vendredi 30 octobre 2020

Notre tarte courge/pécan/chocolat

Pumpkin pie
Il y a des recettes qui me poursuivent depuis longtemps. Des recettes que je veux faire et puis le temps passe et elles restent dans ma tête car la saison des ingrédients nécessaires n'est plus. Alors ces recettes se cachent pour mieux revenir l'année suivante. Elles jouent à chat avec moi jusqu'à ce que je me décide à les réaliser. C'est le cas de la recette d'aujourd'hui. Depuis deux ou trois ans je me dis que ce serait une bonne idée de faire une tarte à la courge en dessert. L'occasion est venue cette fois. Une journée cuisine avec mon complice Dorian. Comme d'habitude, nous cherchions ce que nous allions pouvoir préparer ensemble. Nous étions plutôt partis sur des recettes qui venaient d'Asie quand je me suis souvenu de cette histoire de "pumpkin pie" (tarte à la courge). Cette idée a tout de suite plu à mon amidole. C'est donc entre une salade de pâte et un riz sauté que nous avons préparé cette recette!  Une tarte gourmande et croquante avec une pâte croustillante! Un pur moment de gourmandise! Quand les cuisiniers mettent de la douceur dans ces temps troublés, ils préparent une tarte courge/pecan/chocolat.

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 45 + 40 minutes

Ingrédients:
Pour la pâte
- 150 g de farine
- 120 g de beurre très froid
- 4 cl d'eau très froide
- 20 g de sucre
- 1 pincée de sel

Pour l'appareil
- 450 g de courge butternut 
- 75 g de crème
- 120 g de lait entier
- 3 oeufs
- 120 g de sucre
- 50 g de noix de pécan
- 120 g de chocolat noir

Pour la déco
- 20 g de noix de pécan
- 25 g de chocolat noir

Commencez par préparer la pâte: placez la farine, le sucre, le beurre (coupé en morceaux) et le sel dans la bol de votre mixeur. Mixez par à-coup jusqu'à ce que des pépites de beurre se forment. Ajoutez alors l'eau en plusieurs fois tout en mixant toujours par à-coup. Ne mixez pas trop. La pâte ne doit pas trop coller. Débarrassez-la dans du film alimentaire. Filmez bien. Laissez reposer 1 heure au frigo.

Coupez la courge en tranches. Éliminez la peau et les graines. Disposez-les sur une plaque. Enfournez à 180ºC et comptez 45 minutes de cuisson. La chair doit être tendre. Si la courge s'assèche trop, baissez la température à 160ºC et disposez un plat contenant de l'eau dans le four. À la sortie du four, laissez refroidir complètement. 

Quand la courge est à température ambiante, placez-la dans le bol de votre mixeur. Mixez pour obtenir une purée lisse. Ajoutez le sucre, la crème et le lait. Mixez à nouveau pour obtenir un tout homogène. Versez la crème dans un saladier. Ajoutez les oeufs. Mélangez le tout intimement. 

Hachez les 50 g de noix de pécan. Faites fondre le chocolat au bain marie ou au four micro-ondes. Ajoutez les noix hachées. Mélangez. 

Abaissez la pâte sur votre plan de travail fariné avec un rouleau à pâtisserie. Travaillez rapidement. Si la pâte se ramollit et devient difficile à étaler, placez-la au frigo quelques minutes. Disposez la pâte dans un moule à tarte. Ôtez l'excédent de pâte. Versez le chocolat fondu sur le fond. Égalisez avec une spatule. Versez la crème de courge par-dessus.

Enfournez à 180ºC et comptez 40/45 minutes de cuisson. Surveillez bien. Si la tarte prend des couleurs trop vite, baissez la température.

À la sortie du four, laissez refroidir complètement. 

Hachez le chocolat et les noix de pécan restants. Quand la tarte est à température ambiante, décorez la tarte avec le chocolat et les noix. 

Conseil: il est important que les ingrédients de la pâte soient très froids! Coupez le beurre en morceaux et replacez-le au frigo avant de préparer la pâte.

Astuce anti-gaspi: avec les chutes de pâte et le reste d'appareil, nous avons préparé des mini tartes!
Pumpkin pie

mardi 27 octobre 2020

Ma courge farcie

Courge farcie
Les courges sont là et bien là. Leur saison bat son plein. Sur chaque marché, des courges, des courges et des courges. Ça tombe bien, j'adore ça! Pourtant cette invasion courgienne est finalement assez récente. Quand j'étais petit, on ne trouvait pas de butternut ou de potimarron comme aujourd'hui. Les courges sont devenues populaires. Et c'est tant mieux. Je viens de citer deux de mes courges préférées mais il y en a tellement d'autres sortes "bleue de Hongrie", "musquée", "spaghetti", "buttercup"... et j'en passe. Ça donne envie de toutes les tester. Grosses ou petites, allongées ou rondes, elles sont parfaites pour tout un tas de recettes! Si je n'ai pas encore commencé à en faire des soupes, j'ai déjà plusieurs recettes à base de courge dans mon cahier. La première est celle que je vous propose aujourd'hui. Une recette de courge farcie un peu différente de ce qu'on a l'habitude de voir. Une recette vegane, sans gluten parce que parfois j'aime bien changer ma manière de cuisiner. Quand c'est la pleine saison des courges, le cuisinier prépare des tranches de butternut farcies au quinoa et aux lentilles! 

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 45 minutes

Ingrédients:
- 1 courge butternut
- 120 g de quinoa déjà cuit
- 200 g de lentilles en bocal
- 1 oignon
- 300 g de champignons de Paris
- 100 g de pousses d'épinards
- 2 brins de thym
- 2 cuillères à soupe de graines de grenade
- 2 cuillères à soupe de noisettes décortiquées
- huile d'olive
- sel, poivre

Coupez la courge en tranches épaisses (environ 1,5 cm). À l'aide d'un emporte-pièces et d'un petit couteau, creusez au centre un cercle de 5 cm de diamètre environ. Réservez la partie centrale. Badigeonnez les tranches avec de l'huile d'olive. Assaisonnez. Enfournez à 180ºC et laissez cuire environ 40 minutes. La chair de la courge doit être tendre. 

Coupez la chair de courge réservée en petits dés. Pelez puis hachez l'oignon. Rincez, séchez et coupez les champignons en 4 ou 6 quartiers selon leur grosseur. Hachez grossièrement les noisettes.

Faites suer l'oignon dans une poêle avec 1 cuillère à soupe d'huile d'olive pendant 7 à 8 minutes en remuant souvent. Ajoutez les dés de courge et poursuivez la cuisson jusqu'à ce qu'ils soient dorés et tendres. Ajoutez les champignons et le thym. Laissez cuire jusqu'à ce que l'eau de végétation se soit évaporée. Ajoutez le quinoa, les lentilles. Mélangez le tout pendant 1 minute. Enfin ajoutez les pousses d'épinards. Mélangez pendant 30 secondes le temps de les faire "tomber". 

Quand les tranches de courge sont cuites, sortez la plaque du four. Garnissez le centre avec le mélange quinoa/lentilles. Repassez le tout au four pour 5 minutes.

Parsemez les tranches de courge de grenade de noisettes concassées et de graines de grenade. Servez aussitôt.

Conseil: choisissez une courge assez longue. Vous prélèverez les tranches dans la partie longue. Gardez la base pour une autre recette (une soupe par exemple).

Ps: On garde la peau de la courge. Il faut donc penser à la rincer avant de la couper. 

vendredi 23 octobre 2020

Mon cheesecake à la grenade

cheesecake
Rose. Cette couleur est loin d'être ma préférée. Et pourtant, petit, mon doudou était une couverture rose. Avec le temps, je suis plus allé vers le bleu et le noir... Mais aujourd'hui, c'est de rose que j'ai eu envie. Rose comme la vie qu'Edith Piaf a si bien chanté. Rose comme un film très émouvant. Rose comme la couleur du mois d'octobre. Rose comme le ruban rose, symbole de lutte contre le cancer du sein. Et il faut continuer la lutte! Le cancer du sein est encore trop présent.Plusieurs de mes amies ont été touchées. Alors luttons pour qu'un jour cette maladie ne soit plus une réalité. C'est la première fois, je crois, que je fais une recette rose. Une recette que je dédie à mes amies! Quand le cuisinier pense à toutes les femmes, il prépare un cheesecake à la grenade!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 15 minutes

Attente: 5 heures

Ingrédients pour un moule de 20 cm environ de diamètre:
- 200 g de spéculos
- 100 g de beurre
- 600 g de fromage frais type Philadelphia
- 120 g de sucre
- 1 cuillère à café d'extrait de vanille
- 3 feuilles de gélatine
- 30 cl de jus de grenade
- 3 cuillères à soupe de graines de grenade
- 1 cuillère à soupe de pistaches concassées

Faites fondre le beurre. Réduisez les spéculos en poudre fine. Ajoutez le beurre fondu et mélangez le tout. Répartissez ce mélange dans votre moule sur le fond et les parois et essayant d'obtenir une couche régulière. Réservez au frais.

Plongez les feuilles de gélatine dans un bol d'eau froide. 

Faites réduire le jus de grenade dans une casserole sur feu doux en remuant souvent. Il doit rester la moitié de jus. Laissez refroidir.

Placez ensuite le Philadelphia et le sucre dans une casserole. Faites chauffer le tout doucement pour que le sucre se dissolve. Lissez le tout avec une spatule. Ajoutez alors la gélatine préalablement égouttée et l'extrait de vanille. Mélangez le tout intimement pour bien l'incorporer. 

Versez le jus de grenade réduit en plusieurs fois en mélangeant bien entre chaque ajout. 

Versez le mélange précédent sur la base de spélucos avec une louche. Laissez refroidir complètement. Couvrez de film alimentaire. Vérifiez qu'il ne touche pas le cheesecake. Placez-le au frais et laissez reposer toute la journée ou au moins 5 heures.

Avant de déguster votre cheesecake, parsemez-le de graines de grenade et de pistaches concassées. 

Conseil: utilisez un moule à charnières pour préparer la recette. 

cheesecake

mercredi 21 octobre 2020

Mes lasagnes courge et champignons

lasagnes courge et champignons
Le doute est un compagnon de route depuis longtemps. En cuisine, il ne me lâche pas plus que dans les autres aspects de ma vie. Toujours le doute sur ce que je fais: est-ce que c'est assez bon? Est-ce que les gens vont aimer? Cuisiner pour quelqu'un pour la première fois et j'ai l'impression de repartir à zéro. Jouer ma vie sur chaque nouvelle recette. Pour les photos, c'est pareil, voire pire. Je vise la Lune et souvent je suis déçu par ce que je fais. Je travaille donc beaucoup pour faire encore mieux. Étant autodidacte en la matière, je me retrouve souvent confronté à des problèmes techniques que j'essaie de dépasser bon an mal an. Dernièrement, le doute est toujours tapi dans l'ombre mais je le laisse moins me murmurer ses histoires à l'oreille. Le doute c'est aussi parfois dans la recette elle-même qu'il se glisse alors. J'ai l'idée des ingrédients comme pour la recette d'aujourd'hui: courge, pâtes et champignons. Mais ensuite, je cherche LA recette à faire. Celle qui me plaira. Celle qui vous donnera envie de la faire. Celle que je n'ai pas encore faite. J'avais une idée de lasagnes roulées mais différentes de celles que j'ai préparées il y a peu. Et puis, le doute a fait son travail. J'ai repensé la recette pendant deux jours avant finalement de finir avec une autre idée de lasagnes. Plus traditionnelles dans la forme. Quand le cuisinier doute, il prépare des lasagnes à la courge et aux champignons. 

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 1h15

Ingrédients:
- 1 paquet de feuilles de lasagnes fraîches
- 1 courge butternut de 1,8 kg environ
- 750 g de champignons de Paris
- 200 g de ricotta
- 1 gros oignon
- 20 cl de crème liquide
- 50 g de parmesan
- 1 oeuf
- 2 boules de mozzarella
- 2 brins de thym
- quelques brins de coriandre ou de persil
- Huile d'olie
- sel, poivre

Coupez la courge en tranches épaisses. Ôtez la peau et les graines. Placez les tranches sur une plaque allant au four. Badigeonnez-les d'huile. Assaisonnez. Enfournez à 180ºC et laissez cuire environ 45 minutes ou jusqu'à ce que la chair soit tendre. 

Pendant ce temps, préparez les champignons. Ôtez les pieds terreux. Coupez les chapeaux en 6 ou 8 quartiers. Pelez puis hachez l'oignon. Faites revenir le tout dans une poêle pendant 10/15 minutes. Il ne doit plus y avoir de liquide. Assaisonnez en cours de cuisson et parsemez de thym. 

Quand la courge est cuite, réduisez-la en purée dans un saladier. Ajoutez la ricotta, l'oeuf et le parmesan pour obtenir une purée la plus lisse possible. Assaisonnez. 

Égouttez la mozzarella. Épongez-la sur du papier absorbant avant de la couper en morceaux.

Versez un peu de crème dans un plat à gratin. Assaisonnez. Disposez une couche de feuilles de lasagnes. Recouvrez avec de la purée de courge. Ajoutez des champignons et de la mozzarella. Arrosez d'un peu de crème. Recommencez jusqu'à épuisement des ingrédients. Terminez par une couche de pâtes. Arrosez-les de crème et parsemez de mozzarella. 

Faites cuire les lasagnes 20 minutes environ à 180ºC. Elles doivent être bien gratinées. 

À la sortie du four, attendez quelques instants, parsemez le plat de persil ou de coriandre haché/e. Coupez en parts et servez aussitôt.

Conseil: vous pouvez préparer ce plat à l'avance et le faire réchauffer au dernier moment. Il n'en sera que meilleur!

lasagnes

lundi 19 octobre 2020

Ma tarte poire et chocolat

Tarte
Je ne sais pas ce qui se passe en ce moment mais je me retrouve à préparer des desserts presque tous les jours. Et pourtant la pâtisserie et moi... Si je dis sans problème que je suis cuisinier, je n'ose en revanche pas me définir comme un pâtissier. Je fais des gâteaux certes mais ce sont des gâteaux de maison. Rien à voir avec ceux d'un vrai pâtissier. Et pourtant, on me demande des gâteaux. Quand je suis invité chez des amis, on me demande d'apporter le dessert. Pour des commandes plus officielles, c'est souvent le dessert qui est demandé. Pour un dîner avec deux amis, je suis allé fouiller dans mes archives. J'ai retrouvé une recette de tarte que j'aimais beaucoup. Je ne sais plus d'où elle vient. Je sais juste que la dernière fois que je l'ai faite, c'était il y a 7 ans. Depuis, je suis passé à d'autres choses. Mais parfois les recettes du passé sont intéressantes aussi. Alors en refaisant cette recette, j'en ai profité pour refaire la photo et la mettre au goût du jour. Une recette hyper facile et vraiment délicieuse. Pas trop sucrée. Quand le cuisinier se replonge dans ses archives, il prépare une tarte poire et chocolat pour le dessert! 

Ingrédients pour une tarte de 22 cm :
Pour la pâte:
- 250 g de farine
- 125 g de beurre mou
- 1 oeuf
- 70 g de sucre glace
- 1 pincée de sel

Pour la garniture:
- 3 oeufs
- 10 cl de crème fraîche épaisse
- 10 cl de lait
- 150 g de chocolat à 79%
- 1 boîte de poires au sirop (entre 5 et 6 moitiés)
- 30 g de pépites de nougatine (rayon pâtisserie)

Pour finir:

- 30 g de sucre

Préparation de la pâte:

Dans un saladier, placez la farine, le sucre et le sel. Mélangez. Ajoutez l'oeuf et mélangez pour obtenir une sorte de sable. Ajoutez le beurre bien froid coupé en morceaux. Malaxez avec les mains. La pâte doit être homogène et non collante (sinon rajoutez 10 g de farine). Renversez le saladier sur le plan de travail. Écrasez la pâte avec la paume de la main. Rassemblez les morceaux et recommencez deux fois (cela s'appelle fraiser la pâte). Formez un disque. Enveloppez-le dans du film alimentaire et réservez-la au frigo pour 1h.

Préparation de l'appareil:

Dans un saladier, battez les oeufs, le lait et la crème fraîche.

Préparation du chocolat:

Versez un fond d'eau dans une casserole, posez un saladier dessus (l'eau ne doit pas être en contact avec le fond du saladier). Faites chauffer à feu moyen. Remuez constamment jusqu'à ce que le chocolat soit entièrement fondu. Vous pouvez aussi le faire fondre au four micro-ondes. Ajoutez la nougatine dans le chocolat. Mélangez. 

Montage:

Faites préchauffer le four à 180ºC.

Sortez la pâte du frigo. Abaissez-la finement au rouleau à pâtisserie sur votre plan de travail légèrement fariné pour obtenir un disque plus grand que le moule à tarte. Placez la pâte dans le moule. Ôtez l'excédent de pâte en passant le rouleau sur les bords. 


Répartissez le chocolat fondu sur le fond de pâte. Déposez les moitiés  de poires dans le chocolat. Versez l'appareil par-dessus. Enfournez et laissez cuire 40 minutes (la pâte doit être dorée). Au bout de ce temps, sortez la tarte et mettez le four en position grill.

Attendez deux minutes que la tarte refroidisse un peu. Saupoudrez-la ensuite de sucre en poudre et enfournez à nouveau pour la caraméliser. Surveillez bien pour éviter que la tarte ne brûle. 

Sortez la tarte et laissez-la refroidir quelques minutes. Servez tiède (mais elle est aussi super bonne froide).

vendredi 16 octobre 2020

Mon cake aux poires et aux prunes

cake
Cake. La promesse d'une gourmandise. Qui n'aime pas les cakes? Mais j'avoue que parfois, je suis déçu par les recettes car le résultat est trop sec ou trop compact. Je cherche donc tout le temps LA recette. Le cake ultime. Une quête sans fin? Le cake c'est un moment de douceur, c'est le gâteau de l'après-midi, la pâtisserie parfaite pour accompagner le thé ou le café. Un cake c'est déclinable à l'infini. On y met ce qu'on veut: des fruits frais, des fruits secs, des épices, du chocolat, de la poudre de Perlimpinpin. Dimanche, entre deux recettes pour ma voisine, j'ai eu envie de faire un cake. Un bon cake, moelleux et parfumé. Une recette récré. Un cake à partager avec mes collègues le lundi midi. J'avais encore des prunes, rescapées de mon obsession du moment, et quelques poires. La combinaison parfaite. J'avais l'idée du cake! Quand le cuisinier en finit avec les prunes, il prépare un cake très moelleux aux poires et aux prunes!

Préparation: 25 minutes

Cuisson: 1h/1h15

Ingrédients:
- 3 poires
- 3 prunes
- le jus et le zeste d'1 citron
- 6 gousses de cardamome
- 150 g de sucre
- 150 g d'huile
- 3 oeufs 
- 1 yaourt grec
- 350 g de farine
- 1 cuillère à café de levure
- 1 cuillère à café de bicarbonate
- 1 pincée de sel
- 20 g de beurre
- cassonade

Pelez 2 poires avant de les couper en cubes. Coupez deux prunes en dés. Placez le tout dans un bol. Ouvrez les gousses de cardamome, récupérez les graines et réduisez-les en poudre dans un mortier. Vous devez en obtenir une petite cuillère à café. Ajoutez-la dans le bol avec le jus et le zeste de citron. Mélangez. 

Dans un saladier, fouettez le sucre et l'huile pour obtenir un mélange homogène. Ajoutez les oeuf, un par un en mélangeant bien entre chaque ajout. Ajoutez le yaourt grec. Mélangez. Ajoutez les fruits. Incorporez-les délicatement.

Dans un autre saladier, mélangez les ingrédients secs: farine, levure, bicarbonate et sel. Ajoutez les ingrédients secs au mélange précédent. Mélangez le tout sans trop travailler la pâte. 

Beurrez votre moule à cake et saupoudrez-le de cassonade. Versez-y la pâte. Lissez avec une spatule. 

Coupez la poire et la prune restantes en tranches. Déposez-les sur le dessus du cake. Saupoudrez avec une cuillère à soupe de cassonade. 

Enfournez votre cake dans un four préchauffé à 160ºC en chaleur tournante. Comptez entre 1h et 1h15 de cuisson. Pour vérifier si le cake est cuit, enfoncez une baguette au centre, elle doit ressortir sèche. 

Laissez le cake refroidir quelques minutes avant de le démouler. 

Conseil: j'ai utilisé un moule de 10x21x9cm pour obtenir un cake assez haut. Si vous utilisez un moule avec d'autres dimensions, vous devrez sans doute adapter le temps de cuisson. Je vous conseille de surveiller à partir de 50 minutes. 

Variante: vous pouvez ajouter 50 g de gingembre confit haché dans la pâte pour donner un coup de fouet à ce cake.
cake

mercredi 14 octobre 2020

Ma compote de pomme et poire au four

compote au four
La recette d'aujourd'hui, c'est Aude, une de mes plus fidèles lectrices, qui me l'a suggérée. Elle me donne d'ailleurs souvent des idées. Une lectrice inspirante avec qui j'aimerais beaucoup cuisiner. Un jour peut-être. Une recette tout simple. Une recette au four pour changer et puis comme ma plaque de cuisson m'a laissé tomber après 12 ans de bons et loyaux services, il ne me restait que le four. J'avoue que l'idée de préparer de la compote au four m'a surpris et puis après tout pourquoi pas. Au final la compote est absolument délicieuse. C'est là que les difficultés ont commencé pour le cuisinier photographe car il fallait prendre en photo cette compote. Il y a comme ça des plats compliqués à photographier: la soupe, les cakes, les gâteaux en général, la confiture... et la compote. Plus d'une heure de travail pour trouver la bonne lumière (l'ennemi numéro un du photographe), le bon angle de vue, la bonne mise en scène. Au total plus de 90 photos prises pour arriver au résultat que vous pouvez voir. Parfois la simplicité est compliquée. Quand le cuisinier n'a plus de plaque de cuisson, il prépare de la compote pomme/ poire au four!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 1h/1h15

Ingrédients:
- 1,5 kg de pommes
- 750 g de poires
- le jus d'un citron
- 1 bâton de cannelle

Pelez les fruits. Coupez-les en morceaux pas trop petits, pas trop gros. Placez-les au fur et à mesure dans un grand plat allant au four. 

Arrosez-les de jus de citron. Mélangez directement avec les mains.

Ajoutez le bâton de cannelle en le plaçant dans le fond du plat.

Enfournez à 180ºC. Comptez environ 1h/1h15 de cuisson, Remuez de temps en temps. Les fruits vont peu à peu rendre du jus. Et petit à petit ils vont compoter. Ils doivent être bien cuits à la fin du temps de cuisson et il ne doit presque plus y avoir de liquide dans le plat.

Retirez le bâton de cannelle. 

Vous pouvez déguster la compote telle quelle ou vous pouvez la mixer avec un mixeur plongeant. Vous obtiendrez alors une compote très onctueuse. Parfaite pour accompagner un yaourt ou du fromage blanc.

Variante: vous pouvez remplacer le jus de citron par du jus d'orange et la cannelle par une autre épice (vanille, badiane, poivre du timut...)

lundi 12 octobre 2020

Mes chaussons aux prunes

pâtisserie maison
Dans la vie, une de mes choses préférées c'est d'aller à la boulangerie pour acheter des viennoiseries. J'avoue que je ne suis pas très gourmand et que le petit déj me laisse de marbre mais les viennoiseries me rendent fou. Je peux traverser une ville sur les mains quand j'ai une bonne adresse. Car voyez-vous ce n'est pas facile de trouver de bonnes viennoiseries. À Barcelone, il n'y a encore pas si longtemps, c'était même impossible. À Paris, c'est plus facile mais pas quand même il faut chercher. Je suis très exigent sur les croissants, pains au chocolat et surtout les chaussons aux pommes. Je commence à avoir une liste d'adresses maintenant où je suis sûr de me régaler. Je me suis lancé une fois dans la préparation de croissants et pains au chocolat maison avec une amie pâtissière. Quel travail! N'étant pas un pâtissier hors pair, je reste humble face aux viennoiseries. Alors que je suis dans une phase prunes, je me suis demandé ce que je pourrais bien faire avec celles qui me restaient. Une idée: et si je faisais des chaussons? Une version personnelle, sans pâte feuilletée car le temps me manquait. Des chaussons un peu comme des empanadas avec une pâte maison. Un délice! Quand le cuisinier reste dans les prunes, il prépare des chaussons aux prunes (et un peu aux pommes quand-même).

Préparation: 30 minutes

Repos: 1 heure


Cuisson: 45 + 25 minutes

Ingrédients:

Pour la pâte:
- 350 g de farine 
- 100 g de poudre d'amande
- 240 g de beurre
- 80 g de sucre
- 10 cl de lait
- 1 pincée de sel

Pour la garniture:
- 600 g de prunes 
- 3 pommes Fuji
- 4 cuillères à soupe de sucre
- 1 bâton de cannelle
- 30 g de noix de pécan

Pour la finition:
- 1 jaune d'oeuf
- sucre en poudre

Commencez par préparer la pâte. Placez la farine et la poudre d'amande sur votre plan de travail. Ajoutez le beurre coupé en cubes. Avec un couteau hachez-le pour le réduire en pépites tout en le mélangeant à la farine. Versez le lait petit à petit tout en mélangeant. Ne travaillez pas trop la pâte. Arrêtez dès que vous pouvez former une boule. Si la pâte colle, ajoutez un peu de farine. Si elle est un peu sèche, ajoutez une cuillère à soupe de lait. Écrasez la pâte sur le plan de travail avec la paume de la main. Rassemblez-la et recommencez cette opération deux fois (cela s'appelle fraiser la pâte). Formez un disque et enveloppez-le dans du film alimentaire. Laissez reposer 1 heure au frigo.

Pendant ce temps-là, préparez la garniture. Rincez, séchez et dénoyautez les prunes. Placez-les dans un plat allant au four. Pelez et évidez les pommes. Coupez-les en morceaux. Ajoutez-les dans le plat. Saupoudrez le tout de sucre. Ajoutez le bâton de cannelle. Enfournez dans un four préchauffé à 180ºC. Comptez 45 minute de cuisson. Les fruits doivent être tendres et le jus de cuisson sirupeux, sinon prolongez la cuisson. Laissez-les refroidir complètement. Hachez les noix de pécan et ajoutez-les aux fruits.

Abaissez la pâte sur votre plan de travail fariné avec un rouleau à pâtisserie sur une épaisseur de 2 à 3 mm. Découpez des disques avec un emporte-pièces de 10 cm de diamètre. 

Sur chaque disque, déposez un peu du mélange prunes/pommes. Refermez en appuyant bien sur les bords pour les souder entre eux. Avec une fourchette, dessinez des motifs sur le bord. Placez les chaussons au fur et mesure sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Incisez-les sur le dessus avec la pointe d'un couteau. Dorez-les avec le jaune d'oeuf battu à l'aide d'un pinceau de cuisine. Saupoudrez-les ensuite de sucre. 

Enfournez à 180ºC et laissez cuire entre 20 et 25 minutes. Les chaussons doivent être dorés dessus et dessous. Laissez-les refroidir sur une grille avant de les manger.

Conseil: conservez-les dans une boîte hermétique. Pour les apprécier le lendemain, passez-les 10 minutes au four préchauffé à 160ºC. 

samedi 10 octobre 2020

Mon gâteau renversé aux prunes

gâteau renversé aux prunes
Chose promise, chose due. Cette semaine, les recettes ne comptent pas pour des prunes mais en contiennent plein! La saison des prunes touche à sa fin. Il faut en profiter. Les premières sont arrivées sur le marché début juillet. En octobre, ça se termine. J'ai eu envie de prunes juste au moment où elles commençaient à disparaître. Je me suis donc empressé d'en acheter le plus possible pour préparer des recettes avant de basculer dans la saison des agrumes. Prunes donc. Les seules qui restent en ce moment sont des prunes violettes et rondes ainsi que des vertes, proches de la Reine Claude. Ici seule la reine Claude a droit à un nom particulier. Les autres s'appellent toutes "ciruelas" (prunes en espagnol). La variété des prunes est là mais pas dans l'appellation. Pour la recette d'aujourd'hui, j'ai pensé à un dessert que ma maman préparait quand j'étais enfant et que je n'aimais pas: le gâteau renversé à l'ananas. Le principe: des fruits caramélisés dans le fond du moule et recouverts par une pâte gâteau. Une sorte de tarte tatin en gâteau. Si je suis resté fâché avec la version à l'ananas, j'aime les versions avec d'autres fruits. Quand le cuisinier tombe dans les prunes, il prépare un gâteau renversé aux prunes pour le goûter!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 10 + 30 minutes

Ingrédients:
- 190 g de farine
- 6 gousses de cardamome
- 1/2 cuillère à café de cannelle en poudre
- 1 cuillère à café de levure chimique
- 1 pincée de sel
- 90 g de sucre
- 3 oeufs (jaunes et blancs séparés)
- 2 yaourts grecs
- 130 g d'huile de tournesol
- 1 cuillère à café d'extrait de vanille
- 6 prunes
- 20 g de beurre + 1 peu pour le moule
- 3 cuillères à soupe de sucre roux
- 1 cuillère à soupe de pistaches non salées

Beurrez un moule à manqué de 20 cm environ. Saupoudrez-le de sucre roux. 

Rincez, séchez et dénoyautez les prunes avant des les émincer en tranches pas trop épaisses. Disposez-les en rosace dans le moule. Parsemez-les de noisettes de beurre. Enfournez à 180ºC et laissez cuire pendant 10 minutes. Réservez.

Ouvrez les gousses de cardamome et réduisez les graines en poudre dans un mortier. Ajoutez-les à la farine, la levure, le sel, le sucre (gardez-en une cuillère à soupe) et la cannelle. Mélangez. 

Mélangez les jaunes d'oeuf avec les yaourts, la vanille et l'huile dans un autre saladier. Puis versez ce mélange dans les ingrédients secs. Mélangez intimement. 

Montez les blancs en neige. Quand ils sont presque montés, ajoutez le sucre réservé. Ils doivent être brillants et fermes. Prélevez 1/3 des oeufs en neige et ajoutez-les dans la pâte. Mélangez bien. Ajoutez le reste en 3 fois et soulevez bien la pâte pour les incorporer délicatement. 

Versez la pâte sur les prunes. Enfournez et laissez cuire environ 30 minutes. Vérifiez la cuisson en enfonçant une baguette au centre, elle doit ressortir sèche. 

Laissez refroidir le gâteau quelques minutes avant de le retourner sur un plat de service. Laissez-le refroidir complètement. 

Concassez les pistaches et parsemez-en le gâteau. 

Conseil: vous pouvez accompagner ce gâteau avec du yaourt grec.

jeudi 8 octobre 2020

Mes prunes rôties aux épices

Enfant, je chantais à tue tête que "les brunes ne comptent pas pour des prunes". Lio était une de mes idoles. Pour moi ce n'était qu'une chanson drôle et légère. Sans faire attention que dans la chanson, il était question de prunes. Ce fruit dont on dit qu'il ne vaut pas grand chose. Aujourd'hui, j'écoute moins la chanson mais les prunes sont devenues mes amies de cuisine et je les attends avec impatience. J'en fais souvent des confitures. Mais cette année, pour cause de placards débordants, je n'en ai pas fait. Mais j'ai eu envie de cuisiner les prunes. La saison se termine bientôt. Le temps presse. Des idées un peu en pagaille. Et puis comme souvent, je me laisse porter par mes envies! Je peux vous le dire, les prochaines recettes seront prunes ou ne seront pas. Un défi que je me suis lancé parce que j'aime jouer tout seul parfois. Il y a quelques années, j'avais fait rôtir tous les légumes que je trouvais et je m'étais dit alors que pourquoi pas faire la même chose avec les fruits... Quand le cuisinier met les prunes à l'honneur, il prépare des prunes rôties aux épices!

Préparation: 10 minutes

Cuisson: 30 minutes

Ingrédients:
- 8 prunes violettes de préférence
- 3 cuillères à soupe de sucre non raffiné
- 1 bâton de cannelle
- 2 anis étoilés
- 1 gousse de vanille

Rincez et séchez les prunes. Ouvrez-les en deux puis dénoyautez-les.

Placez-les demi-prunes dans un plat allant au four tapissé de papier sulfurisé.

Saupoudrez-les de sucre. Ajoutez les épices dans le fond du plat. 

Enfournez à 180ºC. Laissez cuire 30 minutes environ. Les prunes doivent être flétries. Le jus dans le fond du plat doit être sirupeux.

Laissez refroidir avant de déguster. 

Conseil: servez ces prunes avec un yaourt grec. Émiettez un ou deux spéculos par dessus et vous avez un super dessert! 

mardi 6 octobre 2020

Ma tartine tomate/mozza

Comme je vous le disais dimanche, en ce moment nous passons de l'automne à l'été puis de l'été à l'automne d'un jour à l'autre. Le thermomètre baisse mais le ciel est digne d'un jour de mois d'août. Samedi encore, j'étais en train de me baigner dans une eau translucide (petit détail pour vous faire enrager). Vendredi, c'était le déluge, les feuilles volaient, le vent soufflait à en faire tomber les murs des maisons. C'est toujours comme ça en octobre à Barcelone. L'hésitation entre deux saisons dure un mois. Et puis tout d'un coup, nous basculerons dans l'hiver. L'automne ici est une saison relative. Presque pas de pluie, pas de jolies couleurs dans les arbres. Les fruits et légumes d'automne croisent pendant quelques semaines ceux de l'été. C'est encore une période de l'année où l'abondance est au rendez-vous. Et le cuisinier jongle, saute d'un jour à l'autre. Un jour des poireaux, un jour des aubergines. Un jour des patates douces, un jour des courgettes. Une façon de faire durer l'été encore un peu. Une façon de s'amuser un peu plus dans la cuisine. C'est toujours difficile de dire au revoir à l'été. Sur l'étalage de Dolors, les tomates et les courgettes sont encore là, les dernières. Encore un peu d'été. Quand le cuisinier s'accroche aux beaux jours, il prépare une tartine tomate mozza à partager! 

Préparation: 10 minutes

Cuisson: 15 minutes

Ingrédients pour une grande tartine:
- 1 belle tranche de pain au levain
- 3 cuillères à soupe de sauce tomate
- 1 tomate
- 1 boule de mozzarella
- 1/4 de poivron rouge (ou 1 piment rouge des landes)
- 1 cuillère à café d'origan séché
- 1 brin de basilic
- huile d'olive
- sel, poivre

Égouttez la mozzarella, coupez-la en tranches. Placez les dans du papier absorbant. Réservez.

Rincez puis séchez la tomate et le poivron. Coupez la tomate en dix quartiers. Hachez le poivron. 

Étalez la sauce tomate sur le pain. Parsemez de la moitié d'origan. Poivrez.

Disposez les tranches de tomates en les écartant les unes des autres. Alternez avec les tranches de mozzarella (j'ai coupé chaque tranche en deux). Ajoutez le poivron haché et l'origan restant. 

Arrosez d'un filet d'huile. Assaisonnez. 

Enfournez à 180ºC et laissez gratiner environ 15 minutes. La mozzarella doit avoir pris des couleurs.

Attendez quelques instants avant de décorer avec des feuilles de basilic. 

Coupez la tranche en deux et servez avec une salade de roquette.

Variante: vous pouvez ajouter de l'oignon rouge et du parmesan. Ce genre de recette se varie un peu selon les envies et ce que l'on a dans le frigo...Amusez-vous!

dimanche 4 octobre 2020

Ma tarte aux poireaux

Ma cuisine est comme la météo, hésitante. Comme toujours à cette période, deux saisons se croisent sur les marchés et sur le blog. L'été fait de la résistance, l'automne essaie de s'incruster. Entre les deux mon coeur et mes casseroles balancent. Tant que Dolors a des aubergines, des courgettes et des tomates, j'en profite. En même temps, je lorgne sur les patates douces, les courges et les autres légumes d'automne qui arrivent peu à peu. Avec tout ça ma cuisine est une espèce de patchwork. Un pas en avant, un pas en arrière. Des petits voyages dans le temps. J'aime bien ce moment de l'année où tout se mêle. Aujourd'hui, des poireaux, demain des aubergines. Après demain des prunes. Après, pourquoi pas des potimarrons. Ma cuisine varie d'un jour à l'autre et j'aime ça. Un passage en France chez un producteur. Des jolis poireaux. Et tout de suite l'envie de les faire rôtir. Comme souvent, j'ai les yeux plus gros que le ventre. Il en est resté forcément. Recycler les restes est une de mes passions culinaires (avec la cuisine du frigo des autres). Une idée de tarte avec ces poireaux rôtis. J'avais une vision. Je voulais des spirales pour twister la tarte aux poireaux. Quand le cuisinier a la tête qui tourne, il prépare une tarte aux poireaux!

Préparation: 30 minutes

Attente: 1 heure

Cuisson: 25 + 40 minutes

Ingrédients:
Pour les poireaux rôtis
- 10 petits poireaux 
- huile d'olive
- 3 brins de thym
- sel, poivre

Pour la pâte
- 250 g de farine
- 1 oeuf
- 125 g de beurre
- 2 cuillères à soupe de sésame
- sel, poivre

Pour l'appareil
- 5 oeufs
- 10 cl de crème liquide
- 50 g de fromage de chèvre frais
- 60 g de fromage râpé
- 3 brins de thym
- sel, poivre

Commencez par préparer la pâte. Placez la farine et le sésame dans un saladier. Assaisonnez. Mélangez. Creusez un puits au milieu. Cassez-y l'oeuf et mélangez avec une fourchette pour bien amalgamer le tout. Ajoutez ensuite le beurre coupé en morceaux. Mélangez directement avec les mains jusqu'à ce que vous puissiez faire une boule. Débarrassez la pâte sur votre plan de travail. Écrasez-la avec la paume de la main. Rassemblez les morceaux et recommencez deux fois (cela s'appelle fraiser la pâte). Formez un disque. Enveloppez-le dans du film alimentaire et laissez reposer au frais pendant 1 heure.

Pendant ce temps-là, occupez-vous des poireaux. Éliminez les racines et le haut des feuilles (gardez le vert pour préparer une soupe). Ouvrez les poireaux en deux dans le sens de la longueur. Rincez-les bien pour ôter toute trace de terre. Séchez-les bien puis placez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, face coupée vers le haut. Arrosez-les d'huile. Assaisonnez et parsemez de thym. Enfournez à 180ºC. Comptez 25 minutes de cuisson. Laissez-les refroidir. 

Sortez la pâte du frigo. Abaissez-la sur votre plan de travail fariné avec un rouleau à pâtisserie. Placez la pâte dans un moule à tarte. 

Battez les oeufs avec la crème dans un bol. Ajoutez le fromage râpé et le thym. Assaisonnez. Mélangez puis versez le tout sur le fond de tarte. 

Pour les spirales, prenez un poireau et prélevez la moitié des feuilles. Enroulez-les en serrant bien. Disposez la spirale dans le fond de tarte. Recommencez jusqu'à épuisement des poireaux. Déposez des morceaux de fromage de chèvre entre les poireaux. 

Couvrez le moule avec une feuille de papier sulfurisé. Enfournez à 180ºC. Laissez cuire 30 minutes. Ôtez la feuille et laissez cuire encore 10 minutes pour que la tarte soit dorée. 

Vous pouvez la déguster aussi bien chaude que froide. Une petite salade verte pour l'accompagner et c'est parti!

Conseil: choisissez vraiment des petits (fins) poireaux. Ils seront plus pratiques à cuire et à enrouler.