vendredi 14 août 2015

Confiture de pastèque (sans prune, promis, juré!)

Encore une recette de confiture... Mais celle-ci, contrairement aux autres, a une histoire. Il y a quelques années une dame qui venait à l'école lire des histoires à mes élèves (une grande cuisinière au passage), m'a offert un jour un pot de confiture de pastèque. Mr R (qui pourtant n'aime pas la confiture) a mis le nez dedans sans pouvoir l'en sortir tellement il a aimé. Et depuis il me réclamait souvent de la confiture de pastèque. Je n'ai plus de contact avec cette dame mais cet été j'ai trouvé un livre sur les confitures. En l'ouvrant je suis tombé sur la recette de la confiture de pastèque...Je ne pouvais plus reculer.

Je me suis donc mis en tête d'essayer cette recette dès que possible. Le moment est arrivé la semaine dernière à la veille d'un week end en France. J'avais acheté la pastèque en pensant faire la confiture avant de partir. Arrivé au vendredi soir, je me suis que c'était NOW or NEVER et c'est donc ainsi que je me suis retrouvé à mettre ma confiture en pots à 1h du matin. J'aime bien faire des recettes à des heures indues...

Encore une fois, une recette riche en couleur et sans prune comme je l'avais promis après ma dernière recette de Confiture de prunes et poires!

Bien sûr vous pouvez la faire à un autre moment que la nuit, elle n'en sera pas moins bonne!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 1h15

Ingrédients pour 4 pots:

- 1,7 kg de pastèque (au final il vous restera à peu près 1kg)
- 2 citrons bio
- 1 kg de sucre
- 25 cl de pur jus de pomme (bio ou maison de préférence)

Première étape, pas la plus sympa je l'avoue: ôtage de pépins...Soyez patients car il en reste toujours un qu'on n'a pas vu...Il faut les enlever car c'est moyen d'en trouver un sous la dent au moment où on croque dans sa tartine... Enlevez la peau aussi tant que vous y êtes.

Coupez la chair en petits cubes.

Lavez et séchez les citrons puis coupez-les en fines rondelles puis chacune en deux ou 3 morceaux.

Placez la pastèque, les morceaux de citrons, le sucre et le jus de pomme dans un saladier en verre. Couvrez d'un film alimentaire et laissez reposer pendant 2 à 3 heures.

Pendant ce temps, lavez et stérilisez les pots et les couvercles pendant 20 minutes dans une marmite d'eau bouillante. Videz-les et retournez-les sur un torchon propre. Laissez-les s'égoutter.

Versez le contenu du saladier dans une bassine à confiture en cuivre (à défaut une grande cocote à fond épais ça le fait aussi). Portez doucement à ébullition. Écumez la mousse qui se forme en surface.

Faites cuire à feu doux pendant 1h15 en remuant souvent. Pour vérifier la cuisson de la confiture, je vous recommande le test de l'assiette froide: placez une assiette au congél. Faites couler une goutte de confiture dessus, si elle se fige rapidement, c'est cuit; si elle coule vite, il faut poursuivre la cuisson. Cette confiture est longue à cuire. Encore une fois, soyez patients. Je n'ai pas mis les morceaux de citrons dans les pots, vous pouvez bien sûr les y laisser. J'ai mixé ma confiture pour avoir un mélange bien homogène sans morceaux. Vous pouvez ne pas mixer.

Dès que la confiture est cuite, versez-la dans les pots. Mettez les couvercles et retournez les pots aussitôt et laissez-les refroidir complètement dans cette position avant de les ranger dans vos placards.

Cette confiture est assez liquide...pas de panique c'est normal car la pastèque est constituée en majorité d'eau et possède peu de pectine naturelle (d'où la présence des citron et jus de pomme).

Il me reste encore quelques pots vides dans le placard, quelle confiture vais-je donc pouvoir faire??

4 commentaires:

  1. Quelle couleur magnifique ! Pour remédier au problème de pectine, il suffit de mettre les pépins (de la pastèque et des citrons) dans une gaze et de les faire cuire avec la chair des fruits.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, la recette semble très bien, MAIS ....
    il s'avère très difficile de lire du noir sur du gris foncé, et en de tout-petits caractères, désolée de vous dire cela, je ne voudrais pas vous froisser, mais ça me semble utile de vous le faire savoir.
    Merci pour cette bonne confiture.

    RépondreSupprimer
  3. Moi il me semblait qu'il fallait une pastèque à confiture (chair blanche), et pas n'importe quelle pastèque rouge pour cette recette... Mais pourquoi pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On m'avait donné un pot de confiture de pastèque faite avec de la pastèque rouge. En Espagne on n'en trouve pas d'autre. J'ai donc fait comme on m'avait expliqué...et ça a marché!

      Supprimer