fouet de votre robot au frigo.

Posez une feuille de papier sulfurisé sur le biscuit puis une planche à découper. Retournez le tout. Ôtez la plaque sur laquelle le biscuit a cuit. Décollez la feuille de papier sulfurisé délicatement. Posez à nouveau une feuille de papier sulfu sur le biscuit puis une planche à découper et retournez-le tout encore une fois. Tant que le biscuit est encore chaud, roulez-le avec le papier sulfurisé. Enveloppez-le dans un torchon propre et laissez-le refroidir à température ambiante. 

Pour la chantilly, versez la crème froide dans le bol de votre robot. Ajoutez le sucre en poudre et le thé matcha. Fouettez le tout en chantilly ferme. 

Déroulez le biscuit. Étalez la moitié de la chantilly sur toute la surface. Roulez le gâteau en serrant bien. Enveloppez-le dans la feuille de papier sulfu en fermant aux extrémités. Placez-le au frais pendant 2 heures. 

Quand il est froid, ôtez le papier sulfurisé et recouvrez le biscuit avec la chantilly restante. Décorez la bûche avec quelques framboises. S'il vous reste un peu de chantilly, placez-la dans une poche à douille pour faire quelques décorations. Déposez des perles de sucre. Gardez la bûche au frais jusqu'au moment de servir!

lundi 23 décembre 2019

Ma bûche de Noël tout chocolat

Dans la vie culinaire, il y a des plats que je n'aime pas! Pour différentes raisons. Mais je ne les aime pas. C'est comme ça! Le pot-au-feu, le bourguignon, les endives au jambon (rien que d'y penser, j'en ai des frissons!), la galette des rois et la bûche de Noël! Si mon aversion pour les plats salés cités s'explique par des traumatismes de l'enfance, pour les desserts c'est différent. Je n'aime pas la galette car le goût de la frangipane ne me revient pas. Pour la bûche, c'est la crème au beurre qui me dérange. Depuis des années maintenant je refuse de manger de la bûche à Noël. Problème car chez mes parents, la tradition c'est important. À Noël, il y a donc de la bûche! Cette année, lors d'une session de cuisine avec Dorian, je me suis frotté au gâteau roulé (une de mes angoisses culinaires) pour faire une bûche au potimarron et au chocolat. Depuis, une envie: recommencer. Aujourd'hui, la bûche ne me fait plus peur. Je maîtrise le roulage de biscuit et j'ai trouvé des alternatives à la crème au beurre! Cette année, le cuisinier mangera de la bûche! Quand le cuisinier se réconcilie avec la bûche de Noël, il en prépare une au chocolat!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 15 minutes

Attente: 2 heures

Ingrédients
Pour le biscuit:
- 55 g de lait
- 25 g de cacao non sucré
- 25 g + 50 g de sucre 
- 45 g de farine
- 1/2 cuillère à café de bicarbonate
- 1 pincée de sel
- 4 oeufs
- 40 g d'huile
- 1/2 cuillère à café d'huile de tournesol

Pour la garniture:
- 290 g de crème fleurette froide
- 120 g de chocolat noir

Pour la chantilly au chocolat:
- 180 g de crème fleurette froide
- 25 g de cacao non sucré 
- 20 g de sucre

Pour le décor en chocolat:
- 60 g de chocolat à 70%

Faites préchauffer votre four à 160ºC. 

Pour le biscuit, cassez les oeufs et séparez les jaunes des blancs. Vous n'utiliserez que 3 jaunes. Avec le 4ème faites une mayo... Faites chauffer le lait avec le cacao dans une petite casserole. Dès le frémissement atteint coupez le feu. Réservez.

Mélangez le sel et les 25g de sucre dans un saladier. Ajoutez la farine tamisée avec le bicarbonate. Mélangez. Creusez un puits au centre. Ajoutez-y les jaunes d'oeuf, l'huile, la vanille et le lait au cacao. Mélangez délicatement. 

Montez les 4 blancs en neige. Quand ils sont presque prêts, ajoutez les 50 g de sucre en 3 fois tout en continuant à fouetter. Ils doivent devenir brillants et être bien fermes. Prélevez 1/3 de la meringue et ajoutez-la dans le mélange au chocolat en mélangeant un peu rapidement. Ajoutez le reste de la meringue en deux fois en soulevant bien la pâte avec une spatule. 

Versez la pâte sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. La mienne fait environ 30x40 cm. Égalisez la surface avec une spatule. Il faut de la régularité pour que la cuisson soit homogène. Enfournez et laissez cuire entre 12 et 14 minutes. Piquez au centre du biscuit avec une baguette en bois pour vérifier la cuisson. Placez la plaque sur votre plan de travail. Posez une feuille de papier sulfurisé sur le gâteau puis une grande plaque par dessus. Retournez le tout. Ôtez la plaque sur laquelle a cuit le gâteau. Enlevez le papier sulfurisé délicatement pour éviter de casser le biscuit. Retournez-les à nouveau en posant un papier sulfu et une plaque dessus. Roulez le gâteau en serrant bien en laissant la feuille de papier sulfu qui est dessous. Couvrez avec un torchon propre et laissez le biscuit refroidir complètement. 

Pour la garniture, placez la crème dans une casserole avec le chocolat haché sur feu doux. Faites chauffer le tout pour que le chocolat fonde sans que la crème ne bouille. Laissez refroidir le tout à température ambiante puis placez au frigo pendant 1 heure pour que ce soit bien froid. Placez également le fouet de votre robot au frigo. 

Montez la crème chocolatée avec votre robot en chantilly bien ferme. Ne pas trop mixer sous peine que la crème tranche! Lavez et séchez le fouet et placez-le de nouveau au frais.

Déroulez le biscuit. Étalez la crème au chocolat sur toute sa surface. Roulez à nouveau en serrant bien. Placez le biscuit dans du papier sulfurisé et ensuite laissez-le au frigo. 

Pour la chantilly au cacao, mélangez la crème avec le sucre et le cacao. Montez le tout en chantilly bien ferme. Étalez-la sur toute la surface de la bûche. 

Pour le décor, faites fondre les 2/3 du chocolat noir au bain marie. Quand il est fondu, hors du feu, ajoutez le 1/3 restant. Attendez quelques instants puis mélangez. Versez-le sur votre plan de travail recouvert d'une feuille de papier sulfu en étalant finement avec une spatule. Laissez durcir. Quand le chocolat est froid et dur, cassez-le en petits morceaux que vous planterez sur la bûche! Gardez-la au frais. Sortez-la du frigo 15 minutes avant de la servir. 

dimanche 22 décembre 2019

Mes baklavas salés au canard

Tic tac tic tac... le temps court, et je cours avec lui. Tout finir. Tout emballer. Préparer les valises. Vérifier que tous les cadeaux sont prêts. Réviser les menus. Bref, ça y est Noël est là, enfin presque. Plus que 48 heures avant de passer à table. Y'a pas que moi qui court. Le Père Nono aussi doit flipper, il essaie sûrement de retenir le cours des secondes pour être fin prêt pour sa grande nuit de boulot! Et bien, alors que tout est organisé, j'ai encore des idées... Et si... et si... mais non ce ne serait pas raisonnable de tout changer à la dernière minute. Et pourtant... pourtant les idées sont là. Alors je vole quelques instants aux derniers préparatifs pour me lancer dans des recettes de dernière minute! Comme ça pour le fun... Quand le cuisinier a encore le temps avant les fêtes, il prépare des baklavas salés au canard et aux poires.

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 1 heure

Ingrédients:
- 9 feuilles de pâte filo
- 2 cuisses de canard confit
- 3 poires
- 5 échalotes
- 1 cuillère à soupe de vinaigre balsamique
- 15 g de cranberries
- huile d'olive
- sel, poivre

Passez les cuisses de canard à la poêle sur feu modéré pour faire fondre le gras. Placez-les ensuite sur une planche, ôtez la peau et effilochez la chair. Réservez.

Pelez et hachez les échalotes. Faites-les revenir avec un peu de gras de canard pendant 5 minutes. Versez le vinaigre balsamique. Laissez "compoter" le tout une dizaine de minutes en remuant souvent. Assaisonnez en cours de cuisson.

Pelez les poires, éliminez les trognons, coupez la chair en petits dés. Faites-les revenir avec 1 filet d'huile pendant 10 bonnes minutes pour que les poires caramélisent. Poivrez. 

Hachez grossièrement les cranberries.

Dans un saladier, mélangez le canard avec les poires, les échalotes er les cranberries. Laissez le tout refroidir.

Déposez une feuille de pâte filo sur une grande planche à découper. Badigeonnez-la d'huile avec un pinceau de cuisine. Posez une deuxième feuille par dessus. Huilez-la également. Déposez une troisième feuille et huilez-la. Gardez les autres feuilles dans un torchon pour éviter qu'elles ne s'assèchent. Vous devez maintenant les couper en 8 rectangles de même taille. Pour la découpe, je vous laisse aller voir mes photos sur ma recette de baklava rolls.

Déposez un peu de farce sur chaque rectangle obtenu. Rabattez les bords sur la garniture et roulez la pâte en serrant bien. Placez les baklavas obtenus dans un plat allant au four. Préparez d'autres rectangles avec les feuilles restantes. 

Badigeonnez les rouleaux avec de l'huile d'olive, toujours avec un pinceau. 

Enfournez à 180ºC. Comptez 20 minutes de cuisson ou jusqu'à ce que les baklavas soient bien dorés et croustillants.

Astuce: vous pouvez les préparer à l'avance et les faire réchauffer une quinzaine de minutes dans un four préchauffé à 150ºC.

jeudi 19 décembre 2019

Mon velouté de chou-fleur Noëlien

Depuis quelques années, j'aime préparer une soupe pour les fêtes. Je sais que cela peut paraître bof, trop simple, pas trop fêtes justement... Et bien je le crie haut et fort: "Il y aura de la soupe à Noël"... Pas un grand bol. Pas une soupe de légumes comme celles que je peux faire au quotidien. Non! Ce sera une jolie soupe, toute douce, onctueuse à souhait. Une soupe blanche, couleur de neige à défaut d'en avoir dehors. Une soupe réconfortante. Une petite entrée avec des légumes car les fêtes en sont souvent dépourvues. Un petit shot de soupe pour bien commencer le repas. Une soupe pour surprendre les invités. Une soupe pour leur faire aimer un légume mal aimé (il est le mal aimé... mais que vient faire Cloclo dans cette recette?)... en tout cas essayer de les faire changer d'avis sur le sujet. Mon légumes de prédilection pour Noël 2019? Le chou-fleur! Un de mes légumes préférés. Je milite pour que les gens l'aiment... Je suis en train de convaincre ma voisine qui pourtant le détestait! Notamment grâce à cette soupe! Quand le cuisinier ose la soupe pour le réveillon, il prépare un velouté de chou-fleur avec des croûtons aux épices et des dés de foie gras!

Préparation: 20  minutes

Cuisson: 35 minutes

Ingrédients:
- 1 petit chou-fleur
- 1 belle pomme de terre
- 1 oignon blanc 
- le blanc d'un poireau
- 2 cuillères à soupe de crème épaisse
- 2 tranches de pain au levain un peu rassis 
- 2 cuillères à café rases de 4 épices
- 2 tranches de foie gras mi-cuit
- huile d'olive
- sel, poivre

Pelez et hachez l'oignon. Rincez puis séchez le chou-fleur et le poireau. Épluchez la pomme de terre, rincez-la. Coupez les légumes en morceaux.

Faites suer l'oignon dans une cocotte. Ajoutez le poireau poursuivez la cuisson 5 minutes sur feu modéré pour ne pas obtenir de coloration. Ajoutez la pomme de terre, le chou-fleur. Mélangez. Couvrez d'eau à hauteur. Salez avec du gros sel. Portez à ébullition puis couvrez et faites cuire environ 25 minutes. Vérifiez la cuisson des légumes. Mixez soit dans un blender soit au mixeur plongeant. Ajoutez la crème en cours de mixage. Poivrez. Ajoutez du sel si besoin. 

Pour les croûtons, coupez les tranches de pain en petits cubes. Placez-les dans un bol. Ajoutez le mélange de 4 épices, assaisonnez. Ajoutez 1 bonne cuillère à soupe d'huile d'olive. Mélangez. Faites dorer les croûtons dans une poêle. Comptez 5 minutes environ en remuant souvent. Épongez-les sur du papier absorbant. 

Coupez le foie gras en petits cubes.

Versez la soupe dans des petits verres. Ajoutez quelques croûtons et dés de foie gras. Dégustez sans attendre. 

mardi 17 décembre 2019

Mes blini sans gluten pour Aude

Depuis que j'ai fait de la cuisine ma passion nº1, il s'en est passé des choses dans ma vie: des rencontres, des recettes, des milliers de recettes, des centaines de livres, des découvertes culinaires, des ingrédients du monde entier, l'envie de toujours me dépasser, un projet pro qui a du mal à voir le jour (pour cause de cuisinier flippé), des remises en question, un CAP, des défis, des envies, toujours plus d'envies. Le côté magique de la cuisine c'est que grâce à elle, j'ai rencontré d'autres passionné(e)s dont certains sont devenus des amis. Grâce à la cuisine, j'ai rencontré aussi des gens qui aiment manger, d'autres qui ne savent pas cuisiner, ou qui parfois n'osent pas se lancer. J'ai rencontré virtuellement des gens. J'en ai rencontré d'autres dans la vraie vie. J'entretiens depuis quelques années une correspondance avec une de mes lectrices, Clémence! Fidèle au poste et aux posts.... Elle a depuis été rejointe par deux autres lectrices, tout aussi fidèles, Chauba et Aude. À chaque recette, elles me laissent de super commentaires, se racontent un peu et petit à petit nous apprenons à nous connaître. Aujourd'hui, c'est à l'une d'elles que j'ai pensé car quand je poste des recettes avec de la farine, elle me dit toujours que ce n'est pas pour elle. Alors je me suis promis de lui proposer une recette sans gluten parce que pour une fois j'ai rangé ma farine dans le placard. Une recette végétarienne aussi tant que j'y étais pour changer du saumon fumé... Quand le cuisinier pense à une de ces lectrices, il lui prépare des blini sans gluten avec une purée de patates douces et des champignons glacés.

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 45 minutes

Ingrédients:
Pour les blini:
- 60 g de poudre d'amande
- 1/2 cuillère à café de levure
- 1 pincée de sel
- 2 oeufs
- 50 ml de lait
- 15 g de beurre fondu
- huile de tournesol
- poivre

Pour la purée:
- 1 patate douce moyenne
- 2 cuillères à soupe de crème liquide
- sel, poivre

Pour les champignons:
- 250 g de champignons de Paris
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
- 2 cuillères à soupe de crème balsamique
- sel, poivre
- quelques brins de ciboulette

Placez la patate douce sans la peler sur une plaque allant au four. Enfournez et laissez cuire 25 minutes environ. Vérifiez la cuisson en piquant avec la pointe d'un couteau. Laissez refroidir quelques minutes avant de  l'écraser avec une fourchette. Ajoutez la crème puis mixez le tout avec votre mixeur plongeant pour obtenir une purée sans morceaux. Assaisonnez. 

Pour les blini, séparez les blancs des jaunes dans deux saladiers. Dans celui des jaunes, ajoutez le beurre fondu et le lait. Mélangez le tout. Ajoutez la poudre d'amande. Assaisonnez. Mélangez. Montez les blancs en neige ferme puis ajoutez-les au mélange précédent en soulevant bien la pâte avec une spatule. 

Faites chauffer une poêle à crêpes. Huilez-la avec un papier absorbant. Déposez un peu de pâte avec une cuillère à café. Laissez cuire environ 45 secondes de chaque côté. Réservez les blini au chaud. Huilez de temps en temps. 

Rincez et séchez les champignons avant de les couper en 4. Faites chauffer l'huile d'olive dans une poêle. Quand elle est chaude, ajoutez-y les champignons. Mélangez. Laissez cuire jusqu'à ce que leur eau de végétation se soit évaporée. À ce moment-là, versez la crème balsamique. Mélangez pour bien en enrober les champignons et laissez caraméliser quelques minutes. Assaisonnez.  

Garnissez les blini avec un peu de purée. Déposez un morceau de champignon. Décorez avec un morceau de ciboulette. 

C'est prêt!

Le saviez-vous: le mot blini vient du russe qui veut dire crêpes. Le singulier du mot est blin. Blini étant le pluriel. C'est pour ça que je ne mets pas de s à la fin... 

dimanche 15 décembre 2019

Mes baklava rolls

Enfin!! Une recette que je reluquais depuis longtemps! Des mois que je me dis que je dois me lancer dans la préparation des baklavas, cette typique pâtisserie orientale. Le principe: de la pâte filo, des fruits secs, du sirop. La version traditionnelle se compose de couches de pâte et de fruits secs, le tout arrosé de sirop. Pour ma première fois, je suis sorti des sentiers battus pour essayer une version plus personnelle. Je ne peux pas m'empêcher de prendre des libertés avec les traditions. C'est plus fort que moi. J'aime bien bousculer les recettes tradi pour essayer de leur donner une petite touche à moi! Mais je garde quand-même l'idée de me confronter à la vraie recette pour ainsi vaincre une autre peur culinaire! Quand le cuisinier se demande "Et pourquoi pas un dessert venu d'ailleurs pour les fêtes?", il prépare des baklava rolls!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 30 minutes

Ingrédients:
Pour les rolls
- 90 g de pistaches non salées + un peu pour la déco
- 60 g de cerneaux de noix
- 30 g de poudre d'amande
- 15 g de sucre en poudre
- 1 cuillère à café d'huile d'olive + pour badigeonner la pâte
- 2 cuillères à café d'eau de fleur d'oranger
- 1 pincée de cannelle
- 1 paquet de pâte filo

Pour le sirop:
- 100 g de sucre
- 50 g d'eau
- 20 g de jus de citron

Placez les 90 g de pistaches et les noix dans la cuve de votre robot. Hachez-les en mode "pulse", on ne cherche pas à obtenir une poudre fine. Ajoutez le sucre, la poudre d'amande, la cannelle, l'huile et la fleur d'oranger. Mixez une ou deux fois rapidement pour amalgamer le tout. 

Préchauffez votre four à 180ªC.

Placez une feuille de pâte filo sur une planche à découper ou sur votre plan de travail. Gardez les autres enroulées dans un torchon pour éviter qu'elles ne sèchent. Badigeonnez la feuille d'huile d'olive avec un pinceau. Déposez une deuxième feuille sur la 1ère. Badigeonnez-la d'huile. Placez une troisième feuille sur les deux autres et badigeonnez également d'huile. Pliez les feuilles en deux. Coupez pour obtenir deux rectangles. Pliez chaque rectangle en 4. Coupez pour obtenir 8 rectangles en tout. 

Prenez un rectangle de pâte. Déposez un peu de farce sur le côté le plus long qui se trouve devant vous. Rabattez légèrement les bords sur la garniture et roulez en serrant bien. Placez le roll obtenu dans un plat allant au four. Recommencez avec le reste des ingrédients. Badigeonnez les rolls d'huile d'olive toujours avec le pinceau. Enfournez et laissez cuire environ 30 minutes ou jusqu'à ce que les rolls soient dorés et croustillants. Je vous laisse la photo du pas à pas. 


Pendant la cuisson des baklavas, préparez le sirop. Versez l'eau et le sucre dans une casserole. Portez le tout à ébullition. Baissez le feu et laissez frémir 5 minutes. Ôtez la casserole du feu et ajoutez le jus de citron. Réservez.

Quand les baklavas sont prêts, versez le sirop dessus. Laissez-les reposer 1 heure pour qu'ils l'absorbent bien. Parsemez les baklavas des pistaches restantes concassées au moment de les servir. Vous pouvez déguster les rolls le jour même ou bien les conserver dans une boîte hermétique pour les manger plus tard. 

Variante: vous pouvez remplacer la fleur d'oranger par de l'eau de rose et les noix par des noisettes. 

mardi 10 décembre 2019

Mon beau sapin

Ça y est, j'ai enclenché la vitesse "recettes pour les fêtes". Il était temps. Maintenant, je ne pense plus qu'à ça et à mes cadeaux de Noël dont je ne me suis toujours pas occupé...Et pour les fêtes, pour le moment, je suis en mode "desserts et gourmandises". Je pense à des gâteaux, des biscuits mais trop à des plats. Il me reste encore un peu de temps avant de m'inquiéter. Aujourd'hui, je vous propose une recette que je voulais faire depuis longtemps: un sapin de Noël tout en sablés. J'ai acheté les emporte-pièces pour le faire il y a deux ans je crois... et puis je les ai oubliés dans mon tiroir. Je les ai sortis de leur léthargie il y a quelques jours quand justement je me demandais ce que j'allais bien pouvoir préparer comme biscuits cette année. Bon en fait l'idée m'est surtout venue quand il m'est resté de la pâte de mes linzer cookies. C'est là que je me suis souvenu des emporte-pièces et de l'idée du sapin. Pour le coup, j'ai été bien aidé par Mr R. Il a tout de suite pensé à de la ganache (gourmand qu'il est) pour coller les sapins. Il s'est chargé du montage aussi. Un cuisinier aux fourneaux et un super artiste pour le montage, le sapin ne pouvait qu'être beau! Parce que la cuisine c'est du partage, je vous laisse un joli sapin-sablé préparé à 4 mains!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 8 minutes + 15 minutes par fournée

Pour cette recette, il vous faudra des emporte-pièces en forme d'étoiles de différentes tailles 

Ingrédients:
Pour la pâte à sablés:
- 60 g d'amandes entières avec la peau
- 210 + 60 g de farine
- 1/2 cuillère à café de sel
- 230 g de beurre à température ambiante
- 150 g de sucre
- 1 cuillère à café d'extrait de vanille
- 1 oeuf

Pour la ganache:
- 200 g de chocolat noir
- 20 cl de crème liquide entière

Pour la déco:
- sucre glace
- perles en sucre

Enfournez les amandes à 180ºC sur une plaque. Comptez 10 minutes de cuisson à peine en surveillant bien. Laissez-les refroidir complètement. 

Placez les amandes dans le bol de votre mixeur. Ajoutez les 60 g de farine et le sel. Mixez finement. Ajoutez ensuite la farine restante et mixez à nouveau pour obtenir un mélange très fin.

Placez le beurre et le sucre dans la cuve de votre robot muni de la feuille. Battez le tout pendant 3 minutes jusqu'à ce que le mélange devienne pâle et aérien. Ajoutez l'oeuf et l'extrait de vanille. Continuez de mélanger pendant 1 minute. Ajoutez la farine. Mélangez juste ce qu'il faut pour l'incorporer.  La pâte ne doit pas coller aux doigts, sinon rajoutez un peu de farine. Formez un disque. Enveloppez-le dans du film alimentaire. Laissez reposer 1 h au frigo.

Abaissez la pâte sur votre plan de travail légèrement fariné sur une épaisseur de 3 mm environ. Détaillez les étoiles avec les emporte-pièces. Placez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
Enfournez et laissez-cuire les sablés entre 8 et 15 minutes en fonction de leur taille. Les petits cuisent plus vite que les grands. Laissez-les refroidir sur une grille

Pour la ganache, hachez le chocolat avec un couteau et placez-le dans un saladier. Faites chauffer la crème sans la laisser bouillir. Versez-la sur le chocolat. Laissez reposer 1 minute avant de mélanger avec une spatule. La ganache doit être lisse. Versez-la dans une poche à douille.

Déposez de la ganache, au centre de la plus grande étoile. Posez une étoile un peu plus petite sur la ganache (celle-ci doit être visible sur les côtés). Répétez l'opération avec les autres étoiles. Vous terminerez donc par la plus petite. Déposez une noisette de ganache sur elle. Décorez ensuite avec des perles de sucre. Enfin saupoudrez votre sapin de sucre glace.

Astuce: Pour faire le sapin, il vous faudra environ la moitié de la pâte. Avec ce qui reste, vous pourrez faire des linzer cookies

dimanche 8 décembre 2019

Mes feuilletés de Noël

Pour faire mes courses à Barcelone, j'ai une dizaine d'adresses à faire pour trouver tout ce dont j'ai besoin! Dans mon quartier, j'ai la chance d'avoir un marché où des producteurs viennent vendre leurs fruits et légumes. À environ 15 minutes à vélo, j'ai trouvé un super boulanger qui fait un pain sublime avec des farines anciennes, sélectionnées par lui. Il n'a pas de pétrin et fait le pain à la main! Il y a aussi une boutique coopérative qui vend des fruits et légumes de producteurs bio et locaux. Mais aujourd'hui, je voulais vous parler de mon fromager. Je n'achète pas souvent de fromage parce que je n'y pense pas. Mais quand l'envie me prend, je fonce sur mon vélo pour aller me ravitailler chez Can Luc qui a une pure sélection de produits! J'ai même trouvé chez lui le beurre de mon village en Normandie (le meilleur du monde forcément). Chez lui on trouve des fromages d'Espagne, de France, d'Italie... Je suis donc passé le voir la semaine dernière pour trouver un fromage de chèvre frais pour une idée de tartines. Et puis il m'a parlé de rocamadours. J'hésitais car je ne savais pas trop quoi en faire. Après m'avoir répondu en blaguant "les manger pardi!", il m'a donné une idée de feuilletés avec des poires ou des pommes. Je suis donc reparti avec mes rocamadours sous le bras, impatient de me mettre en cuisine. Quand le cuisinier trouve l'inspiration chez le fromager, il prépare des feuilletés pomme/chèvre et canard!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 50 minutes

Ingrédients pour 6 feuilletés:
- 2 rouleaux de pâte feuilletée pur beurre 
- 1 cuisse de camard confite
- 650 g de pommes
- 2 échalotes
- 3 fromages rocamadour
- 1 branche de romarin 
- 1 jaune d'oeuf
- 20 g de beurre
- sel, poivre

Pelez puis évidez les pommes. Coupez-les ensuite en brunoise. Faites-les sauter dans une grande poêle avec le beurre pendant une dizaine de minutes. Les dés de pomme doivent être tendres et colorés. Ajoutez le romarin haché en fin de cuisson. Poivrez. Réservez.

Placez la cuisse de canard dans la même poêle. Laissez cuire 3 à 4 minutes de chaque côté pour que le gras fonde. Débarrassez la cuisse sur une planche à découper. Éliminez la peau et les os. Effilochez la chair. 

Pelez et hachez les échalotes. Faites-les suer dans la poêle avec un peu de gras de canard pendant 5 minutes. Ajoutez la viande de canard et poursuivez la cuisson 2 minutes. Assaisonnez. Laissez refroidir sur une assiette.

Coupez les fromages en deux pour obtenir des demi disques de même épaisseur. 

Déroulez les pâtes feuilletées. Découpez 12 disques de 12 cm de diamètre environ avec un emporte-pièces et un petit couteau. Disposez la moitié des disques sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Répartissez les pommes sur chaque disque en laissant une bordure libre de 1 cm. Recouvrez avec le mélange canard/échalote. Enfin, déposez un demi-fromage. 

Battez le jaune d'oeuf dans un ramequin. Badigeonnez la bordure avec le jaune d'oeuf. Recouvrez le tout avec les disques de pâte restants. Scellez bien les disques ensemble en appuyant avec les pouces. Rabattez les bords vers le centre pour bien fermer. Dorez les feuilletés au jaune d'oeuf. Réalisez une cheminée en enfonçant un cure-dents au centre. 

Faites-les cuire dans un four préchauffé à 180ºC pendant une trentaine de minutes. Ils doivent être bien dorés. Attendez quelques minutes avant de les servir. 

Astuce: vous pouvez préparer les feuilletés à l'avance et les faire réchauffer 15/20 minutes à 150ºC.

vendredi 6 décembre 2019

Mes linzer cookies

Je n'arrive pas à réaliser que Noël approche à grands grands pas. Je suis encore en mode recettes végétariennes de tous les jours alors que tout le monde prépare déjà des recettes pour les fêtes. En fait comme je ne serai pas trop aux commandes de la cuisine cette année, j'ai du mal à me mettre aux recettes noëliennes. Mais bon petit à petit ça va venir. Pour commencer en douceur, j'ai pensé à cette tradition de laisser un petit quelque chose le 24 au soir quand on va se coucher, pour que le Père Nono reprenne des forces pour sa longue nuit de travail. Si je sais bien que le gros monsieur rouge n'est pas celui qu'on croit, en revanche j'ai gardé cette habitude de préparer des petits biscuits tout doux pour les fêtes. Un peu de douceur pour le temps des fêtes, on a le droit! Quelques biscuits pour les grands et les petits car y a pas d'âge pour être gourmand! Cette année, je me lance dans une nouvelle sorte de biscuits: des linzer cookies. Le principe: des sablés garnis traditionnellement de confiture. Mais pour que la gourmandise soit encore plus au rendez-vous, j'ai préparé une pâte à tartiner maison pour remplacer la confiture. J'espère que vous ne m'en voudrez pas trop... Quand le cuisinier commence à penser à Noël, il prépare des linzer cookies!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: entre 30 minutes

Ingrédients:
Pour les sablés:
- 60 d'amandes entières avec la peau
- 210 + 60 g de farine
- 1/2 cuillère à café de sel
- 230 g de beurre à température ambiante
- 150 g de sucre
- 1 cuillère à café d'extrait de vanille
- 1 oeuf

Pour la pâte à tartiner:
- 200 g de noisettes décortiquées
- 100 g de pralinoise
- 1 cuillère à soupe d'huile de noisette
- 1 cuillère à soupe de cacao non sucré

Placez les amandes et les noisettes sur une plaque en les séparant. Enfournez-les et laissez-les griller une petite dizaine de minutes à 180ºC. Surveillez la cuisson. Laissez-les refroidir complètement.

Placez les amandes dans le bol de votre mixeur. Ajoutez les 60 g de farine. Mixez finement. Ajoutez ensuite le sel et le reste de farine. Mixez à nouveau pour obtenir un mélange très fin. 

Dans la cuve de votre robot muni de la feuille, placez le beurre et le sucre. Mettez le robot en route et battez le tout pendant 3 minutes jusqu'à ce le tout soit pâle et aérien. Ajoutez l'oeuf et l'extrait de vanille et continuez à mélanger pendant 1 minute. Ajoutez la farine. Mélangez juste ce qu'il faut pour l'incorporer. La pâte ne doit pas coller aux doigts. Sinon ajoutez un peu de farine. Formez un disque de pâte. Enveloppez-le dans du film alimentaire. Laissez reposer au frais pendant 1 heure.

Pendant ce temps-là préparez la pâte à tartiner. Placez les noisettes dans le bol de votre mixeur. Mixez. Les noisettes vont se réduire en poudre. Peu à peu elles vont laisser sortir le gras qu'elles contiennent pour former une pâte. Arrêtez le robot de temps en temps pour racler les bords et éviter la surchauffe du moteur. Cela prend du temps pour que la pâte se forme mais ça finit par marcher. Promis! Quand vous obtenez une purée de noisettes lisse (la texture dépend de la puissance de votre robot), faites fondre la pralinoise au bain marie. Ajoutez-la dans le mixeur avec l'huile de noisette et le cacao. Mixez encore un peu pour amalgamer tous les ingrédients. Versez la pâte à tartiner dans un pot en verre propre. 

Sortez la pâte du frigo. Abaissez-la sur votre plan de travail légèrement fariné avec un rouleau à pâtisserie sur une épaisseur de 3mm environ. Détaillez des disques de pâte avec un emporte pièces. Évidez la moitié des disques avec un emporte-pièces plus petit. Placez les sablés sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Enfournez à 180ºC et comptez entre 7 et 9 minutes de cuisson. Les biscuits doivent être dorés. Laissez-les refroidir sur une grille. Vous devrez procédez en plusieurs fois pour cuire tous les sablés. 

Quand les sablés sont froids, garnissez les disques entiers avec de la pâte à tartiner. Recouvrez-les ensuite avec les disques évidés. 

Il ne vous reste plus qu'à attendre l'arrivée du gros bonhomme rouge... Et s'il ne vient pas, vous aurez toujours les sablés pour vous consoler!

Variante:
vous pouvez respecter la tradition et garnir vos linzer cookies avec de la confiture de framboise.

mardi 3 décembre 2019

Mes lasagnes épinards/ricotta

Avant, le dimanche c'était le jour des pâtes... Avant. Mais avant quoi? Je ne sais pas trop. Mais c'était avant. Moi qui n'aimais pas trop les pâtes, je me suis mis à les apprécier quand j'ai commencé à les faire moi-même. J'ai bien-sûr débuté avec les lasagnes avant de me lancer dans les ravioli puis les tortellini. C'était devenu une habitude. Le dimanche, je mettais les mains dans la farine. Je sortais ma machine à pâtes. Et puis, j'ai laissé tomber cette habitude. Pourtant qu'est ce que c'est bon de faire soi-même les pâtes! C'est facile en plus! Un dîner à partager avec ma voisine. Voisine qui est réfractaire aux légumes. Et particulièrement aux épinards (et aussi au chou-fleur mais ça c'est du passé)... Une idée. Et si je lui faisais des lasagnes aux épinards? Un défi pour lui faire aimer ces feuilles qu'elle n'aime vraiment pas! J'aime bien les défis! Pas de béchamel car décidément je ne suis pas fan. Qui dit épinards peut dire aussi ricotta car ça marche toujours! Quand tiens les pâtes ça faisait longtemps, le cuisinier prépare des lasagnes épinards/ricotta!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 20 + 20 minutes

Ingrédients:
- 9/12 feuilles de lasagnes (selon la taille de votre moule)
- 800 g d'épinards frais
- 2 oignons
- 1 gousse d'ail
- le blanc d'un poireau
- 1 oeuf
- 250 g de ricotta
- 2 boules de mozzarella
- 50 g de parmesan
- 1 pot de sauce tomate (environ 400 g)
- huile d'olive
- sel, poivre

Rincez les épinards plusieurs fois. Essorez-les bien avant de les hacher avec un grand couteau. Rincez puis émincez le poireau. Pelez et émincez les oignons et la gousse d'ail. Égouttez la mozza. Épongez-la sur du papier absorbant.

Faites suer les oignons, l'ail et le poireau dans une grande poêle avec 2 cuillères à soupe d'huile d'olive sur feu modéré pendant 7 à 8 minutes. Ajoutez ensuite les épinards. Mélangez et laissez cuire pour que l'eau de végétation s'évapore. Assaisonnez. Laissez refroidir quelques minutes. Versez les légumes dans un saladier. Ajoutez la ricotta et l'oeuf. Mélangez intimement. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement si besoin.

Versez un peu de sauce tomate dans le fond d'un plat à gratin. Déposez ensuite 3 ou 4 feuilles de lasagnes. Ajoutez la moitié du mélange aux épinards. Égalisez la surface avec une cuillère à soupe. Parsemez de parmesan. Recouvrez de feuilles de lasagnes puis d'épinards et saupoudrez avec le parmesan restant. Recouvrez des feuilles de lasagnes. Versez la sauce tomate restante sur les lasagnes. Ajoutez la mozza déchiquetée. 

Enfournez à 180ºC. Laissez cuire environ 20 minutes ou jusqu'à ce que le fromage soit bien gratiné. Servez les lasagnes aussitôt ou bien préparez-les la veille et faites-les réchauffer le lendemain.

Variante: vous pouvez bien-sûr préparer vos pâtes vous-mêmes. Je vous laisse aller jeter un oeil à ma recette de lasagnes citrouille et champignons

dimanche 1 décembre 2019

Ma tarte rustique aux pommes


Si pour les légumes toutes les saisons me ravissent. En ce qui concerne les fruits ce n'est pas la même chose. Je suis beaucoup plus fruits d'été que ceux des autres saisons. J'adore les fraises, les cerises, les abricots ou les figues. Après, j'avoue que j'ai plus de mal avec les pommes et les poires que je trouve un peu ennuyeuses. En ce moment, question fruits sur les marchés c'est oranges, mandarines, citron, pommes et poires. Rien de très excitant. J'achète des pommes malgré tout chaque semaine pour préparer de la compote. D'ailleurs, hier j'en ai rapporté quelques kilos dans le but de préparer ma compote hebdomadaire. Entre temps, Mr R avait lui aussi trouvé quelques pommes qu'il m'a données pour que je m'en occupe. Mes 2,5 kg plus les 3 kg de Mr R... trop de pommes! Ma marmite à compote n'est pas assez grande pour toute les contenir. Pas le choix, il allait falloir remonter mes manches pour préparer un dessert. Entre tarte tatin, tarte tradi, autre... j'hésitais. Finalement, j'ai eu la révélation alors que la pâte était déjà dans le moule. Un changement d'idée de dernière minute pour un bon dessert! Quand le cuisinier a beaucoup de pommes dans sa corbeille de fruits, il prépare une délicieuse tarte rustique!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 45 minutes

Ingrédients:
Pour la pâte:
- 240 g de farine
- 40 g de poudre d'amande
- 45 g de sucre
- 1 pincée de sel
- 125 g de beurre
- 1 oeuf
- 20 g de lait
- 1 cuillère à café de cannelle moulue

Pour la garniture:
- 6 pommes (de deux couleurs si possible)
- 50 g de pistaches non salées
- 1 cuillère à soupe de sucre
- 2 cuillères à café d'eau de fleur d'oranger
- 25 g de beurre
- 2 cuillères à soupe de compote de pomme

Commencez par préparer la pâte. Mélangez la farine avec la poudre d'amande, le sucre, la cannelle et le sel dans un saladier. Faites un puits au centre et ajoutez-y l'oeuf et le lait. Mélangez avec une fourchette. Ajoutez ensuite le beurre coupé en morceaux. Travaillez la pâte sans trop insister. Vous devez pouvoir former une boule. La pâte ne doit pas être collante, sinon ajoutez un peu de farine. Formez un disque avec la pâte. Enveloppez-le dans du film alimentaire. Placez au frigo et laissez reposer 1 heure.

Abaissez la pâte au rouleau à pâtisserie sur votre plan de travail légèrement fariné. Vous devez obtenir un grand disque. 

Pour la garniture, hachez grossièrement les pistaches avec un bon couteau. Mélangez-les avec le sucre et la fleur d'oranger. Rincez et séchez les pommes. Évidez-les, coupez-les en deux et taillez-les en fines lamelles en les laissant collées. Étalez la compote sur la pâte en laissant une bordure de 5 cm. Disposez les moitiés de pommes en alternant les couleurs. Rabattez la bordure de pâte vers les pommes. Parsemez de pistaches et de noisettes de beurre.

Enfournez à 180ºC. Comptez 45 minutes de cuisson. Au bout de 25 minutes, baissez la température à 170ºC. Vérifiez la cuisson des pommes, elles doivent être bien fondantes. Laissez la tarte refroidir sur une grille. Voilà, c'est prêt!

Conseils: variez les pommes pour avoir des sortes sucrées et acidulées sur la tarte. Vous pouvez remplacer les pistaches par des amandes.

vendredi 29 novembre 2019

Mon riz aux légumes

Placards. Ah mes placards! S'ils pouvaient parler! En ce moment, j'ai une crise aiguë de cuisine du placard. Le but: faire de la place, arrêter d'entasser des ingrédients qui finissent par être oubliés les uns derrière les autres. Alors que le virus qui m'a flanqué par terre commence à me laisser tranquille, je reprends le goût de cuisiner. Hier, je cherchais quoi faire. Bon comme d'habitude. J'ai donc ouvert le frigo et les placards à la recherche de ce que j'allais bien pouvoir mettre à la casserole ou à la poêle. Un paquet de riz, commencé je ne sais plus quand, m'a tendu les bras. Il ne me restait plus qu'à lui trouver des compagnons pour lui éviter la solitude du riz blanc au fond de l'assiette. Le frigo est alors venu à mon secours. Quelques légumes du fond du bac: carottes, navet, épinards... Une image, celle d'un riz iranien que j'ai envie de faire depuis longtemps. Ma recette n'est pas la traditionnelle mais une sorte de version personnelle. Pour une fois, le riz m'a inspiré! Quand le cuisinier fait les fonds de ses placards et de son frigo, il prépare un riz aux légumes! 

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 25 minutes

Ingrédients:
- 175g de riz basmati
- 2 carottes moyennes
- 1 navet
- 1 oignon
- 100 g d'épinards frais
- 2 très petites patates douces ou 1 moyenne (environ 100g)
- 1 cuillère à soupe de raisins de Corinthe
- 1 cuillère à soupe d'épine-vinette
- 1 cuillère à soupe de pistaches non salées
- 2 cuillères à soupe de graines de grenade
- 5 brins de coriandre
- huile d'olive
- sel, poivre

Faites cuire le riz en respectant les instructions sur le paquet. Égouttez-les. Arrosez-le d'un filet d'huile. Réservez.

Pendant ce temps, pelez, rincez les légumes puis taillez-les en brunoise. Rincez les épinards plusieurs fois avant de les hacher très finement. Faites revenir tous les légumes sauf les épinards dans une grande poêle avec 2 cuillères à soupe d'huile d'olive. Au bout de 2 minutes, couvrez et laissez cuire environ 10 minutes en tout en remuant souvent. Quand les légumes sont cuits, ajoutez les épinards. Mélangez et laissez cuire 2 minutes supplémentaires à découvert pour qu'il n'y ait plus de liquide dans la poêle.

Concassez les pistaches avec un couteau. Hachez la coriandre après l'avoir rincée et séchée. 

Ajoutez alors le riz. Mélangez pendant 1 minute sur feu vif. Ôtez la poêle du feu. Ajoutez les pistaches, les raisins, l'épine-vinette et la coriandre. Servez aussitôt et ajoutez les graines de grenade au dernier moment.