lundi 21 septembre 2020

Mes ravioli arméniens (mantis)

Dans mes rêves les plus fous, je me vois cuisiner pour les autres tous les jours. Pas de resto. Ça non. Mais une table où les gens passeraient en prenant le temps. J'aime cuisiner pour les autres, quels qu'ils soient. Savoir que je vais cuisiner pour quelqu'un, décuple ma créativité. À chaque fois que je vais chez ma grande amie Mme T dans le sud de la France, je sais que je vais passer une bonne partie de mon temps en cuisine car je suis officiellement son cuisinier personnel. Sa maison est une vraie auberge espagnole où les gens viennent, passent, restent plus ou moins longtemps. Des gens de tous horizons. À chaque fois, derrière mes fourneaux je prépare des petits plats en laissant libre cours à mes envies. Ce week-end n'a pas dérogé à la règle. Je suis donc arrivé chez elle avec quelques denrées dans mon sac et aussi avec une envie. Une recette venue d'ailleurs, comme toujours. Un nouvel ailleurs. Un ailleurs que j'aimerais vraiment visiter un jour. Cet ailleurs s'appelle Arménie. Je me suis offert un livre de cuisine d'Arménie cet été. Et une recette m'a aussitôt fait de l'oeil. Une recette réalisée ce week-end et qui a beaucoup plus à mon hôte et aux autres invités! Quand le cuisinier découvre une nouvelle cuisine, il prépare des ravioli arméniens, les mantis... à sa façon!

Préparation: 1 heure

Attente: 1 heure

Cuisson: 1h15

Ingrédients pour 6 personnes:
Pour la pâte
- 250 g de farine semi complète
- 125 ml d'eau
- 1 oeuf
- sel, poivre

Pour la garniture
- 350 g de viande hachée
- 1 belle aubergine (environ 350g)
- 1 gros oignon
- 1 gousse d'ail
- 1 cuillère à café de graines de cumin
- 1 cuillère à café de miel
- 1/2 cuillère à café de cannelle
- 2 brins de thym
- 40 g de beurre + 1 peu pour le plat
- 75 cl de bouillon de légumes
- huile d'olive
-sel, poivre

Commencez par préparer la pâte. Placez la farine dans un saladier. Assaisonnez. Creusez un puits au centre. Versez-y l'eau puis ajoutez l'oeuf. Mélangez le tout d'abord avec une fourchette puis directement avec les mains pour obtenir une pâte non collante (sinon rajoutez un peu de farine). Formez une boule et enveloppez-la dans du film alimentaire. Laissez reposer 1 heure à température ambiante. 

Pendant ce temps-là, préparez la farce. Rincez, séchez et taillez l'aubergine en tout petits dés. Pelez puis hachez l'oignon et l'ail. Faites-les suer dans une sauteuse sur feu modéré avec 1 cuillère à soupe d'huile pendant 5 à 6 minutes. Ajoutez alors l'aubergine. Poursuivez la cuisson en augmentant légèrement le feu. Enfin, ajoutez la viande. Remuez régulièrement. En cours de cuisson, ajoutez le cumin, le miel et la cannelle. Assaisonnez. La farce doit être assez sèche. Versez-la dans un saladier et écrasez-la avec une fourchette. 

Abaissez la pâte sur votre plan de travail fariné avec un rouleau à pâtisserie sur une épaisseur de 2mm. N'hésitez pas à fariner si ça colle. Découpez la pâte en bandes d'environ 4 cm de large. Coupez ensuite chaque bande en carrés. Beurrez un grand plat à gratin.

Il ne vous reste plus qu'à garnir. Déposez une demi-cuillère à café de farce au centre de chaque carré de pâte. Relevez les extrémités et pincez-les pour former une barquette rectangulaire. Placez les dans le plat de façon concentrique. Il vous faudra peut-être deux plats pour tous les faire rentrer. Je vous laisse une photo explicative.
Faites fondre le beurre et versez-le sur les mantis. Enfournez à 180ºC et laissez cuire 30 minutes. Pendant ce temps, faites chauffer le bouillon. Sortez le plat du four, versez une partie du bouillon sur les mantis. Enfournez à nouveau pour 10 minutes. Sortez le plat, le bouillon doit avoir été absorbé. Versez-le reste de bouillon et enfournez à nouveau pour 10 minutes. Il ne doit plus y avoir de liquide dans le plat. 

Servez les mantis avec une sauce tomate maison. Régalez-vous!

Conseil: ce plat est long à préparer alors n'hésitez pas à demander de l'aide pour garnir et plier les mantis. 

jeudi 17 septembre 2020

Mes aubergines farcies végétariennes

Parfois quand je cuisine, la recette passe par un peu toutes les couleurs avant de terminer dans mon assiette. Par exemple celle d'aujourd'hui. J'avais l'envie de cuisiner des aubergines. Au départ, je les voyais farcies. Comme souvent, je suis d'abord allé voir ce que j'avais déjà fait pour ne pas répéter une recette (oui il m'arrive d'oublier ce que j'ai fait il y a plus ou moins longtemps). Et puis sur mon vélo (car j'ai souvent des idées de cuisine sur ma bicyclette), je les ai vues en tarte roulée ou fine. J'ai aussi pensé à un burger végétarien où le pain aurait été remplacé par de la pâte feuilletée. Je suis revenu à la tarte que je pensais garnir de sauce tomate. J'ai repensé au burger avec des frites. Et puis les aubergines farcies ont refait une percée... avec du riz? En suivant une recette arménienne? Farcies au blé? Avec de la semoule? Fromage ou pas? Finalement, j'ai choisi l'option "farcies". Une nouvelle version car celles que j'ai déjà postées sont à base de viande. Une nouvelle idée un peu inspirée par le frigo. Quand le cuisinier se décide enfin, il prépare des aubergines farcies végétariennes!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 35 + 25 minutes

Ingrédients:
- 1 grosse aubergine
- 1 gros oignon
- 2 gousses d'ail
- 1 belle tomate coeur de boeuf
- 100 g de quinoa cuit
- 3 brins de coriandre
- 1 cuillère à café de graines de cumin
- 1 cuillère à café de miel
- 2 noix
- 2 cuillères à soupe de tahini
- 1 cuillère à soupe de jus de citron
- 3 cuillères à soupe d'eau
- huile d'olive
- sel, poivre

Rince et séchez l'aubergine avant de la couper en deux dans le sens de la longueur. Prélevez la chair avec une cuillère à café en laissant une petite bordure de 0,5cm (vous pouvez passez une couteau fin pour marquer la bordure). Badigeonnez les deux moitiés d'huile d'olive, assaisonnez. Enfournez à 200ºC et laissez cuire 20 minutes environ, la chair doit être tendre. 

Pendant que la cuisson au four, préparez la farce. Pelez puis hachez l'oignon et l'ail. Hachez également la chair de l'aubergine que vous avez ôtée. Enfin rincez et séchez la tomate avant de la détailler en petits dés. 

Commencez par faire suer l'oignon et l'ail dans une poêle avec un filet d'huile d'olive sur feu modéré pendant 5 à 6 minutes. Ajoutez ensuite la chair d'aubergine et 1 cuillère à soupe d'huile. Laissez cuire pendant 8 bonnes minutes en remuant souvent. Ajoutez les dés de tomate. Poursuivez la cuisson jusqu'à ce que l'eau de végétation se soit évaporée. Vous devez obtenir une compotée assez sèche. Ajoutez le miel et le cumin en cours de cuisson. Assaisonnez. Ajoutez alors le quinoa. Mélangez et laissez cuire 1 minute. 

Garnissez généreusement les moitiés d'aubergine avec la farce. Enfournez à 180ºC et laissez cuire 15 minutes.

Pendant ce temps, préparez la sauce. Mélangez le tahini, le jus de citron et l'eau dans un bol. Vous devez obtenir une sauce un peu liquide mais pas trop. La quantité d'eau sera peut-être à ajuster. Assaisonnez. Cassez les noix et hachez les cerneaux. Hachez la coriandre.

À la sortie du four, laissez refroidir quelques minutes puis parsemez les moitiés d'aubergine de coriandre et noix. Arrosez de sauce et servez sans attendre. 

Variante: vous pouvez remplacer les noix par des pignons et la coriandre par du persil. 

mardi 15 septembre 2020

Mes torsades chèvre et figues

Et c'est le temps qui court... court! Chanson de circonstance avec la rentrée. Les journées sont de nouveau intenses. Les heures sont archi remplies. Pas le temps de respirer quand je suis au boulot. Pas même le temps de réfléchir à des recettes. Toutes mes pensées et mon énergie sont dédiées à l'organisation, à l'adaptation d'une nouvelle année scolaire. Quand je sors, plus qu'une envie: retrouver ma cuisine! C'est mon havre de paix. L'endroit où je déconnecte de tout sauf de l'essentiel. J'essaie, autant que faire se peut, de retrouver la créativité dont j'ai besoin. Nourrir l'imagination culinaire pour remplir les assiettes. Aujourd'hui, une recette qui traîne dans ma tête depuis un petit moment. Une vague idée: pâte feuilletée, fromage de chèvre et des figues. Envie que ça croustille. Une recette que j'ai vue en ronds, en carrés, en roses... un peu sous toutes les coutures jusqu'à ce que je rentre et me mette aux fourneaux. Avec des figues parce que c'est encore la saison, du fromage de chèvre parce que c'est divin avec les figues et de la pâte feuilletée parce que j'adore ça! Une petite recette toute facile à faire. Pas mal pour impressionner des invités de dernière minute. Quand le cuisinier fait croustiller l'apéro, il prépare des torsades chèvre et figues! 

Préparation: 20 minutes

Attente: 30 minutes

Cuisson: 16 minutes

Ingrédients:
- 1 rouleau de pâte feuilletée
- 50 g de fromage de chèvre frais
- 1 petit morceau de fromage de chèvre très sec
- 3 cuillères à soupe de confiture de figues
- 5 brins de thym
- 1 jaune d'oeuf
- sel, poivre

Si la confiture de figues est assez épaisse, chauffez-la sur feu doux avec une ou deux cuillères à café d'eau pour la détendre un peu.

Faites préchauffer votre four à 190ºC.

Déroulez la pâte feuilletée sur une planche à découper. 

Badigeonnez-la avec le jaune d'oeuf battu à l'aide d'un pinceau de cuisine. Poivrez généreusement. Émiettez le fromage de chèvre et parsemez-en la pâte. Parsemez de thym effeuillé. Versez la confiture de figues pour en avoir un peu partout (pas la peine de l'étaler). Enfin râpez le fromage sec sur toute la pâte.

Placez la planche au frais et laissez reposer 30 minutes environ. Au bout du temps indiqué, pliez la pâte feuilletée en deux en alignant bien les bords. Détaillez ensuite la pâte en bandes de 1,5 cm de large. Torsadez-les puis déposez-les au fur et à mesure sur une plaque recouverte de papier sulfurisé en les espaçant un peu. 

Dorez-les avec le reste de jaune d'oeuf. Enfournez et laissez cuire environ 16 minutes ou jusqu'à ce que les torsades soient bien dorées sur toutes leurs faces. Laissez-les refroidir sur une grille et dévorez-les rapidement!

Variante: si vous n'aimez pas les figues, remplacez cette confiture par une confiture d'oignon!

Conseil: si vous le pouvez, choisissez un rouleau de pâte feuilletée  rectangulaire.

dimanche 13 septembre 2020

Mes cookies aux deux chocolats et aux noix

Plus jeune, j'adorais le sucre! Je ne pouvais pas passer une demi-journée sans avaler des gâteaux, du chocolat ou des bonbons. J'ai tellement mangé de sucre! Chez mes grands-parents, je plongeais tout le temps le nez dans le placard à la recherche d'un petit truc sucré à me mettre sous la dent. Chez mes parents, même chose. J'avais toujours un paquet de bonbons dans la poche. Avec le temps, va tout s'en va et les goûts changent. Aujourd'hui, je ne mange plus que très rarement des desserts, je n'achète plus de biscuits, les bonbons me soulèvent le coeur... J'essaie de limiter le sucre même si je dois avouer que je mange du chocolat tous les jours. Aujourd'hui, je préfère manger un fruit plutôt qu'un gâteau. Mais parfois, j'ai de furieuses envies de faire de la pâtisserie! Dans ces cas-là, je ne résiste pas! Je fonce. Spatule, fouet, moule, balance. Je dégaine les ustensiles plus vite que mon ombre. C'est ce qui s'est passé avec la recette d'aujourd'hui. Faite et refaite à quelques jours d'intervalle. Une recette qui a rencontré un franc succès auprès de Lou, 11 ans, qui les a trouvés absolument parfaits! Quand le cuisinier a envie de sucre, il prépare des cookies aux deux chocolats et aux noix!

Préparation: 20 minutes

Attente: 1 heure

Cuisson: 24 minutes

Ingrédients:
- 153 g de beurre à température ambiante
- 150 g de vergeoise
- 1 oeuf
- 220 g de farine
- 1 cuillère à café de levure chimique
- 1 cuillère à café de bicarbonate
- 1 pincée de sel
- 150 g de chocolat noir à 70%
- 120 g de chocolat au lait
- 120 g de noix

Hachez les deux chocolats et les noix. Réservez.

Dans un saladier, travaillez le beurre avec une spatule pour lui donner une consistance de pommade. Ajoutez la vergeoise et le sel. Travaillez le tout jusqu'à obtenir une sorte de crème. Ajoutez l'oeuf. Mélangez intimement. Ajoutez la farine, la levure et le bicarbonate. Mélangez juste ce qu'il faut pour les incorporer. Enfin, ajoutez les deux chocolats ainsi que les noix. Mélangez rapidement pour les répartir dans toute la pâte. Placez le saladier au frais et laisser reposer pendant 1 heures.

Faites préchauffer votre four à 220ºC. Sortez la pâte du frigo. Pour former les cookies, j'utilise une cuillère à glace pour obtenir des biscuits de la même taille. Prélevez des portions de pâte et disposez-les au fur et à mesure sur une plaque recouverte de papier sulfurisé en les espaçant. 

Enfournez et baissez la température à 180ºC. Laissez cuire 6 minutes et retournez la plaque. Poursuivez la cuisson encore 6 minutes. Les cookies doivent être bien dorés dessus et dessous. 

Vous devrez sans doute faire deux fournées.

Laissez les cookies refroidir 5 minutes sur la plaque avant de les placer sur une grille. Laissez-les refroidir complètement avant de les dévorer!

Variante: vous pouvez remplacer les noix par d'autres fruits secs (noisettes, amandes, noix de pécan...)

mercredi 9 septembre 2020

Ma tarte figues et mascarpone

Quand la rentrée arrive, il n'y a pas que les vacances qui se terminent, ça sent aussi la fin de l'été... Et donc ça annonce l'arrivée de l'automne, cette saison que je n'aimais pas mais que j'ai appris à aimer avec la cuisine! Automne rime avec les courges, les champignons à aller chercher dans les bois, les châtaignes à ramasser, les jours qui rafraîchissent un peu, l'odeur du feu de la cheminée quand je vais en Normandie... L'automne est devenue mon amie! Pour moi la fin de l'été c'est aussi l'arrivée des figues, ces petits fruits dont je suis très gourmand. Je pourrais en manger des kg! Je les mange toutes seules, en crumble, en tarte, en confitures, en salade, farcies et même en sandwich ! Je les aime un point c'est tout. Ma seule joie à l'idée de la fin des vacances, c'est toujours de retrouver Dolors sur le marché car je sais qu'elle aura ses premières figues! Ah les figues de Dolors! Pour ces retrouvailles, il me fallait une belle recette! La voici (modeste le cuisinier). Une tarte! Approuvée à l'unanimité par les goûteurs et goûteuses du jour. Une tarte à tester d'urgence. Quand ça sent l'automne, le cuisinier prépare une tarte aux figues et au mascarpone.

Préparation: 30 minutes

Attente: 1 heure

Cuisson: 30 minutes

Ingrédients:
Pour la pâte
- 250 g de farine
- 125 g de beurre mou
- 60 g de sucre
- 45 g de poudre de noix
- 1 oeuf
- 1 pincée de sel

Pour l'appareil
- 500 g de mascarpone
- 100 g de miel de fleurs
- 1 oeuf
- le zeste d'un citron

Pour la garniture
- 450 g de figues
- 20 g de cerneaux de noix

Commencez par préparer la pâte. Placez le beurre et le sucre dans un saladier. Travaillez le tout pour obtenir une sorte de crème. Tamisez la farine dans un saladier. Ajoutez le sel et creusez un puits au centre. Cassez-y l'oeuf et ajoutez le beurre. Mélangez-les avec les doigts en incorporant la farine petit à petit. Quand toute la farine est incorporée, versez le tout sur votre plan de travail et écrasez la pâte avec la paume de votre main. Rassemblez la pâte et recommencez cette opération 2 fois. La pâte doit être homogène et non collante sinon ajoutez un peu de farine. Formez un disque de pâte et enveloppez-le dans du film alimentaire. Placez au frigo pour 1h de repos.

Abaissez la pâte au rouleau à pâtisserie sur votre plan de travail légèrement fariné pour obtenir un disque plus grand que votre moule à tarte. Garnissez le moule avec le fond de tarte et placez-le au frais.

Pour l'appareil, mélangez le mascarpone avec le miel. Ajoutez l'oeuf et le zeste de citron haché. Lissez le tout avec une maryse. 

Sortez le moule du frigo. Versez-y l'appareil. Égalisez la surface avec une spatule. Enfournez à 180ºC. Laissez cuire environ 30 minutes. La croûte doit être bien dorée. Le centre est tremblotant, c'est normal. Laissez refroidir.

Pendant ce temps, rincez puis séchez les figues avant de les couper en quatre. Quand la tarte est froide, déposer harmonieusement les figues sur le dessus. Parsemez de cerneaux de noix concassés. Placez au frais jusqu'au moment de servir.

lundi 7 septembre 2020

Mes lasagnes roulées aux courgettes

J'aime les lasagnes! C'est l'un des premiers plats que j'ai préparés seul, voilà longtemps maintenant. J'avais pour cela fait ma première béchamel et manqué de peu de ruiner une casserole. Pendant des années, j'ai fait des lasagnes presque chaque semaine. Si la première fois, j'y avais mis de la viande, les fois suivantes, j'ai expérimenté d'autres combinaisons: aux légumes, au poisson... Les lasagnes c'est toujours bon! En arrivant à Barcelone, je me suis mis à faire moi-même les pâtes et la sauce tomate. Mais parfois, le temps presse et je dois faire un peu plus vite. J'ai découvert il y a peu les plaques de lasagnes fraîches, très pratiques! Pour la sauce tomate, cette fois-ci, j'ai opté pour un pot de la nouvelle gamme de la marque Mutti, des sauces tomates cuisinées. Après avoir décliné la garniture des lasagnes, je m'amuse maintenant à jouer avec la présentation! Après mes lasagnes à la poêle, j'ai eu une nouvelle idée! Quand le cuisinier s'amuse avec les lasagnes, il prépare des lasagnes roulées aux courgettes!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 1 heure

Ingrédients pour 4 personnes :
- 1 paquet de feuilles de lasagnes fraîches
- 4 courgettes
- 200 g de ricotta
- 1 pot de sauce tomate de 400g (Mutti aux légumes pour moi)
- 40 g de noisettes
- 3 cuillères à café d'origan séché
- 4 brins de basilic
- 50 g de parmesan râpé
- 1 boule de mozzarella
- huile d'olive
- sel, poivre

Rincez et séchez les courgettes avant de les détailler en fines tranches de 2mm d'épaisseur dans le sens de la longueur à l'aide d'une mandoline. Placez-les dans un saladier. Arrosez-les d'huile d'olive. Assaisonnez. Mélangez. Disposez les courgettes sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Enfournez à 180ºC et laissez cuire environ 15 minutes. Vous devrez faire plusieurs fournées. Réservez. 

Pendant la cuisson des lasagnes, hachez les noisettes au couteau. Mélangez-les avec la ricotta, une cuillère à soupe d'huile et l'origan. Assaisonnez. 

Versez 300 g de sauce tomate dans un plat à gratin. Parsemez de la moitié du parmesan.

Faites cuire les feuilles de lasagnes selon les indications sur le paquet. Égouttez-les puis épongez-les sur du papier absorbant. Coupez-les en quatre dans le sens de la longueur. Étalez un peu de ricotta sur les bandes de lasagnes. Recouvrez avec une tranche de courgette. Ensuite, vous n'avez plus qu'à rouler la bande de pâte. Déposez-la dans le plat, la spirale vers le haut. Recommencez jusqu'à épuisement des ingrédients.

Délayez la sauce tomates restante avec trois cuillères à soupe d'eau. Versez-la sur les spirales de lasagnes. Parsemez de parmesan. Enfournez à 180ºC et laissez cuire environ 25 minutes. La sauce tomate doit "bloblotter". 

À la sortie, du four, laissez refroidir quelques minutes avant de parsemer de feuilles de basilic.

Variante: vous pouvez bien sûr préparer la pâte à lasagnes vous-même. Mélangez 300 g de farine, du sel, du poivre, une cuillère à café d'origan séché et 3 oeufs. Vous mélangez d'abord avec une fourchette puis avec les mains. Ajoutez quelques gouttes d'huile d'olive pour éviter que ça ne colle trop aux doigts. Vous filmez et laissez reposer 1 heure à température ambiante. Après, il faut passer la pâte dans la machine à pâte en commençant par l'écartement le plus large 5 ou 6 fois. Ensuite, vous la passez à l'écartement le plus fin. Après, vous devez la détailler en bandes de 25cm x 4cm. Si vous n'avez pas de machine à pâtes, ça marche aussi avec un rouleau à pâtisserie.

samedi 5 septembre 2020

Mes pancakes à la banane

Je n'aime pas le petit déjeuner. Voilà c'est dit. Depuis toujours, l'idée de manger au saut du lit me soulève le coeur. Je dois attendre quelques heures avant de pouvoir ingurgiter la moindre nourriture. Mon premier réflexe du matin: avaler un demi-litre de thé noir bien infusé. Quand je travaille, je me force à manger un petit truc deux heures après m'être levé pour être en condition pour affronter les monstres. Les autres jours, j'écoute mon corps et je peux parfaitement attendre trois ou quatre heures avant d'avoir envie de manger. Au menu, rien d'extravagant. Souvent c'est pain, beurre et confiture maison avec une tasse de thé et un jus de fruits. Même quand je suis à l'hôtel, les buffets me laissent de marbre... Une fois de temps en temps, j'ai une envie de crêpes ou pancakes. Aujourd'hui, est un de ces jours-là. Des bananes très (trop) mûres dans la corbeille de fruits, un souvenir d'une recette entendue sur France Inter. Un blender, une poêle, le beurre et le sirop d'érable au garde à vous et en avant! Une recette simplissime! Inratable! Quand le cuisinier Se fait un petit-déjeuner anti-gaspi, il prépare des pancakes à la banane! 

Préparation: 10 minutes

Cuisson: 10 minutes

Ingrédients pour une douzaine de pancakes:
- 100 g de farine
- 3 bananes
- 2 oeufs
- 50 g de yaourt végétal 
- 25 g de purée d'amande
- 1 cuillère à café de levure chimique
- 1 cuillère à café de bicarbonate
- huile de tournesol pour la cuisson

Pour le service
- beurre, miel, sirop d'érable... 

Pelez et coupez les bananes en morceaux. Placez-les dans le bol de votre blender. Ajoutez les autres ingrédients. Mixez finement. Raclez les bords avec une spatule et mixez à nouveau. 

Faites chauffer une poêle sur feu vif. Huilez-la légèrement. Versez-y une petite louche de pâte. Laissez cuire 30 secondes avant de retourner. Poursuivez la cuisson quelques instants. Le pancake doit être doré des deux côtés. Recommencez avec le reste de pâte.

Servez les pancakes tant qu'ils sont chauds avec du beurre, du miel, du sirop d'érable ou avec ce qui vous fait envie!

Variante: vous pouvez remplacer le yaourt végétal par du yaourt grec.

jeudi 3 septembre 2020

Mon riz au yaourt et chou-fleur rôti

Que celles et ceux qui aiment le chou-fleur lèvent la main! Je sais que ce légume fait partie des mal aimés de la cuisine. Souvent le désamour remonte à l'enfance, souvenirs de cantine, de chou-fleur trop cuit, gorgé d'eau à la texture mollassonne... pas de quoi enthousiasmer les foules! Et bien moi, ce mal aimé, je l'aime, je l'adore même! Même enfant, déjà, j'étais fan du traditionnel gratin de ma maman. Chou-fleur, pommes de terre, oeufs durs, bacon et béchamel. J'adorais! Des années plus tard, je ne mange presque plus ce genre de plat mais le chou-fleur est toujours un légume que j'aime cuisiner! Je l'aime sous toutes ses formes (avec un bémol sur la cuisson à l'eau!)! Aussi, quand Dorian m'a demandé un chou-fleur pour notre dernière session de cuisine, j'ai aussitôt été enthousiaste! Nous avons choisi une recette dans notre nouveau livre de cuisine, Falastin de Sami Tamimi mis en images par Tara Wigley! Une recette encore venue d'Orient, une recette originale. Une recette qui met bien le chou-fleur à l'honneur. Une recette originale pour déguster le chou-fleur comme vous ne le connaissiez pas. Quand les cuisiniers aiment le chou-fleur, ils préparent du riz au yaourt avec du chou-fleur rôti!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 50 minutes

Ingrédients
Pour le chou-fleur rôti
- 1 petit chou-fleur
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- sel, poivre

Pour le riz
- 200 g de riz spécial risotto
- 1 jaune d'oeuf
- 400 g de yaourt grec
- 1,5 cuillère à soupe de maïzena
- 700 ml de lait
- huile d'olive
- sel, poivre

Pour finir
- quelques feuilles de menthe
- 1 ou 2 brins de menthe

Commencez par préparer le chou-fleur: rincez-le puis séchez-le avant de le couper en petits bouquets. Placez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Arrosez d'huile d'olive. Assaisonnez. Mélangez bien. Enfournez 15 minutes à 180ºC. Retournez la plaque. Remettez au four à 160ºC pendant 10 minutes. Le chou-fleur doit être tendre et doré. 

Pendant la cuisson du chou-fleur, mélangez le yaourt avec le jaune d'oeuf et la maïzena dans un saladier. Il faut vraiment bien mélanger. 

Versez le lait dans une casserole et le riz dans une grande casserole.  Assaisonnez. Portez le tout à ébullition. Couvrez dès le 1er bouillon, baissez le feu et laissez cuire pendant 18 minutes environ, en mélangeant de temps en temps. Le riz doit être presque cuit.

Ajoutez le mélange au yaourt dans la casserole. Mélangez bien. Poursuivez la cuisson 7 minutes en remuant constamment. Goûtez, rectifiez l'assaisonnement si besoin. Le riz doit être cuit. 

Versez le riz dans des assiettes creuses. Ajoutez le chou-fleur rôti. Parsemez de menthe et de thym. Arrosez d'un filet d'huile d'olive. Donnez un tour de moulin à poivre. C'est prêt.

Variante: pour coller davantage à la recette d'origine, pelez puis émincez 4 gousses d'ail en fines tranches. Faites-les cuire dans une poêle avec 2 cuillères à soupe d'huile d'olive et 2 cuillères à soupe de graines de coriandre. Laissez cuire 2 minutes. Ajoutez ce mélange sur le riz au moment de servir. 

mardi 1 septembre 2020

Ma panzanella comme une salade grecque

J'aime partir. Le sac à dos (ou la valise) toujours prêt. Le passeport dans la poche, le guide dans la main (oui j'utilise encore des guides car je suis du siècle passé), je suis partant pour aller ailleurs. En cette année si particulière, pas question de s'envoler à l'autre bout de la Terre... mais partir même près de chez moi, ça me va. Partir compte plus que l'endroit où je pars. Cet été, il a été beaucoup question de France pour mes vacances entre le Paradis du Sud, la magie de Paris et le calme de la Normandie. Retrouver mes racines pour me ressourcer vraiment. Et puis il y a eu la découverte de deux îles pas loin de Barcelone: Ibiza et Formentera. Un enchantement! Deux îles à l'ambiance très différentes. L'impression d'être très loin. Un vrai dépaysement. La sensation d'être entre l'Italie et la Grèce tout le temps. Une envie: y retourner! Pendant ce séjour sur les îles Baléares, je n'ai pas cuisiné du tout, je n'ai même pas cherché de marché. J'avais besoin de repos culinaire. À peine rentré, j'avais déjà les mains dans les légumes pour une recette voyageuse. Une recette entre deux pays que je n'ai pourtant pas visités cette année. Une recette inspirée par ces deux îles qui m'ont fait voyager bien plus que je ne le pensais. Quand le cuisinier retrouve sa cuisine, il prépare une panzanella comme une salade grecque.

Préparation: 20 minutes

Pas de cuisson

Ingrédients
- 200 g de tomates cerises
- 4 mini concombres
- 1 avocat
- 4 brins de coriandre
- 2 brins de menthe
- 15 olives noires
- 60 g de feta
- 1 cuillère à café de graines de courge
- 2 tranche de pain au levain un peu rassis 
- 1 cuillère à café de zaatar
- 1 cuillère à soupe de jus de citron
- huile d'olive
- 1 pincée de piment en poudre
- sel, poivre

Rincez les tomates et les concombres. Coupez les tomates en quartiers. Pelez les concombres en laissant une bande sur deux puis coupez-les en dés. 

Détaillez les tranches de pain en cubes pas trop gros. Placez-les dans un saladier. Ajoutez les tomates, les olives et les concombres. Mélangez. Arrosez avec deux cuillères à soupe d'huile d'olive. Laissez reposer 20 minutes. 

Pelez, dénoyautez l'avocat avant de le couper en morceaux. Ajoutez-les dans le saladier. Mélangez délicatement. 

Répartissez la salade dans des assiettes de service. Parsemez ensuite de graines de courge, de coriandre et de menthe grossièrement hachées. Ajoutez la feta coupée en cubes. 

Mélangez 2 cuillères à soupe d'huile avec le jus de citron, le piment et le zaatar. Assaisonnez. Versez sur la salade. 

C'est prêt!

Variante: vous pouvez ajouter un petit oignon rouge pour relever un peu plus cette salade

dimanche 30 août 2020

Nos wraps au chou-fleur

Quand je suis invité chez quelqu'un, je demande toujours ce qu'il faut que j'apporte. En général, on me répond "rien". Mais en insistant, je finis par trouver quelque chose. Quand je croise mon ami Dorian, je fais pareil. Quelques jours avant notre rencontre, je lui demande s'il a besoin de quelque chose pour notre journée de cuisine. Souvent sa réponse est "Apporte ce qui te fait envie". Alors, je vais toujours faire un tour au marché du coin pour voir si je trouve l'inspiration. Je prends quelques fruits et légumes car ça peut toujours servir. Mais la dernière fois, le monsieur m'a fait une demande plus précise que les autres. Outre la traditionnelle phrase "apporte ce qui te fait envie", il m'a aussi demandé un chou-fleur. Un chou-fleur? Quelle drôle d'idée, pour une fin juillet... mais comme j'aime beaucoup ça... Donc en plus de halloumi, tortillas de blé et citrons confits (inspiration du jour), je suis donc arrivé chez mon complice avec un beau chou-fleur dans le sac à dos! Un chou-fleur qui n'a pas fait long feu puisqu'il est passé presque aussitôt au four pour préparer deux recettes venues d'ailleurs forcément. Deux recettes un peu étranges peut-être mais qui nous ont emballés tous les deux! Une idée pour essayer de réhabiliter ce mal aimé de la cuisine. Aujourd'hui, je vous livre la première. Pour l'autre, un peu de patience encore! Quand les cuisiniers ont une idée farfelue, ils préparent des wraps au...chou-fleur!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 30 minutes

Ingrédients:
Pour le chou-fleur rôti
- 1 petit chou-fleur
- 2 cuillères à café de curcuma
- 1 pincée de piment
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- sel, poivre

Pour la purée de chou-fleur
- 3 cuillères à soupe de tahini
- 1 cuillère à café de zaatar
- 1 cuillère à soupe de jus de citron
- 1 pincée de piment
- sel, poivre

Pour la finition
- 200 g de halloumi
- 1 cuillère à soupe de tahini
- 1 cuillère à soupe de yaourt grec
- 1 ou 2 cuillères à soupe d'eau
- 1/2 piment oiseau
- 6 brins de coriandre
- 1 poignée de feuilles d'oseille rouge (ou de roquette)
- des wraps au blé
- poivre

Commencez par préparer le chou-fleur rôti. Rincez-le et séchez-le avant de le détailler en petits bouquets. Placez-les dans un saladier. Ajoutez l'huile d'olive, le piment, le curcuma. Assaisonnez. Mélangez le tout et versez sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Enfournez à 180ºC. Laissez cuire 15 minutes. Mélangez à ce moment-là puis baissez la température à 160ºC et poursuivez la cuisson pendant 10 minutes. 

Placez la moitié du chou-fleur dans le bol de votre mixeur. Ajoutez les autres ingrédients. Mixez le tout assez finement. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement si besoin. 

Faites chauffer un grill (ou une poêle) légèrement huilé. Coupez le halloumi en tranches de 1/2 cm d'épaisseur. Faites-le griller sur les deux côtés quelques minutes. 

Mélangez le tahini, le yaourt et l'eau dans un bol pour obtenir une sauce lisse et un peu liquide. Assaisonnez.

Pour le montage, tartinez un wrap avec de la purée de chou-fleur. Ajoutez quelques bouquets de chou-fleur rôti. Parsemez de coriandre grossièrement hachée, de piment taillé en très fines tranches, de feuilles d'oseille (ou de roquette). Arrosez de sauce tahini/yaourt. Roulez et mordez dedans à pleines dents! 

Variante: si vous ne trouvez pas de halloumi, remplacez-le par de la feta émiettée.

vendredi 28 août 2020

Mes champignons farcis

Alors que les vacances touchent à leur fin, que la rentrée est au coin de la rue, je me replonge dans mes souvenirs de cet été. Un été loin de Barcelone, un été avec des enfants, des amis, beaucoup de France, un peu d'Espagne. Faire le plein d'ondes positives car les semaines à venir risquent d'être chargées et compliquées. Je repense notamment aux quelques jours chez les amis en France, dans le Sud, dans cet endroit que j'aime tant, un idée du paradis tellement c'est beau. À chaque fois, du monde dans la maison, des gens déjà croisés ou jamais vus. Des repas sous le mûrier, le coucher du soleil en toile de fond. Et je suis souvent en charge de préparer les repas pour tous. Le frigo devient alors mon compagnon et la cuisine mon terrain de jeux. Je peux faire ce que je veux. J'improvise comme j'aime si bien le faire avec ce que je trouve. No limite est mon mot d'ordre! C'est comme ça qu'est née la recette que je vous propose aujourd'hui. Un reste de poivron, des champignons comme s'il en pleuvait! L'idée n'a pas tardé à arriver! Quand le cuisinier fait avec ce qu'il a sous la main, il prépare des champignons farcis!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 20 minutes

Ingrédients:
- 500 g de champignons de Paris 
- 1/2 poivron rouge
- 1 oignon
- 1 gousse d'ail
- 1 tomate moyenne
- 2 brins de romarin
- 2 brins d'origan
- 1 petit morceau de parmesan
- huile d'olive
- sel, poivre

Rincez puis séchez le poivron et les champignons. Ôtez les pieds terreux. Placez les champignons sur une plaque allant au four recouverte de papier sulfurisé. Arrosez-les d'huile d'olive. Enfournez-les à 180ºC. Laissez-les cuire entre 5 et 6 minutes. Ôtez l'eau de végétation en retournant les champignons. Réservez hors du four.

Pelez et hachez l'ail et l'oignon. Faites-les suer dans une poêle avec une cuillère à soupe d'huile d'olive pendant 5 minutes sur feu modéré en remuant souvent. 

Détaillez le poivron et la tomate en brunoise (tout petits dés). Ajoutez-les dans la poêle, poursuivez la cuisson 5 minutes en augmentant légèrement le feu. Laissez cuire jusqu'à ce que l'eau de végétation de la tomate se soit évaporée. Ajoutez le romarin haché. Assaisonnez en cours de cuisson. Le tout doit être bien cuit, comme compoté. Laissez refroidir quelques instants. 

Garnissez les champignons avec le mélange précédent.Disposez-les au fur et à mesure sur un plat de service. Parsemez-les d'origan effeuillé et de parmesan râpé en copeaux ou juste émietté. Un tour de moulin à poivre. Un filet d'huile d'olive. C'est prêt!

Variantes: si vous n'avez pas d'herbes fraîches, remplacez-les par des herbes déshydratées. Vous pouvez remplacer le parmesan par de la feta.

Conseil: choisissez des champignons ni trop gros ni trop petits.

Astuce anti-gaspi: gardez les pieds des champignons pour les ajouter dans un bouillon ou en faire une sauce pour des pâtes.

mercredi 26 août 2020

Pains roulés aux oignons (onion rolls)

J'adore le pain! Peut-être parce que je suis très français, peut-être juste parce que c'est bon. En tout cas pour moi le pain c'est important. Même si je n'en mange pas à tous les repas. Quand j'en veux, il m'en faut et il doit être bon! À Barcelone, c'est compliqué de trouver du pain digne de ce nom. Et je peux vous dire que j'en fais des kilomètres pour aller en chercher! Un de mes rêves de cuisinier serait de maîtriser le secret du pain parfait. Un jour peut-être. Qui dit pain, dit aussi farine. Là encore, les choses se compliquent à Barcelone de ce côté-là. La farine n'est en général pas de très bonne qualité. J'ai raté plusieurs recettes "boulangères" à cause de la mauvaise farine. Pendant les mois de confinement, je me suis surpris à avoir parfois presque 100 g d'écart sur la quantité de farine pour une recette faite avec Dorian qui, lui, n'avait pas de problème. Quand nous nous sommes vus la dernière fois chez lui, je me suis dit que c'était la parfaite occasion pour prendre une revanche bien méritée sur la farine et les recettes de pain. Nous avons donc jeté notre dévolu sur une autre recette du merveilleux livre "Falastin" de Sami Tamimi, mis en images par Tara Wigley. Une recette venue d'ailleurs. Des petits pains roulés absolument délicieux! Une recette réussie haut la main cette fois! Malgré la canicule qui faisait rage ce jour-là! Quand le cuisinier prend sa revanche sur la farine, il prépare des pains briochés, roulés aux oignons avec son amidole!

Préparation: 30 minutes

Attente: 4h + 1h30

Cuisson: 45 minutes

Ingrédients:
- 530 g de farine T55
- 6 g de levure boulangère sèche
- 30 g de sucre en poudre
- 3 oeufs
- 150 g de beurre à température ambiante
- 12 cl d'eau
- 1/2 cuillère à café de sel

Pour la garniture:
- 9 cl d'huile
- 600 g d'oignons
- 3 pincées de cannelle
- 1 cuillère à café de sumac
- 4 brins de thym
- 3 brins d'origan
- sel, poivre

Pour l'huile de la fin:
- 5 cl d'huile
- 1 cuillère à café de zeste de citron
- 1/4 de piment oiseau (ou plus selon votre goût)

Pour la déco:
- 1 petit bouquet de persil (ou de coriandre)
- 1 petit bouquet de menthe
- 1/2 cuillère à café de sumac

Commencez par préparer la pâte à pain: place la farine, la levure et le sucre dans la cuve de votre robot muni d'un crochet. Donnez quelques tours pour mélanger le tout. Ajoutez les oeufs légèrement battus avec l'eau et le sel. Faites tourner jusqu'à ce qu'une pâte se forme. Ajoutez ensuite le beurre petit à petit en attendant qu'il soit incorporé avant d'en ajouter. Quand tout le beurre est ajouté, laissez pétrir pendant 10 minutes. La pâte doit être lisse et non collante. Placez-la dans un saladier légèrement huilé. Couvrez avec un torchon propre et placez au frigo. Laissez reposer entre 3 et 4 heures.

Pendant ce temps, préparez la garniture. Pelez et émincez les oignons. Faites chauffer la moitié de l'huile dans une grande sauteuse et faites-les revenir sur feu modéré pendant une quinzaine de minutes. Ils doivent être translucides. Remuez-les régulièrement en cours de cuisson. Ajoutez la cannelle. Laissez cuire 2 minutes supplémentaires. Ôtez du feu et ajoutez l'huile restante, le sumac, les herbes effeuillées. Assaisonnez. Laissez refroidir complètement. 

Sortez la pâte du frigo. Abaissez-la pour former un grand rectangle d'environ 55cm par 35cm. Étalez les oignons refroidis sur toute la surface de la pâte. Roulez la pâte en serrant bien pour former un boudin de 55 cm de long. Coupez les extrémités et détaillez le reste en 12 tronçons. Les nôtres faisaient 4 cm de long environ. 

Déposez-les dans un plat rectangulaire (de 20 x 30 cm), légèrement huilé. Couvrez avec le torchon de la première levée et laissez lever à nouveau pendant 1h30. 

Enfournez le plat à 180ºC pendant une vingtaine de minutes. Retournez le plat, baissez la température à 160ºC et poursuivez la cuisson pendant une dizaine de minutes. Les roulés doivent être bien dorés. 

Pendant que le pain cuit, préparez l'huile de la fin. Mélangez l'huile avec le zeste de citron le piment hachés. Salez. 

Sortez le plat du four et laissez tiédir. Badigeonnez alors les roulés avec l'huile pimentée. Laissez-les ensuite refroidir complètement. 

Quand le pain est à température ambiante, parsemez-le de menthe et persil hachés. Saupoudrez du sumac restant. Il ne vous reste plus qu'à le déguster!

Pour le conserver, enveloppez-le dans du film alimentaire.

dimanche 23 août 2020

Ma salade de pâtes aux légumes

Suivre les saisons, c'est un des objectifs que je me suis fixé en cuisine quand elle est réellement devenue une passion. Revenir à ce que faisait ma grand-mère normande mais en l'adaptant au monde d'aujourd'hui. Pour moi pas question de manger des tomates ou des courgettes en décembre, pas de fraises non plus en janvier (alors qu'elles font leur apparition sur les marchés à Barcelone). Suivre les saisons c'est respecter le rythme de la nature. C'est aussi développer sa créativité. Manger le même légume mais toujours de manière différente pour ne pas s'en lasser. Chercher de nouvelles idées. Toujours. Profiter des fruits et légumes quand ils sont à leur meilleur moment. Quand la saison se termine, se réjouir de l'arrivée des nouveaux. Attendre avec impatience le retour des anciens. Finalement chaque saison apporte son lot de réjouissances. Pour le moment, c'est encore l'été dans le ciel et dans la cuisine. Mangeons des courgettes, des aubergines, des tomates, des poivrons tant que c'est la saison! Quand le cuisinier profite de l'été, il prépare une salade de pâtes aux légumes! 

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 30 minutes

Ingrédients:
- 200 g de pâtes courtes
- 1 gros oignon
- 1 gousse d'ail
- 1 poivron jaune
- 2 courgettes (1 verte, 1 jaune)
- 1 cuillère à soupe de graines de courge
- 1 cuillère à soupe de pignons
- 2 tranches de pain au levain
- 3 brins de basilic
- 1 cuillère à soupe de miel
2 brins de thym
- huile d'olive
- vinaigre balsamique
- sel, poivre


Rincez et séchez les légumes. Détaillez les courgettes et le poivron en petits dés

Faites cuire les pâtes en suivant les instructions sur le paquet. Égouttez-les. Réservez.

Pendant ce temps, pelez puis hachez l'oignon et l'ail. Faites suer l'oignon dans une grande poêle avec 1 cuillère à soupe d'huile d'olive, sur feu modéré pendant 5 minutes en remuant de temps en temps. Ajoutez l'ail et poursuivez la cuisson pendant 10 minutes en baissant légèrement le feu pour que les oignons soient bien cuits. Ajoutez le miel. Laissez caraméliser 2 minutes. Assaisonnez puis réservez. 

Faites ensuite cuire les courgettes et le poivron dans la même poêle avec 1 cuillère à soupe d'huile sur feu plus vif pendant 10 minutes ou jusqu'à ce qu'ils soient juste cuits (ils peuvent rester encore un peu croquants). Assaisonnez et ajoutez le thym en cours de cuisson. Réservez.

Coupez le pain en cubes. Mélangez-les avec 2 cuillères à soupe d'huile. Poivrez. Faites-les dorer à la poêle pendant quelques minutes. Ils doivent être croustillants. Épongez-les sur du papier absorbant. Faites dorer ensuite les pignons en remuant. 

Mélangez tous les ingrédients de la salade dans un grand saladier. Arrosez d'un filet d'huile d'olive et de vinaigre balsamique. Parsemez de feuilles de basilic. 

Variante: pour une salade plus consistante, vous pouvez ajouter des mini boules de mozzarella et des tomates cerises coupées en quartiers. 

vendredi 21 août 2020

Mes lasagnes végétariennes à la poêle

Un souvenir me revient soudain. Une séance de cuisine chez mon amidole. Pour une fois ce n'était pas pour une session à quatre mains, ni même à six mains. Non. Ce jour-là nous étions 4 cuisiniers acharnés et passionnés prêts à tout pour préparer de bons petits plats. Chacun avait apporté des idées et des ingrédients à proposer aux autres. Parmi les dits ingrédients, un paquet de lasagnes fraîches un peu au bord de la DLC. J'avais alors soumis une idée de préparer des lasagnes à la poêle, d'après une recette trouvée dans je ne sais quelle revue. Mon enthousiasme avait laissé mes compagnons de jeu plutôt de marbre. Mon idée en était donc restée là. La semaine dernière, pour un ultime déjeuner au bord de l'étang avec les amis, j'ai ressorti cette idée de lasagnes cuites à la poêle et seulement à la poêle. De bons légumes de chez les producteurs locaux, des herbes du jardin. Et voilà, je pouvais enfin réaliser MA recette! Quand le cuisinier a une idée en tête, il prépare des lasagnes végétariennes à la poêle!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 45 minutes

Ingrédients:
- 1 paquet de lasagnes fraîches
- 3 oignons nouveaux
- 1 gousse d'ail
- 1 poivron rouge
- 3 courgettes pas trop grosses
- 3 petites aubergines
- 1 petite boîte de double concentré de tomate
- 4 tomates
- 20 cl d'eau
- 2 brins de basilic
- 2 brins d'origan
- 2 brins de thym
- 2 brins de romarin
- 1 boule de mozzarella
- 100 g de ricotta
- 1 petit morceau de parmesan
- huile d'olive
- sel, poivre

Rincez puis séchez les légumes avant de les couper en cubes (en lanières pour le poivron) pas trop gros ni trop petits. Émincez les oignons et la gousse d'ail après les avoir pelés. Égouttez la mozza et épongez-la dans du papier absorbant. 

Faites chauffer 2 cuillères à soupe d'huile dans une grande sauteuse. Quand elle est chaude, ajoutez les oignons, les courgettes, les aubergines et le poivron. Faites cuire le tout environ 15 minutes sur feu assez vif en remuant régulièrement. 

Ajoutez l'ail et les tomates. Poursuivez la cuisson pendant 10 minutes. Elles doivent commencer à se défaire. 

Versez l'eau et le concentré de tomate. Couvrez et laissez cuire environ 10 minutes en remuant deux fois. Assaisonnez. La sauce doit avoir un peu réduit. 

Ajoutez alors les lasagnes coupées en morceaux (on les déchire au petit bonheur la chance), la mozza déchiquetée et la moitié de la ricotta et des herbes. Mélangez le tout pour éviter que les pâtes ne se collent entre elles ou qu'elles ne tombent toutes dans le fond de la sauteuse. Poursuivez la cuisson pendant 12 minutes environ, à couvert. Remuez une ou deux fois. Si le tout s'assèche, ajoutez un petit peu d'eau. Vérifiez la cuisson des lasagnes. Il ne doit presque plus y avoir de liquide. La mozza doit être fondue. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.

Pour servir, répartissez la ricotta restante avec une cuillère à café. Parsemez d'herbes et de parmesan en copeaux. Un filet d'huile d'olive, un tour de moulin à poivre et c'est bon!

Variante: si vous le souhaitez, vous pouvez garder un peu de mozza que vous ajouterez sur le dessus du plat. En utilisant une poêle qui passe au four, faites griller le tout quelques minutes sous le grill avant d'ajouter les herbes.