samedi 23 avril 2016

Mon riz au lait au chocolat (pour toi mamie)

Depuis que ma mamie s'en est allée voir ailleurs si le ciel pouvait être plus clément, j'ai des souvenirs plein la tête.
Des souvenirs de quand j'étais petit et que je faisais du vélo dans la cuisine, des souvenirs d'après-dîner quand nous allions chercher des grenouilles (une de mes bestioles préférées!) dans les marais, des souvenirs de pain et de beurre toujours sur la table, des souvenirs de fraises dévorées au pied de la plante, assis dans la terre. Bref des souvenirs dans tous les sens.
Mais les plus insistants sont les souvenirs de plats, de desserts que ma mamie préparait, elle qui cuisinait si bien! Peut-être que ma passion pour la cuisine, je la lui dois...

Un des desserts les plus emblématiques de mon enfance est sans aucun doute le riz au lait. Ma grand-mère le préparait en même temps que le pot au feu le dimanche, et elle le laissait cuire tout doucement sur le fourneau.
Un vrai régal!
C'est donc en souvenir de ma mamie, que j'ai eu envie de préparer moi aussi du riz au lait mais sans pot au feu car je déteste ça (traumatisme culinaire de l'enfance...mais c'est une autre histoire).
Et comme j'ai besoin de douceur, j'y ai rajouté un peu de chocolat pour un dessert encore plus gourmand!

Préparation: 5 minutes

Cuisson: 45 minutes

Ingrédients pour 6 personnes:
- 1 litre de lait
- 200 g de riz rond
- 1 bonne pincée de sel
- 100 g de sucre
- 1 gousse de vanille
- 100 g de chocolat noir à 62% de cacao (ou 70% pour un résultat moins sucré)



Ouvrez la gousse de vanille en deux dans le sens de la longueur et grattez-en les graines avec la pointe d'un couteau.

Placez le riz, les demi-gousses ainsi que les graines dans une casserole. Versez le lait et mélangez avec une cuillère en bois.

Placez la casserole sur le feu et portez à ébullition.

Dès que le lait bout, baissez le feu au minimum et laissez cuire tout doucement (Bibi sort de ma tête!). Remuez très fréquemment pour éviter que le riz ne colle au fond de la casserole.

Le mélange va épaissir petit à petit. Il doit être bien crémeux à la fin.


Quand le riz a absorbé presque tout le lait, arrêtez le feu.

Déposez le chocolat sur le riz encore chaud, laissez fondre quelques secondes avant de mélanger.

Les plus raisonnables d'entre vous feront refroidir le riz au lait avant de le savourer. Les plus impatients feront comme moi et plongeront leur cuillère dans le riz encore fumant pour une extase gourmande!

3 commentaires:

  1. Un bel hommage à ta grand-mère... Elle doit être fière de toi ! Je vais essayer la recette tout bientôt et je penserai à ta mamie en la dégustant avec mes enfants, qui eux même la préparareront peut-être en souvenir de toi... Se souvenir c'est se rappeler de ces saveurs inoubliables de nos grands-mères et de ceux qu'on aime pour toujours.

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup ce riz au lait, et ton histoire est très touchante, il n'y a rien de plus beau que ces souvenirs .... Bonne soirée

    RépondreSupprimer