dimanche 16 septembre 2018

Mes Spaghetti Bolognaise sans viande


Préparation 25 minutes


Cuisson 45 minutes


Ingrédients pour six personnes:
- 2 oignons
- 2 gousses d’ail
- 2 carottes
- Une petite branche de céleri
- 7 cl de vin rouge
- 950 g d’aubergines
- 3 boîtes de tomates cerises pelées
- Une cuillère à soupe de concentré de tomate
- Un bouquet de basilic
- 2 feuilles de laurier
- 2 brins de thym
-  1 pincée de piment
-  huile d’olive
-  parmesan rapé
- Sel, poivre
- 600 g de spaghetti

Pelez, hachez les oignons, l’ail, les carottes et le céleri. Faites-les suer dans une poêle avec 2 cuillères à soupe d’huile  pendant 10 minutes en remuant souvent. Versez le vin rouge . Ajoutez le thym, salez, poivrez.  Les légumes doivent être tendres.  Réservez.

Rincez et séchez  les aubergines puis coupez-les en brunoise ( coupez-les en dés les plus petits possible ) Faites les revenir dans une grande poêle avec de l’huile d’olive.  Comptez 15 minutes de cuisson. Remuez souvent. Si les aubergines attachent rajoutez de l’huile. Assaisonnez en cours de cuisson.  Les aubergines doivent être bien cuites.

Ajoutez le mélange carottes/céleri/oignons aux aubergines.  Mélangez pendant deux minutes.  Ajoutez les tomates en boîte, le concentré de tomate et le laurier.  Mélangez  et laissez cuire une vingtaine de minutes. Remuez en cours de cuisson. Ajoutez le piment, goûtez et rectifiez éventuellement l’assaisonnement. Rincez, séchez et Hachez le basilic. Ajoutez-en la moitiédans la poêle.

Faites cuire les spaghetti en suivant les instructions sur le paquet. Égouttez-les Et ajoutez-les dans la sauce.  Parsemez de parmesan et de basilic haché. Servez sans attendre.

jeudi 13 septembre 2018

Mes croquetas à la purée

P.U.R.É.E. 
Voilà un plat qui devrait mettre tout le monde d'accord. La purée, c'est quand-même super bon! Évidemment je ne parle que de la version maison, laissant de côté les versions Moussetruc... Et bien figurez-vous que la purée chez moi, c'est comme les confitures: une histoire de famille. Je me souviens de la purée de ma mamie normande (la même qui m'a inspiré de me lancer dans la confection de confitures artisanales). Chez elle, la purée c'était avec le plat du dimanche et c'était à la fourchette. Il ne fallait pas lui parler de moulin à légumes. Et son truc à elle c'était de rajouter une échalote dans l'eau de cuisson des pommes de terre. Sa purée était onctueuse, à tomber! Quand j'ai commencé à cuisiner pour moi tout seul, la purée a bien sûr fait partie des premiers "plats" que j'ai faits. Instinctivement,  je n'ai pas utilisé de moulin à légumes. À l'époque j'avais oublié la technique de ma mamie mais je trouvais que la fourchette, ça le faisait bien! Un peu de beurre et de crème (enfin il faut ce qu'il faut, j'ai des racines normandes après tout!) et c'est le nirvana. C'est aussi mon plat réconfort quand je suis à plat ou peu malade. Quand le cuisinier recycle de la purée, il en fait des croquetas, Olé!

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 10 minutes

Ingrédients pour 15 et 1/2  croquetas:
- 300 g de purée
- 60/80 g de farine (quantité à adapter)
- 2 oeufs
- 1 cuillère à café d'origan séché
- 30 g d'emmental râpé puis haché
- 40 g de parmesan
- 100 g de polenta
- sel, poivre
-  1Litre d'huile de friture

Sortez la purée du frigo un peu avant de commencer la recette. Mélangez-la avec un oeuf et la farine dans un saladier. Commencez par en mettre 60 g. Ajoutez le parmesan, l'emmental et l'origan. Poivrez généreusement. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement si besoin. La pâte obtenue ne doit pas être trop collante, sinon ajoutez de la farine. 

Cassez l'oeuf restant dans une assiette creuse, assaisonnez. Battez-le. Placez la polenta dans une assiette plate. Prélevez une portion de pâte d'environ 35 g. Façonnez-la en boudin. Passez-la dans l'oeuf battu puis dans la polenta. Renouvelez l'opération avec la pâte restante.

Faites chauffer l'huile dans une casserole. Pour vérifier si elle est assez chaude, plongez-y un petit bout de pain, si de fines bulles apparaissent, c'est bon. Faites frire les croquetas 4 par 4 pendant 2 à 3 minutes. Elles doivent être dorées. Récupérez-les avec une écumoire et épongez-les sur du papier absorbant. 

Elles sont à déguster tant qu'elles sont chaudes!

dimanche 9 septembre 2018

Ma p'tite salade de pousses d'épinards

É.P.I.N.A.R.D.S. Suis-je un extraterrestre? Mais j'aime les épinards depuis toujours...et attention, pas les en boîte ou les surgelés. Non moi j'aime les épinards frais! J'adorais quand ma maman en achetait sur le marché. J'étais toujours halluciné de voir la quantité qu'il y avait au départ et ce qu'il en restait après cuisson! Je ne comprends toujours pas comment on peut vendre des épinards en boîte car le goût et la couleur étant quand-même assez éloignés de ceux d'origine! En devenant cuisinier, j'ai repris le flambeau familial épinardien, pas question d'approcher les boîtes ou les sachets surgelés, si les épinards rentrent dans ma cuisine c'est en version fraîche! Quand le cuisinier revoit la vie en vert, il prépare une p'tite salade de pousses d'épinards!

Préparation: 25 minutes

Cuisson: 25 minutes

Ingrédients pour 2 personnes:
- 100 g de pousses d'épinards
- 200 g de pois chiches en boîte
- 5 carottes
- 1 courgette moyenne
- 1/2 oignon
- 200 g d'épinards frais 
- 10 brins de coriandre
- 1 cuillère à soupe d'amandes non salées
- 1 cuillère à soupe de graines de courge
- 1 avocat
- 1 cuillère à café de curcuma
- 1 cuillère à café de curry
- 1 cuillère à café de gingembre moulu
- 1 citron vert
- sel, poivre
- huile d'olive

Rincez les épinards frais plusieurs fois. Essorez-les bien puis hachez-les. Pelez les carottes. Rincez-les avec la courgette. Coupez-les en petits dés. Pelez et hachez l'oignon. Faites-le suer dans une poêle avec 1 cuillère à soupe d'huile d'olive pendant 5 minutes sur feu modéré. Ajoutez ensuite les carottes et la courgette. Salez, poivrez. Poursuivez la cuisson pendant 10 minutes en augmentant le feu. Ajoutez alors les épinards. Laissez cuire jusqu'à ce que l'eau de végétation se soit évaporée. Réservez.

Égouttez et rincez les pois chiches. Faites-les sauter dans la poêle avec 1 cuillère à soupe d'huile d'olive sur feu vif. Saupoudrez d'épices, assaisonnez. Ajoutez les légumes et mélangez le tout pendant 2 minutes puis réservez.

Pelez et dénoyautez l'avocat. Écrasez la chair avec une fourchette dans un bol en l'arrosant de jus de citron. Battez ensuite l'avocat avec un fouet pour obtenir une purée assez lisse. Assaisonnez. 

Hachez grossièrement les amandes et les graines de courge. Rincez, séchez puis hachez la coriandre. Répartissez les pousses d'épinards dans des assiettes en laissant un vide au centre. Versez-y la purée d'avocat. Ajoutez le mélangez de légumes. Parsemez d'amandes, graines de courge et de coriandre hachée. Arrosez de jus de citron et d'huile d'olive. 

vendredi 7 septembre 2018

Mon cake polenta aux tomates rôties

C.A.K.E. L'autre jour, je vous parlais d'une histoire de cake au jambon, recette trouvée dans le cahier de cuisine de maman, un des premiers plats que j'ai faits seuls. Un classique pour moi pendant quelques années. J'en faisais pour toutes les occasions. Et puis j'ai commencé à mettre mon grain de sel dans la recette maternelle en ajoutant une pincée de ci, un soupçon de ça... Petit à petit la recette originale a disparu laissant place à ma version personnelle. Le temps passant, les cakes se sont espacés. Je n'en fais d'ailleurs plus très souvent, mon éventail culinaire s'étant élargi avec les années. Avec la reprise de l'école, mes journées sont bien remplies et le cake c'est pas mal pour une dînette sur un coin de table. J'allais reprendre la recette de maman, et mes yeux sont tombés sur un paquet de polenta encore fermé. Un flash! Quand c'est la rentrée, le cuisinier italianise son cake pour rester un peu en vacances.

Préparation: 25 minutes

Cuisson: 30 + 45 minutes

Ingrédients:
- 100 g de farine
- 100 g de polenta 
- 4 oeufs
- 100 g d'huile d'olive + un peu pour les tomates et le moule
- 100 g de lait
- 300 g de tomates cerises
- 1 oignon
- 1 gousse d'ail
- 70 g de fromage de chèvre frais
- 80 g de parmesan
- 30 g de basilic frais
- 1 sachet de levure
- sel, poivre

Rincez et séchez les tomates. Pelez et hachez l'oignon et la gousse d'ail. Placez le tout sur une plaque. Arrosez d'huile, assaisonnez. Mélangez. Faites cuire dans votre four préchauffé à 200ºC pendant 30 minutes. Remuez à mi cuisson. 

Rincez, séchez et hachez le basilic. Taillez le parmesan en tout petits dés. Écrasez le fromage de chèvre. Battez les oeufs avec le lait et les 100 g d'huile dans un saladier. Assaisonnez (ayez la main légère sur le sel). Ajoutez la farine et la polenta. Mélangez vivement pour éviter les grumeaux. Ajoutez le basilic, le parmesan et le chèvre. Mélangez avec une spatule. Ajoutez ensuite les tomates (réservez-en quelques une pour la déco) et oignons. Mélangez. Enfin ajoutez la levure. Mélangez une dernière fois. 

Huilez et farinez un moule à cake (sauf s'il est en silicone). Versez-y la pâte. Enfournez à 180ºC. Laissez cuire 45 minutes environ. Vérifiez la cuisson en enfonçant une baguette au centre, elle doit ressortir sèche.  Laissez refroidir le cake dans le moule sur une grille pendant 10 minutes avant de le démouler. Attendez qu'il soit à température ambiante pour pouvoir le découper. 

Cake de polenta y tomates asados

Preparación: 25 minutos

Cocción: 30 + 45 minutos

Ingredientes:
- 100 g de harina de trigo
- 100 g de polenta 
- 4 huevos
- 100 g de leche
- 100 g de aceite de oliva (y un poco más para el molde y los tomates)
- 300g de tomates cherry
- 1 cebolla
- 1 diente de ajo
- 70 g de queso de cabra fresco
- 80 g de parmesano rallado
- 30 g de albahaca
- 1 sobre de levadura
- sal, pimienta

Limpiamos y secamos los tomates. Pelamos y picamos la cebolla y el diente de ajo. Lo ponemos todo en una bandeja de horno. Le echamos aceite de oliva. Salpimentamos y mezclamos. Ponemos al horno precalentado a 200ºC y dejamos cocer unos 30 minutos.

Lavamos, secamos y picamos la albahaca. Cortamos el parmesano a dados pequeñitos. Batimos los huevos en un bol grande con los 100 g de aceite y la leche. Salpimentamos (¡ojo con la sal ya que los quesos llevan bastante!). Después añadimos la harina y la polenta mezclándolo todo rápido. Añadimos los quesos y la albahaca. Mezclamos con una espátula. Añadimos luego los tomates (guardamos unos cuantos para el final) y la cebolla. Por fin añadimos la levadura y mezclamos una última vez. 

Vertemos la masa en el molde previamente untado de aceite y harina. Ponemos los tomates guardados encima. Ponemos el cake en el horno y lo dejamos cocer unos 45 minutos. Para asegurarnos de que esté cocido, ponemos un pincho en el medio del cake, si sale limpio es que el cake está listo, si no alargamos un poco el tiempo de cocción. 

Dejamos que se enfrie un poco el cake antes de sacarlo del molde.

Cuando está frío podemos cortarlo.

mercredi 5 septembre 2018

Ma frittata aux légumes

OUF...
Le soupir du cuisinier qui a fait sa rentrée dans sa deuxième vie. OUF, le soupir de l'instit qui  se pose à l'instant sur le sofa après une après-midi ultra chargé culinairement parlant. OUF, soupir de soulagement des deux personnes qui cohabitent en moi (parfois nous sommes plus nombreux, c'est grave docteur??) d'avoir fait tout ce qui était sur la To do list! La confiture de mirabelles refroidit dans les pots, celle de figues et noix macère dans le sucre, le cake (que vous verrez ici dans quelques jours) cuit dans le four, la maison est rangée... J'ai tellement de choses dans le cerveau que je sens que la surchauffe n'est pas loin, entre recettes, école, cuisine à venir, projet pro... les pensées ne me laissent pas une minute de répit. Elles vont même encore se balader du côté de la Toscane, car le temps des vacances paraît déjà loin. Quand le cuisinier est culinairement resté bloqué en Italie, il prépare une frittata aux légumes!

Préparation: 25 minutes

Cuisson: 45 + 25 minutes

Ingrédients pour une frittata pour 4/6 personnes:
- 7 oeufs
- 200 g de rattes 
- 2 courgettes rondes: 1 verte et 1 jaune
- 1 courgette longue verte (taille moyenne)
- 300 g de tomates cerises
- 1 oignon violet
- 1 oignon classique
- 70 g de fromage de chèvre sec
- 30 g de parmesan râpé
- 4 brins de basilic
- 2 brins de thym
- 4 cuillères à soupe d'huile d'olive
- sel, poivre

Rincez puis séchez les légumes et les herbes. Pelez et émincez les oignons. Placez-les sur une plaque allant au four. Ajoutez les tomates cerises entières. Coupez les rattes en deux, les courgettes en cubes ni trop gros ni trop petits. Ajoutez le tout sur la plaque. Arrosez avec 3 cuillères à soupe d'huile, assaisonnez et mélangez. Faites cuire dans votre four préchauffé à 180ºC pendant 45 minutes en remuant 3 fois (le temps de cuisson peut varier en fonction de votre four). Les légumes doivent être bien cuits. Laissez refroidir quelques minutes

Battez les oeufs dans un saladier. Assaisonnez. Ajoutez le fromage de chèvre et fouettez pour bien le mélanger aux oeufs. Ajoutez le parmesan, les légumes refroidis et les herbes hachées. Huilez une poêle passant au four. Versez-y la préparation. Enfournez et laissez cuire 25 minutes toujours à 180ºC. Votre frittata doit être bien dorée. Servez-la aussitôt avec une salade verte. Vous pouvez aussi attendre qu'elle soit froide, elle est également délicieuse!

dimanche 2 septembre 2018

Mes fleurs de courgette farcies

R.E.N.T.R.É.E. 
Demain, c'est la rentrée. Enfin celle des profs. Pour les monstres, il faudra encore attendre un jour de plus. La rentrée, le jour de l'année où j'ai le ventre qui se tort comme si je passais le BAC. Car oui le cuisinier n'est pas que cuisinier, il est aussi instit'. Et malgré les années, toujours la même appréhension à la veille de reprendre. Ce n'est la fin des vacances qui me retourne l'estomac c'est juste le trac de recommencer avec de nouveaux monstres. Je m'étais attaché à ceux de l'année dernière. À la fin, on finit par bien se connaître. Et puis PAF! (pas le chien) il faut les quitter et reprendre tout à zéro avec d'autres. Alors la veille du jour J on se demande si on sera à la hauteur, si on va réussir à les aider, si on va trouver les trucs qui vont les intéresser... Bref plein de questions dans la tête. Trop même. Heureusement que la cuisine est là pour m'aider à faire le vide de temps en temps. Allez il me  reste quelques heures de temps libre avant la reprise. Quand le cuisinier veut retenir les vacances encore un peu, il prépare des fleurs de courgette farcies!

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 10 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:
- 16 fleurs de courgette
- 300 g de ricotta
- 2 cuillères à café de miel d'acacia
- 2 brins de romarin
- 3 brins de thym
- 1 brin de sauge
- poivre du moulin
- sel
- huile de tournesol pour la cuisson

Rincez les fleurs. Délicatement, ôtez le pistil qui se trouve au centre sans percer les fleurs. Rincez, séchez puis hachez les herbes. 

Dans un saladier, mélangez la ricotta avec le miel et les herbes. Assaisonnez à votre goût.  À l'aide d'une cuillère à café, garnissez les fleurs avec ce mélange. 

Faites chauffer de l'huile dans une poêle. Quand elle est chaude, déposez-y quelques fleurs. Faites-les cuire sur feu modéré en les retournant pour qu'elles cuisent sur toutes leurs faces. À la sortie de la poêle, épongez-les sur du papier absorbant et faites-en cuire d'autres!
Mangez-les tant qu'elles sont chaudes.

Maintenant le cuisinier va faire son cartable... 

samedi 1 septembre 2018

Mes polpette (recette pour Amélia!)

CUISINER POUR LES AMIS.  Je crois que c'est comme ça que je suis tombé dans la cuisine. J'étais invité à dîner chez une copine. On devait apporter un truc chacun et j'avais fait un cake au jambon. Le meilleur de la Terre car c'était celui de ma maman (tiens d'ailleurs, il faudrait que je le refasse un de ces 4). Et de là, j'ai commencé à préparer des petits plats pour mes amis. Un peu plus tard, les années fac, tous les lundis, je déjeuner avec des amis. Et c'est moi qui cuisinais. Plus tard encore, l'IUFM, avec mes copines, on cuisinais à tour de rôle pour les autres. En fait c'est à mes amis que je dois de m'être lancé dans la cuisine. Dernière occasion: la Toscane. Pourtant, j'avais décidé de faire un faire un break culinaire. Mais à chaque fois c'est plus fort que moi, je ne peux pas résister, je me retrouve malgré moi avec une poêle, un couteau dans les mains et des idées plein la tête. Pour mes amis de vacances italiennes, j'ai déjà partagé avec vous mes Bruschette aux tomates. Quand le cuisinier continue son voyage culinaire en Italie, il prépare des polpette pour son amie Amélia. 

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 30 + 25 minutes

Ingrédients pour 6 personnes:
Pour les boulettes:
- 600 g de viande de boeuf hachée
- 1 oignon
- 2 échalotes
- 2 gousses d'ail
- 1 brins de romarin
- 2 brins de thym
- 30 g de pain de la veille
- 20 g de lait
- 20 g de parmesan râpé
- 1 oeuf
- sel, poivre

Pour la sauce tomate:
- 1 gros oignon
- 1 gousse d'ail
- 3 brins de basilic
- 3 cuillères à soupe d'huile
- 2 boîtes de tomates pelées
- sel, poivre

Préparez la sauce: pelez et hachez l'oignon et l'ail, faites-les suer dans une sauteuse avec 1 cuillère à soupe d'huile, sur feu modéré pendant 6 à 7 minutes. Versez les tomates avec leur jus. Portez à ébullition et baissez le feu. Laissez mijoter 25 minutes en remuant souvent. Salez, poivrez. Elle doit réduire. Hachez le basilic et ajoutez-le. Mixez finement. 

Pour les boulettes, pelez et hachez l'oignon, les échalotes et les gousses d'ail. Faites-les suer dans une poêle pendant 6 à 7 minutes. Ils ne doivent pas colorer. Laissez refroidir un peu. Pendant ce temps, placez le pain dans un bol, versez le lait dessus et laissez tremper. Rincez, séchez et hachez les herbes. Placez la viande dans un saladier. Ajoutez le mélange oignon/échalotes/ail, le pain essoré, l'oeuf et les herbes. Assaisonnez. Mélangez d'abord avec une fourchette puis avec les mains.

Préchauffez votre four à 180ºC. Humidifiez légèrement vos mains. Faites cuire une petite boule de pâte à la poêle. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement si besoin. Prélevez des portions de viande pour former des boules de la taille d'une grosse noix. Placez-les au fur et à mesure sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Enfournez et faites cuire 20 minutes. Les boulettes doivent être dorées. À la sortie du four, déposez-les dans la sauce tomate et poursuivez la cuisson 5 minutes. 

Servez vos polpette avec des pâtes fraîches, type tagliatelle ou spaghetti!

mercredi 29 août 2018

Cecina toscana

V.O.Y.A.G.E.
Si vous me suivez un peu, vous savez que j'aime partir. Toujours prêt à faire ma valise pour aller ailleurs. Je n'ai jamais aimé revenir par contre m'en aller, j'adore! Même si c'est pour pas loin, j'aime! Le voyage, le départ, c'est la promesse de vivre autre chose que ce que je connais, un autre rythme, une autre ambiance, parfois une autre culture, d'autres habitudes alimentaires, d'autres horaires. Partir permet se s'oublier un peu, de s'ouvrir aux autres, de se remettre en question. Ce que j'aime le plus dans le voyage, c'est le moment où je laisse tomber le GPS (que de toute façon je ne sais pas lire), pour me laisser aller au hasard des rues, des envies. Me perdre pour mieux profiter. Et puis partir pour découvrir bien-sûr d'autres goûts, d'autres ingrédients. Je suis fan de la street food. Un de mes grands bonheurs culinaires, c'est de trouver un petit quelque chose à grignoter dans la rue. Ma dernière découverte, dans les rues de Florence, une belle couleur, une discussion sur le comment faire cette spécialité toscane. Et à peine rentré, forcément j'ai eu envie d'en refaire! Quand le cuisinier aurait voulu rester en Toscane, il y retourne dans son assiette en préparant une cecina!

Préparation: 10 minutes

Attente: 2 heures

Cuisson: 30 minutes

Ingrédients:
- 125 g de farine de pois chiches
- 500 ml d'eau tiède (chauffée 30 secondes au micro-onde)
- 2 pincées de fleur de sel
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive (plus un peu pour la cuisson)
- 2 cuillères à soupe de parmesan râpé
- poivre
- 2 branches de romarin
- 2 pincées de flocons de sel

Placez la farine de pois chiches dans un saladier. Ajoutez la fleur de sel. Versez l'eau petit à petit tout en mélangeant énergiquement avec un fouet. Vous devez obtenir une pâte sans grumeaux, sinon passez-la dans un chinois. Ajoutez les deux cuillères à soupe d'huile et le parmesan, mélangez une dernière fois. Elle est très liquide. Couvrez avec un film et laissez reposer pendant 2 heures.

Faites préchauffer votre four à 250ºC. Huilez une poêle de 28 cm de diamètre pouvant passer au four (ou un plat en fonte spécial pizza). Versez-y la pâte. Enfournez et laissez cuire 30 minutes. La cecina doit être bien dorée. 

À la sortie du four, poivrez généreusement. Parsemez de romarin haché (ou entier) et de flocons de sel.

Découpez-la en parts comme une tarte. 

mardi 28 août 2018

Ma ratatouille libanaise

R.A.T.A.T.O.U.I.L.L.E
Plat d'été par excellence. Et des souvenirs à la pelle pour moi. Celle de ma maman d'abord, que j'adorais quand j'étais petit. La mienne ensuite, inventée avec une amie en Provence, un vrai délice, où chaque légume est cuit à part pour une ratatouille presque confite. Une recette qui a traversé les années sans que je la modifie (étrange pour moi). Une ratatouille froide pour un pique-nique en Corse. Et puis d'autres versions sont venues petit à petit. Car si Ma ratatouille est sublime, elle prend pas mal de temps à préparer. J'ai donc cherché comment me régaler tout en accélérant un peu le processus. J'ai trouvé grâce à mon ami le four!  Un monde nouveau s'ouvrait à moi. Et lors de ma dernière envie ratatouillère, une idée, une envie d'ailleurs. Quand le cuisinier rentre de vacances, il fait voyager sa ratatouille au Liban!

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 45 minutes

Ingrédients pour 4/6 personnes:
- 2 grosses aubergines
- 1 belle courgette
- 2 oignons
- 5 tomates
- 200 g de tomates cerises
- 3 gousses d'ail
- 1 bouquet de basilic
- 100 g de halloumi
- 2 cuillères à soupe de mélasse de grenade
- 2 cuillères à soupe d'olives noires dénoyautées
- huile d'olive
- sel, poivre

Rincez et séchez les légumes. Coupez les aubergines et la courgette en gros cubes. Coupez les 5 tomates en quartiers. Pelez et émincez les oignons et les gousses d'ail. Placez le tout sur une plaque allant au four. Assaisonnez puis arrosez d'huile d'olive. Mélangez bien. Faites cuire 45 minutes en remuant 3 ou 4 fois en cours de cuisson. Vos légumes doivent être bien cuits et il ne doit pas y avoir trop de jus sur la plaque, sinon prolongez la cuisson. Laissez refroidir complètement à la sortie du four.

Coupez le halloumi en cubes. Faites-les griller dans une poêle sans matière grasse. Ils doivent être dorés sur toutes leurs faces. Réservez. Lavez, séchez puis hachez le basilic. Coupez les tomates cerises en rondelles. 

Quand les légumes sont à température ambiante, versez la mélasse de grenade dessus. Mélangez bien puis ajoutez les tomates cerises, les olives et  le basilic. Mélangez à nouveau. Servez aussitôt!

D'ailleurs tant que j'y pense, je vais vite me recoller à la ratat' pour en faire des réserves pour quand la bise sera venue (Fourmi, sors de mon corps!). 

dimanche 26 août 2018

Mes bruschette aux tomates

I.T.A.L.I.E. Je crois que c'est un de mes pays préféré. Depuis ma première visite il y a 20 ans (ça nous rajeunit pas tout ça) à Gênes, jusqu'à aujourd'hui au milieu de la Toscane, dans le Chianti, l'Italie me fascine. Par son histoire, son art bien sûr mais surtout, surtout, par sa cuisine. J'aime la bouffe italienne. Je suis émerveillé de voir qu'avec trois ingrédients, on peut faire des plats sublimes! Moi qui ne suis pas très pâtes en général, je me surprends à en manger TOUS les jours, à la recherche de nouvelles idées (d'ailleurs j'en ai quelques unes dans ma valise pour le retour à Barcelone). Je trouve la cuisine italienne inspirante, magique. Et puis le pays est tellement beau! Bref, c'est à chaque fois (bon il y a une exception quand-même: Rome que je n'ai pas du tout aimé mais c'est une autre histoire) un bonheur de parcourir une nouvelle région. Je me sens ici un peu chez moi. Peut-être que j'ai été italien dans une autre vie (et Libanais dans une 3ème). Quand le cuisinier se laisse gagner par l'Italie, il prépare des bruschette aux tomates pour ses amis!

Préparation: 15 minutes

"Cuisson": 5 minutes

Ingrédients pour 6 personnes:
- 6 tranches de pain type campagne
- 5 tomates
- 4 tomates séchées (conservées dans l'huile)
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 belle poignée de basilic
- 6 olives noires
- 1/4 de poivron jaune
- 1 petit morceau de parmesan
- 1/2 citron
- sel
- poivre du moulin

Rincez et séchez les tomates. Coupez-les en 4, épépinez-les puis coupez-les en petits dés que vous placerez dans un petit saladier. Hachez les tomates séchées et ajoutez-les aux tomates fraîches. Versez l'huile d'olive, assaisonnez. Mélangez et laissez reposer 15 minutes.

Rincez, séchez puis hachez le basilic. Ajoutez-en la moitié aux tomates. Rincez et séchez le poivron, coupez-le en tout petits dés. Détaillez le parmesan en copeaux.

Placez les tranches de pain sur une grille. Faites-les dorer sous le grill du four 2 minutes de chaque côté (surveillez bien car c'est très rapide). Répartissez les tomates sur le pain. Ajoutez quelques dés de poivron. Arrosez de quelques gouttes de jus de citron. Parsemez du basilic restant et de copeaux de parmesan. Déposez une olive noire sur chaque bruschetta. Donnez un tour de moulin à poivre avant de servir.

Mais quelles autres recettes italiennes, le cuisinier rapportera-t-il dans ses valises? Réponse très bientôt sur le blog!

samedi 25 août 2018

Mes scones choco/fruits

P'T.I.T. D.E.J' Ce n'est pas mon repas préféré, loin de là, car voyez-vous quand j'ouvre un oeil, je n'ai pas faim du tout. Mon premier réflexe est d'allumer la bouilloire pour me faire un thé noir pour finir de réveiller mon cerveau. Par contre je peux rester 2, 3 voire 4 heures sans avoir envie de manger quelque chose. Le p'tit déj a souvent été compliqué pour moi. Plus jeune, je mangeais parce que sinon je savais que je ne tiendrais pas la matinée en cours. Et depuis que je travaille, j'ai des soucis sur le quoi manger. J'ai eu une phase sandwich au jambon, une autre donut au chocolat (oui je sais pour un cuisinier ça ne le fait pas), une autre céréales, je suis aussi passé par la case croissants (mais à Barcelone impossible d'en trouver des dignes de ce nom). Avec le temps (va tout s'en va mais... là n'est pas le propos) j'ai fini par trouver ce que j'aime. Je suis revenu à du basique: pain/beurre/confitures (maison les confitures cela va sans dire). Si je mets toujours autant de temps avant d'avaler quelque chose, au moins j'aime mon pain du matin. Et parfois, vacances aidant, je me surprends même à avoir faim d'autre chose. Quand le cuisinier a envie de cuisiner dès le saut du lit, il prépare des scones choco/fruits!

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 20 minutes

Ingrédients pour 12 scones:
- 250 g de farine
- 1 cuillère à café de levure chimique
- 1 pincée de fleur de sel
- 30 g de sucre + un peu pour la finition
- 1 oeuf
- 100 g  de lait 
- 60 g de chocolat au lait
- 60 g de chocolat noir
- 30 g de noisettes
- 30 g d'amandes
- 60 g de myrtilles
- 20 g de raisins de Corinthe
- 80 g de beurre

Faites dorer quelques minutes les amandes et les noisettes dans une poêle sans matière grasse puis concassez-les. Rincez et séchez les myrtilles. Hachez grossièrement les deux chocolats. Placez les raisins dans un bol, couvrez-les d'eau chaude et laissez-les reposer le temps de préparer le reste de la recette.

Dans un saladier, mélangez la farine, la fleur de sel et les 30 g de sucre. Ajoutez le beurre coupé en morceaux. Sablez du bout des doigts sans insister. 

Mélangez 90 g de lait avec l'oeuf dans un bol. Versez le tout dans le saladier. Mélangez avec une fourchette sans trop travailler. Ajoutez alors les raisins égouttés, les myrtilles, les amandes, noisettes et les deux chocolats. Mélangez rapidement. La pâte colle un peu, pas de soucis.

Recouvrez une plaque de papier sulfurisé. Divisez la pâte en deux parts égales. Formez deux boules et aplatissez-les un peu avec la paume. À l'aide d'une spatule, divisez chacune en 6 quartiers. Séparez-les légèrement pour éviter qu'ils se collent lors de la cuisson. Badigeonnez le tout de lait avec un pinceau de cuisine. Saupoudrez-les de sucre en poudre. 

Faites cuire à 180ºC dans un four préchauffer. Comptez 20 minutes de cuisson environ. Les scones doivent être dorés sur toutes leurs faces, sinon laissez cuire 5 minutes supplémentaires. Laissez-les refroidir sur une grille. Je vous conseille de déguster vos scones le jour même car ils sont crousti-moelleux!

vendredi 24 août 2018

Mon presque One Pot Orzo

R.I.Z. pour moi le riz va dans la catégorie des ingrédients qui me laissent de marbre. Je sais que pour beaucoup, il est dans les assiettes une ou plusieurs fois par semaine. Je ne sais pas d'où me vient ce rejet rizien, mais toujours est-il que je n'en mange presque jamais. La seule manière de me réconcilier avec lui c'est de préparer un risotto...mais au coeur de l'été bof! Je n'évoque même pas la salade de riz que je trouve vraiment peu intéressante. Non, décidément le riz n'est pas mon ami culinaire. Il m'arrivait un peu la même chose avec les pâtes mais j'ai trouvé le moyen de les aimer. Peut-être qu'un jour ça marchera aussi pour le riz. Allez savoir. Les goûts et les couleurs, comme on dit... Quand le cuisinier a une presque envie de riz (c'est qu'en fait il a trouvé un paquet de pâtes à finir dans le placard), il prépare un presque One Pot Orzo!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 35 minutes

Ingrédients pour 2 personnes:
- 150 g d'orzo
- 400 ml d'eau froide + 2 cuillères à soupe d'eau chaude
- 45 g d'olives kalamata
- 15 g de raisins de Corinthe
- 1 oignon
- 1 gousse d'ail
- 1 petite aubergine
- 1/2 poivron rouge
- 5 tomates cerises
- 10 brins de coriandre
- 20 g de pistaches
- 15 g de pignons
- 40 g de feta
- 1 dose de safran
- sel, poivre
- huile d'olive

Rincez et séchez l'aubergine. Coupez-la en longues tranches épaisses. Placez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, badigeonnez-les d'huile d'olive. Salez, poivrez et enfournez à 180ºC, 15 minutes environ. À la sortie du four, laissez refroidir quelques minutes avant de les couper en morceaux. Réservez.

Coupez le poivron en lanières et faites-les revenir à la poêle avec une cuillère à soupe d'huile d'olive jusqu'à ce que le poivron soit cuit (une dizaine de minutes). Mettez la poêle sur feu modéré. Si le poivron attache versez un peu d'eau. Assaisonnez en cours de cuisson.

Dénoyautez les olives puis coupez-les en rondelles. Placez le safran dans un bol, couvrez avec 2 cuillères à soupe d'eau chaude. Pelez et hachez l'oignon et l'ail. Faites-les suer dans une casserole avec une cuillère à soupe d'huile d'olive sur feu modéré pendant 5 minutes. Ajoutez alors l'orzo et l'eau safranée. Mélangez pendant 30 secondes. Versez les 400ml d'eau. Ajoutez les olives et les raisins. Portez le tout à ébullition, assaisonnez et laissez cuire 9 minutes. Goûtez, l'orzo doit être al dente, sinon prolongez un peu la cuisson, il ne doit plus y avoir de liquide dans la casserole, sinon égouttez.

Rincez et séchez les tomates cerises puis coupez-les en rondelles. Hachez la coriandre. faites griller les pistaches et les pignons quelques minutes dans une poêle sans matière grasse. Concassez-les grossièrement. 

Ajoutez les aubergines, le poivron dans la casserole d'orzo. Mélangez. Répartissez le tout dans deux assiettes. Garnissez ensuite de tomates, coriandre, pistaches, pignons et feta émiettée.

jeudi 23 août 2018

Mes wraps au poulet pané

P.L.A.G.E. Ah la plage! Que de souvenirs! Et combien de moments présents encore. Les bords de la Manche quand j'étais petit, les plages du débarquement, l'eau verte et fraîche. La Méditerranée, en Corse, l'eau transparente et chaude. L'Atlantique, les vagues, le soleil qui se cache derrière les nuages entre Biarritz et Saint Jean de Luz. La Thaïlande, des plages de rêve, une eau turquoise et chaude. Un premier voyage très loin. L'Indonésie, entre Gili Air et Lombok. Le sable blanc. Les couchers de soleil à tomber par terre. Une idée du paradis? Et puis Barcelone bien sûr! Mon quotidien même si je n'y vais pas si souvent que ça. En tout cas la possibilité d'y être tous les jours existe. La plage où nous pouvons aller près de 6 mois par an. Si avant j'adorais y rester la journée entière à faire du pile/face, aujourd'hui (serait-ce à cause de mon grand âge?) quelques heures me suffisent. Ce que j'aime avant tout c'est cuisiner des petits grignotages pour le pique-nique du déjeuner ou du dîner à prendre sur le sable. Alors quand c'est l'heure de la plage, le cuisinier prépare des wraps au poulet pané!

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 6 à 7 minutes

Ingrédients pour 4 wraps:
- 80 g de Dukah
- 1 oeuf
- 200 g de blancs de poulet en filets
- 4 pains plats libanais
- 1 avocat
- 6 tomates cerises
- 10 brins de coriandre
- 1 yaourt grec
- 1 citron vert
- sel, poivre
- huile d'olive

Rincez et séchez les tomates et la coriandre. Coupez les tomates en rondelles et hachez la coriandre. Pelez et dénoyautez l'avocat. Écrasez-le à la fourchette, ajoutez le jus d'un demi-citron vert. Salez, poivrez. Réservez.

Dans un bol, mélangez le yaourt grec avec quelques gouttes de jus de l'autre moitié de citron et une cuillère à café d'huile d'olive. Assaisonnez. Réservez.

Battez l'oeuf dans une assiette creuse Assaisonnez. Placez le dukah dans une autre assiette. Passez les filets de poulet dans l'oeuf battu puis dans le dukah en veillant à bien à le recouvrir uniformément. Placez-les au fur et à mesure sur une assiette. Faites-les cuire dans une poêle avec de l'huile d'olive pendant 6 à 7 minutes, retournez à mi-cuisson. Hors du feu coupez les filets de poulet en lanières.

Étalez de la purée d'avocat sur un pain, garnissez de poulet, tomates et coriandre. Ajoutez une cuillère à soupe de yaourt. Il ne vous reste plus qu'à rouler. Recommencez avec les autres pains. 


mercredi 22 août 2018

Mon dukah

É.P.I.C.E.S. Ma première rencontre avec les épices, la cannelle forcément, basique dans la compote de pommes de ma maman! Le curry ensuite, une évidence! Les poulets au curry se sont succédés à un rythme effréné dans mes poêles pendant longtemps. Vinrent ensuite le curcuma, le cumin, le gingembre, la coriandre... Les épices entraient dans ma cuisine au fur et à mesure de mes découvertes culinaires dans les revues ou livres de recettes que j'ai commencé à acheter. Ras-el-hanout, Sumac, Garam masala... mes alliés de nombreuses recettes! Aujourd'hui, je peux le dire, je ne peux pas cuisiner sans ouvrir régulièrement mon placard à épices! J'en rapporte souvent de mes voyages. Parfois on m'en offre aussi. Je suis presque "spice addict" à tel point que dès que je vois le nom d'une épice que je ne connais pas, je cherche par tous les moyens à me la procurer. Alors quand le mois dernier j'ai vu un nom inconnu se répéter dans diverses recettes, j'ai mené mon enquête pour en savoir plus, et ça m'a mené en Egypte.  Quand le cuisinier continue son voyage culinaire ailleurs, il prépare un mélange d'épices venu d'Egypte: le dukah!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 6 minutes

Ingrédients pour un gros pot:
- 35 g de graines de tournesol décortiquées et non salées
- 65 g de noisettes entières
- 35 g d'amandes
- 4 g de graines de fenouil
- 25 g de graines de coriandre
- 40 g de sésame blanc
- 10 g de graines de cumin
- 6 g de poivre vert
- 20 g de sésame
- 4 g de cumin noir
- sel

Placez les noisettes et les amandes dans une poêle et faites-les dorer quelques minutes en remuant souvent. Laissez-les refroidir sur une assiette et placez-les dans le bol de votre mixeur.

Placez ensuite les graines de fenouil, de cumin et coriandre dans cette poêle. Ajoutez le sésame blanc et torréfiez-les quelques minutes, remuez et surveillez bien car c'est rapide. Laissez-les refroidir et ajoutez-les aux fruits secs.

Mixez par à-coups, on ne cherche pas à obtenir une poudre fine. 

Dans un mortier, écrasez le poivre vert. Ajoutez-le dans le mixeur avec le sésame noir, le sel et le cumin noir. Mixez rapidement juste pour que le tout se mélange.

Conservez votre dukah dans un grand pot en verre propre. 

La liste des ingrédients est peut-être un peu longue, mais ça vaut la peine de vous les procurer car le dukah est vraiment une merveille!

Variante:
Si vous aimez, vous pouvez ajouter 2 cuillères à café de paprika dans le mélange, à la fin lors du dernier mixage.

Et maintenant, on en fait quoi? Vous pouvez le déguster avec du pain que vous trempez dans de l'huile d'olive puis dans le dukah.

Et sinon, rendez-vous demain pour voir quelle idée j'ai eue...

mardi 21 août 2018

Mon zaalouk d'aubergine

A.I.L.L.E.U.R.S. Voilà un mot qui me plaît. Chargé de promesses, de dépaysement, de rencontres, de découvertes. Ailleurs, avoir envie d'être très loin ou pas trop mais en tout cas pas à la maison. Et des ailleurs j'en ai eu quelques uns dans ma vie, des récurrents et des ponctuels. Ailleurs quand j'étais petit, c'était la Normandie, les vacances en liberté chez mes grands-parents avec ma cousine préférée, à faire les 400 coups dans la campagne. Après ça a été la Corse chez ma super amie Ananas, premières vacances sans famille, la liberté encore une fois était au programme. J'ai aussi trouvé mon ailleurs à Lyon chez ma copine Ciéline avec qui je parcourais cette ville magique à pied et à vélo. Aujourd'hui, mes ailleurs réguliers sont Paris et la Normandie où je me ressource, où je vis à 1000 à l'heure ou pas. Finalement qu'importe l'endroit pourvu que ce soit ailleurs. ET j'avoue que même lorsque je suis ailleurs, parfois je me sens attiré par encore d'autres destinations soit par la pensée, soit par la cuisine. Quand même en vacances le cuisinier rêve de voyages, il prépare un zaalouk d'aubergine. 


Préparation: 30 minutes

Cuisson: 40 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:
- 1 kg d'aubergines
- 750 g de tomates
- 3 gousses d'ail
- 1 cuillère à café de cumin
- 1 cuillère à café de 4 épices
- 1 bouquet de coriandre
- 1 cuillère à café de concentré de tomate
- 1 pincée de piment
- huile d'olive
- sel, poivre

Rincez et séchez les aubergines puis coupez-les en tranches (dans la longueur). Placez-les sur une plaque allant au four et badigeonnez-les d'huile à l'aide d'un pinceau de cuisine. Salez, poivrez et enfournez à 200ºC pendant 20 minutes environ. À la sortie du four, attendez quelques minutes puis coupez-les en cubes. Réservez.

Pelez et épépinez les tomates. Pelez et hachez les gousses d'ail. Rincez et séchez la coriandre. Faites revenir les tomates avec le concentré, les gousses d'ail et les épices pendant 5 minutes sur feu vif. Ajoutez alors les aubergines. Mélangez et poursuivez la cuisson pendant 15 minutes en baissant le feu. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement si besoin. Ajoutez les 2/3 de la coriandre. Mélangez. 

Servez le zaalouk chaud, tiède ou froid parsemé de la coriandre restante. Servez-le avec du pain pita ou tartinez-le sur du pain de campagne. 

Le saviez-vous? Le zaalouk est une sorte de caviar d'aubergines qui nous vient du Maroc. À découvrir tant que c'est la saison des tomates et des aubergines!

Et demain, après le Maroc, où le cuisinier vous emmènera-t-il? Pour le savoir,  passez dans Ma cuisine à moi!

lundi 20 août 2018

Ma salade d'aubergines et tomates rôties

É.T.É. Mon rapport à cette saison a beaucoup changé au cours de ma vie (on dirait que j'ai 90 ans en écrivant ça). Enfant, je me cachais, je vivais cloitré, cherchant l'ombre coûte que coûte au grand désespoir de mes parents ou grands-parents qui eux vivaient dehors au grand air. Le soleil n'était pas mon ami, je devenais rouge aussitôt que ma peau rentrait en contact avec lui. Je préférais de loin le tiédeur de ma chambre! Le soleil a commencé à me plaire lors de mon premier séjour en Corse. La rivière et son eau très fraîche, la montagne embaumant les herbes sauvages, la nature sauvage gorgée de rayons m'ont tout de suite séduit. L'été devenait mon ami. Les années passant, j'ai appris à aimer la chaleur et à la supporter, notamment lors d'un séjour en Andalousie où le mercure ne descendait jamais en dessous des 30ºC même la nuit. Depuis que je suis devenu cuisinier, l'été rime évidemment avec des fruits et légumes que j'adore: les fraises, les aubergines, les courgettes, les tomates, les abricots... Qu'importent les degrés et le soleil, j'aime cette saison! Quand le cuisinier profite de l'été, il prépare une salade d'aubergines et tomates rôties!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 20 + 30 minutes

Ingrédients pour 6 personnes:
- 1 kg d'aubergines
- 600 g de tomates cerises
- 4 gousses d'ail
- 1 burrata ou 1 mozzarella
- 10 brins de basilic
- 2 cuillères à soupe de graines de courge
- 1 cuillère à soupe de crème balsamique
- 1 piment vert doux
- 5 pétales de tomates confites
- quelques gouttes d'huile pimentée
- huile d'olive
- sel, poivre

Rincez puis séchez les légumes et le basilic (hachez-le ensuite). Pelez et hachez les gousses d'ail. Coupez les aubergines en cubes. Placez-les sur une plaque allant au four. Ajoutez la moitié de l'ail et du basilic. Arrosez d'huile d'olive. Assaisonnez. Mélangez. faites cuire 30 minutes dans votre four préchauffé à 200ºC. Remuez deux ou trois fois en cours de cuisson. Les cubes d'aubergines doivent être tendres. Réservez. 

Placez ensuite les tomates sur la plaque. Ajoutez l'ail restant. Assaisonnez et arrosez d'huile d'olive. Enfournez et laissez cuire 20 minutes en remuant de temps en temps. Réservez.

Disposez les aubergines sur un grand plat. Ajoutez les tomates par-dessus. Égouttez la burrata ou la mozza et déchiquetez-la avec les doigts. Ajoutez les morceaux sur les légumes. Détaillez le piment en fines rondelles. Concassez-les graines de courge. Hachez les tomates confites et ajoutez-les à la salade. Parsemez-la ensuite de graines de courge et de rondelles de piment. Ajoutez le basilic restant. Arrosez de crème balsamique et d'un trait d'huile pimentée. Donnez un tour de moulin à poivre. 

Servez cette salade tiède ou froide.

dimanche 19 août 2018

Mes turkish eggs

V.O.Y.A.G.E. J'aime partir. Ma mère me dit toujours " Mais toi t'es toujours prêt à t'envoler, t'es un oiseau voyageur!" Et elle a raison. J'aime prendre ma valise et aller voir ailleurs comment c'est et je n'aime pas revenir à la maison. J'ai toujours envie de partir. Depuis mon premier voyage seul, à 17 ans en Angleterre, j'ai attrapé la "voyagite" aiguë. J'aime arriver dans un endroit que je ne connais pas, découvrir comment vivent les gens, me plonger dans d'autres cultures et bien sûr découvrir leur cuisine. Au départ, je m'intéressais juste aux supermarchés... mais aujourd'hui, où que j'aille, je veux goûter à tout ce que je ne connais pas et je cherche à chaque fois les marchés où j'aime me perdre. Mon rêve: faire le tour du monde! Alors que je m'envole pour une deuxième session de vacances, je repense aux pays que j'ai déjà visités (et j'avoue que je me projette aussi dans ceux que je pourrais aller voir). Quand le cuisinier se replonge dans ses souvenirs de voyage, il prépare des turkish eggs!

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 10 minutes

Ingrédients pour 2 personnes:
- 2 oeufs
- 2 yaourts grecs
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 2 cuillères à café de jus de citron
- 20 g de beurre salé
- 1 cuillère à café de piment d'Espelette
- 1 pincée de chili flakes
- 8 brins de coriandre
- 1 cuillère à soupe de graines de courge (ou de noix)
- 2 pincée de sumac
- sel, poivre

Versez les yaourts dans un bol. Ajoutez 2 cuillères à soupe d'huile, le jus de citron. Assaisonnez, mélangez et laissez reposer à température ambiante le temps de préparer le reste de la recette.

Placez le beurre dans une petite casserole. Ajoutez l'huile restante ainsi que les piments. Portez à feu doux, le temps que le beurre fonde. Filtrez à travers une passoire. Laissez reposer.

Faites cuire les oeufs mollets: plongez-les dans une casserole d'eau bouillante et comptez 5 minutes à partir de la reprise de l'ébullition. Égouttez-les et rafraîchissez-les avant de les écaler. 

Rincez, séchez et hachez la coriandre. Concassez les graines de courge ou les noix. 

Versez du yaourt dans deux assiettes. Déposez un oeuf au centre. Parsemez de coriandre et de graines de courge. Arrosez le tout d'huile pimentée. Saupoudrez de sumac. Ajoutez une pincée de sel et de poivre sur l'oeuf. Servez avec du pain grillé.

Variante: vous pouvez remplacer la coriandre par de l'aneth.