jeudi 7 juillet 2016

Mon confit d'aubergines (CAP en poche!)
































Aujourd'hui, c'est un grand jour pour moi...après une année à étudier, cuisiner, travailler, à en baver, à flipper, à me remettre en question, aujourd'hui, l'aboutissement: j'ai mon CAP cuisine!
Même si tout le monde me dit depuis le départ que bien-sûr que je vais l'avoir, que bien-sûr que je suis capable, je suis fier d'avoir réussi.

Pour moi ce n'est pas qu'un CAP... c'est la reconnaissance que je peux faire autre chose de ma vie, que je ne suis pas un intrus dans le monde de la cuisine (malgré l'existence de ce blog, les doutes m'assaillent souvent quant à ma qualité de cuisinier).

Au mois de septembre dernier, j'ai commencé un nouveau chemin de vie, celui de la reconversion pro. Je ne sais pas où j'arriverai mais je vais continuer à avancer!

Aujourd'hui et plus qu'hier, je peux dire que je suis vraiment Nicolas le Cuisinier!

Préparation : 30 minutes

Cuisson: 1heure

Ingrédients pour 4 personnes:

- 2 grosses aubergines
- 3 oignons
- 1 cuillère à café de cannelle
- 1 cuillère à café de cumin
- 2 gousses d'ail
- 2 poignées de raisins secs blonds
- 2 cuillères à soupe de miel d'acacia
- 1 boîte de 400 g de tomates cerises idéalement (sinon de tomates entières)
- 3 cuillères à café de vinaigre balsamique
- huile d'olive
- sel, poivre

Pelez les oignons et les gousses d'ail.

Émincez les oignons et hachez l'ail.

Lavez et séchez les aubergines. Coupez-les en rondelles d'1 bon centimètre d'épaisseur. Puis coupez chacune en 6 un peu comme si vous coupiez une tarte.

Faites revenir les oignons dans une poêle avec 1 cuillère à soupe d'huile d'olive sur feu modéré pendant 5 minutes. Ajoutez l'ail. Mélangez.

Ajoutez ensuite les épices et laissez cuire en remuant souvent pendant 10 minutes ou jusqu'à ce que les oignons soient caramélisés. Salez et poivrez en cours de cuisson. Réservez-les sur une assiette.

Faites maintenant revenir les aubergines. Comme vous le savez sûrement, elles sont gourmandes en huile...Mettez-en un peu dans la poêle, ajoutez les aubergines. Dès que vous voyez qu'elles commencent à attacher, versez un peu plus d'huile. Il n'est pas question de les frire mais de les confire, donc ne remplissez pas la poêle d'huile mais rajoutez-en dès que nécessaire.

Les aubergines vont mettre un peu de temps à cuire mais elles vont y arriver.
Salez et poivrez en cours de cuisson.
Elles doivent être tendres et dorées à la fin de cette étape.
Versez-les dans une passoire et laissez-les s'égoutter au-dessus d'une assiette, ainsi on enlève l'excédent d'huile.

Remettez les oignons dans la poêle sur feu modéré. Ajoutez les tomates en boîte, le miel, le vinaigre et les raisins secs. Mélangez et laissez mijoter 5 minutes en remuant.
Versez le miel.

Ajoutez les aubergines et laissez confire pendant 20 minutes en remuant régulièrement. Goûtez et rectifiez éventuellement l'assaisonnement.

Les aubergines sont brillantes, la sauce est sucrée/acidulée et a bien épaissi.
Laissez le tout refroidir avant de placer au frais.

Servez sur du pain, vous pouvez aussi vous en servir pour garnir des sandwiches, dans ce cas-là rajoutez quelques tranches de fromage très sec ou de mozza ou de feta.

7 commentaires:

  1. Fini l'enseignement alors ! En tout cas, mes félicitations pour cette reconversion et ce souhait de le faire aussi ! Ça me tente bien mais à 50 ans...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je crois Valérie qu'il n'y a pas d'age, et que surtout à 50 ans, on a encore tant d'années pro devant nous que c'est justement le bon moment pour passer le virage et s'offrir une nouvelle vie.

      Supprimer
  2. C'est génial, je me répète sans doute, mais je te félicite pour ton courage, ta ténacité et ton talent!!! Pour fêter cela, je te promets de tenter ton confit d'aubergines qui me semble délicieux!!!

    RépondreSupprimer
  3. Félicitations !!!

    Décidément, la reconversion touche tout le monde...
    Je continue moi aussi mon petit bout de chemin vers le changement, mais pas en cuisine, même si j'adore ça. J'espère être bientôt... prof de breton. Tu pars du professorat, et moi j'y entre.
    Neurone perdu : j'ai 47 ans, donc il est toujours permis d'espérer.

    Je vais aller voir si t'as une recette de confit de poivrons, j'adore ça les poivrons, c'est la pleine saison et j'en colle partout. Peut-être créer une recette de tarte sucrée aux poivrons ???
    Merci et continues à nous régaler.
    Anneka

    RépondreSupprimer
  4. bravo pour ton CAP, c'est une belle réussite et une 1ere clé pour la suite, qui, a n'en pas douter sera pleine de satisfaction.
    Ton confit est très tentant, hop dans ma liste des "à faire" ! merci

    RépondreSupprimer