mercredi 17 avril 2019

Mes empanadillas épinards/curry

Un séjour à la montagne. Du yoga. De la méditation. Des levers du soleil à couper le souffle. Des randonnées tôt le matin. Des repas à préparer et un cours de cuisine. Voilà en gros mon programme dans la retraite de yoga à laquelle j'ai participé la semaine dernière. Pour les repas, j'avais préparé mon menu de la semaine avant de partir. Quant à l'atelier cuisine que je devais animer, j'avais longtemps hésité entre rouleaux de printemps à garnir selon ses envies ou bien empanadillas pour faire découvrir aux participant(e)s ce classique de la cuisine argentine que l'on trouve souvent aussi sur les cartes des bars à tapas de Barcelone. Les empanadillas ont remporté la bataille. Une fois la décision prise, ne restait plus qu'à savoir quoi mettre dedans. La première fois que j'ai mangé des empanadillas, c'était à Grenade. Elles étaient garnies avec une sauce tomate, du thon et de l'oeuf dur. Vous pouvez retrouver ma recette ici (fermez les yeux, car la photo n'est pas top... à refaire à l'occase). Aussi pour l'atelier, je me suis dit après brainstorming avec moi-même que ce serait chouette de faire une recette traditionnelle et une plus personnelle. Quand le cuisinier anime un atelier culinaire dans les montagnes, il apprend à ses élèves à faire des empanadillas!

Préparation: 30 minutes

Attente: 1 heure

Cuisson: 45 + 25 minutes

Ingrédients:
Pour la pâte:
- 375 g de farine complète
- 240 g de beurre froid
- 120 g d'eau froide
- 10 g sel

Pour la garniture
- 500 g d 'épinards frais
- 2 grosses pommes de terre
- 1 boîte de lait de coco
- 2 oignons
- 1 gousse d'ail
- 1 racine de curcuma
- 20 g de gingembre frais
- 1 cuillère à café de curry en poudre
- 2 cuillères à soupe d'huile de coco
- 1 oeuf
- sel, poivre

Faites cuire les pommes de terre dans une casserole d'eau. Comptez 25 minutes de cuisson. Égouttez-les et laissez-les refroidir puis pelez-les et écrasez-les grossièrement. 

Placez la farine sur votre plan de travail. Ajoutez le sel et mélangez. Ajoutez le beurre coupé en morceaux. Avec un couteau, hachez-le pour le réduire à la taille de pépites de la taille d'un petit pois tout en les enrobant de farine. Versez l'eau petit à petit en mélangeant bien entre chaque ajout. Ne travaillez pas trop la pâte. Arrêtez dès que vous pouvez former une boule. Enveloppez-la dans du film alimentaire et laissez-la reposer une heure au frigo.

Pendant ce temps-là, préparez la garniture: rincez les épinards plusieurs fois puis essorez-les bien avant de les hacher. Pelez et hachez les oignons, la gousse d'ail, le curcuma et le gingembre. Écrasez le curcuma, le gingembre, l'ail et le curry dans un mortier pour obtenir une sorte de pâte. 

Faites suer les oignons dans une grande poêle avec l'huile de coco, jusqu'à ce qu'ils deviennent translucides. Ajoutez alors la pâte de curry. Mélangez et ajoutez les épinards. Une fois que leur eau de végétation s'est évaporée, versez le lait de coco. Mélangez et assaisonnez. Laissez le tout épaissir. Quand le tout a bien réduit, ajoutez les pommes de terre. Mélangez et laissez refroidir.

Abaissez la pâte finement sur votre plan de travail fariné. Détaillez-la en disques de 10 cm de diamètre environ. Garnissez-les du mélange aux épinards (environ une cuillère à café). Humidifiez les contours avec un peu d'eau et refermez les disques pour former des demi-lunes, appuyez bien avec les doigts sur les contours pour les souder. Avec une fourchette appuyez ensuite sur la bordure pour faire apparaître le dessin des dents. Recommencez jusqu'à épuisement des ingrédients. Dorez les empanadillas au jaune d'oeuf. Placez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. 

Enfournez à 180ºC. Comptez environ 25 minutes de cuisson. La pâte doit être dorée sur toutes ses faces. Laissez refroidir les empanadillas quelques minutes sur une grille avant de les déguster. 

Aujourd'hui, je vous donne ma recette personnelle des empanadillas. Si vous voulez l'autre version, n'hésitez pas à me laisser un commentaire. 

3 commentaires:

  1. Coucou, rhaaalala ça me fait penser aux empanadas qu'on a mangé dans un restaurant argentin à Amsterdam. C'était super bon. Avec de la viande haché, des œufs dur et des petits pois. J'ai bien envie d'en faire aussi. . .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que j'aime dans ce genre de plats c'est que tu peux y mettre ce que tu veux! Pour moi, bien sûr il a été question de légumes....

      Supprimer
  2. Tu as raison car je profite de faire des Naan, des quiches, des chaussons, des lasagnes pour y cacher des légumes sinon mes 2 récalcitrants ne mangent pas. Donc en tant que mère indigne je dis, vive les plats fourre tout.

    RépondreSupprimer