dimanche 25 octobre 2015

Velouté de potimarron

J'adore le potimarron! C'est vraiment une courge que j'aime et je crois même que je serais capable d'en manger tous les jours, en entrée, en plat et même en dessert ( vous pouvez aller jeter un oeil sur mes recettes de Panna cotta au potimarron ou  Compote au potimarron).
Alors quand je suis à Paris pour la Toussaint, c'est la fête du potimarron!
Hier, j'en ai acheté un, dans l'idée de faire une bonne soupe pour mes parents.

Mais pas n'importe quelle recette, celle que j'ai goûtée dans le resto où je suis en stage... Pour les proportions, je me suis débrouillé.

Une parfaite recette pour l'automne. Une recette parfaite pour un soir où on a besoin de chaleur. Une recette merveilleuse d'onctuosité!

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 45 minutes

Ingrédients pour 6 personnes:

- 1 potimarron (environ 1,2kg)
- 2 oignons
- 1 gousse d'ail
- 1 demi verre de vin blanc (5 cl)
- 30 cl de crème liquide
- 20 g de beurre
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
- gros sel
- poivre

Coupez votre potimarron en deux. Évidez-le avec une cuillère à soupe (graines et filaments).

Détaillez les deux moitiés en bandes puis en cubes.

Pelez et émincez les oignons et l'ail.



Faites-les revenir avec l'huile d'olive et le beurre pendant 5 minutes sur feu modéré.

Ajoutez les cubes de potimarron et laissez revenir 5 minutes.

Déglacez avec le vin blanc.

Versez de l'eau pour arriver un peu en dessous du niveau du potimarron. Salez avec du gros sel et poivrez. Faites cuire pendant 30 minutes à petits bouillons.

Versez la crème au bout de ce temps. Poursuivez la cuisson pendant 5 minutes.

Mixez finement.

Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.

Servez votre velouté bien chaud.

Pour le réchauffer, placez-le dans un récipient dans un bain marie pour un réchauffement tout en douceur.

jeudi 22 octobre 2015

Mon velouté de panais

Les panais font partie de mes légumes préférés depuis que je les ai goûtés. C'était il y a peu de temps. Je me demande encore comment je ne les avais pas découverts avant. Peut-être parce qu'en France nous n'avons pas trop la culture de ces légumes là. En tout cas chez mes parents je n'en avais jamais vu!
Maintenant que les panais font partie de mon panier, je n'ai de cesse de trouver de nouvelles recettes.

Celle d'aujourd'hui, je l'ai vue dans 180ºC. Elle m'a tout de suite tapé dans l'oeil même si au final je l'ai faite mienne en changeant un peu la façon de faire. On ne se refait pas.

Et puis comme à Paris les températures sont bien automnales, cette soupe tombe à point nommé!


Préparation: 15 minutes

Cuisson: 40 minutes

Votre meilleur ami pour la recette: votre rasoir à légumes

Ingrédients pour 6 personnes:

- 1 kg de panais
- 1 oignon
- 2 cuillères à café de gingembre en poudre
- 20 cl de crème de coco
- 1 litre de bouillon de boeuf (moi j'ai récupéré celui du pot-au-feu que mon papa a fait...mais ça marche aussi avec un cube!...Pour une version végétarienne prenez du bouillon de légumes)
- quelques feuilles de coriandre
- 1 cuillère à soupe d' huile d'olive
- sel, poivre

Pelez les panais. Ôtez les extrémités et détaillez la chair en tronçons. Rincez et laissez s'égoutter.

Pelez l'oignon, émincez-le.

Faites revenir l'oignon avec l'huile d'olive dans une grande casserole pendant 5 minutes sur feu moyen.

Ajoutez les panais. Remuez bien. Ajoutez le gingembre et mélangez.

Versez le bouillon. Portez le tout à ébullition et laissez cuire à petits bouillons pendant 30 minutes.

Lavez, séchez et ciselez la coriandre.

5 minutes avant la fin de la cuisson, versez la crème de coco.

Mixez finement.

Servez dans des assiettes creuses et parsemez de coriandre ciselée.

mercredi 21 octobre 2015

Mes pommes au four (2ème version)

Chez mes parents, on mangeait assez peu de desserts. Quelques spécialités au menu comme : l'incontournable Reine de Saba, le si bien nommé Revenez-y, le riz au lait, les oeufs au lait et puis il y avait les pommes au four.
C'était le dessert du samedi. Un de ceux que mon papa préfère.
Un dessert tout simple au départ.
J'en ai proposé une 1ère version que vous pouvez retrouver ici.

Pour ma nouvelle recette, j'ai eu envie de revoir ma copie...Même si l'extérieur ne change pas, à l'intérieur c'est une toute autre recette!

Une recette à faire et à refaire.
Une recette parfaite pour ces jours d'automne...quand le froid s'installe.

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 20+ 30 minutes

Votre meilleur ami pour la recette : un évideur de pommes

Ingrédients pour 2 personnes:

- 3 pommes
- 150 g de myrtilles
- 15 g de beurre salé
- 65 g de spéculos
- 10 cl de jus de pomme (sans sucre ajouté)
- 2 cuillères à soupe de sucre vanillé
- 20 g de beurre doux mou + un peu pour le plat et la finition

Faites préchauffer votre four à 170ºC.

Réduisez les spéculos en poudre. Ajoutez le beurre doux coupé en morceaux. Sablez entre les mains. Réservez.

Évidez une pomme. Pelez-la et coupez-la en tout petits dés. Faites-les revenir avec le beurre salé dans une poêle sur feu moyen pendant 10 minutes. Saupoudrez de sucre vanillé.

Ajoutez les myrtilles rincées. Mélangez.
Poursuivez la cuisson pendant 10 minutes en ajoutant le jus de pomme cuillère à cuillère. Laissez bien compoter. Le liquide doit s'être évaporé. Réservez.

Évidez les deux autres pommes pour former un puis assez large au centre.

Beurrez le plat. Placez-y les pommes.

Déposez une bonne cuillère à café de miettes aux spéculos et tassez bien au fond des pommes.

Remplissez après avec de la compote myrtilles/pommes.

Terminez par des miettes de spéculos. Parsemez de noisettes de beurre.

Enfournez et laissez cuire 30 minutes environ. La peau des pommes va sûrement éclater. Pas de panique! Les pommes sont cuites (ça change des carottes!) quand la chair est bien tendre!

Servez ce dessert tiède de préférence, seul ou avec une cuillère à soupe de crème fraîche épaisse de bonne qualité.

lundi 19 octobre 2015

Mes betteraves en papillote

À la veille d'un départ, il y a toujours opération vidage de frigo pour éviter de retrouver des carottes momifiées à mon retour.

Demain, départ pour Paris pour une nouvelle expérience dans un nouveau resto... mais avant les betteraves commençaient à faire grise mine (et ce n'est pas beau à voir) alors pour ne pas les jeter je les ai passéés non pas à la casserole mais au four grâce à une recette trouvée dans 180ºC.


Moi qui adore les betteraves et les ai faites en:

Gaspacho
- Chips
- Risotto
Pesto
Salade (version rôties)
- invitées surprises pour un Gâteau au chocolat
j'avoue que je n'avais pas encore pensé les faire cuire en papillote.

C'est d'une simplicité enfantine et puis ça change.

Je sais que beaucoup détestent les betteraves, traumatisés qu'ils sont par des souvenirs de betteraves de cantine, molles et noyées dans des vinaigrettes douteuses. Je vous assure que les betteraves sont sympathiques et ne mordent pas. Elles sont même délicieuses! Promis!

Préparation: 10 minutes


Cuisson: 1h30 à 2h


Ingrédients pour 4 personnes:


- 4 betteraves moyennes ou 8 petites

- huile d'olive
- 4 brins de thym
- 4 feuilles de laurier
- un demi-pamplemousse
- quelques feuilles de coriandre
- un petit bout de gingembre frais haché (à défaut une demi-cuillère à café de gingembre moulu fera l'affaire)
- sel, poivre

Faites préchauffer votre four à 180ºC.


Coupez les tiges et les feuilles.

Lavez et séchez les betteraves (il ne doit plus y avoir de terre)


Prenez 4 feuilles de papier sulfurisé. Badigeonnez-les d'huile d'olive.


Placez les betteraves au centre. Ajoutez le thym et le laurier. Salez et poivrez.


Enfournez et laissez cuire entre 1h30 et 2h, cela dépend de votre four, de la taille des betteraves (l'âge du capitaine  aussi peut influencer!).


Pendant ce temps, préparez la sauce: pressez le pamplemousse. Lavez, séchez la coriandre. Dans un bol, fouettez le jus avec de l'huile d'olive. Ajoutez le gingembre. Fouettez à nouveau puis ajoutez les feuilles de coriandre ciselées.


Quand les betteraves sont bien tendres (enfoncez une baguette en bois pour vérifier), sortez-les.


Servez les papillotes aussitôt, accompagnées de sauce.

Et voilà, c'est tout pour aujourd'hui!

dimanche 18 octobre 2015

Mon gratin de potimarron






































 Je sais plus si je vous l'ai déjà dit mais :"J'aime le potimarron!"

L'une des seules choses qui me fait aimer un peu l'automne, c'est l'arrivée sur les marchés des courges en tout genre et notamment ma préférée: j'ai nommé le Potimarron, cette courge de couleur orange foncé et à la saveur délicate de noisette. Je l'aime depuis que j'ai essayé une recette de soupe il y a près de 15 ans déjà (pourquoi j'ai l'impression d'avoir 100 ans en écrivant ça?).
Je ne la connaissais pas car mes parents n'avaient (et n'ont toujours pas) l'habitude de manger des courges. Depuis ce 1er essai, chaque année j'en achète à foison.

Pendant très longtemps, je revenais de Paris la valise chargée de ces merveilles au moment de la Toussaint car c'était mission impossible d'en trouver à Barcelone. Mais depuis 1 an ou 2 je commence à en voir dans certaines boutiques BIO.

Aussi quand la Bruixa en mis sur sont étal la semaine dernière, j'ai aussitôt fait la razzia!

Et je vous propose aujourd'hui une recette de gratin qui saura vous réconforter lors des soirées automnales.

Alors ce soir, aimons l'automne!

Préparation: 20 minutes

Votre meilleur ami pour cette recette: un petit couteau efficace pour éplucher le potimarron

Cuisson: 30+ 30 minutes

Ingrédients pour 6 personnes:

- 1,5 kg de potimarron (soir un gros ou deux moyens)
- 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse ( de Normandie bien-sûr)
- 20 cl de crème liquide
- 60 g de parmesan
- 10 feuilles de sauge
- 1 gousse d'ail
- sel, poivre
- huile d'olive

Faites préchauffer votre four à 200ºC.

Râpez le parmesan. Réservez.

Coupez le potimarron en deux puis en tronçons. Ôtez les graines et la peau avec un bon petit couteau. Patience car la peau est coriace à retirer.

Placez les morceaux de potimarron sur une plaque allant au four. Salez et poivrez. Arrosez d'huile d'olive et enfournez. Laissez cuire environ 30 minutes en retournant les morceaux une ou deux fois. Ils doivent avoir pris un peu de couleur et être tendres.
Laissez-les refroidir quelques minutes puis coupez-les en dés. Placez-les dans un plat à gratin.

Lavez, séchez et ciselez la sauge. Parsemez-en le potimarron.

Dans un saladier, battez la crème épaisse et la liquide. Salez et poivrez. Ajoutez 40 de parmesan. Mélangez bien.

Versez ce mélange sur le potimarron. Mélangez dans le plat pour enrober tous les morceaux.

Parsemez du parmesan restant.

Enfournez et laissez gratiner 30 minutes.

Servez bien chaud!

vendredi 16 octobre 2015

Mon cake marbré choco/noisette (pour écureuils gourmands!)

Pour mon 1er atelier culinaire avec mes petits élèves, nous avons préparé un cake marbré parce que c'est le succès garanti à chaque fois, entre gourmandise et surprise des dessins magiques qui se sont formés à l'intérieur et que l'on découvre quand on coupe.

Ce gâteau me rappelle le "Savane"de Brossard, de mon enfance. J'adorais ça! Aujourd'hui, ça m'est passé car je préfère le Fait maison!

En tout cas cet atelier culinaire m'a aussitôt (re)donné envie de refaire ce cake dans ma cuisine à moi.
Bien-sûr je n'ai pas tout à fait respecté la recette originale...J'ai un peu triché. Mais chut, il ne faut pas le dire!

Il y a un petit moment, j'ai préparé de la Pâte de noisettes. Quand j'ai pensé faire ce cake je me suis tout de suite dit que le moment était arrivé de la sortir pour le parfumer ! J'avais oublié à quel point l'odeur est délicate et gourmande!

Aujourd'hui, quel bonheur, en rentrant d'une dure journée, de pouvoir me réconforter avec une petite tranche de cake et une tasse de thé!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 1h

Ingrédients pour un cake:

- 230 g de farine
- 6 oeufs
- 200 g de sucre en poudre
- 230 g de beurre
- 40 g de cacao non sucré
- 3 cuillères à soupe de Pâte de noisettes (maison si vous en avez, sinon vous en trouverez dans les magasins BIO)
- 1 sachet de levure

Faites préchauffer votre four à 160ºC.

Faites ramollir le beurre au micro ondes pendant 1 minute. Versez-le dans un saladier. Ajoutez le sucre et fouettez pour que le tout blanchisse.

Ajoutez les oeufs 1 par 1 en mélangeant bien entre chaque ajout.

Ajoutez la farine et la levure. Mélangez sans trop insister.

Divisez la pâte en deux (dans deux saladiers).

Dans l'un, ajoutez le cacao. Mélangez avec une Maryse.

Dans l'autre, ajoutez la pâte de noisettes. Mélangez.

Beurrez votre moule puis chemisez-le de papier sulfurisé.

Versez les deux pâtes en les alternant. Avec une baguette en bois, faites des dessins directement dans le moule sans trop mélanger.

Enfournez et laissez cuire 1 heure.

À la sortie du four, attendez quelques minutes avant de démouler sur une grille. Laissez le cake refroidir complètement avant d'appeler les enfants (petits et grands) pour le goûter!

jeudi 15 octobre 2015

Ma soupe aux pois chiches et lentilles (ça y est le froid arrive)

Après des semaines de oui... mais non, l'automne est bien arrivé à Barcelone. Les températures ont bien baissé...
Même si le soleil est de la fête, c'en est fini de l'été!

Le seul truc chouette pour moi dans l'arrivée de l'automne, c'est que je peux refaire des soupes chaudes!

J'ai déjà commencé la semaine dernière avec Ma soupe de champignons. Je récidive aujourd'hui avec une nouvelle soupe, inventée hier sur le chemin de retour à la maison après un déjeuner avec une amie.

Une recette qui s'est montée au gré du vent sur mon vélo et qui a donné une bonne soupe réconfortante, de celles que l'on adore déguster quand le froid sonne à la porte.

Ce soir, la fraîcheur restera dehors pendant que les bols fumeront dans le salon.

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 45 minutes

Ingrédients pour 6 personnes:

- 150 g de lentilles (vertes ou blondes)
- 400 g de pois chiches en boîte
- 16 cl de lait de coco
- 1 oignon
- 1,2 litre de bouillon de légumes (maison c'est mieux)
- 2 cuillères à café de curry en poudre
- 1 cuillère à café de gingembre en poudre
- 1 cuillère à café de cumin en poudre
- 2 carottes
- 1 branche de céleri
- gros sel
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive

Rincez les lentilles.

Égouttez bien les pois chiches et rincez-les abondamment.

Pelez les carottes et coupez-les en rondelles.

Lavez la branche de céleri. Ôtez les fils et coupez la branche en tronçons.

Pelez et émincez l'oignon. Faites-le revenir avec une cuillère à soupe d'huile dans une marmite, sur feu modéré pendant 5 minutes.

Ajoutez les épices, mélangez et laissez revenir pendant 1 minute.

Ajoutez les carottes et le céleri. Mélangez.

Versez le bouillon. Portez à ébullition. Salez très légèrement car le bouillon est déjà salé. 

Laissez cuire 30 minutes.

Au bout de ce temps, ajoutez les pois chiches et le lait de coco. Poursuivez la cuisson 15 minutes.

Mixez finement après avoir versé l'huile d'olive restante. 

Si vous trouvez la soupe trop épaisse, rajoutez un peu d'eau.

Vous pouvez la préparer à l'avance et la faire réchauffer au dernier moment sur feu feu doux, elle n'en sera que meilleure!

mercredi 14 octobre 2015

Mon gratin de viande aux légumes nouvelle version (pour dire au revoir à l'été)

Aujourd'hui, je fais du neuf avec du vieux.
Cette recette me vient de Maryse. Je l'ai postée il y a près de 3 ans (que c'est drôle de revoir ce que j'ai posté au début avec la honte des photos et parfois aussi du texte). Vous pouvez aller jeter un oeil (vraiment juste un, celui qui vous permet de lire, l'autre, celui des photos, fermez-le!) sur mon 1er Gratin de viande aux légumes.

La première fois, j'avais scrupuleusement respecté la recette. Je faisais mes débuts de bloggeur, je n'étais pas très sûr de moi.
Depuis j'ai appris à prendre des libertés avec les recettes données, trouvées, goûtées pour les faire miennes.


Cette recette de gratin n'échappe donc pas à la règle et la voici donc customisée 3 ans après sa parution pour dire au revoir à l'été 2015, qui est bel et bien parti cette fois comme le montre la météo mais aussi l'étal de Dolors qui ne regorge plus de tous les légumes d'été...

Une recette pour tourner la page d'une saison tant aimée.
Un plat pour accepter que le temps passe et repassera.
Un gratin familial à partager, à réchauffer parce que c'est toujours meilleur le lendemain!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 45 + 15 + 15 minutes

Un bon ami pour la recette: un épluche-tomates

Ingrédients pour 6 personnes:

- 500 g de viande de porc hachée
- 3 oignons frais
- 3 gousses d'ail
- 2 feuilles de laurier
- 2 branches de thym
- 30 cl de Coulis de tomate (maison si possible)
- 3 courgettes
- 3 aubergines (pas trop grosses)
- 5 tomates
- 2 carottes
- 100 g de fromage râpé
- huile d'olive
- sel, poivre

Faites préchauffer votre four à 200ºC.

Lavez et séchez les légumes.

Ôtez les extrémités des courgettes et aubergines. Coupez leur chair en cubes pas trop gros.

Pelez et émincez les oignons et les gousses d'ail finement. Réservez un oignon.

Pelez les tomates, ôtez le coeur et coupez la chair en lanières.

Placez le tout directement sur la plaque du four. Salez et poivrez. Arrosez d'huile d'olive (soyez généreux). Mélangez bien. Placez le thym et le laurier sur les légumes.

Enfournez et laissez cuire 45 minutes environ, en remuant souvent et en ajoutant un peu d'huile en cours de cuisson. Les légumes doivent confire et être bien tendres.

Pendant ce temps, pelez, lavez, séchez et râpez les carottes. Réservez.

Faites revenir l'oignon restant avec 1 cuillère à soupe d'huile d'olive pendant 5 minutes, dans une sauteuse, sur feu modéré. Quand il est translucide, ajoutez la viande. Écrasez-la avec une cuillère en bois pour avoir de touts petits morceaux. Laissez revenir 10 minutes.

Ajoutez les carottes râpées. Mélangez.

Versez le coulis de tomate. Laissez mijoter 10 minutes sur feu modéré.

Quand les légumes sont cuits, ajoutez-les à la viande. Ôtez le laurier et le thym.  Goûtez et rectifiez éventuellement l'assaisonnement.

Versez le tout dans un grand plat à gratin. Parsemez de fromage râpé et remettez au four pour 15 minutes.

Servez le gratin dès la sortie du four ou bien laissez-le refroidir, gardez-le au frigo et faites-le réchauffer le lendemain.

Avec ce plat, je suis un peu moins triste de voir l'été partir...alors que déjà ça sent la compote pomme/poire dans la maison!

lundi 12 octobre 2015

Cookies au beurre de cacahuète (recette de Julie)

J'ai souvent parlé de ma passion pour Julie Andrieu et de ses émissions que je suis depuis très longtemps. Ses livres sont ma bible de cuisine (avec ceux d'Ottolenghi).
Je crois aussi avoir parlé de mon amour pour les cookies (et si je ne l'avais pas fait, et bien c'est réparé maintenant).
Je suis vraiment fan de ces petits gâteaux. Moi je les aime gros et moelleux et surtout pas les versions industrielles.

Alors quand les deux se rencontrent, cela ne peut qu'éveiller ma curiosité et mon envie de cuisiner même si je me suis déjà essayé à cette association. Allez jeter un oeil sur mes premiers Cookies au berre de cacahuète.


Je suis d'accord avec Julie quand elle dit que le beurre de cacahuète devrait avoir toute sa place dans nos placards.

Aux USA , au Québec, pas une maison ne manque de peanut butter ou beurre d'arachide. Le matin, sur des tartines, seul ou bien accompagné de confiture ou (encore mieux même si terriblement cochon) de Nutella!

Lors de mes voyages outre Atlantique, je reviens souvent avec quelques pots de cette merveille (et aussi quelques uns de sirop d'érable). J'aime tellement ça que je me suis essayé à en préparer. Allez jeter un oeil sur ma recette de Beurre de cacahuète Maison.


Voici donc les cookies de Julie, à dévorer pour le goûter ou dès le saut du lit pour les plus gourmand(e)s!


Préparation: 15 minutes


Cuisson: 12 à 18 minutes (selon la texture souhaitée)


Votre meilleur ami pour cette recette: du beurre de cacahuète maison


Ingrédients pour 14/15 cookies:


- 100 g de beurre de cacahuète

- 100 g de beurre
- 200 g de farine (Julie n'en met que 120,  mais la pâte était trop molle et donc pas manipulable)
- 70 g de sucre en poudre (Julie mettait 80 g de chaque)
- 70 g de sucre muscovado
- 110 g de chocolat noir à 70%
- 1 cuillère à café d'extrait de vanille
- 1 oeuf
- 1/2 cuillère à café de levure

Sortez le beurre avant de commencer la recette. Quand il est bien mou, placez-le dans un saladier et détendez-le avec une spatule pour en faire une pommade.
Ajoutez les sucres, l'extrait de vanille et mélangez intimement.Ajoutez l'oeuf et le beurre de cacahuète. Mélangez. Ajoutez la farine et la levure. Mélangez sans trop insister.


Concassez le chocolat en grosses pépites et incorporez-les dans le saladier. Mélangez rapidement. Placez la pâte dans du film alimentaire. Placez-la au frigo pendant 30 minutes (ou au congel pendant 15 minutes si vous êtes pressé/e).

Sortez-la pâte et divisez-la en 14 ou 15 portions (14 pour moi avec des cookies de 49 g environ). 
Formez des boules avec les morceaux de pâte. Placez-les sur une plaque recouverte de papier de cuisson en les espaçant un peu car ils vont s'étendre. Appuyez légèrement dessus avec la paume pour les écraser un peu.

Enfournez et laissez cuire entre 12 et 18 minutes pour avoir des cookies moelleux ou croustillants. Dans tous les cas, surveillez la cuisson. Laissez les cookies refroidir sur une grille avant de les dévorer!

À force de poster des recette qui viennent de chez Julie, je vais devoir créer un chapitre "Recettes de Julie"


samedi 10 octobre 2015

Mon hachis d'automne

Récit d'un mercredi d'octobre où le soleil entre dans la maison, où je suis content de moi car j'ai bien étudié mes cours de CAP, une belle journée d'automne en somme.

Une journée où je me dis que je mérite un bon déjeuner.

Alors comme ça une idée fait son chemin en moi : un hachis parmentier d'automne. Idée suggérée par Dame Courge Butternut qui mourait d'ennui sur ma table de cuisine.

Je me suis donc lancé joyeusement dans la réalisation en pensant que ce serait rapide. Y a pas qu'avec les quantités que j'ai un problème d'appréciation. Les 30 minutes du départ se sont un peu distendues.

Conclusion: mieux vaut préparer ce plat quand vous avez un peu de temps car il y a pas mal de trucs à faire avant de pouvoir vous assoir à table, le sourire aux lèvres à l'idée du bon miam qui vous attend.

C'est avec cette recette que j'ai vu les choses en trop grand pour les quantités de champignons.  C'est donc grâce à elle qu'est née ma Soupe d'automne. Les quantités données ici ont été adaptées.

Avec ou sans soleil, avec ou sans cours à travailler, vous méritez un bon plat!

Préparation: 45 minutes

Cuisson: 25+ 25 + 15 + 15 minutes

Votre meilleur ami pour cette recette: le presse-purée

Ingrédients pour 4 personnes:

- 1 courge butternut
- 1 kg de pommes de terre
- 2 oignons
- 2 gousses d'ail
- 600 g de champignons (prenez vos préférés pour moi cèpes et lactaires)
- 1/2 bouquet de coriandre
- 4 cuisses de canard confites
- 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
- 50 g de beurre
- sel, poivre
- huile d'olive

Faites cuire les pommes de terre à la vapeur avec la peau (entre 10 et 15 minutes).
Quand elles sont tendres, laissez-les refroidir un peu pour pouvoir les manipuler puis pelez-les. Ajoutez 40 g de beurre et la crème. Écrasez à la fourchette jusqu'à ce que vous obteniez une purée onctueuse et sans morceaux. Salez et poivrez à votre goût. Réservez.

Coupez la courge en tranches. Ôtez la peau et les graines/filaments. Coupez la chair en cubes. Faites-les revenir sur feu modéré, dans une sauteuse avec deux cuillères à soupe d'huile. Remuez régulièrement. Ils doivent cuire sans attacher. S'ils attachent, versez un peu d'eau et mélangez. Salez et poivrez en cours de cuisson. Vous devez pouvoir les écraser à la fourchette. La cuisson dure environ 25 minutes. Quand ils sont tendres, ajouter un 10 g de beurre. Mélangez et réduisez en purée. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement. Réservez.

Pelez et émincez les gousses d'ail et les oignons.

Rincez et séchez les champignons. Coupez-les en lamelles.

Lavez, séchez, effeuillez et ciselez la coriandre.

Faites revenir les oignons dans une sauteuse avec 1 cuillère à soupe d'huile pendant 5 minutes sur feu moyen. Ajoutez l'ail et poursuivez la cuisson 2 minutes.

Ajoutez les champignons.  Salez et poivrez. Mélangez bien et laissez-les cuire jusqu'à ce qu'ils aient rendu leur eau et qu'elle se soit évaporée. Ajoutez la coriandre et mélangez. Réservez.

Faites revenir ensuite les cuisses de canard après avoir ôté l'excédent de graisse (gardez-la au frigo, elle est super bonne pour faire des pommes de terre au four ) dans une poêle sans matière grasse, pendant 5 minutes, sur feu moyen/fort.
Débarrassez sur une assiette. Ôtez la peau et les os. Effilochez la viande avec un couteau et une fourchette.

Faites préchauffer votre four à 200ºC.

Montage:
Dans un grand plat, des plats individuels, ramequins ou autre cercles, alternez les couches de purée de pommes de terre, viande de canard, purée de courge. Terminez par une couche de champignons.

Passez le(s) plat(s) au four pendant 10 minutes le temps de réchauffer le tout.

Servez bien chaud.

Vous pouvez préparer ce plat en avance et le faire réchauffer au dernier moment.

Pour une présentation qui "en jette", j'ai utilisé un cercle avec un poussoir.

vendredi 9 octobre 2015

Mes roulades de poulet

Alors que je passe mes vendredis et samedis dans la cuisine d'un resto végétarien, à peler, couper des légumes, je vous propose une recette avec de la viande! Mais attention pas n'importe laquelle! Recette du jour avec du poulet!

Et je vous entends déjà me dire:"Du poulet, toujours du poulet. Y a que du poulet dans sa cuisine!"

Ce à quoi je réponds: "Et oui encore une recette avec de la volaille. Mais que voulez-vous, Mr R est "pouletivore" (quand il n'est pas "thonivore"). Et il en mange du poulet! Alors faut en trouver des idées pour l'accommoder (le poulet, pas Mr R!) à des sauces toujours différentes.

Après l'avoir souvent fait mariné, en brochettes (je parle toujours du poulet), j'ai envie depuis quelque temps de le faire cuire au four. Mes 1ers essais m'ayant plu, je récidive!

Cette recette, simple et délicieuse, plaira autant aux pouletivores exclusifs qu'aux autres carnivores!

Préparation: 25 minutes

Cuisson: 30 minutes

Votre meilleure amie pour cette recette: la patience pour former les rôtis

Ingrédients pour 4 personnes:

- 3 blancs de poulet détaillés en filets assez fins
- 8 tomates séchées (de préférence celles qui ne sont pas dans l'huile)
- 8 tranches de bacon
- du parmesan en copeaux (ou de caciocavallo ce fromage italien dont je vous ai parlé pour ma recette de Spaghetti aux courgettes)
- 1 demi bouquet de basilic
- sel, poivre

Faites préchauffer votre four sur 200ºC.

Lavez et séchez le basilic.

Si les tomates séchées sont très longues, coupez-les en deux ou trois.

Faites griller les tranches de bacon quelques minutes à la poêle, juste assez pour les colorer. Déposez-les ensuite sur une assiette recouverte de papier absorbant. Coupez chaque tranche en 2 tronçons.

Prenez un filet de poulet. Déposez un morceau de bacon, 3 feuilles de basilic, des copeaux de fromage puis terminez par  un morceau de tomate séchée. Poivrez.

Enroulez le filet de poulet et fermez-le avec des cure-dents. Ficelez-le pour former un rôti.

Recommencez avec les reste des ingrédients.

Quand vos petits rôtis sont tous prêts, faites-les dorer 1 minute sur chaque face dans une poêle avec un peu d'huile d'olive. Salez et poivrez.

Déposez-les ensuite dans un plat allant au four. Enfournez et laissez cuire 15 minutes.

À la sortie, coupez les ficelles et détaillez les rôtis en tranches.

Suggestions d'accompagnement: 

Pommes de terre au four
Gratin de patates douces
Tian de légumes

jeudi 8 octobre 2015

Ma soupe d'automne: Soupe de champignons

Après un faux espoir de retour de l'été, la pluie a remontré le bout de ses gouttes pour bien nous signifier que maintenant c'est l'AUTOMNE!

Du coup je me retrouve à avoir des envies subites d'ingrédients. J'ai des envies de courges, de champignons... bref que des trucs automnaux. Je suis contaminé par l'automnoïte aiguë.

Hier, pour le déjeuner, en toute simplicité, j'avais décidé de préparer des hachis parmentiers au confit de canard et aux champignons (recette à suivre dans les jours qui viennent). Comme d'habitude j'ai fait cuire des quantités astronomiques de champignons. Alors pour ne pas les perdre, je les ai recyclés en soupe...

La pluie diluvienne d'hier en fin d'après-midi, m'a motivé pour ouvrir la saison des soupes chaudes. Ces bonnes soupes qui réchauffent et réconfortent. Ces soupes qui sont ce que je préfère manger quand le temps s'y prête... Je suis content de les retrouver même si cela est aussi synonyme de manteau, pluie, froid...

Préparation:  45 minutes

Cuisson: 50 minutes

Votre meilleur ami pour cette recette: le mixeur plongeant

Ingrédients pour 8 personnes:
- 1 kg de champignons de Paris
- 200 g de cèpes
- 200 g de lactaires
- 1 blanc de poireau
- 2 carottes
- 2 oignons
- 1 grosse pomme de terre
- 2 gousses d'ail
- 1 grosse poignée de coriandre fraîche
- 2 cuillères à soupe de graisse de canard
- huile d'olive
- 3 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
- sel, poivre
- gros sel

Prenez les champignons de Paris. Ôtez les pieds terreux et coupez le reste en lamelles.

Pelez, rincez les carottes puis coupez les en rondelles.

Épluchez la pomme de terre, lavez-la, séchez-la et coupez-la en cubes.

Ouvrez le poireau en deux dans le sens de la longueur et lavez bien entre les feuilles pour enlever toute la terre. Coupez le blanc en lanières.

Pelez et hachez les oignons et les gousses d'ail.

Rincez, séchez, effeuillez et ciselez la coriandre.

Dans une grande marmite, faites fondre la graisse de canard sur feu moyen. Ajoutez la moitié des oignons et laissez revenir doucement pendant 5 minutes en remuant souvent. Ajoutez la moitié de l'ail et laissez revenir 2 minutes de plus.

Ajoutez les carottes, le poireau, la pomme de terre et les champignons de Paris. Laissez

revenir 5 minutes.

Couvrez d'eau. Salez avec du gros sel. Laissez cuire 30 minutes sur feu modéré. Rajoutez de l'eau en cours de cuisson.

Pendant ce temps, rincez les autres champignons et coupez-les en lamelles.

Faites revenir l'oignon restant avec une cuillère à soupe d'huile d'olive le temps qu'il devienne translucide. Ajoutez alors l'ail restant.

Ajoutez les champignons. Laissez cuire jusqu'à ce que leur eau de cuisson soit évaporée. Ajoutez la coriandre. Salez et poivrez à votre goût.

Quand les légumes de la soupe sont cuits, mixez finement avec votre mixeur plongeant. Ajoutez la crème et mixez. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.

Servez la soupe dans des bols et déposez une cuillère à soupe de champignons revenus à la coriandre.

Servez sans attendre.

lundi 5 octobre 2015

Cake d'automne (parce qu'il est là même s'il nous fait croire qu'il s'en va)

Moi qui ne suis pas trop du genre à respecter les thèmes du genre "recette de l'été ou de Noël", je me surprends à vous proposer des recettes automnales depuis quelques jours. C'est assez perturbant.

Je crois que c'est lié à la météo que nous avons depuis quelques semaines. En 10 ans à Barcelone je n'ai jamais vu un automne pareil. Alors que d'habitude, septembre rime encore avec plage, cette année la rime se fait plutôt avec parapluie.
Du coup, la morosité ambiante (météoroligiquement parlant, parce que pour le reste tout va très bien), me donne des envies de recettes sucrées et/ou réconfortantes.

Aujourd'hui, voici une recette de Cake que j'ai trouvée encore une fois (cf hier) chez Ottolenghi. J'ai juste modifié quelques quantités car dans la version originale, je trouvais qu'il y avait trop de sucre et pas assez de fruits.

Le cake a été goûté et approuvé par Mr R le redoutable juge culinaire et par un jury d'experts (mes collègues de l'école). Vous pouvez donc vous lancer dans sa réalisation les yeux fermés (enfin pas trop quand même).

Préparation: 45 minutes

Cuisson: 1h

Votre meilleur ami pour cette recette: le lave vaisselle

Ingrédients pour un cake (mon moule fait 11x 25cm)

Pour le cake:
- 210 g de farine
- 1 cuillère à café rase de levure chimique
- 45 g de poudre d'amandes
- 1 cuillère à café rase de cannelle

- 1 pomme Golden (environ 150g poids épluché)
- 2 poires (poids total épluché 150 g)
- 30 g de noix (ou noix de pécan)
- le zeste d'un citron
- 2 cuillères à soupe d'Amaretto (liqueur italienne aux amandes, un pur délice dont il ne faut pas abuser, Hic!)
- 3 oeufs
- 18 cl d'huile de tournesol
- 170 g de sucre (recette originale: 230g)
- beurre pour beurre le moule

Pour le crumble:
- 100 g de farine
- 75 g de beurre
- 50 g de sucre en poudre

Faites chauffer votre four à 170ºC.

Beurrez le moule et chemisez-le de papier sulfurisé.

Dans un premier saladier, tamisez la farine, la cannelle et la levure. Ajoutez la poudre d'amandes. Mélangez. Réservez.

Pelez les fruits, ôtez les coeurs et les pépins. Coupez la chair en petits dés. Versez-les dans un 2ème saladier. Ajoutez le zeste de citron et l'Amaretto. Mélangez. Réservez.

Battez ensemble l'huile et le sucre dans un 3ème saladier pendant 1 minute.

Séparez le jaune et le blanc de 2 oeufs. Placez les blancs dans un 4ème saladier et les jaunes dans un bol (ouf, je n'avais plus de saladiers!)

Mélangez les jaunes avec le 3ème oeuf. Ajoutez les jaunes + l'oeuf entier dans le mélange huile/sucre et battez encore à vitesse lente juste le temps de bien amalgamer le tout.

Ajoutez ensuite rapidement les ingrédients secs (farine, cannelle...) puis les fruits. Mélangez sans trop insister, avec une spatule.

Battez les blancs en neige ferme (vous les aviez oubliés, n'est ce pas?). Ajoutez-les au mélange précédent. Amalgamer rapidement (ce n'est pas grave si tout n'est pas bien incorporé).

Préparez les miettes à crumble:
Mélangez la farine et le sucre. Ajoutez le beurre puis sablez avec le bout des doigts jusqu'à ce que vous obteniez un sable assez fin.
Répartissez le tout sur le cake.

Enfournez et laissez cuire au moins 1 h. Vérifiez la cuisson en enfonçant une baguette en bois au centre, elle doit ressortir propre.

Laissez le cake refroidir complètement avant de démouler.

Ce cake va divinement avec une tasse de thé...pour le café il faudra essayer car n'en buvant pas je ne pas vous aider... Ce cake peut se mettre au frigo, et il aussi très bon un peu frais!

dimanche 4 octobre 2015

Gratin de patates douces







































Un dimanche pas comme les autres. Aujourd'hui et pour tous ceux qui vont suivre, le dimanche sera le seul jour de la semaine où je ne ferai rien, pas d'étude CAP, pas de travail pour l'école... rien à part cuisiner pour la maison (et encore...je sens que je vais laisser la flemme me gagner).

En ce 1er dimanche de rien, automnal comme les autres jours de la semaine, j'ai eu envie de patates douces car quitte à ce que ce soit l'automne, autant le vivre à fond avec des produits de saison.
Les patates douces pointent juste le bout de leur nez chez mes marchands catalans.

Ce gratin vient de chez Ottolenghi, ce cuisinier que j'aime tant!

J'ai, comme souvent, adapté sa recette à mes goûts...Pour un résultat fondant et parfumé. Le parfait plat d'accompagnement pour un dimanche midi (même si on a plutôt mangé à 16h!)

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 45+ 25 minutes

Votre meilleure amie pour la recette: la mandoline

Ingrédients pour 4 personnes:

- 2 belles patates douces (environ 1kg)

- 1 demi-bouquet de coriandre
- 5 gousses d'ail
- 240 ml de lait de coco
- sel, poivre
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive

Faites préchauffer votre four à 200ºC.

Lavez, séchez, effeuillez et ciselez la coriandre.

Pelez et écrasez les gousses d'ail.

Lavez les patates douces avec une petite brosse sous un filet d'eau pour bien enlever toute la terre. Séchez-les et ôtez les éventuelles racines.

Détaillez ensuite les patates douces en tranches de 5mm d'épaisseur environ (c'est là où la mandoline rentre en action). Placez-les dans un grand saladier au fur et à mesure.

Ajoutez l'huile, l'ail, la coriandre dans le saladier. Salez et poivrez. Mélangez directement avec les mains.

Disposez les tranches de patates douces dans un plat à gratin en les serrant bien. Raclez les bords du saladier avec une Maryse pour bien décoller les morceaux d'ail ou de coriandre et ajoutez-les dans le plat.

Couvrez avec du papier alu et enfournez pour 45 minutes.

Au bout de ce temps, Versez le lait de coco dans un bol. Salez et poivrez et battez-le vivement avec un fouet. Versez-le ensuite sur les patates douces et remettez au four à découvert pendant 25 minutes. Les patates douces doivent être bien tendres et le lait de coco doit avoir épaissi.

Servez aussitôt le plat sorti du four avec du poulet au curcuma et citron vert par exemple!

samedi 3 octobre 2015

Tatourte poires et prunes

Aujourd'hui, je viens vous proposer une recette de dessert à partager entre amis ou en famille, on peut le manger directement sur la plaque...

L'association Poires et prunes, je l'ai testée et aimée en préparant une Confiture, douce et acidulée.
J'ai eu envie de réunir ces deux fruits une autre fois après avoir vu une recette de tarte dans 180ºC.

J'ai légèrement modifié l'originale pour proposer une recette plus automnale car cette année, c'est sûr, il y a un automne à Barcelone. On se croirait à Paris tellement le ciel est gris et tellement la pluie vient perturber les nuits et les jours.

Une douceur pour se remonter le moral pour les après-midi de pluie continue, pour reprendre des forces après une dure journée de labeur, ou juste par gourmandise.

Entre la tarte et la tourte mon coeur balance!

Préparation: 45 minutes

Repos : 1 heure

Cuisson: 35/40 minutes

Vos meilleurs amis pour cette recette: votre robot pour vous aider à faire la pâte/ votre marchand(e) de fruits

Ingrédients pour 6/8 personnes:

Pour la pâte:
- 300 g de farine
- 170 g de beurre
- 1 gousse de vanille
- 30 g de sucre glace
- 2 jaunes d'oeufs
- 5 cl d'eau

Pour la garniture:
- 700 g de quetsches
- 500 de poires (environ 5 poires)
- 2 cuillères à soupe de poudre d'amande
- 2 cuillères à soupe de poudre de noisette
- 3 cuillères à soupe de sucre glace
- 1 gousse de vanille
- 1 jaune d'oeuf

Commencez par préparer la pâte:
Pesez les ingrédients.

Ouvrez une gousse de vanille et grattez les graines avec la pointe d'un couteau.

Détaillez le beurre en cubes.

Placez la farine, le sucre glace et les graines de vanille dans le bol de votre robot.

Ajoutez le beurre et mette le robot en marche avec la feuille (accessoire en forme de K) pour obtenir
un sablage grossier.

Ajoutez alors les deux jaunes d'oeuf et l'eau. Remettez le robot en marche juste assez de temps pour que la pâte soit homogène. Elle ne doit pas coller aux doigts.

Enveloppez-la dans du film et placez-la au frigo pendant 1 heure.

Pour la garniture:
Lavez les fruits et séchez-les avec un torchon propre.

Ouvrez les prunes et ôtez le noyau.

Pelez et coupez les poires en 4 et ôtez le coeur et les pépins. Détaillez la chair en lamelles pas trop fines.

Mélangez les fruits dans un saladier avec la poudre d'amande et 2 cuillères à soupe de sucre glace (ou plus si vous voulez une tarte plus sucrée).


Montage:
Faites préchauffer votre four à 210ºC.

Sortez la pâte du frigo. Étalez-la en un cercle de 35 cm de diamètre.

Parsemez la pâte de poudre de noisettes.

Placez les fruits au centre en dôme et en laissant un bord d'au moins 7 cm tout autour.

Repliez la pâte sur les fruits sans aller jusqu'au milieu.

Battez le jaune d'oeuf dans un ramequin puis badigeonnez-en la pâte avec un pinceau de cuisine. Saupoudrez avec le sucre glace restant.

Enfournez et laissez cuire entre 35 et 40 minutes, le temps que la tatourte soit bien dorée!

Maintenant il ne vous reste plus qu'à inviter des amis ou de la famille pour la déguster.

vendredi 2 octobre 2015

Mon omelette soufflée touski

Que je vous raconte la naissance de cette recette.

Aujourd'hui, c'est le 1er jour du reste de ma vie car je commence une formation de cuisinier, en vue de passer un CAP CUISINE.

Aujourd'hui, 1er jour de stage dans une vraie cuisine (je ne veux pas dire que la mienne n'est pas vraie- si elle m'entendait, elle ne serait pas contente!).

Alors forcément à la veille d'un bouleversement pareil, j'ai eu le stressomètre au plafond. Du coup hier soir, au moment de me mettre aux fourneaux, j'ai eu envie de quelque chose de simple et de rapide: une omelette! Mais pas n'importe laquelle: une omelette soufflée parce que j'avais envie d'essayer et surtout une omelette touski parce que j'adore le recyclage culinaire.
Je sens qu'il y en a qui ne sont dubitatifs... Touski? Kézako? Pour ceux qui ne connaissent pas le concept, cela vient du Québec, c'est la contraction de Tout Ce Qui reste, en gros une recette vide frigo ou recyclage.

Donc hier soir, j'ai ouvert les tupperwares et récupérés les restes des derniers jours pour préparer une pure omelette!

Mr R a trouvé qu'elle était super bonne malgré une réticence initiale! Je vous donne la liste de mes touskis mais après c'est à vous de jouer et de personnaliser votre omelette en fonction de votre frigo!

Préparation : 10 minutes (une fois qu'on a tous les touski ça va vite!)

Cuisson: 15/20 minutes

Vos meilleurs amis pour cette recette: des Touskis bien sûr!

Ingrédients pour 4 personnes:

- 5 oeufs (même là j'ai fait de la récup' : un oeuf que j'avais utilisé pour dorer une tarte)
- 1 grosse cuillère à soupe de crème fraîche épaisse (de Normandie sûr!)
- 6 tranches de bacon déjà cuites
- 2 tomates séchées
- un reste de Chips de courge (si vous ne les mangez pas tous le jour J, gardez-les et recyclez-les en omelette!)
- 2 poignées d'un mélange de fromages râpés (emmental et cheddar pour moi, un reste de paquet)
- sel, poivre

Faites préchauffer votre four à 200ºC.

Détaillez les tranches de bacon en lanières.

Coupez les tomates séchées en petits dés.

Coupez les chips de courge en petits morceaux.

Séparez les blancs des jaunes d'oeufs et placez-les dans deux saladiers.

Dans le celui contenant les jaunes, ajoutez la crème fraîche, salez et poivrez. Ajoutez les fromages râpés, les chips de courge,  le bacon, les tomates séchées.

Montez les blancs en neige (comme j'étais en forme, je les ai montés à la main mais bien-sûr le robot est le bienvenu!). Ajoutez-les délicatement au mélange précédent. Soulevez bien le tout avec une Maryse. Vous pouvez ajoutez une ou deux pincées d'herbes séchées (thym, origan, herbes de Provence...).

Versez le tout dans un moule à manqué.

Enfournez et laissez cuire entre 15 et 20 minutes. L'omelette est cuite quand elle est bien dorée et prise au milieu.

Sortez-la du four. Démoulez et coupez: en 4, en 8, en cubes...Comme vous voulez.
Quelques feuilles de salade et c'est parti!

Les touskis qui peuvent convenir pour cette omelette:
- des pommes de terre bouillies ou sautées
- des carottes cuites
- un reste de jambon blanc
- un reste de poulet rôti
- quelques dés de patate douce sautés
-un fond de fromage type Philadelphia ( à la place de la crème)
et plus encore!