vendredi 7 août 2015

Confiture prunes et poires (dans l'armoire)







































Et oui encore une recette de confitures... Ce n'est pas que je sois en train de devenir monomaniaque mais je crois que c'est ma nouvelle passion culinaire pour ces vacances. J'ai vraiment envie d'en faire plein car je trouve ça assez drôle et ça fait travailler un peu mon imagination quant aux fruits ou associations. Et puis quel bonheur de commencer la journée avec ses confitures à soi!!

Le week end dernier, petit tour en France du côté de Périgueux. Au détour d'un chemin, je suis tombé sur un prunier sauvage dont les branches ployaient sous le poids des fruits (des prunes assez petites et rouges, un peu acides). Je l'ai donc soulagé de quelques prunes en me disant que je pourrais en faire des confitures.

Lundi matin, sur le pont dès 8h, j'ouvre le frigo pour commencer la préparation des dites confitures quand je tombe sur une poire et là flash: et si j'en mettais aussi ? Et une touche de cannelle parce que j'ai envie!

La couleur de cette confiture est assez splendide...
Si vous n'avez pas l'intention de parcourir la France pour aller chercher ces petites prunes là où je les ai trouvées, prenez-en d'autres mais gardez l'idée de la couleur qui va égayer le petit déjeuner de la rentrée (donc pas de reine Claude ni ne prunes jaunes...désolé pour elles).

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 25 minutes environ

Repos: une nuit

Ingrédients pour 3 pots:

- 860 g de prunes rouges (sauvages si possible)
- 400 g de poires
- le jus de 1/2 citron
- 1 bâton de cannelle
- 2 pincées de cannelle en poudre
- 710 g de sucre

La veille:
Lavez bien les prunes et séchez-les sur un torchon propre. Coupez-les en deux. Ôtez les noyaux et coupez la chair en morceaux. Placez dans un saladier en verre.

Pelez les poires, ôtez les coeurs et coupez la chair en petits dés. Ajoutez-les aux prunes.

Ajoutez le jus de citron, le sucre, la cannelle en poudre et le bâton. Mélangez avec une cuillère en bois. Couvrez de film plastique, placez au frigo et laissez reposer toute la nuit.

Le lendemain:
Stérilisez les pots et couvercles: lavez-les et placez-les ensuite dans une grande marmite. Remplissez-la d'eau. Placez sur le feu, portez à ébullition et laissez bouillir 30 minutes. Sortez les pots et couvercles, retournez-les sur un torchon propre et laissez-les s'égoutter.

Placez une petite assiette au congélateur.

Versez les fruits et leur jus dans une grande casserole (ou mieux une marmite en cuivre). Placez sur feu assez fort. Écumez la mousse qui se forme à la surface.

Remuez de temps en temps pour aider à l'évaporation.

Laissez cuire la confiture à petits bouillons en surveillant régulièrement la cuisson : versez une goutte sur l'assiette tout juste sortie du congélateur. Si la goutte se fige très vite, c'est cuit! Si elle coule sans s'arrêter, prolongez la cuisson un petit peu.

Quand la confiture est prête, versez-la dans les pots stérilisés avec une louche (attention de ne pas vous brûler!) jusqu'à ras-bord. Placez les couvercles aussitôt. Retournez les pots pour faire le vide d'air. Laissez-les refroidir dans cette position jusqu'à ce qu'ils aient complètement refroidi. Rangez-les ensuite dans votre placard.

J'ai déjà l'idée de la prochaine confiture (sûrement pour ce soir)...et promis, il n'y aura pas de prunes!

2 commentaires:

  1. humm sur une bonne che de pain c'est parfait !!!

    RépondreSupprimer
  2. Association à laquelle je n'aurais pensé ! les petites prunes sauvages sont assez acides à la cuisson , de fait elles doivent apporter un bel équilibre avec la poire sucrée trop souvent discrète en goût ;)
    Bonne et belle idée recette !
    Bon weekend
    Sacha

    RépondreSupprimer