vendredi 25 septembre 2015

Petites crèmes de Bernard (attention risque d'addiction!)

C'est en cherchant une recette de dessert sans sucre ajouté pour une amie, que je suis tombé sur cette recette tirée du livre "Les desserts de Bernard". Recette très alléchante rien que dans le titre.

Et puis en regardant les ingrédients, j'ai cru avoir rêvé: seulement trois ingrédients (enfin, 2 et 1/2). Question réalisation c'est d'une simplicité presque enfantine. Que demander de plus?

J'ai aussitôt proposé ces petites crèmes à mon amie et j'ai eu aussi envie de les tester...pour voir si je l'avais bien conseillée. On ne sait jamais! Je sais ce sens du sacrifice me perdra...

Que nous soyons d'accord, il faut assumer de manger ces crèmes car elles sont plutôt riches (euphémisme!) Il ne faut donc pas être en mode "Opération Bikini". Ça tombe bien, l'été est fini! Et si, justement, ces crèmes pouvaient aider à rentrer en douceur dans l'automne?

Préparation: 5 minutes ( le temps de peser les ingrédients)

Cuisson: 10 minutes maximum

Repos: 1 nuit

Votre meilleure amie pour la recette: la patience (bah oui c'est dur de résister à l'envie de les déguster aussitôt)

Ingrédients pour 6 ou 7 petites crèmes :

- 750 g de crème fleurette (crème liquide qui sert notamment à faire la chantilly)
- 200 g de chocolat à 54% de cacao
- 50 g de chocolat à 70% de cacao (c'est lui le 1/2 ingrédient)
Voilà c'est tout pour la liste des courses. Allez au travail maintenant!

Pesez vos ingrédients.

Versez la crème dans une casserole. Portez-la à ébullition sur feu doux.

Hors du feu, ajoutez les deux chocolats. Mélangez avec une cuillère en bois.

Replacez la casserole sur le feu, doux et mélangez sans arrêt pendant 1 à 2 minutes, ou jusqu'à ce que les chocolats aient complètement fondu.

Versez ensuite le tout dans des ramequins et laissez refroidir à température ambiante ( en éloignant les gourmands éventuels qui, par l'odeur alléchés, voudraient y tremper un doigt ou deux). Enfin (et là c'est l'épreuve de la patience ABSOLUE) placez ces merveilles au frais et laissez-les se reposer au moins 4h, mais une nuit c'est mieux (et puis la nuit on est moins tenté par les aventures frigidairiennes!).

Appelez les gourmands quand les crèmes seront prêtes!

Pour les warriors de la patience, plus vous attendez meilleures sont les crèmes. Après deux nuits de repos, c'est le nirvana de la gourmandise!!

1 commentaire:

  1. Tu me tentes terriblement là! Je suis trop gourmande de chocolat. ..

    RépondreSupprimer